Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Katherine Pancol

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Ludo28
Envolée postale


Messages : 128
Inscription le : 15/10/2007
Age : 42
Localisation : Maisons-Laffitte

MessageSujet: Katherine Pancol   Jeu 18 Oct 2007 - 21:30

En fait je suis assez étonné de ne pas avoir vu cet auteur dans la liste alphabétique, j'espère ne pas créer un doublon...

Biographie prise sur Evene.fr:



Née au Maroc, Katherine Pancol arrive en France à l'âge de 5 ans. Après une maîtrise et deux ans de doctorat de lettres modernes, elle s'initie à l'enseignement et devient professeur de français-latin avant de poursuivre dans le journalisme : Katherine Pancol écrit pour 'Paris-Match' et 'Cosmopolitan'. Un éditeur la remarque et lui demande d'écrire un roman. Ce sera chose faite en 1979 avec la parution de 'Moi, d'abord', sorte de roman initiatique et vendu à 300 000 exemplaires. Le succès lui tombe rapidement dessus et l'écrivain décide de partir pour New York pour oublier tout cela. En 1981 paraît 'La Barbare', puis 'Scarlett, si possible' en 1985. Elle donne naissance en 1987 à une petite Charlotte, puis en 1989 à Clément. Bien qu'occupée par ses deux enfants, elle continue à écrire. Viennent 'Les Hommes cruels ne courent pas les rues', 'Vu de l'extérieur', 'Une si belle image', 'Encore une danse'. Poursuivant sa collaboration avec l'hebdomadaire 'Paris-Match', elle interviewe des personnalités venant d'horizons divers : Ronald Reagan, Lionel Jospin, Jacques Chirac, Meryl Streep, Vanessa Paradis, Louise Brooks. Editée chez Albin Michel depuis 1999 et son 'J' étais là avant, elle publie au moins un roman par an. 'Et monter lentement dans un immense amour ...' (2001), 'Un Homme à distance' (2002), 'Embrassez-moi' (2003) et 'Les Yeux jaunes des crocodiles' en 2006.



Bibliographie


Citation :
Index: (cliquez sur les numéros de page pour y accéder directement)

1979 : Moi d'abord ; réédition Points, 2012 Pages 1
1981 : La Barbare, Seuil ; réédition Points-Seuil, 1995
1985 : Scarlett, si possible, Seuil ; réédition Points-Seuil, 1997
1990 : Les hommes cruels ne courent pas les rues, Seuil ; réédition Points-Seuil, 1997
1993 : Vu de l’extérieur, Seuil ; réédition Points-Seuil, 1995
1994 : Une si belle image, Seuil ; réédition Points-Seuil, 1995
1998 : Encore une danse, Fayard ; réédition Livre de poche, 1999
1999 : J’étais là avant, Albin Michel
2001 : Et monter lentement dans un immense amour…, Albin Michel Pages 1
2002 : Un homme à distance, Albin Michel Pages 1, 3
2003 : Embrassez-moi, Albin Michel Pages 1
2006 : Les Yeux jaunes des crocodiles, Albin Michel (prix Maison de la presse 2006) Pages 1, 4
2008 : La Valse lente des tortues, Albin Michel Pages 1, 4
2010 : Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi, Albin Michel Pages 2

Citation :
mise à jour le 05/04/2012, page 4



Katherine et moi: "Mode MY LIFE ON" Bon vous vous moquez pas de moi...

C'est ma grande histoire d'Amour de l'année dernière...

Je l'ai découvert il ya quelques années au travers un récit épistolaire fabuleux "Un homme à distance".



La correspondance croisée d'une libraire normande avec un de ses clients qu'elle n'a jamais vu, une amitié se tisse, des sentiments plus fort se dessinent au travers des lettres à propos des livres des auteurs, jusqu'à ce que la vérité éclate...

J'ai toujours aimé le genre depuis "les liaisons dangereuses" mais ça faisait trés longtemps que je n'avais rien lu qui m'est touché autant...

Et puis ce fût "la traversé du désert", mes goûts m'emmenère vers d'autres cieux d'autres rivages pour finalement revenir auprès d'elle, au travers d'"Embrassez-moi".


Un récit croisé où Katherine exploite ces rencontres avec des gens célèbre là en l'espèce Louise Brooks, grande actrice américaine du cinéma muet, tout en nous racontant l'hsitoire d'une femme que l'amour effraye... Là c'est l'aspect "historique" que j'ai apprécié, le livre m'a rappellé par certain coté "Les nouvelles confessions" de William Boyd, roman que j'avais adoré également.

Et puis un jour, j'ai rencontré Katherine... J'étais déjà trés enthousiasmé, et j'avoue que là ça a été vraiment un coup de foudre.

C'était une fois encore au salon du livre de la porte de Versailles.
J'ai été étonné de ne voir personne faire la queue pour lui faire signer des autographe, alors j'y suis allé assez penaud...
Finalement on a commencé à discuter à plaisanter et je suis vraiment tombé sous le charme... (Là photo est tiré de ce jour là - Ca n'est pas moi qui l'ai prise je l'ai trouvé par hasard sur le net.)

Je lui ai expliqué que j'adorais vraiment "Un homme à distance" et elle m'a dit que c'était un de ces préférés avec son premier roman "moi d'abord". Dédicaces,etc...

A l'époque je venais de commencer "et monter lentement dans un immense amour"...



Le summum du romantisme (j'ai presque honte à dire le pied que j'ai pris ces derniers temps à lire ce genre de livres...) Une femme croise un homme dans un ascenseur en allant faire sa visite prénuptial- Coup de foudre! Il lui dit qu'il doit partir mais qu'il doit revenir... elle annule son mariage, mais le jour du retour prévu personne à l'aéroport!!! Elle décise finalement de reprogrammer ces noces, et voilà que l'homme débarque en pleine cérémonie et l'enlève sous les yeux de tous... Personnellement j'ai beaucoup aimé, même si je sais que parmis ceux à qui je l'ai fait lire (j'anime un "club de lecture" et je sais faire preuve de persuasion Twisted Evil certain(e)s ont trouvé des longueurs , moi je me suis régalé.

Par l'intermédiaire de son site officiel je lui ai envoyé un mail pour lui dire le bien que j'en avais pensé et figurez-vous qu'elle m'a répondu...
On a commencé à correspondre comme ça de façon sporadique, mais toujours trés sympathique et drôle.

J'ai finalement lu "Moi d'abord'.

*

Roman symbolique de la fin des années 70 dont l'héroïne "libérée" a bien du mal à se faire une place dans un société pleine de convention...

J'ai là aussi beaucoup apprécié et trouvé la façon de présenter les choses, trés précurseur... C'est assez autobiographique à ce qu'il parait...

Voilà où j'en suis pour le moment... Mais j'ai bien l'intention de lire prochainement un de ces romans (je les ai tous acheté... Et pourquoi pas pour changer un de ceux qu'elle aime le moins (car là aussi je lui ai posé la question...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimi
Sage de la littérature


Messages : 2032
Inscription le : 19/07/2007
Localisation : Auvergne

MessageSujet: Re: Katherine Pancol   Jeu 18 Oct 2007 - 22:36

Eh bien, je ne connaissais pas du tout. Elle a l'air très sympathique, effectivement.

Alors, comme ça, tu animes un café lecture ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque


Messages : 29392
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Katherine Pancol   Jeu 18 Oct 2007 - 23:32

Ludo28 a écrit:
En fait je suis assez étonné de ne pas avoir vu cet auteur dans la liste alphabétique, j'espère ne pas créer un doublon...

Katherine Pancol écrit pour 'Paris-Match' et 'Cosmopolitan'. Un éditeur la remarque et lui demande d'écrire un roman.

Pas de doublon non...Katherine Pancol n'était pas répertoriée parmi les auteurs (auteurs? écrivains?)) de Parfum de Livres...
Au risque de te paraître un peu intransigeante, j'ai commencé un jour un livre de la dame que j'ai vite abandonné, j'aime trop la littérature...
Et puis ces journalistes "poussés à écrire" par les éditeurs (ah bon?...les vrais auteurs n'ont besoin d'être poussés par personne...ils éprouvent la nécessité d'écrire!...C'est vital...ils ont des choses à dire!) . Editeurs qui savent qu'ils tireront parti de leur notoriété pour faire du fric...(Ca se vendra...c'est du "gens connu" par le public de...Paris Match...Cosmopolitan...!) pfffffffff...
Mais ceci dit, ce n'est que mon point de vue et tu as bien fait d'ouvrir ce fil...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée


Messages : 18132
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Katherine Pancol   Ven 19 Oct 2007 - 9:06

Katherine Pancol a été ma grande découverte à la fin des années 70 (79 exactement) avec Moi d'abord lu en un après-midi à la terrasse d'un café et qui m'avait laissé à l'époque une forte impression... L'histoire de cette fille emprisonnée dans son carcan de convention et qui cherche à s'en défaire était tout à fait dans l'ère du temps. Un style direct, accrocheur, plein d'humour, j'avais adoré.

Elle m'a accompagnée ensuite une partie de ma vie , jusque dans les années 90 , avec des romans tels J'étais là avant, Encore une danse, Vu de l'extérieur, ou les Hommes cruels ne courent pas les rues.
A chaque fois je la retrouvais avec plaisir, je peux dire que j'ai suivi son parcours.

Et puis un phénomène de la lassitude pour moi ou celui du manque de nouveauté pour elle? Toujours est-il que je n'ai plus lu du Pancol (Scarlett si possible est le premier que je n'ai pas fini d'elle)
Depuis je recherche autre chose dans mes lectures. Je suis devenue peut-être un peu plus difficile, mais elle garde une place à part, comme une sorte de "confidente" de ces années passées...Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ludo28
Envolée postale


Messages : 128
Inscription le : 15/10/2007
Age : 42
Localisation : Maisons-Laffitte

MessageSujet: Re: Katherine Pancol   Sam 20 Oct 2007 - 15:18

coline a écrit:
Ludo28 a écrit:
En fait je suis assez étonné de ne pas avoir vu cet auteur dans la liste alphabétique, j'espère ne pas créer un doublon...

Katherine Pancol écrit pour 'Paris-Match' et 'Cosmopolitan'. Un éditeur la remarque et lui demande d'écrire un roman.

Pas de doublon non...Katherine Pancol n'était pas répertoriée parmi les auteurs (auteurs? écrivains?)) de Parfum de Livres...
Au risque de te paraître un peu intransigeante, j'ai commencé un jour un livre de la dame que j'ai vite abandonné, j'aime trop la littérature...
Et puis ces journalistes "poussés à écrire" par les éditeurs (ah bon?...les vrais auteurs n'ont besoin d'être poussés par personne...ils éprouvent la nécessité d'écrire!...C'est vital...ils ont des choses à dire!) . Editeurs qui savent qu'ils tireront parti de leur notoriété pour faire du fric...(Ca se vendra...c'est du "gens connu" par le public de...Paris Match...Cosmopolitan...!) pfffffffff...
Mais ceci dit, ce n'est que mon point de vue et tu as bien fait d'ouvrir ce fil...

Je suis un peu comme "Aeriale" à dire que l'on en vient à des auteurs ou des styles de livres par périodes... Personnellement, ces derniers temps j'ai eu besoin de lire des choses "légères" ou bien trés "courtes", beaucoup de Pancol de Van Cauweleart- Ca m'a fait du bien...

Ta remarque à propos des "journalistes "poussés à écrire" est intéressante, pour ma part j'en viens à en considérer quelques uns comme de vrais auteurs, et à penser que leur notoriété justement est plus un handicap qu'autre chose... (Je ne lis pas cosmopolitan, ni paris match, pour moi c'est quelqu'un qui a écrit un livre avant que je ne découvre qu'elle écrivait des articles... A l'inverse j'avais des à priori à propos de PPDA et j'ai été au delà de "l'image qu'il pouvait renvoyer" (et d'ailleurs en en parlant sur les forums ou autour de moi, je me rend compte que pour beaucoup sa carrière d'écrivain se limite à ses deux recueils de lettre à sa fille, catalogués "comment se faire de l'argent sur son malheur"...).

J'en viens à me dire qu'il faut peut être tout simplement allé à la rencontre des gens, et en ce qui concerne Katherine, elle est ce qu'elle est mais au moins elle est sincère il me semble par rapport à son oeuvre... Et lorsqu'elle écrit elle s'amuse, peut être attends tu d'un écrivain qu'il souffre? et c'est vrai que bien souvent la création artistique prend cette forme...

Maintenant je n'aurais pas la prétention de vraiment la connaitre, mais juste une remarque, ça ne se vend pas tant que ça car il n'y avait pas la queue devant son stand, non plus que devant celui de Sa Shan ("la joueuse de go") en revanche c'était blindé pour Bernard Werber et Serge Brussolo (là ça n'est pas non plus de la littérature... Là encore j'en ai lu et éprouvé un certain plaisir)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ludo28
Envolée postale


Messages : 128
Inscription le : 15/10/2007
Age : 42
Localisation : Maisons-Laffitte

MessageSujet: Re: Katherine Pancol   Sam 20 Oct 2007 - 15:21

mimi a écrit:
Eh bien, je ne connaissais pas du tout. Elle a l'air très sympathique, effectivement.

Alors, comme ça, tu animes un café lecture ?

Oui, j'anime en "toute modesti" un rendez-vous mensuel dans le cadre de mon travail à l'heure du déjeuner, nous nous rassemblons autour d'une petite colation miammiam (personnellement j'essaye d'y amener des gateaux originaux à chaque fois) pour parler de livres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chatperlipopette
Zen littéraire


Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 51
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Katherine Pancol   Sam 20 Oct 2007 - 18:09

Merci ludo28 d'avoir ouvert ce fil! Je vais pouvoir me faire une idée plus juste de cette auteure qui me fait de l'oeil depuis longtemps!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
sentinelle
Zen littéraire


Messages : 9707
Inscription le : 20/07/2007
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Katherine Pancol   Sam 20 Oct 2007 - 18:29

J'ai à la maison Les Yeux jaunes des crocodiles qui attend gentiment sur mon étagère mais ce n'est qu'en lisant ta présentation que je me suis rendue compte qu'il s'agissait de l'auteur en question Very Happy
Je l'avais acheté pour les vacances en me disant que cela pouvait être un charmant bouquin sans prétention si ce n'est de me distraire agréablement.

Bon, pour les vacances, c'est un peu loupé, mais je repasserai par ici après sa lecture (date indéterminée, cela va de soi sourire ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://livresque-sentinelle.blogspot.be/
coline
Parfum livresque


Messages : 29392
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Katherine Pancol   Sam 20 Oct 2007 - 19:11

Ludo28 a écrit:
peut être attends tu d'un écrivain qu'il souffre?


Very Happy Oh non...Je te rassure...Je n'aurais pas ce plaisir sadique! Very Happy


Ce que je voulais dire, c'est que je suis toujours sur la défensive lorsque les gens qui ont déjà acquis une notoriété "ailleurs" se mettent à écrire parce qu'une maison d'édition les sollicite...(C'est bien ce que j'ai lu à propos de Pankol? Ce que tu as rapporté...)

J'ai tort sans doute...Parfois...Seulement parfois je crois... Very Happy
Mais ce n'est pas grave si ces gens-là ne m'ont pas comme lectrice...
Et ce n'est pas grave non plus pour moi si je ne les lis pas...
Il y a tant à lire!
Et j'aime plutôt, il est vrai, les livres qui ne sont pas pour moi seulement distrayants, j'aime qu'ils m'enseignent ce que je ne connais pas, qu'ils me fassent réfléchir, "grandir"...
Mais pas toujours non plus...

Par contre, je viens de louanger La passion selon Juette de Clara Dupont-Monod qui travaille (ou a travaillé pour un magazine féminin :) ...Il y a un fond très fort dans le roman qu'elle a écrit. Voir sur son fil.)

Ce qui est surtout bien c'est qu'il y ait la diversité qui permet la satisfaction de tous les lecteurs. :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...


Messages : 22906
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Katherine Pancol   Sam 15 Mar 2008 - 0:41

elle était sur esprits libres pour la promo de son dernier livre : la valse lente des tortues.

Un capital sympathie très fort : sourire constant, regards en coin vers durand (alors que c'était la chroniqueuse qui lui parlait, elle ne semblait ne vouloir qu'échanger avec durand...) . Mais.. je l'ai trouvée un peu légère. et elle est parvenue à citer plus de cinq noms de personnes connues qui ont traversé sa vie...

je trouve que ce que vous en dites est tout à fait par rapport à ce qu'elle donne à voir : littérature simple, juste pour le divertissement.

Pas pour moi.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque


Messages : 29392
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Katherine Pancol   Sam 15 Mar 2008 - 0:54

Queenie a écrit:
elle était sur esprits libres pour la promo de son dernier livre : la valse lente des tortues.

je trouve que ce que vous en dites est tout à fait par rapport à ce qu'elle donne à voir : littérature simple, juste pour le divertissement.

Pas pour moi.

Je viens de la voir aussi...
Ce n'st pas pour moi non plus, car je n'arrive pas à me satisfaire de lecture "juste pour le divertissement"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dolce.vita
Envolée postale


Messages : 147
Inscription le : 02/02/2008
Age : 36
Localisation : 93

MessageSujet: Re: Katherine Pancol   Sam 15 Mar 2008 - 22:59

Les yeux jaunes des crocodiles

Ce roman se passe à Paris. Et pourtant on y croise des crocodiles. Ce roman parle des hommes. Et des femmes. Celles que nous sommes, celles que nous voudrions être, celles que nous ne serons jamais, celles que nous deviendrons peut-être. Ce roman est l'histoire d'un mensonge. Mais aussi une histoire d'amours, d'amitiés, de trahisons, d'argent, de rêves. Ce roman est plein de rires et de larmes. Ce roman, c'est la vie.



Ce fut une agréable lecture. C'est un genre qui me plait bien. On prend une famille, une famille normale, qui a des secrets, des défauts, des problèmes ... On ajoute quelques personnes du quartier, qui ne connaissent pas directement les protagonistes, mais qui sont les amis du beau-frère du collègue de tata Ginette. Une petite intrigue par dessus tout ça, quelque chose qui se tient, et qui nous tient jusqu'à la fin du roman.



Non, franchement, j'ai bien aimé. Peut-etre un peu long, y'a un moment ou on se dit qu'on a fait le tour, mais au final, une lecture bien agréable. Ce livre m'a fait un peu le même effet que "Ensembles c'est tout", bien qu'il y ait moins de "bons sentiments", dans le sens ou les personnages sont un peu moins "entourrés des bonnes intentions des autres", si je puis dire. Un peu plus torturés, un peu plus vicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://messaline.over-blog.net/
Hellébore
Posteur en quête


Messages : 92
Inscription le : 11/02/2008

MessageSujet: Re: Katherine Pancol   Lun 24 Mar 2008 - 18:24

On m'a offert Les Yeux jaunes des crocodiles que j'ai vite lu durant les dernières vacances de Noël.

L'histoire est sympathique. J'ai quand même eu peur lorsque j'ai appris que l'un des personnages était affilié à la Famille Royale d'Angleterre... Ben oui, j'aime trop le réalisme pour accepter une telle idée. Ma voisine est une princesse très riche qui vit dans un vieil immeuble de banlieue pour se cacher des méchants qui la poursuivent...sourire

Malgré tout l'histoire est assez plaisante. J'ai en revanche été déçue par le style. Je ne connaissais pas l'auteur mais quand je lis le profil dont nous a fait part Ludo, je suis surprise de son bagage universitaire. Des phrases du type 'la noirceur de ses yeux noirs' (je carricature à peine mais je n'ai pas de citation en tête), cela ma fait un peu frémir !!! pale surpris

Je crois que La valse lente des tortues c'est la suite de celui-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chrisdusud
Sage de la littérature


Messages : 2082
Inscription le : 20/04/2008
Age : 48
Localisation : Corse

MessageSujet: Re: Katherine Pancol   Mar 10 Juin 2008 - 22:58

Je viens de terminer "la valse lente des tortues" qui est la suite des "yeux jaunes crocodiles".
On peut reprendre les commentaires généraux du premier tome et les appliquer au deuxième.
A conseiler donc plutôt aux personnes qui ont envie d'une lecture divertissante assez bien écrite tout de même, qui aiment les histoires de famille.
Bon j'avoue : parfois c'est un peu tiré par les cheveux.. mais après tout ce n'est pas bien grave. L'ensemble est sympathique (même genre que Gavalda)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krys
Sage de la littérature


Messages : 2095
Inscription le : 06/09/2009
Age : 57
Localisation : sud ouest

MessageSujet: Re: Katherine Pancol   Lun 7 Déc 2009 - 23:45

La valse lente des tortues
Joséphine vit à Paris, sans nouvelles de son ex-mari parti en Afrique et probablement dévoré par un crocodile, mais qui envoie des cartes postales. Dans son immeuble, se côtoient toutes sortes de gens et certains ont un comportement étrange. Joséphine échappe miraculeusement à une agression alors que des crimes sont commis dans son quartier.
Drôle, émouvant, assez disjoncté pour ne pas être pris au sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Katherine Pancol   Aujourd'hui à 5:34

Revenir en haut Aller en bas
 
Katherine Pancol
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Katherine Heigl donne 1 million pour la sterilisation !
» (F) KATHERINE MCNAMARA (négo) ? Ma future petite amie
» Bill Gates
» Logan ? Tout ça pour une photo ! [mini RP]
» Katherine Pryde - Shadowcat [Terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: