Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 "Des écrivains dans l'amour des mots"

Aller en bas 
AuteurMessage
Babelle
Zen littéraire
Babelle

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

"Des écrivains dans l'amour des mots" Empty
MessageSujet: "Des écrivains dans l'amour des mots"   "Des écrivains dans l'amour des mots" Icon_minitimeVen 2 Nov 2007 - 18:54

Je mets ce titre en italique, car il s'agit de l'intitulé d'un petit article paru dans Le Monde des livres du 18 octobre dernier.
Si nous ne sommes pas les témoins (monstrueux témoins passifs) de l'appauvrissement du vocabulaire, de la difficulté pour nos enfants nés de l'image, du son et de la souris, et de la difficulté pour nombre d'entre eux de trouver les mots justes plutôt que de donner des coups de tête... nous avons, nous, liseurs, forcément quelque chose à voir avec la défense de la littérature, avec la mise en avant de l'écrit...
Citation :
Erik Orsenna avait ouvert le bal en publiant chez Stock "La grammaire est une chanson douce" (2001), un conte illustré, suivi de deux autres : "Les Chevaliers du subjonctif" (2004) et "La Révolte des accents" -
Un autre Prix Goncourt, Patrick Rambaud, lui emboîte le pas avec
La Grammaire en s'amusant (Grasset, 198 p., 11,90€) : il s'agit d'un dialogue, un peu improbable, entre l'auteur et "un jeune homme de sept ans"...> Le Monde des livres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
Babelle
Zen littéraire
Babelle

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

"Des écrivains dans l'amour des mots" Empty
MessageSujet: Re: "Des écrivains dans l'amour des mots"   "Des écrivains dans l'amour des mots" Icon_minitimeVen 2 Nov 2007 - 19:03

La Grammaire en s'amusant : Rambaud
Citation :
"Mon joli coco, la leçon de ce matin est capitale.
Termine ton bol de corn cornflakes et tiens-toi en alerte : nous allons évoquer les verbes et la façon de les dompter.
Une phrase sans verbe ne respire pas mieux qu'un merlan sur le sable ; elle étouffe.
Une phrase sans verbe n'avance pas, elle manque de tonus, elle ne va nulle part. Si tu grimpes dans une voiture sans moteur, tu vas faire du surplace... > Rambaud : chapitre 6."
Pennac et son Chagrin d'école :
Citation :
Daniel Pennac & Le Monde : "Le sabir du pauvre d'aujourd'hui, c'est l'argot du pauvre d'hier, ni plus ni moins."
Le pauvre parle argot pour faire croire au riche qu'il lui cache quelque chose. Et il n'a, bien sûr, pas grand-chose à cacher, à part quelques trafics minables et une désespérance sans fin. Ce n'est pas une autre langue qui se développe au pied des barres d'immeubles :"rien qu'un petit lexique de connivence, histoire de se tenir au chaud, de camoufler le désespoir..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
Babelle
Zen littéraire
Babelle

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

"Des écrivains dans l'amour des mots" Empty
MessageSujet: Re: "Des écrivains dans l'amour des mots"   "Des écrivains dans l'amour des mots" Icon_minitimeVen 2 Nov 2007 - 19:09

Anne-Marie Garat, présidente de La Maison des écrivains
Fille d'ouvriers, elle a été "élevée par la lecture".
Citation :
"Contrairement à d'autres écrivains, cette ex-professeur de lettres est très réticente à l'égard de la "littérature jeunesse".
Parents et pédagogues, estime-t-elle, sont terrorisés à l'idée que l'enfant s'ennuie. Ils ont tendance à découper les lecteurs en tranches d'âge, comme autant de cibles.
"Je plaide pour l'opacité, affirme Anne-Marie Garat. Opaque ne veut pas dire hermétique." Il faut que le lecteur soit interrogé et remué par une autre langue que la sienne. On ne déchiffre que si c'est chiffré. Le lecteur éclaire par lui-même l'obscurité. Arrivé à la dernière page, il n'est plus le même... Bref, "il faut lire des livres qui ne nous sont pas destinés".> Le Monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

"Des écrivains dans l'amour des mots" Empty
MessageSujet: Re: "Des écrivains dans l'amour des mots"   "Des écrivains dans l'amour des mots" Icon_minitimeVen 2 Nov 2007 - 21:04

intéressant ce dernier extrait et juste il me semble. Il m'arrive souvent d'avoir le sentiment de manquer de mots et plus encore d'en utiliser trop peu ou d'en avoir trop peu à utiliser. (frustrant mais pas seulement, c'est une sorte de sentiment de perte)

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Babelle
Zen littéraire
Babelle

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

"Des écrivains dans l'amour des mots" Empty
MessageSujet: Re: "Des écrivains dans l'amour des mots"   "Des écrivains dans l'amour des mots" Icon_minitimeVen 2 Nov 2007 - 21:10

Tu ne nous donnes pas l'impression de manquer de mots Animal (lecteur d'Erik Orsenna) mais au contraire d'en avoir trop.
Le monarque ne reprochait-il pas à Amadeus : "-Il y a trop de notes dans votre musique, Mozart!" ou quelque chose comme ça...
Tu veux dire qu'il nous arrive de chercher en vain le mot juste? Ce sentiment de perte, ça a à voir avec la mémoire?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

"Des écrivains dans l'amour des mots" Empty
MessageSujet: Re: "Des écrivains dans l'amour des mots"   "Des écrivains dans l'amour des mots" Icon_minitimeVen 2 Nov 2007 - 21:14

ça a avoir avec quand j'écris ou quand je parle... je tourne sur les mêmes tournures, trop souvent... et à tord parfois avec certitude.

et puis c'est comme si on écrivait des phrases qui pourraient être un mot.

la perte ? mmmh... un peu à l'image d'une langue étrangère on comprend toujours plus qu'on n'arrive à exprimer parce que dans l'autre sens les mots ne sont pas là ?

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Babelle
Zen littéraire
Babelle

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

"Des écrivains dans l'amour des mots" Empty
MessageSujet: Re: "Des écrivains dans l'amour des mots"   "Des écrivains dans l'amour des mots" Icon_minitimeVen 2 Nov 2007 - 21:32

Oui, je comprends, tu nous fais ton Modiano quoi...
Il m'arrive aussi de regretter un mot qui ne vient pas (parce que je l'ai perdu depuis longtemps, ou même jamais intégré) et à la place de cet unique mot qui me manque je fais une phrase dramatiquement longue (avec des parenthèses) -ainsi que des tirets suivis d'une triste virgule, et je me dis qu'il serait temps de conclure.
"Dans l'autre sens", je comprends : on a du mal à formuler ce qu'on a pourtant bien intégrer. Mais, dis-donc, tu ne serais pas matheux toi, tout simplement?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
Marie-Laure
Sage de la littérature
Marie-Laure

Messages : 1190
Inscription le : 12/07/2007
Localisation : Au milieu des couleurs..

"Des écrivains dans l'amour des mots" Empty
MessageSujet: Re: "Des écrivains dans l'amour des mots"   "Des écrivains dans l'amour des mots" Icon_minitimeVen 2 Nov 2007 - 21:51

Je lis en ce moment La grammaire est une chanson douce justement Very Happy J'ai demandé à ma fille d'en lire quelques pages ce matin, elle qui est en CM1. Les pages avec les horloges et les trois temps, présent, passé et futur. J'aime bien cette façon qu'il a de mettre en valeur les mots, adjectifs...expliquer leur propre fonction...


Babelle, j'ai à ce propos une question à te poser puisque tu as ouvert ce fil sur la littérature...est-ce que tu aimes ces nouveaux mots que l'on peut employer (mairesse, auteure...) ? Et toi Animal, et les autres ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

"Des écrivains dans l'amour des mots" Empty
MessageSujet: Re: "Des écrivains dans l'amour des mots"   "Des écrivains dans l'amour des mots" Icon_minitimeVen 2 Nov 2007 - 21:55

eeeuh... je sais pas moi madame honte

je m'en suis généralement pas trop mal sorti avec les maths oui pig

mmmh les nouveaux mots ? chef ou cheffe ? je n'y fais pas très attention en fait cat

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

"Des écrivains dans l'amour des mots" Empty
MessageSujet: Re: "Des écrivains dans l'amour des mots"   "Des écrivains dans l'amour des mots" Icon_minitimeVen 2 Nov 2007 - 21:57

marielaure a écrit:
Babelle, j'ai à ce propos une question à te poser puisque tu as ouvert ce fil sur la littérature...est-ce que tu aimes ces nouveaux mots que l'on peut employer (mairesse, auteure...) ? Et toi Animal, et les autres ?

Cela ne me gêne que lorsque la sonorité n'est pas agréable...
Cheffe...auteure...j'aime bien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sousmarin
Zen littéraire


Messages : 3021
Inscription le : 31/01/2007
Localisation : Sarthe

"Des écrivains dans l'amour des mots" Empty
MessageSujet: Re: "Des écrivains dans l'amour des mots"   "Des écrivains dans l'amour des mots" Icon_minitimeSam 3 Nov 2007 - 0:27

coline a écrit:
marielaure a écrit:
Babelle, j'ai à ce propos une question à te poser puisque tu as ouvert ce fil sur la littérature...est-ce que tu aimes ces nouveaux mots que l'on peut employer (mairesse, auteure...) ? Et toi Animal, et les autres ?

Cela ne me gêne que lorsque la sonorité n'est pas agréable...
Cheffe...auteure...j'aime bien...
On disait quoi déjà à propos du « Politically correct »…vouloir accroître la visibilité d’une différence pour répondre à des jugements basés sur cette différence est-il judicieux ?

Oui, si l’on veut une belle image ; non si l’on veut une belle réalité…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cannelle
Envolée postale
Cannelle

Messages : 245
Inscription le : 20/09/2007
Age : 80
Localisation : Belgique

"Des écrivains dans l'amour des mots" Empty
MessageSujet: Re: "Des écrivains dans l'amour des mots"   "Des écrivains dans l'amour des mots" Icon_minitimeSam 3 Nov 2007 - 7:25

Je suis probablement ancienne école mais je n'aime pas trop certains mots féminisés : auteure, cheffe,doctoresse (c'est plus ancien !), mairesse, etc. Cela sonne mal, me semble-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

"Des écrivains dans l'amour des mots" Empty
MessageSujet: Re: "Des écrivains dans l'amour des mots"   "Des écrivains dans l'amour des mots" Icon_minitimeSam 3 Nov 2007 - 7:47

moi aussi comme Cannelle je n'aime pas trop ces nouveaux mots féminisés je trouve qu'ils sonnent mal.

et pour tout vous dire avant de venir sur ce forum j'ignorais que l'on pouvait dire "auteure"

J'enrage quand je n'arrive plus à me souvenir du mot adéquat que pourtant je connaissais. (j'ai la mémoire qui flanche....)

une question : LIRE ET ECRIRE font-il travailler la mémoire ? pas vraiment ?

mais j'aime la musique des mots, l'arrangement des phrases.

à bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Babelle
Zen littéraire
Babelle

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

"Des écrivains dans l'amour des mots" Empty
MessageSujet: Re: "Des écrivains dans l'amour des mots"   "Des écrivains dans l'amour des mots" Icon_minitimeSam 3 Nov 2007 - 19:21

Je pense que lire et écrire amènent aux repères fondamentaux. C'est l'apprentissage des codes qui donnera accès à l'expression.
Ecrire, échanger, communiquer, avoir la capacité de douter, convaincre... c'est moins rédhibitoire qu'un coup de machette...
Je me suis habituée au terme "auteure" sur le net, mais je ne suis pas convaincue; tout le reste est en effet ridicule pour le moment (mairesse? Cheffe ou chève? quelle horreur!) -
Sousmarin a raison,
Citation :
le "politiquement correct" qui vise à accroître la visibilité d’une différence pour répondre à des jugements basés sur cette différence n'est pas toujours judicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
Babelle
Zen littéraire
Babelle

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

"Des écrivains dans l'amour des mots" Empty
MessageSujet: Re: "Des écrivains dans l'amour des mots"   "Des écrivains dans l'amour des mots" Icon_minitimeJeu 29 Nov 2007 - 14:58

" Saccager le langage, c'est désarmer l'homme, l'isoler dans le chaos du monde..."
" La violence (...) vient de l'absence de langage "
Michel Déon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




"Des écrivains dans l'amour des mots" Empty
MessageSujet: Re: "Des écrivains dans l'amour des mots"   "Des écrivains dans l'amour des mots" Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
"Des écrivains dans l'amour des mots"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chaussures "Qui courait dans l'herbe"
» L'Amour en héritage
» Vols dans salle d'attente, WC privé ou pas ?
» Mélissa "Mon premier voyage dans le Sud"
» "Exposition dans la rue" à Gargilesse le 11 août

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Un moment de détente… :: L'humain, la société, la nature...-
Sauter vers: