Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Doris Lessing

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
zazy
Sage de la littérature
zazy

Messages : 2492
Inscription le : 19/03/2011
Age : 70
Localisation : bourgogne

Doris Lessing - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Doris Lessing   Doris Lessing - Page 4 Icon_minitimeDim 26 Juin 2011 - 15:37

je confirme enthousiaste enthousiaste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zazymut.over-blog.com
domreader
Zen littéraire
domreader

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

Doris Lessing - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Doris Lessing   Doris Lessing - Page 4 Icon_minitimeMar 26 Juil 2011 - 19:04

Vaincue Par La Brousse
The Grass Is Singing
Doris Lessing


Voici le tout premier roman de Doris Lessing, je trouve le titre anglais bien plus joli que le titre français qui fait vraiment roman de seconde zone – ce qu’il n’est pas. Le livre commence par la fin : Mary Turner est retrouvée poignardée sur le sol de sa véranda. Un des serviteurs noirs se livre à la police rhodésienne dès qu’elle arrive sur place. Tony, un jeune homme engagé pour reprendre la direction de la ferme Turner aurait à apporter un témoignage sur les circonstances autour du meurtre mais personne ne veut l’entendre et on lui fait implicitement comprendre qu’il ferait mieux de garder pour lui ce qu’il à a dire, on tient le coupable c’est l’essentiel.

Doris Lessing remonte alors le temps pour expliquer, comment Mary jeune citadine pimpante est devenue Madame Dick Turner, l’épouse du fermier le plus ‘minable’ du veld africain, comment on devient fou à force de pauvreté d’isolation et de chaleur. Comment l’hypocrite couvercle de plomb que l’on pose sur les relations entre dominants et dominés, c’est à dire entre blancs et noirs ne pouvaient que mener à une explosion de violence dans la Rhodésie d’alors. Les interdits multiples qui régissaient les rapports entre les deux races, on peut dire entre les deux mondes, étaient alors très forts et l’isolation malsaine des Turners ne pouvait aboutir qu’à l’ultime transgression, à l’insupportable, l’intolérable.

Beaucoup des thèmes chers à Doris Lessing sont déjà présents dans ce livre et aussi sa capacité à analyser en détail des êtres conditionnés en profondeur par leur environnement présent et passé. On ne lâche pas ce livre, comme pour l’auteur, il nous est impératif de comprendre, les circonstances, le pourquoi. C’est beau, c’est fort, c’est étouffant aussi.

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zazy
Sage de la littérature
zazy

Messages : 2492
Inscription le : 19/03/2011
Age : 70
Localisation : bourgogne

Doris Lessing - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Doris Lessing   Doris Lessing - Page 4 Icon_minitimeMar 26 Juil 2011 - 19:49

Un nouveau titre à trouver !!!!
Je viens d'acheter "Alfred et Emilie"
Je suis d'accord avec toi, le titre anglais est très poétique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zazymut.over-blog.com
domreader
Zen littéraire
domreader

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

Doris Lessing - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Doris Lessing   Doris Lessing - Page 4 Icon_minitimeMer 27 Juil 2011 - 7:48

zazy a écrit:
Un nouveau titre à trouver !!!!
Je viens d'acheter "Alfred et Emilie"
Je suis d'accord avec toi, le titre anglais est très poétique

En fait je n'avais pas encore lu de 'vrai' roman de Lessing jusqu'à présent, seulement Le Carnet d'Or et aussi la série largement autobiographique des Enfants de la Violence. Je ne connaissais pas ses romans et celui-là est très bon. Quand je l'ai acheté en anglais je n'ai pas du tout réalisé que c'était le même livre que Maryvonne avait commenté plus haut - les titres sont si diffrents ! Tu verras d'ailleurs qu'elle en avait été enthousiasmée.

Je ne connais pas Alfred et Emilie, tu nous diras...j'aimerais bien poursuivre mes lectures de Doris Lessing, mais d'après les commentaires, j'ai l'impression qu'ils sont vraiment inégaux.

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zazy
Sage de la littérature
zazy

Messages : 2492
Inscription le : 19/03/2011
Age : 70
Localisation : bourgogne

Doris Lessing - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Doris Lessing   Doris Lessing - Page 4 Icon_minitimeMer 27 Juil 2011 - 11:45

domreader a écrit:
zazy a écrit:
Un nouveau titre à trouver !!!!
Je viens d'acheter "Alfred et Emilie"
Je suis d'accord avec toi, le titre anglais est très poétique

En fait je n'avais pas encore lu de 'vrai' roman de Lessing jusqu'à présent, seulement Le Carnet d'Or et aussi la série largement autobiographique des Enfants de la Violence. Je ne connaissais pas ses romans et celui-là est très bon. Quand je l'ai acheté en anglais je n'ai pas du tout réalisé que c'était le même livre que Maryvonne avait commenté plus haut - les titres sont si diffrents ! Tu verras d'ailleurs qu'elle en avait été enthousiasmée.

Je ne connais pas Alfred et Emilie, tu nous diras...j'aimerais bien poursuivre mes lectures de Doris Lessing, mais d'après les commentaires, j'ai l'impression qu'ils sont vraiment inégaux.

Je n'ai pas aimé le carnet d'or que j'ai arrêté plusieurs fois, puis définitivement. Par contre, emballée par les 3 autres lus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zazymut.over-blog.com
MartineR
Main aguerrie
MartineR

Messages : 364
Inscription le : 10/09/2010
Localisation : essonne

Doris Lessing - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Doris Lessing   Doris Lessing - Page 4 Icon_minitimeVen 5 Aoû 2011 - 10:13

Gudule a écrit:
J'ai éprouvé une grande jubilation à lire Les grand-mères. Doris Lessing, toujours aussi indigne, s'amuse avec les conventions et ouvre toutes grandes les portes des placards... et que des femmes puissent déclencher une passion amoureuse malgré quelques heures de vol, rien de plus normal, mais chut, cela se fait mais ne se dit pas. Vous souvenez-vous de Colette et son jeune beau-fils Jouvenel et pourtant Colette était très mûre lorsqu'il succombe à ses charmes. Cette tigresse nous a concocté ensuite Le Blé en herbe.

Je viens de lire les grands Mères & je me faisais la même réflexion; et toujours la concision, la précision de la part de cette vieille dame anglaise joie (pas vraiment) très respectable, swing

L'amour, l'amitié, l'inceste et l'homoséxualité (latente); tout y est

J'ai bien aimé Very Happy; mais un peu long pour une nouvelle et court pour un roman


Dernière édition par MartineR le Ven 5 Aoû 2011 - 12:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pourtouteslesaig.canalblog.com/
zazy
Sage de la littérature
zazy

Messages : 2492
Inscription le : 19/03/2011
Age : 70
Localisation : bourgogne

Doris Lessing - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Doris Lessing   Doris Lessing - Page 4 Icon_minitimeVen 5 Aoû 2011 - 10:43

Il faut absolument que je le dégote !!!! "les grands-mères" !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zazymut.over-blog.com
Igor
Zen littéraire
Igor

Messages : 3524
Inscription le : 24/07/2010
Age : 66

Doris Lessing - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Doris Lessing   Doris Lessing - Page 4 Icon_minitimeMer 5 Oct 2011 - 12:18

Poursuite de la lecture de mon premier livre de Doris Lessing "Mara et Dann" et je suis "sur le cul".
C'est en fait un bouquin que l'on pourrait qualifier de SF, il se situerai dans un avenir que l'on souhaite lointain mais que de nombreux signes météorologiques tendent à rapprocher l'échéance.
Ce livre date de 1999 et l'écriture est claire et fluide, le ton sans fioritures est très direct, avec toujours des zones d'ombres et de mystère qui le rendent difficile à poser. Quand c'est le cas, il reste présent dans la tête...
Je suis incapable de faire un résumé mais certain que les curieux en trouverons ici ou là, par contre je suis enthousiasmé par cette lecture qui si j'en juge par rapport aux avis mentionnés plus haut dans ces pages semble atypique pour cette écrivain (ne ?).
Ce qui me parait toutefois une excellente raison d'y revenir plus tard et partager ses autres regard et réflexions littéraires.

_________________
Tranquille comme mon chien qui dort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zazy
Sage de la littérature
zazy

Messages : 2492
Inscription le : 19/03/2011
Age : 70
Localisation : bourgogne

Doris Lessing - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Doris Lessing   Doris Lessing - Page 4 Icon_minitimeMer 5 Oct 2011 - 15:10

C'est un peu le style de Doris Lessing : direct et sans fioriture.
Je vais le noter dans ma LAL à destination de la bibliohèque
Merci Igor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zazymut.over-blog.com
Igor
Zen littéraire
Igor

Messages : 3524
Inscription le : 24/07/2010
Age : 66

Doris Lessing - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Doris Lessing   Doris Lessing - Page 4 Icon_minitimeVen 7 Oct 2011 - 19:30

Doris Lessing - Page 4 Dorris10

Une longue nuit d’insomnie m’a fait avoir raison du gros (+ de 600p en format poche) et magnifique roman « Mara et Dann ». Comme dit plus haut, quel étonnement ! Parti pour une histoire africaine du genre réaliste, et c’est un peu comme cela qu’elle démarre, je me suis rapidement retrouvé dans un roman SF du genre post-apocalyptique.
En quelques mots, c’est l’histoire de deux enfants (la sœur et son jeune frère) qui sont arrachés à un théâtre de guerre et cachés dans une cité voisine afin d’être sauvés.
Le temps passe, la sècheresse s’installe, ce qui les pousse à remonter toujours plus haut vers le nord où semble-t-il les conditions de vies seront meilleures. Et c’est parti pour la longue traversée du continent africain (Ifrik) le plus souvent comme une fuite… Ils traversent des déserts où règnent les insectes, des zones plus humides farcies de dragons (crocodiles ?) mais aussi de multiples cités organisés (ou pas) sous des systèmes politiques particuliers.
C’est parfois l’horreur absolue comme dans ces sociétés « ruches » où tous sont semblables.
Mara est toujours en quête de comprendre ce qu’elle voie et qui elle rencontre alors que Dann est plus aventureux mais aussi plus fragile.

Grande fresque romanesque qui traite du thème de la diversité de manière remarquable, mais aussi du caractère cyclique de la terre ou se succèdent périodes de glaciation et périodes tempérées durant lesquelles des civilisations disparaissent ou s’épanouissent.

Doris Lessing précise en note de fin du livre qu’elle s’est inspirés d’un vieux conte. Quelle bonne idée !!!

_________________
Tranquille comme mon chien qui dort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MartineR
Main aguerrie
MartineR

Messages : 364
Inscription le : 10/09/2010
Localisation : essonne

Doris Lessing - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Doris Lessing   Doris Lessing - Page 4 Icon_minitimeSam 8 Oct 2011 - 12:10

Cette critique me donne envie de le lire, merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pourtouteslesaig.canalblog.com/
krys
Sage de la littérature
krys

Messages : 2093
Inscription le : 06/09/2009
Age : 60
Localisation : sud ouest

Doris Lessing - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Doris Lessing   Doris Lessing - Page 4 Icon_minitimeDim 22 Juil 2012 - 13:03

L'été avant la nuit


L'auteure offre dans ce récit le portrait d'une femme qui a tout donné à sa famille, et se trouve démunie quand plus personne n'a besoin d'elle. Son mari ne la désire plus, elle même ne l'aime plus et ses enfants ont grandi et même, la trouvent étouffante à vouloir tout régenter. Elle a cependant une superbe opportunité : un ami de la famille lui offre un emploi très bien payé durant l'été, qui lui offre alors la possibilité de voyager, de s'acheter des vêtements de luxe et surtout, de se rendre utile et même indispensable. On comprend bien son désarroi et ses interrogations quant aux choix qu'elle a effectués, ainsi que son désir de revenir à la "toute-puissance" qu'elle éprouvait à l'égard de ses enfants quand ils dépendaient entièrement d'elle. En revanche, on a du mal à réellement compatir devant ce désoeuvrement soudain, car elle a tout de même une vie confortable, une grande maison, et une famille malgré tout aimante (même si on la trouve étouffante). Pendant cette parenthèse estivale, elle tente diverses expériences, s'essaie à la solitude, de manière pas toujours cohérente, mais de toute façon, elle rentrera au bercail, le moment venu. Je m'interroge : le dévouement total aux autres est-il une forme d'égoïsme ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Doris Lessing - Page 4 Empty
MessageSujet: Le monde de Ben   Doris Lessing - Page 4 Icon_minitimeJeu 21 Fév 2013 - 16:40

Doris Lessing - Page 4 Ben10
Le monde de Ben

Un jeune homme de 18 ans au physique atypique. Il en paraît 35-40. Il est tout poilu, un corps hyper musclé, peut-être même disproportionné. Il essaye de se fondre dans la masse, qu'on ne le remarque pas surtout. Qu'on ne lui fasse pas de mal. Et que cette envie sanguinaire de broyer les choses quand il se sent attaqué ne l'envahisse pas.
Ben cherche à vivre une vie, normale, tranquille. Cherche des gens pour l'aider, en trouve. Parfois. A d'autres moments on l'utilise. Il finit toujours seul, seul face au monde.
Un monde qu'il ne comprend pas, ni les codes, ni les réactions. Un monde où il se sent seul.


Quelques pages, et j'étais happée.
Point de vue de Ben. Un regard bizarre et décalé sur les gens, sur ce qu'ils font, leurs réactions. Tout de suite j'ai ressenti une profonde envie de l'aider à franchir tous les obstacles qu'il croise sur sa route.
Est-il attardé ? Est-il traumatisé par un passé trouble ? Est-il psychotique ?
En tout cas, il a un vrai fond de gentillesse. Un peu animale, à se blottir au pied du lit de la vieille dame qui s'occupe un peu de lui, à adorer plus que tout la viande crue, à pouvoir chasser à mains nues dans la forêt.
Il est inadapté mais pas dangereux... sauf lorsqu'on commence à lui faire trop de mal (quoiqu'il fait preuve d'un self-control impressionnant).

Évidemment, rien n'est facile pour lui.
On le voit essayer de s'intégrer, tout en apprenant petit à petit d'où il vient.
Doris Lessing a un vrai don pour nous faire voir à travers les yeux de cet être étrange et attachant.

La deuxième partie du roman m'a un tout petit peu moins plu. Changement de narrateur : Ben devient un personnage que l'on voit de l'extérieur, qui gravite autour de nous, mais dont on ne fait que voir les réactions. Je n'ai pas aimé qu'on m'arrache à lui ainsi. J'aurais préféré rester toute collée à ses pensées.
Je crois que l'auteur a fait ça pour montrer qu'il perdait de plus en plus pied avec la réalité ? Qu'il était de plus en plus manipulé, incapable de prendre les choses en main...
Mais... je trouve que ce changement de regard intervient bien trop tôt.
(Peut-être, aussi, une volonté de montrer la tragédie des gens qui grandissent dans les favelas... c'est bien écrit, et tout ça, mais je trouve qu'elle n'aurait pas dû laisser tomber Ben, nous le rendre si loin).

Une deuxième partie qui fonctionne tout de même, malgré les "clichés" du genre : sans vouloir en dire trop, un laboratoire mortifère aux expériences chelou s'intéressera à Ben. Des gens vont l'aider comme ils peuvent. Une sorte d'Indiana Jones ou de MacGyver.
C'était pas très original, mais assez prenant pour tenir la centaine de pages que ça doit prendre.

La fin est tragique. Et Parfaite.

Je vois qu'il n'a pas été commenté sur ce fil de discussion (d'après l'index), moi je suis tombée dessus par hasard (livre offert par l'éditeur). Je vois qu'elle a eu le Prix Nobel en 2007. Je ne sais pas si c'est un vrai caractère de qualité qui compte mais en tout cas, c'est un vrai bon livre à lire !
Je veux lire un autre livre de Lessing !

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Doris Lessing - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Doris Lessing   Doris Lessing - Page 4 Icon_minitimeVen 5 Avr 2013 - 11:47

Vu l'adaptation du livre Les grand-mères par Anne Fontaine, vos commentaires sur le livre ne sont pas extra, et dans le film on retrouve cette légèreté, l'insistance sur la beauté des corps, et un traitement en douceur d'un thème qui aurait pu déranger, mais je le trouve très réussi. Peut-être que c'est une atmosphère qui colle bien avec le cinéma ?


Doris Lessing - Page 4 20474110
Perfect Mothers, Anne Fontaine

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 54
Localisation : Peu importe

Doris Lessing - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Doris Lessing   Doris Lessing - Page 4 Icon_minitimeVen 5 Avr 2013 - 11:54

J'en ai quelques uns dans ma PAL des DORIS LESSING , enfouis tout au fond que je ne sais même plus quels sont les titres ! En fait je ne sais quelle mouche m'avait piquée le jour où j'ai acheté ces bouquins car je n'ai jamais eu envie de les ouvrir par la suite !
Je rate peut-être quelque chose ? jypeurien
Il me semble que parmi eux il ya "Les grands-mères" . scratch

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Doris Lessing - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Doris Lessing   Doris Lessing - Page 4 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Doris Lessing
Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de culture anglaise et (ou) gaëlique (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs nés "ailleurs" qu'en Grande Bretagne-
Sauter vers: