Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Virginie Despentes

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 54
Localisation : Peu importe

Virginie Despentes - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Virginie Despentes   Virginie Despentes - Page 8 EmptyVen 30 Jan 2015 - 17:38

topocl a écrit:
Bien que je ne trouve pas du tout que je ressemble à une ville bombardée, je vais quand même l'essayer

laugh

kenavo a écrit:
en effet, rien que la couverture me fait fuir... mais
darkanny a écrit:
"Passé quarante ans, tout le monde ressemble à une ville bombardée"
cette phrase pourrait me donner envie d'y jeter un oeil Wink

ce qui est possible avec bon nombre de nouveautés - on peut recevoir un extrait gratuit en version e-book, je dois avouer, c'est un bon atout
Oui moi aussi je suis assez allergique à la couverture !
Mais comme je suis curieuse , que cette phrase sortie du contexte est d'une drôlerie irrésistible , que la petite bibliothèque de mon village m'a sollicitée pour faire un choix de livres à acheter en orientant autant que faire se peut sur des nouveautés ce sera le premier sur la liste ! Very Happy
Alors merci Quennie ! bonjour
Revenir en haut Aller en bas
simla
Envolée postale


Messages : 249
Inscription le : 10/01/2013
Age : 69
Localisation : Nouvelle calédonie

Virginie Despentes - Page 8 Empty
MessageSujet: Virginie Despentes   Virginie Despentes - Page 8 EmptyDim 1 Fév 2015 - 6:20

"passé 40 ans, tout le monde ressemble à une ville bombardée "'

Elle n'a pas du en voir  souvent de villes bombardées Wink  40 ans c'est JEUNE, les femmes (et certains hommes  rire ) sont encore superbes à cet âge-là !!!

Elle est un peu excessive, elle-même n'est pas mal malgré sa vie mouvementée....je vais lire son nouveau roman avec plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Virginie Despentes - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Virginie Despentes   Virginie Despentes - Page 8 EmptyDim 1 Fév 2015 - 15:18

généralité et jolie formule, ça ne va pas bien loin.
Revenir en haut Aller en bas
http://topocleries.wordpress.com/
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

Virginie Despentes - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Virginie Despentes   Virginie Despentes - Page 8 EmptyDim 1 Fév 2015 - 16:24

C'est justement parce que c'est excessif que ça m'a fait sourire.
ça va dans la trame du récit et correspond bien à l'univers de Virginie Despentes, un peu interlope, parisien, noctambule, faut resituer tout ça.
Elle a pas dit ça comme une maxime, enfin je ne l'ai pas du tout senti comme ça.
Bref...
Revenir en haut Aller en bas
Maryvonne
Zen littéraire
Maryvonne

Messages : 4259
Inscription le : 03/08/2009
Localisation : oui, merci.

Virginie Despentes - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Virginie Despentes   Virginie Despentes - Page 8 EmptyDim 1 Fév 2015 - 23:07

(moi j'ai commencé)
(mon petit libraire l'avait)
(et il a refait le monde avec moi)
Revenir en haut Aller en bas
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Virginie Despentes - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Virginie Despentes   Virginie Despentes - Page 8 EmptyDim 15 Fév 2015 - 16:41

Vernon Subutex

J'ai comme l'impression que mes dernières lectures ont une fâcheuse tendance à me montrer notre société qui s'étiole, se grippe, se retrouve dans l'impasse.

Pour ce faire Virginie Despentes a choisi la forme du roman feuilleton, c'est assez frustrant, cet opus est le premier de trois, l'un qui va sortir en mars, l'autre encore en cours d’écriture, et …. j’aurais bien aimé pouvoir enchaîner.

Le personnage central, Vernon Subutex, est un ex-disquaire, quasi quinquagénaire, un type des plus attachants, qui se retrouve au chômage (disquaire, ça n’est plus un métier), puis au RSA, puis dans la rue. Au début, il s'en sort pas mal, il a toute une bande d'anciens potes-anciens clients, des gens divers et variés dont le rock a été la passion commune, et dont les vies ont pris plein de directions, qui, contents ou contraints, l'hébergent deux-trois jours.

Virginie Despentes est très forte à dresser le portrait de personnages pour qui la  frénésie est un moyen de ne pas se noyer : argent, sexe, drogue, alcool, violence…, des gens de tous les jours pourtant, mais comment supporter, autrement ? Elle y mêle audacieusement humour, un cynisme non dépourvu de finesse, et tendresse, on  se dit souvent : ah, ça, je devrais le noter!. Il y a chez eux une excitation farouche destinée à ne pas voir l'horizon qui se bouche, à avancer quand même, quel que soit le milieu social, le niveau de vie, les aspirations personnelles. Cette galerie assez éblouissante de personnages s'expose dans une jolie  farandole de chapitres, de portraits, kaléidoscope de notre société agonisante. Il y a là un petit côté Lelouch sous acide qui est des plus séduisant.

En toile de fond, Virginie Despentes tricote son intrigue. Un rockeur dépressif et adulé, que tous ont plus ou moins connu de près ou de loin,  vient de mourir, après avoir laissé trois cassettes enregistrées à Vernon, qui intéressent tout le monde pour des raisons variées, et dont on se doute qu'elles contiennent quelque chose de sulfureux. Ca, on sent bien que cela va amener des complications, mais on n'aura le droit de le savoir que dans le prochain tome…

A la fin du livre, Vernon est à la rue, il s'épuise, là, il n'en peut plus, c'est déchirant à lire, c'est très beau. Et... Mince il va falloir attendre pour savoir la suite...

Il y a sûrement un plaisir surajouté à ce livre pour les parisiens, à déambuler dans la ville avec Vernon. Et aussi pour ceux qui aiment et connaissent la musique, Vernon n’est pas disquaire pour rien. Je pensais aussi que les connaisseurs  de Vian auraient droit à un petit plus, mais , non Virginie Despentes dit que c'est un peu le hasard .

Fermez les yeux à la couverture, ouvrez le livre, et lancez-vous !
Revenir en haut Aller en bas
http://topocleries.wordpress.com/
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Virginie Despentes - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Virginie Despentes   Virginie Despentes - Page 8 EmptyMar 17 Fév 2015 - 9:03

si je veux continuer avec Virginie Despentes, vous avez un conseil ?
Revenir en haut Aller en bas
http://topocleries.wordpress.com/
Hanta
Agilité postale
Hanta

Messages : 723
Inscription le : 04/07/2014
Localisation : Vitrolles

Virginie Despentes - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Virginie Despentes   Virginie Despentes - Page 8 EmptyMar 17 Fév 2015 - 11:12

Je conseille Les chiennes savantes.
Revenir en haut Aller en bas
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

Virginie Despentes - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Virginie Despentes   Virginie Despentes - Page 8 EmptyMar 17 Fév 2015 - 11:22

Apocalypse bébé !

Tu vas retrouver La Hyène

Mais Les chiennes savantes, c'est bien aussi.
Revenir en haut Aller en bas
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Virginie Despentes - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Virginie Despentes   Virginie Despentes - Page 8 EmptyMar 17 Fév 2015 - 11:27

Merci!
Revenir en haut Aller en bas
http://topocleries.wordpress.com/
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Virginie Despentes - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Virginie Despentes   Virginie Despentes - Page 8 EmptyMar 17 Fév 2015 - 12:02

Ah oui, j'en suis à peu peu au quart et c'est un plaisir de retrouver son écriture speedée. Une façon de croquer les personnages et dépeindre des situations qui forcément  bouscule, ce ton qui ose tout et n'épargne personne.

J'adore!  

darkanny a écrit:
Apocalypse bébé !

Tu vas retrouver La Hyène

Ah bon, elle réapparait?? Trop fort sourire

Sacré souvenir aussi que ce Apocalypse Bébé, oui. Vas y topocl.
Revenir en haut Aller en bas
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

Virginie Despentes - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Virginie Despentes   Virginie Despentes - Page 8 EmptyMar 17 Fév 2015 - 12:42

Oui, elle réapparaît dans Vernon Subutex
Revenir en haut Aller en bas
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 31
Localisation : Suède

Virginie Despentes - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Virginie Despentes   Virginie Despentes - Page 8 EmptyMar 17 Fév 2015 - 22:57

Ça me comble que tu apprécies cet auteur Topocl.
Je suis dans Les Chiennes savantes en ce moment, c'est un plaisir de la retrouver.

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Virginie Despentes - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Virginie Despentes   Virginie Despentes - Page 8 EmptyMer 18 Fév 2015 - 8:28

Heyoka a écrit:
Ça me comble que tu apprécies cet auteur Topocl.
Je suis dans Les Chiennes savantes en ce moment, c'est un plaisir de la retrouver.

Ben t'es pas difficile à combler , dis donc!
Revenir en haut Aller en bas
http://topocleries.wordpress.com/
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 31
Localisation : Suède

Virginie Despentes - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Virginie Despentes   Virginie Despentes - Page 8 EmptyMer 18 Fév 2015 - 10:45

topocl a écrit:
Ben t'es pas difficile à combler , dis donc!

Ben on se contente de ce qu'on peut !

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Virginie Despentes - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Virginie Despentes   Virginie Despentes - Page 8 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Virginie Despentes
Revenir en haut 
Page 8 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'interview de Virginie Caren
» La SPA en quelques dates
» Marina
» « Le Havre insolite et secret » - Isabelle Letélié - Editions des Falaises

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: