Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Pourquoi lisez-vous? Qu'attendez-vous de la lecture?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 14  Suivant
AuteurMessage
Sorcière
Envolée postale
Sorcière

Messages : 100
Inscription le : 04/09/2015

Pourquoi lisez-vous? Qu'attendez-vous de la lecture? - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi lisez-vous? Qu'attendez-vous de la lecture?   Pourquoi lisez-vous? Qu'attendez-vous de la lecture? - Page 8 Icon_minitimeMer 30 Sep 2015 - 22:13

Hum c'est une grosse édition complète (ou qui prétend l'être ?), comme elle est lourde je la laisse à la bibliothèque. Alors je crois que je lis Titus d'enfer... en tous cas ça ressemble à un premier volume, ça commence avec la naissance de Titus et j'en suis
Spoiler:
 
edit : Du coup j’ai vérifié, je craignais d'avoir pris le train en marche ! Je lis bien Titus d’enfer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

Pourquoi lisez-vous? Qu'attendez-vous de la lecture? - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi lisez-vous? Qu'attendez-vous de la lecture?   Pourquoi lisez-vous? Qu'attendez-vous de la lecture? - Page 8 Icon_minitimeJeu 1 Oct 2015 - 8:47

Très bien, si tu en es déjà à l'incendie de la bibliothèque, c'est bon signe.
Qu'est-ce que j'avais aimé cet univers baroque !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanta
Agilité postale
Hanta

Messages : 723
Inscription le : 04/07/2014
Localisation : Vitrolles

Pourquoi lisez-vous? Qu'attendez-vous de la lecture? - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi lisez-vous? Qu'attendez-vous de la lecture?   Pourquoi lisez-vous? Qu'attendez-vous de la lecture? - Page 8 Icon_minitimeJeu 1 Oct 2015 - 9:56

J'ai toujours été baigné par mes parents dans un monde qui considérait la culture comme prioritaire. Ma mère disait souvent : "Si j'arrive à te transmettre mon amour des livres je n'aurais pas été une trop mauvaise mère". Le livre était l'objet un peu sacré dans notre modeste maison, ce qu'on aurait sauvé s'il y avait eu un incendie.
Il était la récompense si j'avais une bonne note à l'école, si j'avais fait quelque chose de bien, il était aussi le cadeau lors des fêtes.
Et au cours de mon adolescence le livre m'a sauvé. Les auteurs morts ou vivants, philosophes ou romanciers, furent à certains moments mes meilleurs amis, mes plus proches conseillers, et mes pourvoyeurs de rêves et de fantasmes. Sans certains livres ma vie n'aurait pas eu la même saveur. C'est peut être un peu pathétique à bien y regarder, on peut penser que c'est passer à côté du monde réel, des vraies personnes. Mais si le monde change et les choses qu'on aime peuvent disparaître, les livres restent là.
Désormais c'est un grand plaisir mais il y a toujours cette relation quasi-amoureuse avec l'objet comme avec le contenu, une sorte de déférence aussi si bien qu'un mauvais moment de lecture est davantage vu comme une rupture que comme un simple moment gâché.
J'ai autant de tristesse à ne pas avoir d'osmose avec un livre et une histoire que j'ai d'euphorie quand cela se passe bien.

Une grande partie de ma vie en somme. C'est existentiel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ArturoBandini
Sage de la littérature
ArturoBandini

Messages : 2748
Inscription le : 05/03/2015
Age : 33
Localisation : Aix-en-Provence

Pourquoi lisez-vous? Qu'attendez-vous de la lecture? - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi lisez-vous? Qu'attendez-vous de la lecture?   Pourquoi lisez-vous? Qu'attendez-vous de la lecture? - Page 8 Icon_minitimeJeu 1 Oct 2015 - 11:17

Bel et émouvant témoignage. content

_________________
Sois le changement que tu veux voir dans le monde. Gandhi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Pourquoi lisez-vous? Qu'attendez-vous de la lecture? - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi lisez-vous? Qu'attendez-vous de la lecture?   Pourquoi lisez-vous? Qu'attendez-vous de la lecture? - Page 8 Icon_minitimeJeu 1 Oct 2015 - 11:24

Hanta a écrit:

Et au cours de mon adolescence le livre m'a sauvé. Les auteurs morts ou vivants, philosophes ou romanciers, furent à certains moments mes meilleurs amis, mes plus proches conseillers, et mes pourvoyeurs de rêves et de fantasmes. Sans certains livres ma vie n'aurait pas eu la même saveur. C'est peut être un peu pathétique

Pathétique, je ne sais pas. Je pense qu'on est assez nombreux comme ça. A avoir eu un moment où les livres ont été le grand recours (et c'est sur que ça aide mieux que de regarder la télé)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Chymère
Sage de la littérature
Chymère

Messages : 2001
Inscription le : 21/07/2013
Age : 36
Localisation : Dijon

Pourquoi lisez-vous? Qu'attendez-vous de la lecture? - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi lisez-vous? Qu'attendez-vous de la lecture?   Pourquoi lisez-vous? Qu'attendez-vous de la lecture? - Page 8 Icon_minitimeJeu 1 Oct 2015 - 12:54

Je suis d'accord...
Pour moi aussi, à certains moments de ma vie, certains livres ont été... comme une aide, un refuge, ou ce qui rebooste grâce au pouvoir des mots, d'une histoire, d'une idée etc...
Je ne trouve pas ça pathétique non plus. Je trouve que ça enrichit intérieurement, et je pense que du coup, cela nous rend meilleur vis à vis des autres, cela rend nos relations sociales plus profondes (même si, peut-être, on ne les multiplie pas en quantité... mais en même temps, ça, c'est comme les amis FaceBook qui s'accumulent par centaines sur les profils et qui, au fond, sont rarement plus que ça : un vague lien sur un réseau social)...


D'ailleurs, on parle de plus en plus de "bibliothérapie" :

[url=Des livres pour soigner les maux]20 mai 2015 refusant l’autorisation de licencier M. Julien LORMEAU pour motif économique.[/url]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
K
Main aguerrie
K

Messages : 352
Inscription le : 30/11/2007
Age : 46
Localisation : Belgique

Pourquoi lisez-vous? Qu'attendez-vous de la lecture? - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi lisez-vous? Qu'attendez-vous de la lecture?   Pourquoi lisez-vous? Qu'attendez-vous de la lecture? - Page 8 Icon_minitimeVen 2 Oct 2015 - 0:50

Je me reconnais assez dans les propos de Hanta, excepté pour le premier paragraphe : mes parents ne lisaient pas, ils étaient pratiquement illettrés et incultes. C'est moi seul qui me suis dirigé vers les livres.
Et dans mon cas, il y a peut-être effectivement quelque chose de pathétique (voir pathologique) car je n'ai jamais réussi à concilier vraiment lecture et vie sociale. La lecture (et l'imaginaire en général) a, chez moi, quasiment tout dévoré.
Parce que la vie réelle m'a très vite ennuyé. Parce que les "rituels" sociaux me paraissaient étranges. Parce que, contrairement à une fiction, la vie réelle me semble toujours dénuée de structure, de signification, d'esthétisme, de style. Peut-être aussi parce que, au fond, la lecture transfigure les choses autant qu'elle les manipule et les filtre.
L'imagination humaine est plus malléable que la vie, voilà tout. Et ses possibilités sont infiniment plus vastes.

Mais il ressort de tout cela, si on y réfléchit, un sentiment ambivalent dans mon cas : quand on se met à percevoir le livre (ou l'oeuvre d'art) comme l'adversaire de la vie, on se retrouve dans un cas limite où le décrochage vis à vis du réel menace.
J'aime la lecture mais je peux tout aussi bien la considérer comme le recours nécessaire (et donc obligatoire) face à mon désintérêt (voir mon dégoût) du réel.
Ca me rappelle ce que disait Sherlock Holmes (en substance car j'ai oublié les mots exacts) en comparant son art déductif par rapport à son désintérêt pour la vie quotidienne : "ma vie est un combat constant contre l'ennui".
 
Alors... amie, la lecture ? Je ne sais pas. Alliée, sans doute. Dérivatif aussi. Soeur d'arme, volontiers. Echappatoire, à coup sûr.
De toute façon, quand on me demande pourquoi je lis, je réponds souvent "parce que je n'ai pas le choix".
En somme, c'est sans doute davantage une nécessité existentielle qu'un choix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 54
Localisation : Peu importe

Pourquoi lisez-vous? Qu'attendez-vous de la lecture? - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi lisez-vous? Qu'attendez-vous de la lecture?   Pourquoi lisez-vous? Qu'attendez-vous de la lecture? - Page 8 Icon_minitimeVen 2 Oct 2015 - 7:50

Citation :
Et dans mon cas, il y a peut-être effectivement quelque chose de pathétique (voir pathologique) car je n'ai jamais réussi à concilier vraiment lecture et vie sociale. La lecture (et l'imaginaire en général) a, chez moi, quasiment tout dévoré.
Parce que la vie réelle m'a très vite ennuyé. Parce que les "rituels" sociaux me paraissaient étranges. Parce que, contrairement à une fiction, la vie réelle me semble toujours dénuée de structure, de signification, d'esthétisme, de style. Peut-être aussi parce que, au fond, la lecture transfigure les choses autant qu'elle les manipule et les filtre.
L'imagination humaine est plus malléable que la vie, voilà tout. Et ses possibilités sont infiniment plus vastes.

Mais il ressort de tout cela, si on y réfléchit, un sentiment ambivalent dans mon cas : quand on se met à percevoir le livre (ou l'oeuvre d'art) comme l'adversaire de la vie, on se retrouve dans un cas limite où le décrochage vis à vis du réel menace.
J'aime la lecture mais je peux tout aussi bien la considérer comme le recours nécessaire (et donc obligatoire) face à mon désintérêt (voir mon dégoût) du réel.
Ca me rappelle ce que disait Sherlock Holmes (en substance car j'ai oublié les mots exacts) en comparant son art déductif par rapport à son désintérêt pour la vie quotidienne : "ma vie est un combat constant contre l'ennui".
 
Alors... amie, la lecture ? Je ne sais pas. Alliée, sans doute. Dérivatif aussi. Soeur d'arme, volontiers. Echappatoire, à coup sûr.
De toute façon, quand on me demande pourquoi je lis, je réponds souvent "parce que je n'ai pas le choix".
En somme, c'est sans doute davantage une nécessité existentielle qu'un choix.
Je comprends complètement hélas tout cela .

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcière
Envolée postale
Sorcière

Messages : 100
Inscription le : 04/09/2015

Pourquoi lisez-vous? Qu'attendez-vous de la lecture? - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi lisez-vous? Qu'attendez-vous de la lecture?   Pourquoi lisez-vous? Qu'attendez-vous de la lecture? - Page 8 Icon_minitimeVen 2 Oct 2015 - 11:43

Je lis attentivement vos témoignages. Ils me touchent.
Merci, Chymère, je ne connaissais pas la bibliothérapie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Pourquoi lisez-vous? Qu'attendez-vous de la lecture? - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi lisez-vous? Qu'attendez-vous de la lecture?   Pourquoi lisez-vous? Qu'attendez-vous de la lecture? - Page 8 Icon_minitimeVen 2 Oct 2015 - 17:03

Sorcière a écrit:
Je lis attentivement vos témoignages. Ils me touchent.
Merci, Chymère, je ne connaissais pas la bibliothérapie.
Cette thérapie-là, on la connait tous, non ?
Mais les pathologies de la lecture, on les connait moins... Insomnies, ennui, mélancolie -parfois- syndromes de la nouveauté et des prix
littéraires... jypeurien

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dreep
Sage de la littérature
Dreep

Messages : 1435
Inscription le : 14/03/2014
Age : 27

Pourquoi lisez-vous? Qu'attendez-vous de la lecture? - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi lisez-vous? Qu'attendez-vous de la lecture?   Pourquoi lisez-vous? Qu'attendez-vous de la lecture? - Page 8 Icon_minitimeVen 2 Oct 2015 - 17:31

J'en ai dévoilé quelques bribes par-ci par-là, de ces raisons.

Mon parcours ressemble un peu à celui de K et de Bix229.

K a écrit:
Parce que la vie réelle m'a très vite ennuyé. Parce que les "rituels" sociaux me paraissaient étranges. Parce que, contrairement à une fiction, la vie réelle me semble toujours dénuée de structure, de signification, d'esthétisme, de style. Peut-être aussi parce que, au fond, la lecture transfigure les choses autant qu'elle les manipule et les filtre.
L'imagination humaine est plus malléable que la vie, voilà tout. Et ses possibilités sont infiniment plus vastes.

En définitive, je crois (je commence à le deviner à force d'introspection) que j'aspire à l'irrésolution – pour la morale, la politique, ma spiritualité, et même mon avenir – et au détachement. Oui parce qu'avec la multiplicité des points de vue d'un livre à un autre, ou dans un seul et même livre, je peux voir les choses autrement. La lecture m'a permis de donner du sens à ma vie et même à y parvenir. Peut-être que ma façon de voir les choses va changer, mais autant vous dire que pour le moment, j'en jouis. Est-ce qu'on a vraiment forcément besoin de plus ?

_________________
"Un instant, Ulrich hésita. Il était sans aucun doute un homme croyant, mais qui ne croyait à rien ; sa dévotion la plus totale à la science n'était même pas parvenue à lui faire oublier que la beauté et bonté des hommes proviennent de ce qu'ils croient, et non point de ce qu'ils savent." L'homme sans qualités, Robert Musil

Un long week-end avec Marcel Proust (Ronald Frame)
Le roman d'un enfant - Prime jeunesse (Pierre Loti)
La Trêve (Primo Levi)
Les Brigands (Friedrich von Schiller)
Les Fleurs du Mal (Charles Baudelaire) (relecture)


Dernière édition par Dreep le Ven 2 Oct 2015 - 17:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Pourquoi lisez-vous? Qu'attendez-vous de la lecture? - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi lisez-vous? Qu'attendez-vous de la lecture?   Pourquoi lisez-vous? Qu'attendez-vous de la lecture? - Page 8 Icon_minitimeVen 2 Oct 2015 - 17:37

Alors, Dreep, c' est peut etre le moment de lire Oblomov : Gontcharov.
Je me suis retrouvé un peu dans le personnage d' Oblomov.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dreep
Sage de la littérature
Dreep

Messages : 1435
Inscription le : 14/03/2014
Age : 27

Pourquoi lisez-vous? Qu'attendez-vous de la lecture? - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi lisez-vous? Qu'attendez-vous de la lecture?   Pourquoi lisez-vous? Qu'attendez-vous de la lecture? - Page 8 Icon_minitimeVen 2 Oct 2015 - 17:42

Je l'ai lu cette année Very Happy tu n'as pas vu mon commentaire ? (je sais même plus si j'en ai laissé un au fait...) Je me retrouve dans ce personnage aussi.

PS : Et Manuscrit trouvé à Saragosse devrait pas tarder !

_________________
"Un instant, Ulrich hésita. Il était sans aucun doute un homme croyant, mais qui ne croyait à rien ; sa dévotion la plus totale à la science n'était même pas parvenue à lui faire oublier que la beauté et bonté des hommes proviennent de ce qu'ils croient, et non point de ce qu'ils savent." L'homme sans qualités, Robert Musil

Un long week-end avec Marcel Proust (Ronald Frame)
Le roman d'un enfant - Prime jeunesse (Pierre Loti)
La Trêve (Primo Levi)
Les Brigands (Friedrich von Schiller)
Les Fleurs du Mal (Charles Baudelaire) (relecture)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tina
Sage de la littérature
tina

Messages : 2058
Inscription le : 12/11/2011
Localisation : Au milieu du volcan

Pourquoi lisez-vous? Qu'attendez-vous de la lecture? - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi lisez-vous? Qu'attendez-vous de la lecture?   Pourquoi lisez-vous? Qu'attendez-vous de la lecture? - Page 8 Icon_minitimeVen 2 Oct 2015 - 18:55

bix229 a écrit:
Sorcière a écrit:
Je lis attentivement vos témoignages. Ils me touchent.
Merci, Chymère, je ne connaissais pas la bibliothérapie.
Cette thérapie-là, on la connait tous, non ?
Mais les pathologies de la lecture, on les connait moins... Insomnies, ennui, mélancolie -parfois- syndromes de la nouveauté et des prix
littéraires... jypeurien

Et frustration de ne pas pouvoir lire tout ce qu'on voudrait pour une raisons évidente : on est limité dans le temps !

Pauvres mortels !

A chaque livre qui m'émerveille, je me dis "bon sang, j'étais encore passée à côté de celui-là !".

Rien à faire, on est tous endormis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
K
Main aguerrie
K

Messages : 352
Inscription le : 30/11/2007
Age : 46
Localisation : Belgique

Pourquoi lisez-vous? Qu'attendez-vous de la lecture? - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi lisez-vous? Qu'attendez-vous de la lecture?   Pourquoi lisez-vous? Qu'attendez-vous de la lecture? - Page 8 Icon_minitimeSam 3 Oct 2015 - 3:13

Dreep a écrit:
En définitive, je crois (je commence à le deviner à force d'introspection) que j'aspire à l'irrésolution – pour la morale, la politique, ma spiritualité, et même mon avenir – et au détachement. Oui parce qu'avec la multiplicité des points de vue d'un livre à un autre, ou dans un seul et même livre, je peux voir les choses autrement.
Je crois que l'irrésolution est une forme de sagesse. Du moins en tant que philosophie, pas en tant que réaction de béni-oui-oui. Car il ne s'agit pas, contrairement à ce que pense notre monde contemporain qui est toujours si empressé à avoir des avis péremptoires sur tout, de lâcheté ou d'indécision.
Les livres disent effectivement tout et son contraire (d'ailleurs, c'était ironiquement l'argument du chef des pompiers sophiste dans Farenheit 451, pour parler de l'inutilité - voir la nocivité - des livres).
Mais il ne s'agit pas pour autant de trouver une Vérité (qui nous arrange ?) dans un livre ou l'autre, un auteur ou l'autre. A la limite, on peut se trouver des affinités avec la vision de certains auteurs. Mais là encore, il ne faut considérer aucun livre comme parole d'évangile (laissons cela aux croyants qui ne connaissent et ne veulent connaître que le Livre, dispensateur de certitudes mais pourtant lui-même bourré de contradictions).

Par ailleurs, je me méfie aujourd'hui des philosophes (auto)proclamés pour la même raison.
Quand je vois par exemple à quel point un Michel Onfray (oui, encore lui  sourire ) est tellement sûr de ses idées, de sa conception des choses, de sa résolution (pour utiliser le mot inverse de cette irrésolution dont tu parlais), je ne peux pas m'empêcher de sourire face à tant de prétention. Car, en plus, il y a une curieuse ironie dans ce genre d'attitude : celle d'un philosophe qui condamne le "prêt-à-penser" qu'offre la Bible mais qui, de son côté, "pêche" lui-même par excès de certitudes !
Athées et croyants : même topo, finalement. Les agnostiques, eux, préférent... l'irrésolution.

Je pense d'ailleurs que les philosophes semblent oublier le sens même du mot "philosophie", qui est "ami/amour de la sagesse". Hors, je ne vois pas de sagesse chez les philosophes, autant chez ceux d'hier que ceux d'aujourd'hui. Plutôt des rhétoriciens, voir parfois des doctrinaires. J'ai d'ailleurs cessé de lire des essais philosophiques depuis des années.
La sagesse ne serait-elle pas plutôt de douter de tout et de se méfier des certitudes trop vite établies pour son confort intellectuel ?
Il ne s'agit pas de passivité quand l'incertitude est elle-même le fruit d'une réflexion. Et non pas celle de présomptueux comme Onfray qui assènent une sois-disant pertinence socio-philosophique sans douter du bien fondé de leur théorisation du monde.

Qu'une jeune femme de 23 ans comme toi, Dreep, dit aspirer à l'irrésolution, que ce soit pour la morale, la politique, la spiritualité, l'avenir... m'interpelle car je crois que c'est assez emblématique d'une génération qui a appris assez tôt la méfiance et je suis loin, contrairement aux intellos qui s'en plaignent ("ah ! ces jeunes qui ne croient plus en rien...") de la condamner ! Je trouve cela assez logique. Eux ont constaté, au fil de l'Histoire, la faillite de tous leurs systèmes (qu'ils soient philosophiques, moraux, économiques, spirituels). Par ailleurs, la résolution, on sait tous à quoi ça a mené : communisme, totalitarismes divers (politiques et religieux), hégémonie territoriale et j'en passe.
Ah tous ces gens qui étaient résolus. Et voulaient bien sûr en faire profiter les autres (qui n'en demandaient pas tant) à coup de prosélytisme belliqueux.

De fait, l'irrésolution (en attendant, peut-être, de trouver autre chose...) me paraît une forme de sagesse.
Savoir que l'on ne sait pas, c'est toujours une forme de savoir moins nocive que celui qui prétend savoir.
Ce qui ne doit pas nous empêcher de lire, évidemment. content

Citation :
La lecture m'a permis de donner du sens à ma vie et même à y parvenir. Peut-être que ma façon de voir les choses va changer, mais autant vous dire que pour le moment, j'en jouis. Est-ce qu'on a vraiment forcément besoin de plus ?
Non. sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Pourquoi lisez-vous? Qu'attendez-vous de la lecture? - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi lisez-vous? Qu'attendez-vous de la lecture?   Pourquoi lisez-vous? Qu'attendez-vous de la lecture? - Page 8 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Pourquoi lisez-vous? Qu'attendez-vous de la lecture?
Revenir en haut 
Page 8 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pourquoi avez vous choisi le biberon ?
» Pourquoi suivez-vous un vidéaste sur YouTube ?
» pour savoir si vous attendez une fille ou un garçon
» vous et les produits bio/Ecolo
» témoignages itti bitti, besoin de vous!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Café littéraire. :: Les goûts des parfumés-
Sauter vers: