Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Honoré de Balzac

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 13 ... 25  Suivant
AuteurMessage
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Honoré de Balzac - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Honoré de Balzac   Honoré de Balzac - Page 2 Icon_minitimeMar 19 Aoû 2008 - 17:39

Eve Lyne a écrit:
Un de mes auteurs classiques préférés avec Marcel Proust. Sa Comédie Humaine trace des portraits de personnages qu'on peut encore rencontrer de nos jours. J'ai un coup de coeur particulier pour ce pauvre "Père Goriot".

C'est La Pleïade entière qu'il me faut relire. Là ma LAL est complète jusqu'à la fin de l'année, voire plus. Où vais-je trouver le temps ? Idea

Et tu est là depuis moins d'un mois rire
D'ici un an ou deux tu auras des listes pour tenir toute la vie rire

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héri
Envolée postale
Héri

Messages : 193
Inscription le : 16/04/2008
Age : 27
Localisation : Yvelines

Honoré de Balzac - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Honoré de Balzac   Honoré de Balzac - Page 2 Icon_minitimeMar 19 Aoû 2008 - 18:33

Je dirais même que d'ici un ou deux ans, tu auras des listes pour plusieurs vies Wink

En ce qui concerne Balzac, nous sommes tout de même sur son fil, je n'ai lu qu'un seul livre de lui Le Père Goriot. C'est un livre qui m'a vraiment touché.
Je reprocherais à Balzac ce que lui reproche tout les élèves de mon âge, je ne déroge pas à la règle, j'ai trouvé que l'expansion de la description était parfois un peu un peu lourde a digéré.
Ce n'était pas une lecture scolaire heureusement, je me suis donc adapté, sautant les passages que je trouvais trop long (non je n'ai pas honte de le dire Very Happy ). J'ai donc pu rester dans l'histoire, sans me lasser.

Une belle expérience, vraiment Balzac m'a touché avec l'histoire de ce père qui payera de sa vie, son amour pour ses filles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://librheri.wordpress.com
Eve Lyne
Sage de la littérature
Eve Lyne

Messages : 1936
Inscription le : 08/08/2008

Honoré de Balzac - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Honoré de Balzac   Honoré de Balzac - Page 2 Icon_minitimeMar 19 Aoû 2008 - 19:50

Une vie ne suffira pas à lire tous les ouvrages déjà publiés et qui retiennent notre attention. Crying or Very sad En attendant, je vis à fond chaque roman. Je vise la qualité de la lecture (être totalement présente) plutôt que la quantité, même si une bibliothèque remplie d'ouvrages me fait toujours autant saliver. La contemplation de toutes ces étagères est un pur moment de bonheur, sans oublier l'odeur, le toucher, la vue (le goût, pas encore essayé rire ), l'ouïe (lors de la lecture à haute voix). joie

Un lien très utile, qui décrit en une phrase très concise le thème abordé dans chaque roman de Balzac. http://hbalzac.free.fr/themes.php

Effectivement Héri, pour une lycéenne ou étudiante, "Le Père Goriot" peut sembler contenir des longueurs. Il fourmille de petits détails qui, par leur insistance, sont là là pour bien faire passer le message. Un roman de Balzac est toujours trop court pour moi. Et pourtant, il est bien bavard. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sieglinde
Posteur en quête
Sieglinde

Messages : 67
Inscription le : 08/03/2008
Age : 28
Localisation : Val d'Oise

Honoré de Balzac - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Honoré de Balzac   Honoré de Balzac - Page 2 Icon_minitimeMar 19 Aoû 2008 - 20:05

Merci pour le lien Eve Lyne, je l'ai mis illico dans mes favoris :)
Moi les bibliothèques pleines de livres non encore lus ne me font pas du tout saliver, au contraire, je trouve ça frustrant, je me dit que jamais je ne pourrai lire tout ce qui a été écrit, argh c'est horriiiible !

Arabella : je ne connais même pas de nom les oeuvres que tu cites, la hooonte ! Mais j'ai une excuse (enfin une excuse) je n'ai jamais étudié Balzac à l'école moi^^
Rien que le titre Les illusions perdues/Splendeurs et misères de courtisanes me donne fort fort envie d'essayer ça. Mais pas tout de suite, faut déjà que je me remette du Lys Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eve Lyne
Sage de la littérature
Eve Lyne

Messages : 1936
Inscription le : 08/08/2008

Honoré de Balzac - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Honoré de Balzac   Honoré de Balzac - Page 2 Icon_minitimeMar 19 Aoû 2008 - 21:23

Sieglinde a écrit:
Moi les bibliothèques pleines de livres non encore lus ne me font pas du tout saliver, au contraire, je trouve ça frustrant, je me dit que jamais je ne pourrai lire tout ce qui a été écrit, argh c'est horriiiible !

Tu es très jeune encore Sieglinde. Ta réaction est normale. A mon âge, ça fait du bien de voir que le livre ne se perd pas, que de nouveaux auteurs voient le jour et qu'il y aura toujours un livre que je n'aurai pas lu. Par contre, te concernant, je comprends que tu puisses paniquer, peut-être parce que tu ne sais pas encore déterminer tes sujets de prédilection, tes auteurs préférés. Avec le temps, tu verras la bibliothèque différemment. Et surtout tu auras lu pas mal de livres ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Honoré de Balzac - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Honoré de Balzac   Honoré de Balzac - Page 2 Icon_minitimeMar 19 Aoû 2008 - 22:37

Sieglinde a écrit:
Merci pour le lien Eve Lyne, je l'ai mis illico dans mes favoris :)
Arabella : je ne connais même pas de nom les oeuvres que tu cites, la hooonte ! Mais j'ai une excuse (enfin une excuse) je n'ai jamais étudié Balzac à l'école moi^^
Rien que le titre Les illusions perdues/Splendeurs et misères de courtisanes me donne fort fort envie d'essayer ça. Mais pas tout de suite, faut déjà que je me remette du Lys Razz


Moi non plus je ne l'ai pas étudié à l'école, ma prof de français le détestait et essyait limite de nous en ôter l'envie, nous parlant des descriptions interminables, nous le présentant comme l'écrivain le plus ennuyeux du monde.

Je l'ai découvert par hasard, Eugénie Grandet, que j'ai commencé un peu comme ça et que je n'ai pas lâché avant la fin, en une après -midi. Et j'ai lu toute La comédie humaine, et relu certains plusieurs fois.

Je crois qu''il ne faut rien forcer, il y a un bon moment, et certains auteurs ne sont pas pour telle ou telle personne, en ce qui me concerne Rousseau me donne des boutons, et je n'ai jamais pu finir Don Quichotte. Donc lis en fonction de tes envies du moment, et même si Balzac est l'un de ceux que je préfére, je reconnais que c'est inégal et que certains livres, ne sont pas trop réussi, j'ai eu la même réflexion que toi sur La femme de 30 ans.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bellonzo
Sage de la littérature
Bellonzo

Messages : 1775
Inscription le : 22/07/2008
Age : 70
Localisation : Picardie

Honoré de Balzac - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Honoré de Balzac   Honoré de Balzac - Page 2 Icon_minitimeDim 31 Aoû 2008 - 19:03

Défense des classiques

Il est bon ton de se gausser des grands classiques de la littérature française ou étrangère comme si tout ce qui était antérieur à notre siècle(et à celui d'avant) n'était que vague souvenir scolaire donc synonyme d'ennui et de pensum.Moi j'aime à m'y replonger de temps en temps d'abord par amour des lettres et passion de la langue française, si maltraitée par ailleurs.Et puis parce que par exemple Une ténébreuse affaire d'Honoré de Balzac nous en apprend bien plus sur une époque, avec ses scandales,ses faits divers et ses affaires privées ou publiques que certains films de l'ineffable Dayan entre autres.

Il y a dans ce roman tout ce qu'il faut de trahisons,de vengeances et d'ambitions pour nourrir des scénarios et des images.D'ailleurs les images l'auteur de la Comédie humaine s'y entend à les faire naître au travers de descriptions somptueuses du terroir français et de la vie quotidienne.

Enfin j'entre dans un classique avec une certaine ferveur parfois déçue mais je n'oublie pas ce que la littérature doit à Villon, La Fontaine, Molière,Voltaire, Musset, Maupassant et tous les autres.Vous savez que ce goût des classiques n'empêche pas des admirations plus contemporaines. Vive toute la littérature de Homère à Bret Easton Ellis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eeguab.canalblog.com
Oreiller
Posteur en quête
Oreiller

Messages : 57
Inscription le : 08/09/2008
Age : 28
Localisation : Bretagne

Honoré de Balzac - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Honoré de Balzac   Honoré de Balzac - Page 2 Icon_minitimeMer 17 Sep 2008 - 17:32

J'ai enfin fini de lire Le Père Goriot. Et j'ai adoré.
Ce n'était pourtant pas gagné, la réputation d'auteur "ennuyant" (pour ne pas être vulgaire) que lui donnaient mes chers camarades ne m'ont pas donné envie de m'y mettre.
Et pourtant, passé les premières pages, le charme a eu lieu et j'ai dévoré les pages.
Bien que, d'habitude, je n'apprécie guère les romans se passant dans les milieux bourgeois, Balzac a fait exception à la règle en faisant appel à des thèmes universels et en montrant ce qui se cache derrière la parure dorée des bourgeois de l'époque.
La fin du roman en particulier est particulièrement émouvante et le personnage de Vautrin est sacrément émouvant.
Pour résumer mon avis sur ce roman: miam, vivement que je lise un autre des romans de Balzac.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lyana79
Envolée postale
lyana79

Messages : 208
Inscription le : 04/04/2008
Age : 39
Localisation : Suisse

Honoré de Balzac - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Honoré de Balzac   Honoré de Balzac - Page 2 Icon_minitimeSam 27 Sep 2008 - 23:30

J'ai terminé "La duchesse de Langeais".

Je suis une grande amatrice des écrivains réalistes, je ne pouvais donc qu'apprécier ce roman...
De très belles descriptions (normal, c'est du Balzac) et une bonne autopsie de la complexité des rapports homme/femme et des multiples facettes du jeu de la séduction.
La partie qui traite des classes sociales, de leur rôle et statut pourrait sembler assez longue mais est utile pour se faire une idée des mœurs et de l'organisation sociale de l'époque.
A découvrir!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.partagelecture.forums-actifs.com
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Honoré de Balzac - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Honoré de Balzac   Honoré de Balzac - Page 2 Icon_minitimeDim 16 Aoû 2009 - 21:12

Eugénie Grandet. 1833. Folio. Edition présentée, établie et annotée par Samuel S. de Sacy. 253 pages.
Le titre est Eugénie Grandet, mais le personnage agissant, c'est son père, un ancien tonnelier.
Comme le fait remarquer Samuel S. de Sacy, le père n'est pas un avare dans le sens de l'homme qui aime contempler son or de façon stérile, au début du roman. Car, même s'il aime le contempler, il préfère en gagner, il est prêt à se séparer d'une partie de son argent pour gagner plus. Son grand plaisir, c'est de tirer des ficelles, étudier la tendance des marchés, faire des coups. Et, bien sûr, ne pas gaspiller l'argent.

Ainsi, lui-même, sa femme, sa fille et la servante - Nanon - ne vivent-ils pas vraiment dans l'opulence.

Citation :
"Quand Nanon avait lavé sa vaisselle, serré les restes du dîner, éteint son feu, elle quittait sa cuisine, séparée de la salle par un couloir, et venait filer du chanvre auprès de ses maîtres. Une seule chandelle suffisait à la famille pour la soirée. La servante couchait au fond de ce couloir, dans un bouge éclairé par un jour de souffrance. Sa robuste santé lui permettait d'habiter impunément cette espèce de trou, d'où elle pouvait entendre le moindre bruit par le silence profond qui régnait nuit et jour dans la maison. Elle devait, comme un dogue chargé de la police, ne dormir que d'une oreille et se reposer en veillant.
La description des autres portions du logis se trouvera liée aux événements de cette histoire ; mais d'ailleurs le croquis de la salle où éclatait tout le luxe du ménage peut faire soupçonner par avance la nudité des étages supérieurs." (page 43-44).
Il y a donc ce qu'il faut pour accueillir correctement les visiteurs, au rez-de-chaussée.

Le Père Grandet a beaucoup d'argent, et une héritière unique : Eugénie. Deux prétendants principaux vont s'opposer, secondés par des partisans. Nous avons ainsi le clan des Cruchotins et celui des Grassinistes.
Citation :
"Ce jour était un jour de fête bien connu des Cruchotins et des Grassinistes. Aussi les six antagonistes se préparaient-ils à venir armés de toutes pièces, pour se rencontrer dans la salle et s'y surpasser en preuves d'amitié." (page 44).
C'est l'anniversaire d'Eugénie...
Citation :
"Aussi, calculant l'heure où le dîner devait finir, maître Cruchot, l'abbé Cruchot et monsieur C. de Bonfons s'empressaient-ils d'arriver avant les des Grassins pour fêter mademoiselle Grandet." (page 44).
Citation :
"Le vieux tonnelier contemplait vaniteusement les plumes roses, la toilette fraîche de madame des Grassins, la tête martiale du banquier, celle d'Adolphe, le président, l'abbé, le notaire, et se disait intérieurement : « Ils sont là pour mes écus. Ils viennent s'ennuyer ici pour ma fille. Hé ! ma fille ne sera ni pour les uns ni pour les autres, et tous ces gens-là me servent de harpon pour pêcher ! »" (page 55).

Un cousin va survenir... et semer le trouble dans le coeur d'Eugénie. Mais l'amour romantique ne cadre pas avec les plans du Père Grandet.
Manipulations, appât du gain, illusions perdues, sentiments écrasés par l'argent et la soif de pouvoir, tyrannie d'un homme qui gâche la vie de sa famille et de sa fille, qu'il aime pourtant...

Un excellent roman vraiment terrible...

Si je puis me permettre de porter un modeste jugement de béotien sur un chef-d'oeuvre de la littérature.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Honoré de Balzac - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Honoré de Balzac   Honoré de Balzac - Page 2 Icon_minitimeDim 16 Aoû 2009 - 21:32

Et bien voilà, eXPie aime un livre et le dit cheers

Comme quoi il y a des mauvaises langues sur ce forum sourire

Et en plus c'est également un libre que j'adore, celui avec lequel j'ai découvert Balzac, un de mes auteurs favoris.

Si tu ne le connais pas encore eXPie, je pense que Une ténébreuse affaire serait vraiment un livre que tu devrais beaucoup aimer.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucretius
Envolée postale


Messages : 138
Inscription le : 19/01/2009

Honoré de Balzac - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Honoré de Balzac   Honoré de Balzac - Page 2 Icon_minitimeDim 16 Aoû 2009 - 21:45

Là dessus, je vous rejoins. Certains ont dit que Balzac est bavard ; je ne trouve pas. En tout cas, beaucoup moins que Victor Hugo (dont les travailleurs de la mer, représentent pour moi, le sommet du faux roman : une intrigue qui tient en trois lignes, mais le tout entouré de descriptions et de méditations allant dans tous les sens : ce serait insupportable, si ce n'était divin). Chaque détail compte, est signifiant, y compris dans la narration : tel objet, vu d'une manière puis d'une autre est parfois un raccourci fulgurant. Je vous jure que la couleur des rideaux de l'intérieur de la maison des Claes, dansLa recherche de l'absolu (un très grand roman). Tout est extrêmement pensé, Balzac ne déçoit pas en deuxième lecture, ni en troisième, etc. Petite pensée émue pour La cousine Bette : une intrigue géniale, pleine de souffre, avec des personnages terribles et ravagés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://interlibros.over-blog.com/
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Honoré de Balzac - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Honoré de Balzac   Honoré de Balzac - Page 2 Icon_minitimeDim 16 Aoû 2009 - 21:51

Oui, souvent (enfin, du peu que je l'ai encore lu, Balzac) il y a une longue description au début du roman, mais c'est pour cadrer, présenter un peu tout, et ensuite l'action démarre.
La Cousine Bette, Arabella aussi en disait le plus grand bien. Je vais essayer de respecter un peu l'ordre chronologique, pour ne pas trop en rater ; je veux parler des personnages que l'on voit de livre en livre (notamment Vautrin : je dois d'abord lire Illusions perdues et Splendeurs et misères des courtisanes, je crois).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Honoré de Balzac - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Honoré de Balzac   Honoré de Balzac - Page 2 Icon_minitimeDim 16 Aoû 2009 - 21:56

Lucretius, si tu aimes Balzac, beaucoup de choses te seront pardonnées Wink

La cousine Bette est excellente en effet. En deuxième et troisième lecture aussi. Personnellement j'ai beaucoup de mal à comprendre ce reproche sur les descriptions, ce n'est jamais gratuit chez Balzac, cela fait pleinement partie de l'avancée du roman. Mais si tant de gens le disent....

eXPie, Splendeurs et misères, c'est le dernier achevé de la Comédie Humaine, et son point d'orgue. On y retrouve de nombreux personnages , de la Comédie Humaine. Et Vautrin en premier lieu, et aussi Lucien des Illusions perdues, dont Splendeur est la suite.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Honoré de Balzac - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Honoré de Balzac   Honoré de Balzac - Page 2 Icon_minitimeDim 16 Aoû 2009 - 21:58

J'ai lu des Bazacs, il y en a que j'ai aimé plus que d'autres. J'ai de la considération pour son travail, son ironie, sa capacité à décrire et les humains et son siècle.
Mais il me manque quelque chose qui me permette entièrement d'accrocher.
C'est mon avis, mais il me semble qu'il y manque de la poésie.
En tout cas elle est moins présente que chez Maupassant ou même Flaubert.
Je retrouve un peu le même problème avec Zola.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Honoré de Balzac - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Honoré de Balzac   Honoré de Balzac - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Honoré de Balzac
Revenir en haut 
Page 2 sur 25Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 13 ... 25  Suivant
 Sujets similaires
-
» quel recours quand une future collaboratrice ne veut pas honorer son contrat?
» Un économiste brésilien qui défend l'allocation universelle honoré...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs nés avant 1915-
Sauter vers: