Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Thomas Mann [Allemagne]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Avadoro
Zen littéraire
Avadoro

Messages : 3501
Inscription le : 03/01/2011
Age : 33
Localisation : Cergy

Thomas Mann [Allemagne] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Thomas Mann [Allemagne]   Thomas Mann [Allemagne] - Page 6 EmptySam 14 Jan 2012 - 12:34

Les Buddenbrook

Une oeuvre magnifique, qui permet également de porter un regard enrichi sur La montagne magique, tant les thèmes (le passage et l'usure du temps, la présence de la mort, la perception d'un effondrement) peuvent se rejoindre.
Les Buddenbrook offrent une lecture forcément plus limpide et accessible, même si la jeunesse de l'auteur révèle une vision bouleversante dans sa lucidité et sa maturité.
La perte progressive d'un statut social est évoquée avec une dignité, une conscience de soi renforçant la sensation d'une gravité. L'équilibre tient à si peu de choses : des mariages manqués, une santé fragile, des choix financiers hasardeux...et l'aisance cède la place à un anonymat qui signifie l'absence et l'oubli. L'impossibilité d'une transmission.
Thomas Mann est impressionnant quand il creuse une intériorité, et parvient à relier préoccupations matérielles et dévoilement d'une angoisse intime. Les protagonistes de la troisième génération traversent un parcours qui les confronte à l'échec, au sentiment d'une insignifiance, parfois jusqu'à la perte du désir de vivre. Je suis particulièrement sensible aux réflexions de Tony...sans doute parce qu'elle est d'abord la plus rayonnante, la plus enthousiaste. Et jusqu'au bout, elle veut garder la tête haute, malgré tout ce qui lui pèse et un avenir qui s'éteint sous ses yeux.

Revenir en haut Aller en bas
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Thomas Mann [Allemagne] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Thomas Mann [Allemagne]   Thomas Mann [Allemagne] - Page 6 EmptySam 14 Jan 2012 - 13:16

Avadoro a écrit:
des choix financiers hasardeux...et l'aisance cède la place à un anonymat qui signifie l'absence et l'oubli.
Oui, la génération précédente n'aurait pas fait ces choix financiers hasardeux... il y a eu une évolution dans la manière de gérer. La spéculation a de bien grands dangers... l'appât d'un profit rapide peut conduire à une perte non moins rapide...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.plathey.net
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

Thomas Mann [Allemagne] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Thomas Mann [Allemagne]   Thomas Mann [Allemagne] - Page 6 EmptyDim 19 Fév 2012 - 18:43

Thomas Mann [Allemagne] - Page 6 Thomas10

Probablement l'une de mes plus belles lectures depuis fort longtemps.
Thomas Mann écrit à merveille, ça on le sait déjà mais faire vivre sous nos yeux chaque jour avec tant de force et d'élégance cette famille de riches négociants sur qui le destin va s'abattre progressivement, c'est magique et inoubliable.
Qu'il s'agisse des affaires, de la vie en société et de ses mondanités, de la maladie, de la mort, jamais je n'ai vu un ton plus juste et plus approprié.

Tourments intimes, angoisse face à la perte d'un prestige familial, lutte de toute une vie pour au moins deux des enfants de Johann Buddenbrook, on est immergé dans cette ambiance si dense que l'on se noierait si le miracle de la langue et les touches sarcastique ou dotées d'humour ne venaient un peu alléger cette plongée dans l'abîme.
Un superbe équilibre entre dialogues, pensées intérieures, diatribes politiques donne une vivacité au récit de bout en bout.

Il faut vraiment lire les Budenbrook pour assister aux festins si copieusement décrits, aux soirées où les notables de la ville se retrouvent dans le salon des Budenbrook appelé délicieusement "le salon des paysages".
Egalement pour évaluer tout le faste que déployaient ces gens pour la célébration d'une noce d'un Baptême ou de Noêl, où tout le monde avait son cadeau, et où même le choeur des pauvres y allait de sa petite chanson et recevait en échange quelques lainages.
Et où la révolution grondait sous les fenêtres des Buddenbrook ce qui faisait tout juste tressaillir ces grands bourgeois : Mais comment osent-ils ? comment peut on autoriser ces gens du peuple à crier et à vitupérer ainsi ?

Et c'est là aussi que la décadence s'amorce, ne pas avoir vu venir tout ça, cette transformation dans les esprits, et l'intime décadence de la famille à travers ses échecs (mariages et divorces qui s'ensuivent) va de pair avec une révolution sociale en route.
La machine est enrayée, et Tony la fille Buddenbrook , du haut de sa splendeur, ne pourra que fièrement poursuivre sa route en constatant bien malgré elle les dégâts.
C'est de Tony que démarre cette descente aux enfers, son premier mariage est un échec et se double par un second mariage tout aussi désastreux.

A partir de là il n'y aura plus beaucoup d'accalmie.

Ce qui m' frappée également c'est la façon dont Thomas Mann décrit la souffrance et pas seulement la souffrance morale, mais il y a ici des descriptions de tourments physiques extrêmement impressionnants, jusqu'à l'excès (lors de l'agonie de la veuve Buddenbrook).
Je crois que Tomas Mann a fait des études de médecine, ça se sent et sa vision de la médecine de l'époque est drôlement acerbe par moments (ahhhh l'échaudé et l'aile de pigeon pour soigner la crise de foie !!!)

Et que dire des séances chez le dentiste (hum est-ce que ça a vraiment changé ?) quel talent pour nous faire vivre les tourments du petit Hanno chez le dentiste Brecht, je souffrais avec lui.
La maladie occupe une part importante de ce récit et ajoute au lent mais irrémédiable déclin de cette famille.

Ils sont riches, ou tout du moins ils l'ont été mais j'ai envie de dire : pauvre Tony, pauvre Thomas, pauvre Christian, le plus dur étant le sort réservé à Hanno, c'est comme une pyramide qui s'écroule sur sa base.


Un roman magistral, tout le monde devrait le lire.




Dernière édition par darkanny le Dim 19 Fév 2012 - 19:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cachemire
Sage de la littérature
Cachemire

Messages : 1998
Inscription le : 11/02/2008
Localisation : Francfort

Thomas Mann [Allemagne] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Thomas Mann [Allemagne]   Thomas Mann [Allemagne] - Page 6 EmptyDim 19 Fév 2012 - 18:50

Merci Darkanny, ton commentaire donne vraiment envie !
Revenir en haut Aller en bas
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

Thomas Mann [Allemagne] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Thomas Mann [Allemagne]   Thomas Mann [Allemagne] - Page 6 EmptyDim 19 Fév 2012 - 19:34

N'hésite pas Cachemire, c'est un pavé de 750 pages mais comme le dit Avadoro, l'écriture est limpide et très accessible, et surtout le récit est alerte, aucun ennui possible.

Pour en revenir au roman, Je ne peux m'empêcher de penser à Hanno comme une préfigure de Tadzio, l'adolescent dans " Mort à Venise" qui déambule nonchalamment sur les plages du Lido.
Hanno aux yeux cernés d'ombres bleuâtres, avec ses boucles châtain dans son costume marin, rêveur, distrait, paralysé par la peur en société, viscéralement noué devant la figure du père désireux d'en faire un digne successeur de l'affaire familiale, ayant pour seul ami le petit Comte Caius, personnage complètement atypique et terriblement attachant lors des derniers moments de Hanno.
Revenir en haut Aller en bas
Epi
Escargote Zen
Epi

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 59
Localisation : à l'ouest

Thomas Mann [Allemagne] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Thomas Mann [Allemagne]   Thomas Mann [Allemagne] - Page 6 EmptyDim 19 Fév 2012 - 19:37

Ca donne très envie, il faut vraiment que je me mette à lire Thomas Mann, j'ai La montagne magique dans ma PAL depuis trop longtemps, mais celui-ci me tente encore plus.

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

Thomas Mann [Allemagne] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Thomas Mann [Allemagne]   Thomas Mann [Allemagne] - Page 6 EmptyDim 19 Fév 2012 - 19:43

C'est beau Epi, tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Epi
Escargote Zen
Epi

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 59
Localisation : à l'ouest

Thomas Mann [Allemagne] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Thomas Mann [Allemagne]   Thomas Mann [Allemagne] - Page 6 EmptyDim 19 Fév 2012 - 19:48

Il fera partie de mes prochains achats, tu m'as convaincue Very Happy

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Thomas Mann [Allemagne] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Thomas Mann [Allemagne]   Thomas Mann [Allemagne] - Page 6 EmptyDim 19 Fév 2012 - 19:56

darkanny a écrit:
Pour en revenir au roman, Je ne peux m'empêcher de penser à Hanno comme une préfigure de Tadzio, l'adolescent dans " Mort à Venise" qui déambule nonchalamment sur les plages du Lido.
Oui, c'est vrai qu'on y pense.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.plathey.net
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Thomas Mann [Allemagne] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Thomas Mann [Allemagne]   Thomas Mann [Allemagne] - Page 6 EmptyDim 19 Fév 2012 - 23:52

Super commentaire Darkanny. Rien de plus attirant pour moi que ces romans qui suscitent l'émerveillement chez celui qui les fait partager. On le sent à travers chacune de tes phrases habitées Very Happy

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

Thomas Mann [Allemagne] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Thomas Mann [Allemagne]   Thomas Mann [Allemagne] - Page 6 EmptyDim 19 Fév 2012 - 23:59

ça fait plaisir, à moi de te remercier Marko.
Revenir en haut Aller en bas
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Thomas Mann [Allemagne] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Thomas Mann [Allemagne]   Thomas Mann [Allemagne] - Page 6 EmptyLun 20 Fév 2012 - 8:01

La maison des Buddenbrook (celle en blanc), photographiée en juillet 2011 :
Thomas Mann [Allemagne] - Page 6 Budden10

C'est un musée, maintenant... pas le droit de photographier dedans.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.plathey.net
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

Thomas Mann [Allemagne] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Thomas Mann [Allemagne]   Thomas Mann [Allemagne] - Page 6 EmptyLun 20 Fév 2012 - 18:01

Merci eXPie, c'est à Lübeck alors ?
Revenir en haut Aller en bas
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Thomas Mann [Allemagne] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Thomas Mann [Allemagne]   Thomas Mann [Allemagne] - Page 6 EmptyLun 20 Fév 2012 - 19:34

darkanny a écrit:
Merci eXPie, c'est à Lübeck alors ?
Oui. Il faut vraiment que je fasse mon petit-compte rendu de la visite de cette ville, ainsi que d'autres villes d'Allemagne...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.plathey.net
domreader
Zen littéraire
domreader

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

Thomas Mann [Allemagne] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Thomas Mann [Allemagne]   Thomas Mann [Allemagne] - Page 6 EmptyVen 3 Aoû 2012 - 20:24

Les Buddenbrook
Thomas Mann


Tout d'abord une ou deux images de Lübeck pour vous mettre dans l'ambiance....c'était l'été dernier (2011):

Thomas Mann [Allemagne] - Page 6 Lubeck10 Thomas Mann [Allemagne] - Page 6 Lubeck11

Il n’y a pas, lorsque l’on revient aux classiques, on est rarement déçu ! Cette saga familiale qui débute au 19ème siècle et couvre quatre générations est fascinante. Je ne vais pas refaire ici le résumé du livre mais dire simplement pourquoi j'ai été rivée à ces 800 pages au point parfois d'en perdre le sommeil.

Thomas Mann nous fait entrer de plein pied dans une grande famille bourgeoise de Lübeck avec un luxe de détails qui rendent ses personnages plus vrais que nature. Lorsque le roman débute, ils sont à l’apogée de leur fortune et de leur prestige. Thomas Mann les met sous sa loupe, tel un entomologiste pour les faire vivre, et nous narrer leur lent déclin. La langue est belle et si précise que Thomas Mann parvient à conjurer les personnages, à faire apparaître devant nous les repas de familles, les tics et les expressions, les longues promenades le long de la plage de Travemünde...

Le déclin des ces grands bourgeois tient à peu de choses en somme, à quelques hasards de la vie, de l'époque et aussi parfois à un manque de clairvoyance. Pas de jugement dans l’œil de T. Mann, mais une observation très précise, presque méticuleuse des êtres et de leur environnement ; c'est d’une maturité invraisemblable pour un jeune homme de 20 ans.

Avadoro dit avoir été sensible à Tony, le personnage féminin principal du roman, j’avoue avoir été plus attirée par Thomas son frère, le petit-fils du fondateur. Il sent le déclin mais résiste seul, avec beaucoup de droiture, de dignité et de pudeur pour tenter de sauver une situation qui semble inexorable. Il comprend que le monde change autour de lui mais sa nature et son éducation l’empêchent de s’adapter aux méthodes et aux nouvelles façons de faire du monde des affaires. C’est émouvant de voir cet homme de devoir lâcher prise petit à petit, sur ses affaires et sur sa vie. Voilà un grand roman qui annonçait déjà l’immense talent de Thomas Mann et dont je compte bien relire La Montagne Magique.

Merci à vous qui avez si bien commenté ce livre et qui m'avez donné furieusement envie de le lire malgré ses 800 pages !

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Thomas Mann [Allemagne] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Thomas Mann [Allemagne]   Thomas Mann [Allemagne] - Page 6 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Thomas Mann [Allemagne]
Revenir en haut 
Page 6 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Thomas Gordon
» Les peintures de Dominique Piot-Thomas
» [77] Seine et Marne
» Aristide Briand
» Condamnée pour avoir accouché à l'étranger

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature germano-néerlandaise (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: