Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Simone de Beauvoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
mimi
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2032
Inscription le : 19/07/2007
Localisation : Auvergne

MessageSujet: Simone de Beauvoir   Sam 27 Oct 2007 - 1:22





Simone Lucie Ernestine Marie Bertrand de Beauvoir, romancière et essayiste française, est née le 9 janvier 1908 à Paris le 14 avril 1986 à Paris.
Je ne connais pas beaucoup son oeuvre mais ce que je peux vous dire c'est que la lecture de sa biographie sur Wikipédia m'a quand même bien éclairée sur la personnalité de Simone.
Je vous invite donc à lire cet article qui est très bien fait et complet et je m'en voudrais de le résumer. honte

http://fr.wikipedia.org/wiki/Simone_de_Beauvoir

Sur son livre : "Anne, où quand prime le spirituel"

L'écriture fluide de Simone n'est pas déplaisante, bien au contraire. Dans ce livre, mi-autobiographique dirais-je, elle nous dépeint la petite bourgeoisie d'avant guerre. Mais sur ce site dédié à Philippe Sollers, on en parle très bien (beaucoup mieux que je ne le ferais... mais non, mais non, je ne suis pas fainéante ce soir !!)

Cette fois il s’appelle « Anne, ou quand prime le spirituel », et là, on s’étonne : c’est précis, dur, très intelligent, pas du tout inférieur à « La Nausée », décapage du mensonge presque généralisé de l’époque, hypocrisies, puritanisme, fausse religion, petits enfers familiaux et sociaux, continuation ahurissante du xixe siècle, crimes innocents doucereux, horreur des relations mère-fille, niaiserie physique, portraits profonds de la mauvaise foi à l’oeuvre dans un pays, la France, qui nous semble soudain très lointain, à moins que ce ne soit toujours le même, dissimulé, en douce.

http://www.pileface.com/sollers/article.php3?id_article=351


.


Dernière édition par le Sam 27 Oct 2007 - 1:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimi
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2032
Inscription le : 19/07/2007
Localisation : Auvergne

MessageSujet: Re: Simone de Beauvoir   Sam 27 Oct 2007 - 1:24

Ah oui, elle est sur Youtube aussi !!

http://fr.youtube.com/watch?v=QvoZux01cwM

Cool

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sophie
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2230
Inscription le : 17/07/2007
Age : 40
Localisation : Tahiti

MessageSujet: Re: Simone de Beauvoir   Sam 27 Oct 2007 - 1:54

J'ai commencé la lecture de ses Lettres à Nelson Algren, son amant, entre 1947 et 1964.
Puis j'ai perdu le livre mais la librairie où je l'ai commandé l'a reçu ce matin. Je vais donc m'y remettre, lentement, mais sûrement.

Ce livre me passionnait car l'écriture est fluide et nous offre à la fois un pan de la vie de Simone de Beauvoir mais ausis de la vie culturelle de Saint-Germain-des-Prés; en fait, ils ne faisaient pas beaucoup mieux que les people d'aujourd'hui puisqu'ils buvaient beaucoup mais ils avaient du talent!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslecturesdesophie.blogspot.com/
mimi
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2032
Inscription le : 19/07/2007
Localisation : Auvergne

MessageSujet: Re: Simone de Beauvoir   Sam 27 Oct 2007 - 11:04

Oui, c'est vraiment une vraie romancière avec une très belle écriture. J'ai été un peu surprise de la découvrir sur YouTube (super vraiment Youtube). Elle devait être très impressionnante dans la vie, non ? Je lui trouve l'allure plutôt austère sur les vidéos. Mais quelle précision dans son langage, assez sèche dans l'expression où son visage ne s'éclaire pas souvent. Par contre, vous avez vu son beau sourire sur la photo ? Passionnant de l'entendre parler de l'existentialisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantaisie héroïque
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2182
Inscription le : 05/06/2007
Age : 29
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Simone de Beauvoir   Dim 6 Jan 2008 - 12:14

A l'occasion du centième anniversaire de la naissance de Simone de Beauvoir (9 janvier 1908), le magazine littéraire lui consacre un grand dossier, avec plusieurs articles très intéressants :)
Si cela vous intéresse, je pourrais les scanner.

Titre du dossier : Simone de Beauvoir, la passion de la liberté.

_________________
Ce que j'ai souvent éprouvé plus tard, je le pressentis alors en quelque sorte, savoir : que l'on n'a pas le droit d'ouvrir un livre si l'on ne s'engage pas à les lire tous.

[Rilke, Les cahiers de Malte Laurids Brigges]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/fantaisie_heroique
JDP
Main aguerrie


Messages : 301
Inscription le : 04/09/2007
Localisation : Belgique

MessageSujet: Simone de Beauvoir   Dim 6 Jan 2008 - 16:39

Ah Simone! Vous savez qu'elle a vécu avec Claude Lanzmann. Elle avait 44 ans et lui 27. Je parle de Lanzmann l'auteur du film "Shoah", évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.quenovel.be/pageactujuin.htm#Unpremierroman
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Simone de Beauvoir   Dim 6 Jan 2008 - 20:54

La vieillesse :

"De loin on la prend pour une institution : mais ce sont des gens jeunes qui soudain se trouvent être vieux. Un jour, je me suis dit : « J’ai quarante ans ! « Quand je me suis réveillée de cet étonnement, j’en avais cinquante .La stupeur qui me saisit alors ne s’est pas dissipée.
Je n’arrive pas à y croire. Souvent quand je dors je rêve que j’ai en rêve cinquante-quatre ans, que j’ouvre les yeux et que j’en ai trente : « Quel affreux cauchemar j’ai fait ! « se dit la jeune femme faussement réveillée. Parfois aussi, avant que je revienne au monde, une bête géante s’assied sur ma poitrine : « C’est vrai ! C’est le cauchemar d’avoir plus de cinquante ans qui est vrai ! « Comment ce qui n’a ni forme ni substance, le temps, peut-il m’écraser d’un poids si lourd que je cesse de respirer ? Comment ce qui n’existe pas, l’avenir, peut-il si implacablement se calculer ?


Pour m’en convaincre, je n’ai qu’à me planter devant la glace. A quarante ans, un jour, j’ai pensé : « Au fond du miroir la vieillesse guette ; et c’est fatal, elle m’aura. » Elle m’a. Souvent je m’arrête, éberluée, devant cette chose incroyable qui me sert de visage. Je comprends la Castiglione qui avait brisé tous les miroirs. Il me semblait que je me souciais peu de mon apparence. Ainsi les gens qui mangent à leur faim et qui se portent bien oublient leur estomac ; tant que j’ai pu regarder ma figure sans déplaisir, je l’oubliais, elle allait de soi. Rien ne va plus. Je déteste mon image : au-dessus des yeux, la casquette, les poches en-dessous, la face trop pleine, , et cet air de tristesse autour de la bouche que donnent les rides. Peut-être les gens qui me croisent voient-ils simplement une quinquagénaire qui n’est ni bien ni mal ,elle a l’âge qu’elle a. Mais moi je vois mon ancienne tête où une vérole s’est mise dont je ne guérirai pas.

Elle m’infecte aussi le cœur. J’ai perdu ce pouvoir que j’avais de pouvoir séparer les ténèbres de la lumière, me ménageant, au prix de quelques tornades, des ciels radieux. Mes révoltes sont découragées par l’imminence de ma fin et la fatalité des dégradations ; mais aussi mes bonheurs ont pâli . La mort n’est plus dans les lointains une aventure brutale ; elle hante mon sommeil ; éveillée, je sens son ombre entre le monde et moi : elle a déjà commencé. Voilà ce que je ne prévoyais pas : ça commence tôt et ça ronge. Peut-être s’achèvera-t-elle sans beaucoup de douleur, toute chose m’ayant quittée, si bien que cette présence à laquelle je ne voulais pas renoncer, la mienne, ne sera plus présence à rien, ne sera plus rien et se laissera balayer avec indifférence. L’un après l’autre ils sont grignotés, ils craquent, ils vont craquer les liens qui me retenaient à la terre.

Oui, le moment est arrivé de dire : jamais plus ! ! Ce n’est pas moi qui me détache de mes anciens bonheurs, ce sont eux qui se détachent de moi : les chemins de montagne se refusent à mes pieds. Jamais plus je ne m’écroulerai , grisée de fatigue, dans l’odeur du foin ; jamais plus je ne glisserai solitaire sur la neige des matins. Jamais plus un homme. Maintenant, autant que mon corps, mon imagination en a pris son parti. Malgré tout, c’est étrange de n’être plus un corps ; il y a des moments où cette bizarrerie, par son caractère définitif, me glace le sang. Ce qui me navre, bien plus que ces privations, c’est de ne plus rencontrer en moi de désirs neufs ; ils se flétrissent avant de naître dans ce temps raréfié qui est désormais le mien. Jadis les jours glissaient sans hâte, j’allais plus vite qu’eux, mes projets m’emportaient ..Maintenant, les heures trop courtes me mènent à bride. abattue vers ma tombe. J’évite de penser : dans dix ans, dans un an. Les souvenirs s’exténuent, les mythes s’écaillent, les projets avortent dans l’œuf : je suis là et les choses sont là. Si ce silence doit durer, qu’il semble long, mon bref avenir."



Simone de Beauvoir (La force des choses II)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Simone de Beauvoir   Dim 6 Jan 2008 - 21:44

Je n'ai pas besoin de consulter le miroir. Trop vrai brrrrrrrrrr !

Qui donc a dit : il ne faut pas se plaindre de vieillir ce n'est pas donné à tout le monde ?

ou quelque chose dans ce genre)

à plus tard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Simone de Beauvoir   Dim 6 Jan 2008 - 22:30

Bédoulène a écrit:
Je n'ai pas besoin de consulter le miroir. Trop vrai brrrrrrrrrr !

Qui donc a dit : il ne faut pas se plaindre de vieillir ce n'est pas donné à tout le monde ?

ou quelque chose dans ce genre)

à plus tard

Je ne sais pas répondre à ta question mais...le texte de Simone de Beauvoir commence à me parler...


Dernière édition par le Dim 6 Jan 2008 - 22:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Simone de Beauvoir   Dim 6 Jan 2008 - 22:34

Bédoulène a écrit:
Qui donc a dit : il ne faut pas se plaindre de vieillir ce n'est pas donné à tout le monde ?

ou quelque chose dans ce genre

Sainte-Beuve : Vieillir est encore le seul moyen qu'on ait trouvé de vivre longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Marie
Zen littéraire
avatar

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

MessageSujet: Re: Simone de Beauvoir   Dim 6 Jan 2008 - 23:43

Un dossier dans Le Nouvel Observateur, avec une photo ( je ne crois pas qu'elle soit en ligne) qui fait polémique. C'est vrai que je n'en vois guère l'intérêt...
ICI

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Simone de Beauvoir   Lun 7 Jan 2008 - 0:01

Marie a écrit:
Un dossier dans Le Nouvel Observateur, avec une photo ( je ne crois pas qu'elle soit en ligne) qui fait polémique. C'est vrai que je n'en vois guère l'intérêt...
ICI

C'est sans doute censé faire vendre...Rolling Eyes
Merci Marie pour ce lien, l'article est très intéressant.

Le Magazine Littéraire de janvier, qui lui est consacré, est titré:
Simone de Beauvoir
La passion de la liberté.
(je n'ai pas encore eu le temps de le lire)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sophie
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2230
Inscription le : 17/07/2007
Age : 40
Localisation : Tahiti

MessageSujet: Re: Simone de Beauvoir   Lun 7 Jan 2008 - 0:17

Marie a écrit:
Un dossier dans Le Nouvel Observateur, avec une photo ( je ne crois pas qu'elle soit en ligne) qui fait polémique. C'est vrai que je n'en vois guère l'intérêt...
ICI

C'est la photo de couverture où on la voit de dos, nue devant un miroir?

Effectivement, je ne vois pas l'intérêt de cette photo, même si elle est jolie; Simone de Beauvoir était scandaleuse et talentueuse.
Mais cette photo n'a pas de quoi faire polémique.
Elle est destinée à faire vendre, je crois que c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslecturesdesophie.blogspot.com/
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Simone de Beauvoir   Lun 7 Jan 2008 - 12:16

Soirée Simone de Beauvoir sur ARTE le 10 janvier 2008.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Simone de Beauvoir   Jeu 10 Jan 2008 - 11:16

coline a écrit:
Soirée Simone de Beauvoir sur ARTE le 10 janvier 2008.

C'est aujourd'hui!content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Simone de Beauvoir   

Revenir en haut Aller en bas
 
Simone de Beauvoir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'Hôtel de Beauvoir, second Hôtel de Ville
» 1865 - Hôtel de Beauvoir, Corderies
» Simone Weil a la dent dure
» Fortin, Simone-Vacher
» Beaulieu, Simone Noury

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs nés avant 1915-
Sauter vers: