Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Fabrice Caro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Queenie
...


Messages : 22906
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Fabrice Caro   Jeu 29 Nov 2012 - 17:37

C'est peut-être ce qu'il me faut en ce moment...

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
odrey
Sage de la littérature


Messages : 1958
Inscription le : 27/01/2009
Age : 38

MessageSujet: Re: Fabrice Caro   Ven 30 Nov 2012 - 16:20

Si Aériale est d'accord, il peut transiter par chez toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...


Messages : 22906
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Fabrice Caro   Dim 27 Jan 2013 - 18:49

FIGUREC

Un petit livre divertissant, certes... mais qui me laisse vraiment sur ma fin.

Souvent, j'ai trouvé que l'auteur apportait des éléments intéressants, mais n'allait jamais jusqu'au bout.
Je ne peux pas trop entrer dans les détails, sinon je risque de gâcher le principal plaisir qu'apporte la lecture de cette histoire.
Mais... voilà, j'ai vraiment eut la sensation que Caro se servait de beaucoup d'éléments pour amener une réflexion sur la solitude et la difficulté d'être soi, sans, du coup, parvenir à développer un aspect ou l'autre. Ainsi tout le contexte de départ, tout le quotidien du personnage principal, ne servent qu'à le mener à tomber amoureux d'une fille inaccessible, pour vivre encore plus son malheur. Ne servent qu'à l'amener à découvrir qu'au cœur de sa propre famille il y a de la manipulation et du mensonge.
Tout ça, pour mener à la réflexion finale qu'il faut être soi. L'assumer. Ou se mettre définitivement hors du système.

Le style de Caro est simple (mais pas simpliste. Il a même quelques phrases fabuleuses), son histoire est distrayante, fait sourire parfois. Mais... je voyais tout venir des plombes avant, je n'ai pas eu droit à beaucoup de surprises, c'était trop convenu, et au final, très peu d'aspects de ce roman ne sont assez développés.

Tous les personnages sont alors des caricatures, grossièrement décrits, avec une pauvreté psychologique assumée.
Les situations décrites sont vite emballées, en quelques pages, et répétitives.
Une légère impression de Fable.

Et la fin... je l'ai vue venir 10 plombes avant;.. et ça n'a été qu'une grosse déception finale (sans cette fin, j'aurais un peu mieux saluer ce livre).

Donc... Figurec est un livre qu'on peut laisser entre toutes les mains. Si on a envie d'un petit intermède entre deux lectures "sérieuses", j'imagine que ça peut donner un bol d'air. Il y a de très bonnes idées à l'intérieur. Si on n'éprouve pas la frustration que j'ai ressenti, alors on trouvera que c'est un très bon livre.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heyoka
Zen littéraire


Messages : 5060
Inscription le : 16/02/2013
Age : 28
Localisation : Suède

MessageSujet: Re: Fabrice Caro   Mer 17 Juil 2013 - 11:00

Aeriale a écrit:
Ainsi débute l'histoire de ce garçon, un trentenaire encore une fois un peu en marge (j'aime bien les héros décalés ,vous avez dû comprendre !)
Je crois qu'on aime les mêmes héros. conciliabule 


Epi a écrit:
Vous avez le moral en berne ? Rien ne vous tente et ne retient votre attention ? Vous avez envie de sourire et de plonger dans un autre monde ? Vous n'avez pas envie de vous prendre la tête mais de passer tout simplement un bon moment divertissant ? Alors c'est Figurec qu'il vous faut ! swing 
Et c'est ce qu'il me fallait ! swing 

C'est un vrai tourne-pages, frais, inventif, drôle. Je me suis régalée à découvrir cet univers décalé, parfois grinçant, qui pourrait presque me rendre paranoïaque. L'auteur aurait pu aller encore plus loin dans son concept mais je suis fan de son humour. Je riais comme une hyène, les bons gros ricanements qui font qu'on a l'air d'une truffe en public... dentsblanches 

En plus, je trouvais vraiment sympa tous ces petits jeux narratifs avec le filage du titre des différentes parties du livre ou encore, les phrases qui s'arrêtent et reprennent au chapitre suivant, sans qu'aucune des deux phrases n'en pâtisse. C'est rigolo comme tout, je m'amusais à revenir en arrière pour relire, une vraie gamine.  


Mais - parce qu'il y a un mais - :

Queenie a écrit:
Et la fin... je l'ai vue venir 10 plombes avant;.. et ça n'a été qu'une grosse déception finale
Ouep, c'est un peu ça mon problème avec ce livre. J'ai adoré dans les grandes largeurs mais le dernier quart du livre a un peu plombé le truc... C'est bébête parce que quand on reste sur une dernière impression négative, ça a tendance à atténuer tout ce qu'on a pu ressentir avant. Alors certes, j'ai été déçue par la fin, trop prévisible, facile voire un peu grossière mais je ne veux pas occulter le plaisir que j'ai ressenti en lisant tout le reste !

Figurec, c'est un kif. Cool


" Il me semble que le type m'observe en coin. Je m'approche de lui, son regard timide, par en dessous, mendie un peu de compagnie. J'engage la discussion tant bien que mal, mais plutôt mal : comme le sauvage que je suis qui n'a rien de particulier à dire aux quelque six milliards d'autres sauvages vivant autour de lui. "

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Epi
Escargote Zen


Messages : 14278
Inscription le : 05/03/2008
Age : 56
Localisation : à l'ouest

MessageSujet: Re: Fabrice Caro   Mer 17 Juil 2013 - 19:16

Heyoka a écrit:
Figurec, c'est un kif. Cool
cheers 

C'est marrant, je ne l'avais pas vue venir moi la fin, je ne m'attendais pas du tout à ça et c'est justement ce qui m'avait le plus plu Laughing 

En tout cas, un bon petit livre pour le divertissement, à conseiller encore et encore. 

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée


Messages : 18132
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Fabrice Caro   Jeu 18 Juil 2013 - 9:13

Epi a écrit:
Heyoka a écrit:
Figurec, c'est un kif. Cool
cheers 

C'est marrant, je ne l'avais pas vue venir moi la fin, je ne m'attendais pas du tout à ça et c'est justement ce qui m'avait le plus plu Laughing 

En tout cas, un bon petit livre pour le divertissement, à conseiller encore et encore. 

Moi non plus, j'étais tellement prise par le côté décalé et l'humour, que la fin, peut-être plus évidente pour certains, ne m'a pas gênée outre mesure. Pour moi c'était un kif tout court!

Ravie qu'il t'ai plu Heyoka, et c'est vrai: une lecture à conseiller pour la détente, pas si légère qu'elle n'y parait, loin de là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heyoka
Zen littéraire


Messages : 5060
Inscription le : 16/02/2013
Age : 28
Localisation : Suède

MessageSujet: Re: Fabrice Caro   Jeu 18 Juil 2013 - 9:21

Epi a écrit:
En tout cas, un bon petit livre pour le divertissement, à conseiller encore et encore. 
Aeriale a écrit:
Ravie qu'il t'ai plu Heyoka, et c'est vrai: une lecture à conseiller pour la détente, pas si légère qu'elle n'y parait, loin de là...
oui avec un concept vraiment intéressant.


A qui le tour pour le cerclage ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire


Messages : 63648
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Fabrice Caro   Jeu 19 Nov 2015 - 5:59



L'adaptation en BD : ici

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fabrice Caro   Aujourd'hui à 5:34

Revenir en haut Aller en bas
 
Fabrice Caro
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» je me presente fabrice du 8.3
» Anniversaire Fabrice
» La petite fille qui ne voulait pas grossir (Isabelle Caro)
» Vernissage de l'exposition de Fabrice Brunet à la Salpêtrière
» Fabrice Josso [le collège des coeurs brisés/ h&g]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: