Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Moussa Konaté [Mali]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Le Bibliomane
Zen littéraire
Le Bibliomane

Messages : 3403
Inscription le : 21/02/2007
Age : 53
Localisation : Bretagne

Moussa Konaté [Mali] Empty
MessageSujet: Moussa Konaté [Mali]   Moussa Konaté [Mali] Icon_minitimeVen 26 Oct 2007 - 17:38

Moussa Konaté [Mali] Konate10

Moussa Konaté est né en 1951 à Kita (Mali)
Après avoir abandonné la fonction publique pour se consacrer à l'écriture, il publie son premier roman "Le prix de l'âme" en 1981.
Considéré comme le meilleur représentant de la littérature de son pays, il partage son temps entre Limoges et Bamako.
Il a créé, en 1997, les éditions Le Figuier, devenant ainsi le premier écrivain éditeur du Mali.
Il est codirecteur du festival Etonnants Voyageurs de Bamako.
Il a aussi publié "L'assassin du Banconi" et "L'honneur des Kéita" (Gallimard, "Série noire"), premier et second volets des enquêtes du commissaire Habib.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lebibliomane.blogspot.com/
Le Bibliomane
Zen littéraire
Le Bibliomane

Messages : 3403
Inscription le : 21/02/2007
Age : 53
Localisation : Bretagne

Moussa Konaté [Mali] Empty
MessageSujet: Re: Moussa Konaté [Mali]   Moussa Konaté [Mali] Icon_minitimeVen 26 Oct 2007 - 17:42

Moussa Konaté [Mali] Konate11

"L'empreinte du renard"

Rien ne va plus dans le village Dogon de Pigui. En l'espace de quelques jours se succèdent plusieurs morts suspectes. On a retrouvé les victimes au petit matin, le corps démesurément enflé, la bouche emplie de sang noir.

Dolo, le jeune maire du village, ainsi que trois autres conseillers municipaux, se sentent menacés à leur tour. C'est à Bamako,auprès du conseiller du ministre de la Sécurité intérieure, que Dolo va se rendre afin de demander l'assistance des autorités. Issa, le conseiller va pour cela faire appel au commissaire Habib Kéita et à son collaborateur, l'inspecteur Sosso Traoré.

Et voilà nos deux policiers en route pour le pays Dogon à bord d'un 4x4 en compagnie d'un chauffeur volubile et railleur.

Après maintes plaisanteries et de nombreux éclats de rire, Habib et Sosso arrivent à Bandiagara, chef-lieu du pays Dogon, dernière enclave de tradition animiste du Mali.

Ils vont avoir fort à faire pour élucider le mystère des morts mystérieuses de Pigui. Car ici, la logique et les méthodes d'investigation modernes doivent prendre en compte, voire même s'effacer, devant le poids des traditions séculaires, des rites magiques et des sortilèges.

Car comment expliquer ces morts mystérieuses et fulgurantes de jeunes gens en pleine santé quelques heures avant leur décès ? Pour certains, il faut y voir le châtiment d'Amma, l'ancêtre des Dogons, pour d'autres il s'agirait de la malédiction de Kansaye, un vieillard dont le neveu est mort récemment dans un duel l'opposant à un autre jeune homme du village. Qui est à l'origine de tous ces meurtres ? Peut-être que Kodjo « le Chat » , le devin du village, l'homme qui lit l'avenir dans les empreintes de renard, en sait quelque chose ?


Polar ethnique, « L'empreinte du renard » nous emmène dans un Mali hésitant entre tradition et modernité, un pays où la culture traditionnelle, qu'elle soit animiste ou musulmane, est en lutte contre ces fléaux hérités du colonialisme que sont la corruption et l'appétit de lucre.
Moussa Konaté nous décrit avec justesse et tendresse ce pays et ses habitants, pauvres mais dignes, dépourvus de biens matériels mais riches d'une humanité, d'une sincérité et d'une bonne humeur à toute épreuve.
Il nous dépeint une galerie de personnages tous plus attachants et exubérants les uns que les autres, et à travers eux c'est toute un pan de la société malienne qui se dévoile avec ses grands et ses petits fonctionnaires, ses paysans, ses anciens qui se réunissent pour palabrer, ses jeunes filles de Bamako qui rêvent d'un ailleurs, miroir aux alouettes inspiré de l'univers des clips video et des séries américaines...

D'une redoutable efficacité, « L'empreinte du renard » est un roman qui se lit d'une traite, un polar intelligent et dépaysant, peuplé de personnages hauts en couleurs, un récit passionnant qui n'offre pas de temps mort et dont la trame est traversée d'incessants éclats de rire. Un pur bonheur.

(Merci à Marie-Laure grâce à qui j'ai découvert cet auteur)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lebibliomane.blogspot.com/
Chatperlipopette
Zen littéraire
Chatperlipopette

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 54
Localisation : Bretagne

Moussa Konaté [Mali] Empty
MessageSujet: Re: Moussa Konaté [Mali]   Moussa Konaté [Mali] Icon_minitimeSam 3 Nov 2007 - 17:08

Mes ressentis de lecture au sujet de "L'empreinte du renard"

Moussa Konaké ouvre une porte sur une société traditionnelle malienne, celle des Dogons. A la suite de ses héros récurrents, le commissaire Habib et l'inspecteur Sosso, le lecteur se lance dans une enquête où le conflit entre modernité et tradition en est le centre. Cette opposition ancrée depuis la fin de la colonisation européenne est une des multiples batailles auxquelles est confrontée l'Afrique noire.
Habib et Sosso, flanqués d'un chauffeur étonnant (qui mettra quelques temps avant de saisir qu'ils appartiennent à la police nationale), se rendent dans un village dogon, Pigui, où une série de morts étranges interpelle les politiques de Bamako. Pourquoi le jeune maire et ses adjoints sont-ils effrayés, par qui ou par quoi sont-ils terrorisés? L'enquête s'annonce des plus difficiles car tout le monde se garde bien d'aider les poiliciers....l'omerta veille au grain!
Très rapidement, grâce aux conseils prodigués par un de ses anciens élèves de l'école de police devenu gendarme, Jérôme Diarra, Habib se rend compte qu'il ne doit surtout pas provoquer d'affrontement dans le village mais au contraire entrer dans le mode de pensée des dogons. Peu à peu, il saisit une partie de l'essence de la peur effroyable des jeunes maire et conseillers municipaux: le poids des traditions ancestrales et religieuses rend sacré le devoir d'amitié entre les hommes qui ne doivent en aucun cas le transgresser pour convoiter le bien ou la promise de l'autre. Les traditions dogons rendent inviolable la terre du chef spirituel du village, le Hogon. D'ailleurs ce dernier pourrait certainement éclairer la lanterne du commissaire Habib. Ou alors le sorcier du village, Kodjo dit "Le Chat", qui semble connaître les méandres des falaises, les messages laissés par les empreintes des renards ainsi que beaucoup d'autres choses plus mystérieuses les unes que les autres....peut-être est-ce lui l'instigateur de ces meurtres?
La sagacité, le flair et la logique du commissaire trouveront les clefs de ces assassinats. L'intrigue devient très vite secondaire, bien que le mystère ayant été éclairci, le lecteur se surprend à se souvenir de petits détails parsemés dans le récit et à se dire "mais oui, c'est bien sûr!". Grâce à ses personnages attachants et hauts en couleur, Moussa Konaké, livre un éventail de ce qui fait l'Afrique noire d'aujourd'hui: du poids des traditions des cultures animistes et musulmanes, des dégâts insoutenables provoqués par la corruption et l'appétit vorace d'argent facile de certains en passant par l'incompétence des politiques à gérer et faire fonctionner correctement les infrastructures (Ah, la saveur de la panne d'essence de la voiture de service due à un budget inadéquat alloué au carburant!!!!) ou le sens de l'humour et de la dérision parsemant de franche rigolade l'enquête d'Habib et Sosso. Ce sont aussi les séances de palabres dans la maison commune entre le Hogon et les chefs de famille du village, l'humanité et le sens du partage des plus deshérités. Tout n'est pas rose sous le soleil de l'indépendance....les jeunes filles rêvent d'ailleurs, un ailleurs qui les jette dans les bras des souteneurs ou dans les abysses des quartiers misérables des villes; les femmes n'ont guère la liberté de choisir leur compagnon qui leur ai dévolu souvent dès leur plus jeune âge: pourquoi s'étonner que certaines en regardent, aiment un autre?
Un polar mené tambour battant, entre hallucinations et rires aux éclats, au pays dogon. A lire sans craindre l'ombre de l'ennui!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
Sophie
Sage de la littérature
Sophie

Messages : 2230
Inscription le : 17/07/2007
Age : 43
Localisation : Tahiti

Moussa Konaté [Mali] Empty
MessageSujet: Re: Moussa Konaté [Mali]   Moussa Konaté [Mali] Icon_minitimeLun 21 Jan 2008 - 7:10

Voilà un polar peu banal! En effet, l'action se déroule en pays Dogon, au Mali, avec sorciers et croyances occultes, et l'enquête se termine un peu en queue-de-poisson. Elle est menée par le vieux commissaire Habib qui vient spécialement de Bamako, avec son jeune assistant pour s'imprégner de l'ambiance et des coutumes locales. Car dans une commune du pays dogon, les morts suspectes de jeunes hommes liés à la municipalité se sont multipliées en quelques jours. Tous ont été retrouvés sur leur lit, tout gonflés, sans, qu'a priori, personne ne se soit introduit dans la pièce.
L'enquête s'avère ardue, le commissaire Habib n'étant pas au fait des traditions des Dogons et ayant du mal à les comprendre.
Malgré tout, à force de ruse et de confiance, Habib va élucider l'affaire, sans être pleinement satisfait pour autant.

J'ai lu ce polar en quelques heures, pendant mon dernier voyage. C'est une lecture légère,qui était donc idéale pour les vacances. "Légère" car je suis restée sur ma faim, bien que j'ai passé un bon moment. En effet, l'enquête a du mal à démarrer mais une fois qu'elle l'est, elle est très, trop, rapidement résolue et d'une manière qui ne m'a pas vraiment convaincue.
En revanche, j'ai aimé le fait que l'action se passe au Mali, ça change de Los Angeles ou New York! D'autant que Moussa Konaté, Malien lui-même, a visiblement pris plaisir à nous décrire des scènes de vie à Bamako et à nous sensibiliser à la culture Dogon, plus en moins en perdition à cause de la société dans laquelle nous vivons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslecturesdesophie.blogspot.com/
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Moussa Konaté [Mali] Empty
MessageSujet: Re: Moussa Konaté [Mali]   Moussa Konaté [Mali] Icon_minitimeJeu 28 Fév 2008 - 21:14

Fils du Chaos



Hamadi, un homme dans la force de l'âge évoque sa vie, et en particulier son enfance. Son père, Badian, polygame, tyran domestique, distribuant les coups et les mauvais traitements, exigeant la soumission totale de ses enfants, femmes, frères et toute la famille, qu'il fait vivre de son travail de petit commerçant.

Moussa Konaté prend le contre-pied d'une description idyllique de la vie dans un village traditionnel, dans une grande famille pleines d'enfants, il met à nu les hypocrisies, les mesquineries, les luttes d'influences, les haines à l'intérieur de la famille, les rivalités entre les co-épouses et leurs enfants, pour la préséance, et tout simplement la survie. Il dresse un tableau impitoyable du pouvoir tout puissant du père de famille, qui a quasiment droit de vie et de mort sur toute la famille, et qui en use à sa guise, uniquement guidé par une recherche de plaisir personnel, sans aucune considération ni égard pour les gens qu'il est sensé protéger et chérir. Et il crée par onde de choc, perfidie, bassesse, et frustration chez les membres de sa famille, les privant de la capacité d'éprouver amour et confiance en quiconque.

Le tableau de cette famille et de ce tyran domestique, ainsi que le ressenti du petit Hamadi sont très réussis, très forts et très surprenants, des souvenirs d'enfance dépourvus de toute mièvrerie et bons sentiments. Je suis un peu moins convaincue par la façon donc Moussa Konaté analyse les conséquences de ces expérience sur l'adulte Hamadi, c'est à mon sens un peu trop manichéen.

Un extrait pour faire connaissance avec le style de l'auteur:

Citation :
Mais je ne suis pas poète, hélas! et je n'aime pas le spectacle de la pluie.
Chaque fois que la nature s'assombrit, comme en ce moment, toutes choses me paraissent futiles et une tristesse bizarre s'installe en moi. Peut être tous les hommes ressentent-ils comme moi la même tristesse, je ne sais pas. Peut-être, si j'étais poète, rechercherais-je le spectacle de la pluie au lieu de le craindre; mais je n'ai ni le don du rythme ni celui du mot, je suis incapable d'extérioriser mon âme.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Moussa Konaté [Mali] Empty
MessageSujet: Re: Moussa Konaté [Mali]   Moussa Konaté [Mali] Icon_minitimeVen 27 Aoû 2010 - 19:00

L'empreinte du renard


Le roman a déjà été résumé, et fort bien, je ne vais donc pas reprendre l'intrigue, qui de toutes façon n'est probablement pas ce qui importe le plus dans ce livre. J'ai été sensible à cette description de la société malienne, avec ses différentes ethnies, ses différentes façon de vivre, différentes religions. Les Dogons sont presque aussi mystérieux pour nos enquêteurs de la capitale que pour nous même, il leur faut essayer de comprendre cette mentalité étrangère à la leur pour arriver à comprendre ce qui s'est passé. L'écriture est efficace et rythmée, et c'est un livre plaisant et intéressant. Il me donne envie de lire d'autres polars de l'auteur.


Dernière édition par Arabella le Sam 28 Aoû 2010 - 18:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
odrey
Sage de la littérature
odrey

Messages : 1958
Inscription le : 27/01/2009
Age : 41

Moussa Konaté [Mali] Empty
MessageSujet: Re: Moussa Konaté [Mali]   Moussa Konaté [Mali] Icon_minitimeSam 28 Aoû 2010 - 12:28

C'est pas les dogons?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Moussa Konaté [Mali] Empty
MessageSujet: Re: Moussa Konaté [Mali]   Moussa Konaté [Mali] Icon_minitimeSam 28 Aoû 2010 - 18:15

odrey a écrit:
C'est pas les dogons?

Si. J'ai corrigé dans mon post.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Moussa Konaté [Mali] Empty
MessageSujet: Re: Moussa Konaté [Mali]   Moussa Konaté [Mali] Icon_minitimeSam 28 Aoû 2010 - 19:05

je viens de voir que Traversay a aussi fait un commentaire (regroupé avec deux autres) pour ce livre sur le fil de la LC Afrique: ici

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque


Dernière édition par kenavo le Mer 4 Déc 2013 - 8:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MartineR
Main aguerrie
MartineR

Messages : 364
Inscription le : 10/09/2010
Localisation : essonne

Moussa Konaté [Mali] Empty
MessageSujet: Re: Moussa Konaté [Mali]   Moussa Konaté [Mali] Icon_minitimeVen 15 Juin 2012 - 10:26

Arabella a écrit:
L'empreinte du renard


Le roman a déjà été résumé, et fort bien, je ne vais donc pas reprendre l'intrigue, qui de toutes façon n'est probablement pas ce qui importe le plus dans ce livre. J'ai été sensible à cette description de la société malienne, avec ses différentes ethnies, ses différentes façon de vivre, différentes religions. Les Dogons sont presque aussi mystérieux pour nos enquêteurs de la capitale que pour nous même, il leur faut essayer de comprendre cette mentalité étrangère à la leur pour arriver à comprendre ce qui s'est passé. L'écriture est efficace et rythmée, et c'est un livre plaisant et intéressant. Il me donne envie de lire d'autres polars de l'auteur.

Connaissant un peu le pays dogon, j'ai retrouvé le mystère des villages dans celui de Pigui, à Kani je n'ai pas pu aller dans une ruelle car sinon je serai....morte!!!!
en plus j'y étais avec une Kansaye!!!!! comme dans le roman


Mystère au quotidien Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pourtouteslesaig.canalblog.com/
MartineR
Main aguerrie
MartineR

Messages : 364
Inscription le : 10/09/2010
Localisation : essonne

Moussa Konaté [Mali] Empty
MessageSujet: Re: Moussa Konaté [Mali]   Moussa Konaté [Mali] Icon_minitimeDim 3 Fév 2013 - 10:14


La malédiction du Lamatin


A la saison sèche, au coeur du fleuve Niger, une ethnie réputée pour sa connaissance des mystères du monde aquatique, les Bozos, s?installe sur l'îlot de Kokrini. Un jour, contre toute attente, le fleuve entre en furie et un orage d?une violence inouïe frappe le campement.
On découvre au petit matin deux corps sans vie. Dépêchés sur les lieux comme la loi l'exige, le commissaire Habib et son fidèle Sosso doivent affronter la foule des villageois et bientôt le pays entier : en dépit des preuves, tout le monde croit à une mort surnaturelle. C?est le Lamantin, le dieu du fleuve Niger, qui s'est vengé.
Jamais enquête n'aura semblé aussi difficile. Les anciens, sa femme et même le directeur général de la police pressent Habib de suspendre ses investigations. Enfant du continent noir formé à l'école des Blancs, le commissaire vit un cas de conscience? (éditeur)'



Effectivement c'est un policier mais c'est surtout le mythe des génies du fleuve qui est içi brossé de façon magistrale. Le rationnel & l'irrationnel s'y cotoient toujours comme dans la vie quotidienne de tous les maliens, fussent-ils Bozos, songhaïs, dogon, Bambaras ou autres.
Connaissant le Mali et des Bozos, j'ai retrouvé avec plaisir la plaisanterie de cousinage, et cet irrationnel du quotidien difficile à accepter la première fois. Very Happy

Interessant pour voir le vrai Mali, en cette période très troublée

Moussa Konaté [Mali] 83414154_o
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pourtouteslesaig.canalblog.com/
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Moussa Konaté [Mali] Empty
MessageSujet: Re: Moussa Konaté [Mali]   Moussa Konaté [Mali] Icon_minitimeMer 4 Déc 2013 - 8:26

Citation :
Une figure de la littérature malienne s'est éteinte. L'écrivain et éditeur Moussa Konaté, qui s'était tourné vers le polar dans ses derniers romans, est décédé samedi, 30 novembre, à Limoges en Haute-Vienne, à l'âge de 62 ans

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Moussa Konaté [Mali] Empty
MessageSujet: Re: Moussa Konaté [Mali]   Moussa Konaté [Mali] Icon_minitimeMer 4 Déc 2013 - 13:04

kenavo a écrit:
Citation :
Une figure de la littérature malienne s'est éteinte. L'écrivain et éditeur Moussa Konaté, qui s'était tourné vers le polar dans ses derniers romans, est décédé samedi, 30 novembre, à Limoges en Haute-Vienne, à l'âge de 62 ans
c'est toujours triste de découvrir un auteur à sa mort, ce qui est mon cas pour Konaté, mais ces polars ont l'air originaux et comme le disait Martine R c'est sans doute un bon moyen de découvrir le Mali qui fait tant parler de lui...

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 31
Localisation : Suède

Moussa Konaté [Mali] Empty
MessageSujet: Re: Moussa Konaté [Mali]   Moussa Konaté [Mali] Icon_minitimeVen 21 Mar 2014 - 13:21


Wouah merci Invité, tu m'économises un commentaire !

Tout pareil même si je tiens à insister sur le côté plaisant, j'ai aimé découvrir (un peu) la culture des dogons.

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 31
Localisation : Suède

Moussa Konaté [Mali] Empty
MessageSujet: Re: Moussa Konaté [Mali]   Moussa Konaté [Mali] Icon_minitimeSam 5 Avr 2014 - 14:05

" S'il a préféré l'argent à sa terre, c'est qu'il a aussi préféré l'argent à son père. "

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Moussa Konaté [Mali] Empty
MessageSujet: Re: Moussa Konaté [Mali]   Moussa Konaté [Mali] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Moussa Konaté [Mali]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» SOUPER MALI QUINOA à buyl - vendredi 18/04
» 200 Légionnaires du 2°REP au Mali
» QUI EST LAPERRINE ?
» La Légion a sauté sur Tombouctou! Le 2e REP largué au nord de la ville
» 2REP au depart, TCHAD,NIGER,MALI,

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature africaine (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: