Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Virginie Despentes

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 6, 7, 8, 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
simla
Envolée postale


Messages : 249
Inscription le : 10/01/2013
Age : 69
Localisation : Nouvelle calédonie

Virginie Despentes - Page 7 Empty
MessageSujet: Virginie Despentes   Virginie Despentes - Page 7 Icon_minitimeJeu 8 Jan 2015 - 5:48

Cède à tes envies Heyoka....tu devrais apprécier, je connaissais le personnage, mais pas ses écrits, une bonne surprise Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Virginie Despentes - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Virginie Despentes   Virginie Despentes - Page 7 Icon_minitimeJeu 8 Jan 2015 - 9:53

Dommage que colimasson manque de temps pour venir réagir sur cette question du masculin-féminin que tu soulèves simla ; car j'avais cru comprendre que l'enjeu de Bye Bye Blondie (le film) était bien dans l'acceptation d'un amour entre femmes et non pas un problème de classe sociale (si j'ai bien tout compris...).

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
simla
Envolée postale


Messages : 249
Inscription le : 10/01/2013
Age : 69
Localisation : Nouvelle calédonie

Virginie Despentes - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Virginie Despentes   Virginie Despentes - Page 7 Icon_minitimeVen 9 Jan 2015 - 0:37

le film, je ne sais pas, pas vu. Mais le roman, c'est plutôt lutte de classe entre Eric et Gloria ....mais pas que et je dirais que le sujet principal est un mal de vivre, très bien décrit d'ailleurs, de l'héroïne qui traîne un lourd passé et un certaine fragilité psychologique, déséquilibre.qui se traduit par de violentes réactions humeur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 31
Localisation : Suède

Virginie Despentes - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Virginie Despentes   Virginie Despentes - Page 7 Icon_minitimeVen 9 Jan 2015 - 1:52

simla a écrit:
Cède à tes envies Heyoka....tu devrais apprécier, je connaissais le personnage, mais pas ses écrits, une bonne surprise Wink  

J'ai cédé ! Wink

Après Les Jolies choses et Baise-moi, place à Les Chiennes savantes.

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

Virginie Despentes - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Virginie Despentes   Virginie Despentes - Page 7 Icon_minitimeDim 11 Jan 2015 - 20:06

shanidar a écrit:
Dommage que colimasson manque de temps pour venir réagir sur cette question du masculin-féminin que tu soulèves simla ; car j'avais cru comprendre que l'enjeu de Bye Bye Blondie (le film) était bien dans l'acceptation d'un amour entre femmes et non pas un problème de classe sociale (si j'ai bien tout compris...).

Pour tout te dire, je ne me souviens plus du film ni du livre intense reflexion (je ne sais même plus si j'ai vu le film ou lu le livre...)
Absolument pas marquant pour ma part donc.

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Virginie Despentes - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Virginie Despentes   Virginie Despentes - Page 7 Icon_minitimeLun 12 Jan 2015 - 10:23

A priori tu avais vu le film que tu commentes à la page précédente ( chut )... simla, tu sais ce qu'il te reste à faire !!

(Heyoka, Les chiennes savantes a été mon premier et dernier Despentes, alors que j'avais trouvé ce texte furibond bon !! il faudrait que...)

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 31
Localisation : Suède

Virginie Despentes - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Virginie Despentes   Virginie Despentes - Page 7 Icon_minitimeLun 12 Jan 2015 - 14:21

shanidar a écrit:
(Heyoka, Les chiennes savantes a été mon premier et dernier Despentes, alors que j'avais trouvé ce texte furibond bon !! il faudrait que...)

(...oui il faudrait !)
(et ensuite, tu posterais un commentaire aussi furibondement bon que celui sur Proust !)

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Virginie Despentes - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Virginie Despentes   Virginie Despentes - Page 7 Icon_minitimeJeu 22 Jan 2015 - 21:52

Vernon Subutex

Couverture à chier.
Titre racoleur.

Mais ce livre...
C'est d'la bombe de balle bébé.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Virginie Despentes - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Virginie Despentes   Virginie Despentes - Page 7 Icon_minitimeVen 30 Jan 2015 - 9:27

Personne ?!
Darkanny ! Aériale ! Maryvonne ! Kenavo ! Eglantine ! Odrey ! (et j'en oublie)

Virginie Despentes - Page 7 97822410
(Brrr cette couv)
VERNON SUBUTEX (2015)


Vernon, cet ancien disquaire, après avoir vivoté un temps du chômage et de l'aide de son ami chanteur célèbre, se retrouve rapidement à la rue lorsque l'argent ne rentre plus.
Il va alors sillonner Paris, squatter chez les potes d'antan, les anciennes petites amies, les connaissances de beuverie.
Un personnage au départ omniprésent, représentant la déliquescence de tout un univers (celui de la bande de potes, des groupes de rock, des vinyles et cd, du palpable, de la chair, des rêves et des espoirs), Vernon Subutex s'efface peu à peu, comme ne devenant plus que le reflet de lui-même. Son évanescence et ses silences amenant les autres personnages à s'ouvrir, se raconter, mettant chacun à nu leurs propres failles. Ces précipices dans lesquels ils se sont enfoncés. Blottis. Des petites vies rangées sclérosées de concessions, des vies sans attache et sans lendemain palpable. Des vies de solitude.

Paris, ville dévastée comme un lendemain de fête, dans laquelle Vernon déambule, et sombre.

Découverte de l'autre côté du miroir, celui des sdf, ceux qui voient défiler les chaussures des passants à longueur de journée, main tendue.
Celui des petites frappes qui pensent avoir une place à se faire à coups de poings.

Un livre qui se termine comme une grande fresque de la France du XXIème siècle.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

Virginie Despentes - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Virginie Despentes   Virginie Despentes - Page 7 Icon_minitimeVen 30 Jan 2015 - 10:10

Attends cocotte je suis dedans, presque à la 1/2, c'est qu'elle n'a pas fait dans le minimal notre Virginie.
ça se lit super bien, elle a l'art de raconter des trucs qui nous paraîtraient à première vue assez banals car directement liés au quotidien mais quelle verve ! cette façon d'allier une écriture classique avec du jargon familier, c'est jeune sans vouloir faire jeune, ça réussit.

Il y a une phrase qui m'a bien fait rire, et pourtant elle est toute simple:

"Passé quarante ans, tout le monde ressemble à une ville bombardée"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Virginie Despentes - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Virginie Despentes   Virginie Despentes - Page 7 Icon_minitimeVen 30 Jan 2015 - 10:38

Mais tu plaisantes, elle est parfaite cette phrase !

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

Virginie Despentes - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Virginie Despentes   Virginie Despentes - Page 7 Icon_minitimeVen 30 Jan 2015 - 10:43

Très réaliste en plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanta
Agilité postale
Hanta

Messages : 723
Inscription le : 04/07/2014
Localisation : Vitrolles

Virginie Despentes - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Virginie Despentes   Virginie Despentes - Page 7 Icon_minitimeVen 30 Jan 2015 - 10:51

Une auteure clairement sous estimée. J'ai adoré, Baise moi et les chiennes savantes un peu moins les jolies choses mais c'était le contexte qui faisait que.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Virginie Despentes - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Virginie Despentes   Virginie Despentes - Page 7 Icon_minitimeVen 30 Jan 2015 - 11:12

Bien que je ne trouve pas du tout que je ressemble à une ville bombardée, je vais quand même l'essayer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Virginie Despentes - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Virginie Despentes   Virginie Despentes - Page 7 Icon_minitimeVen 30 Jan 2015 - 14:33

en effet, rien que la couverture me fait fuir... mais
darkanny a écrit:
"Passé quarante ans, tout le monde ressemble à une ville bombardée"
cette phrase pourrait me donner envie d'y jeter un oeil Wink

ce qui est possible avec bon nombre de nouveautés - on peut recevoir un extrait gratuit en version e-book, je dois avouer, c'est un bon atout

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Virginie Despentes - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Virginie Despentes   Virginie Despentes - Page 7 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Virginie Despentes
Revenir en haut 
Page 7 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 6, 7, 8, 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'interview de Virginie Caren
» La SPA en quelques dates
» Marina
» « Le Havre insolite et secret » - Isabelle Letélié - Editions des Falaises

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: