Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Un musicien, une oeuvre

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 21, 22, 23
AuteurMessage
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Un musicien, une oeuvre - Page 23 Empty
MessageSujet: Re: Un musicien, une oeuvre   Un musicien, une oeuvre - Page 23 Icon_minitimeLun 30 Nov 2009 - 17:43

Fantaisie héroïque a écrit:
Un musicien, une oeuvre - Page 23 48b80149be41446fb9f680a028171fa1

J'ai acheté ce disque grâce à Radio classique, et je le passe en boucle depuis. Il s'agit de l'interprétation des sonates de Haendel par Racha Arodaky. C'est une merveille, je vous le conseille vraiment...

Et bien c'est noté...

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Un musicien, une oeuvre - Page 23 Empty
MessageSujet: Re: Un musicien, une oeuvre   Un musicien, une oeuvre - Page 23 Icon_minitimeDim 7 Fév 2010 - 23:07

J'écoute beaucoup de musique française du début du XXe siècle en ce moment. De Debussy et Ravel à Vincent d'Indy, Albéric Magnard, Koechlin, Philippe Gaubert, Florent Schmitt... Mais j'ai surtout eu un gros coup de coeur pour Albert Roussel qu'on redécouvre en concert de plus en plus. Ses 4 symphonies sont une révélation pour moi. Surtout la 3e qui est un chef-d'oeuvre (et dont il existe un enregistrement rare par Boulez). Il réalise une sorte de pont entre l'impressionnisme d'un Debussy et l'expressionnisme et la force rythmique de Shostakovich avec un travail sur la couleur sonore et le contrepoint qui enchantent. La 1e symphonie ("le poème de la forêt") très debussienne est un régal pour les oreilles (notamment le 3e mouvement, Soir d'été).

Je vous recommande ce disque qui les rassemble toutes les 4 avec Dutoit à la direction. Le son est parfait et ce sont les plus belles versions que j'ai écoutées. J'ai eu du mal à trouver la version de Boulez pour la 3e symphonie mais je l'attends miammiam

Un musicien, une oeuvre - Page 23 Rousse11 Un musicien, une oeuvre - Page 23 14756610

On peut compléter par le très bel enregistrement de son ballet Bacchus et Ariane (dont j'aime particulièrement la suite n°2). Il est couplé avec la 2e symphonie.

Un musicien, une oeuvre - Page 23 Cd-fea10


Et son oeuvre la plus connue Le Festin de l'araignée couplée à la 3e symphonie:

Un musicien, une oeuvre - Page 23 07611911

Je vais essayer d'écouter tout ce qu'il a enregistré. Quel plaisir de découvrir un très grand! Aucun clip de youtube ne lui rend justice. Un extrait quand même de la 3e symphonie avec son 1er mouvement martial: Roussel: Symphonie n°3, I Allegro vivo

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Burlybunch
Agilité postale
Burlybunch

Messages : 870
Inscription le : 29/09/2007
Localisation : Ci et là

Un musicien, une oeuvre - Page 23 Empty
MessageSujet: Re: Un musicien, une oeuvre   Un musicien, une oeuvre - Page 23 Icon_minitimeMar 16 Fév 2010 - 12:33

L'orient, toujours, avec
Zad Moultaka, jeune compositeur & pianiste libanais, né en 1967
Un musicien, une oeuvre - Page 23 Rive
Ecoutez "Sawt habibi", extrait du superbe Anashid, composée d'après le Cantique des cantiques
ou encore un extrait du recueil Zarani, pour piano et soliste, s'agissant ici et comme dans l'extrait précedant de Fadia El Hage

(Les deux vidéos sont tirées d'un documentaire diffusé sur Mezzo, et sont commentées par le compositeur.)

Et ici encore, un article édifiant sur Anashid, rédigé par Catherine Peillon, productrice, éditrice, photographe, ancienne journaliste et fondatrice du label de disques L’empreinte digitale, à Marseille.

Un musicien, une oeuvre - Page 23 41yas810Un musicien, une oeuvre - Page 23 Zadmou10
clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Burlybunch
Agilité postale
Burlybunch

Messages : 870
Inscription le : 29/09/2007
Localisation : Ci et là

Un musicien, une oeuvre - Page 23 Empty
MessageSujet: Re: Un musicien, une oeuvre   Un musicien, une oeuvre - Page 23 Icon_minitimeMar 23 Fév 2010 - 23:44

Burlybunch a écrit:
L'orient, toujours, avec
Zad Moultaka, jeune compositeur & pianiste libanais, né en 1967
... et puis encore une, parce que c'est tout ce que j'écoute ces temps-ci



En quatuor: piano/oud/chant/percussions, et en douceur... à mi-chemin entre les traditions orientale et occidentale.
clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Un musicien, une oeuvre - Page 23 Empty
MessageSujet: Re: Un musicien, une oeuvre   Un musicien, une oeuvre - Page 23 Icon_minitimeMer 3 Mar 2010 - 23:48

Erkki-Sven Tüür
Un musicien, une oeuvre - Page 23 Tuur2010

Citation :
C'est un des compositeurs les plus remarquables de sa génération. Autodidacte pour l'essentiel, il a néanmoins étudié les percussions et la flûte à la Tallinn Music School de 1976 à 1980. Ensuite, il a étudié la composition avec Jaan Rääts (en), à la Tallinn Academy of Music, et a pris des leçons privées avec Lepo Sumera. En 1979, il a fondé un groupe de rock de chambre, In Spe, qui est devenu un des groupes les plus populaires en Estonie. Le rock estonien est créatif à cette période, Erkki-Sven Tüür participe à un opéra rock Johnny.
Son premier grand succès est Insula Deserta en Finlande en 1989.
Son Requiem (1994), écrit en mémoire du chef d'orchestre estonien Peeter Lilje, a gagné un prix de l'UNESCO (International Rostrum of Composers Competition à Paris).
En mai 2001, l'opéra d'Erkki-Sven Tüür, Wallenberg, a été mis en scène en Allemagne, commandé par l'opéra de Dortmund. Raoul Wallenberg sauva des juifs hongrois de l'Holocauste en leur procurant des sauf-conduits suédois. Il mourut dans un camp d'internement soviétique.
Actuellement, Tüür travaille sur un concerto pour violon pour Gidon Kremer et la Frankfurt Radio Symphony Orchestra.
Il fut cofondateur du festival de musique contemporaine « Nyyd » (maintenant) de Tallinn, qui a lieu chaque année en novembre.
Beaucoup de ses œuvres sont éditées par le label de musique ECM dont la ligne éditorial, si particulière, convient bien à son esthétique musicale.

Un soir pas comme les autres pour moi grâce à la rencontre avec un de mes compositeurs favoris, l' estonien Erkki-Sven Tüür, venu présenter ce soir la création française de son concerto pour alto "Illuminatio" interprété par le norvégien Lars Anders Tomter et dirigé par Dmitry Liss. En première partie il a évoqué son parcours qui l'a mené du rock progressif à la musique contemporaine. Ce concerto évoque un peu l'univers de Dutilleux. L'alto étant un instrument discret et intime qui ne se prête pas nécessairement à la forme du concerto (bien qu'il y en ait de célèbres) il a pourtant créé un superbe dialogue avec l'orchestre dans des sonorités aériennes cycliques se mêlant à la harpe, les xylophones.... dans une ascension quasi mystique éblouissante. Le public pourtant souvent un peu frileux avec la musique contemporaine était enthousiaste. Ils diffuseront ce concert sur France Musique le 18 mars à 16h. C'est génial de voir des compositeurs présents pour leurs créations.

Mes oeuvres sont des drames sonores abstraits, avec ces personnages et une succession d'événements extrêmement dramatiques; elles se déploient dans un espace qui change constamment, qui s'agrandit et se contracte, non pas tant comme une mosaïque, mais plutôt comme un bloc de sculpture. Je m'intéresse beaucoup à la combinaison des contraires - tonalité et atonalité, rythmes répétés réguliers et rythmes complexes irréguliers, méditation tranquille et théâtralité explosive - et surtout au changement graduel de l'un à l'autre Erkki-Sven Tüür

En attendant l'enregistrement de ce concerto on peut le découvrir avec ces 2 disques préférentiellement:

Un musicien, une oeuvre - Page 23 41ltsb10 Un musicien, une oeuvre - Page 23 02894410

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Un musicien, une oeuvre - Page 23 Empty
MessageSujet: Re: Un musicien, une oeuvre   Un musicien, une oeuvre - Page 23 Icon_minitimeJeu 4 Mar 2010 - 11:07

Marko a écrit:
J'ai eu du mal à trouver la version de Boulez pour la 3e symphonie mais je l'attends miammiam

Un musicien, une oeuvre - Page 23 14756610

C'est fait... La 1ère partie avec ces chansons de Ravel pour Soprano, Mezzo-soprano ou Baryton, et orchestre sont magiques. Je ne les connaissais pas et je n'en finis pas d'admirer ce génial compositeur.

Pour la 3e symphonie de Roussel, Boulez adopte un rythme étonnamment lent pour le 1er mouvement martial dont j'aimais le dynamisme tournoyant de la version de Dutoit. Pourquoi pas mais j'ai du mal à m'y faire malgré des sonorités et des couleurs idéales. Pareil pour le 2e mouvement si intense qui est ici très beau mais qui ne parvient pas à atteindre, à son paroxysme, la puissance et la perfection du chef Suisse. Les 2 derniers mouvements sont équivalents. Donc surtout si vous avez envie de découvrir cette formidable musique (franchement tentez l'expérience si vous aimez Debussy, Ravel...) prenez les 4 symphonies par Dutoit (9 euros sur amazon en plus, frais d'envois inclus).

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Un musicien, une oeuvre - Page 23 Empty
MessageSujet: Re: Un musicien, une oeuvre   Un musicien, une oeuvre - Page 23 Icon_minitimeJeu 4 Mar 2010 - 11:21

Marko a écrit:
Le public pourtant souvent un peu frileux avec la musique contemporaine était enthousiaste. Ils diffuseront ce concert sur France Musique le 18 mars à 16h. C'est génial de voir des compositeurs présents pour leurs créations.
Merci pour l'info, je l'aurais loupé... C'est vraiment un compositeur intéressant, Erkki-Sven Tüür...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Un musicien, une oeuvre - Page 23 Empty
MessageSujet: Re: Un musicien, une oeuvre   Un musicien, une oeuvre - Page 23 Icon_minitimeJeu 4 Mar 2010 - 16:42

eXPie a écrit:
Marko a écrit:
Le public pourtant souvent un peu frileux avec la musique contemporaine était enthousiaste. Ils diffuseront ce concert sur France Musique le 18 mars à 16h. C'est génial de voir des compositeurs présents pour leurs créations.
Merci pour l'info, je l'aurais loupé... C'est vraiment un compositeur intéressant, Erkki-Sven Tüür...

C'est drôle de le voir dans ses premiers groupes de rock progressif. Il dit qu'il s'inspirait de King Crimson, Emerson Lake and Palmer, Yes, Genesis... Il tenait surtout les claviers. Et quand on voit ce qu'il compose maintenant... Quel grand écart! Mais il en reste un sens de l'expérimentation et d'une construction ascendante par strates comme dans la musique progressive. Il arrive à intégrer les apports du minimalisme américain à des compositions beaucoup plus complexes et très libres. Son Requiem ressemble à un mélange du Koyaanisqatsi de Philippe glass et de musique à la Ligeti ou Penderecki. Sa dernière symphonie "Illuminatio" à Dutilleux... Magma est comme son nom l'indique une musique organique, mouvante, éruptive, intensément dramatique. C'est toujours un régal en concert.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Zen littéraire
Constance

Messages : 4066
Inscription le : 27/04/2010

Un musicien, une oeuvre - Page 23 Empty
MessageSujet: Re: Un musicien, une oeuvre   Un musicien, une oeuvre - Page 23 Icon_minitimeVen 18 Mar 2011 - 12:00

Citation :
« Baïlero » de Joseph Canteloube (1879-1957)

"Chants d’Auvergne" est un recueil de chants traditionnels collectés dans la région d’Auvergne, mis en harmonie par Joseph Canteloube entre 1923 et 1930. L’harmonisation originale est réalisée par Canteloube pour une voix de soprane en interprétation classique. Canteloube n’a pas recherché à faire authentique.


Joseph Canteloube commença dans les années 1900 à rassembler les airs traditionnels de l’Auvergne, du Carladez et du nord du Quercy, puis les mit en harmonie. Il continua sa collecte sur l’ensemble de la France pour publier plusieurs recueils. Canteloube permit ainsi de conserver ce patrimoine artistique qui aurait pu disparaitre lors des deux guerres mondiales et à cause de l’exode rural. Ces chants très connus ont acquis une stature internationale et sont interprétés par les plus grands chanteurs du monde. Les chants qui sont en occitan ou langue d’Oc, couvrent une période de trois cents ans.



Citation :

Dans sa biographie, Jean-Bernard Cahours d'Aspry, raconte les circonstances dans lesquelles il avait recueilli, à la nuit tombée, l'air qui deviendra la thème de Baïlero : "C'était un soir de 1903, à la nuit tombante, dans la montagne qui domine Vic-sur-Cère, dans le Cantal. Il contemplait le majestueux paysage qui s'offrait à ses yeux, quand tout à coup s'éleva le chant d'une bergère qui lançait ses phrases à toute volée. Se gardant bien de se montrer, il commença à noter la mélodie, lorsque de très loin, comme portée par la brise qui se lève le soir sur la montagne, il perçut à peine perceptible, la voix lointaine d'un autre berger qui répétait le thème, à six kilomètres de là."(Wikipedia)





Kiri Te Kanawa chante "Baïlero"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Un musicien, une oeuvre - Page 23 Empty
MessageSujet: Re: Un musicien, une oeuvre   Un musicien, une oeuvre - Page 23 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Un musicien, une oeuvre
Revenir en haut 
Page 23 sur 23Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 21, 22, 23
 Sujets similaires
-
» Weldon Boudreau ( Musique acadienne)
» Les Schtroumpfs
» Gandhi
» LES 6 MUSICIENS CONGOLAIS SONT RENTRÉS BREDOUILLES A KINSHASA
» GUILLAUME DEPARDIEU - POST MORTEM LE 25 novembre 2013

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Musique, maestro…-
Sauter vers: