Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Christian Gailly

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Christian Gailly - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christian Gailly   Christian Gailly - Page 2 Icon_minitimeMar 6 Mai 2008 - 12:49

Les oubliés

Hélas...trois fois hélas Kenavo...

Je ne vais pas être aussi enthousiaste que vous…
Oui j’ai lu, dévoré même, le roman de Christian Gailly, Les oubliés.
Il est court mais ses 141 pages m’ont suffit…De lui, je n’aurais pas pu lire un pavé…En tout cas pas d’emblée, pas pour la première fois…Peut-être faut-il s’habituer à cette langue ?...
J’ai été surprise (comme je l’ai déjà dit) et aussi dérangée…
Par cette langue heurtée…Musicale a-t-on dit ?...Alors je ne lui trouve pas l’harmonie qui me plait et me rassure…
« De l'eau. Au robinet de l'évier. Mettre la casserole sous le robinet ouvert. La remplir. Pas trop. Aux deux tiers. Stop. Sinon quand ça bout. Ca en fout partout. De l'amidon et tout. Et après, oui pour nettoyer.».

Vieilles habitudes d’ancienne prof de Français formée aux belles lettres classiques ?...Peut-être…
Je constate, désolée, l’évolution de cette littérature que l’on qualifie d’innovante (mode ? tendance ? …Je me méfie…)
J’ai l’impression d’y retrouver toutes les erreurs que je corrigeais chez mes élèves…C'est déprimant parce qu'aujourd'hui ça s'édite chez Minuit et ça se traduit en plusieurs langues...
Toutes ces phrases coupées trop vite…Toute cette pauvreté de vocabulaire…
Rolling Eyes
Il n’empêche, l’histoire passe, elle se lit bien…Pas non plus de quoi sauter au plafond…
Teintée de nostalgie (la perte d’un ami, l’usure inévitable des sentiments, les corps qui vieillissent) …
Pas très espérante et pourtant si, un peu (naissance inattendue de l’amour)…
C’est ce difficile équilibre qui m’a le plus séduite…

Deux amis reporters, Schooner et Brighton, des Français, sont sur la route. Ils partent interviewer en Bretagne une ancienne gloire oubliée: Suzanne Moss, violoncelliste, interprète virtuose des Suites pour violoncelle seul de Bach (BWV 1007 à 1012), dont la carrière s’est interrompue.
C’est leur métier à Schooner et Brighton . C’est de cela qu’ils vivent. Et ces « missions » auprès des «has been» leur plaisent. De même que le résultat plaît aux lecteurs de leur journal.

Avant d’arriver chez Suzanne Moss, c’est l’accident! Le camion devant eux freine, eux aussi mais pas la voiture derrière…
Schooner ne survivra pas… Après un bref séjour à l'hôpital, les deux hommes rentrent en TGV sur Paris. Schooner décédera pendant le trajet.

« Il se trouve simplement que l'un des deux occupants de la voiture s'appelait Paul Schooner. Il est mort. Pas dans l'accident. On vient de le voir. Peu de temps après. Des suites de l'accident. L'autre occupant, c'était Albert Brighton.
Brighton et Schooner partaient en mission. Ça les amusait d'appeler ça des missions. Ça faisait correspondant de guerre. De simples déplacements pour le journal. Rien de bien dangereux. Les pages culturelles. Une chronique hebdomadaire intitulée : «Que sont-ils devenus ?» Des artistes oubliés. Des écrivains, des peintres, des musiciens.
La voiture fut entièrement détruite. Ils roulaient tranquillement derrière un camion, profitaient de l'aspiration, réfléchissaient à ce qui les attendait, le suivant à bonne distance.
Survint un ralentissement bientôt suivi d'un arrêt complet. Le camion freina sans brutalité. Eux, derrière lui, aussi. Pas la voiture qui les suivait."

« Il ne reste rien de Paul Schooner. La goélette s’est évaporée. Même si la métaphore navigue encore dans des : Je pense à lui. Ou dans des Je me souviens de lui. Ou bien dans des : Je l’aime encore. L’aimerai toujours. Jusqu’à ma mort. Après, plus rien. Je ne réponds plus de rien ».


Après l’enterrement, Brighton ne semble plus retenu par grand-chose dans sa vie. Lorsqu’il est rentré chez lui, en avance sur ce qui était prévu, il a trouvé un autre homme avec sa femme dans le lit conjugal et ça ne l’a pas ému plus que ça…
Il reprend contact avec la violoncelliste et repart faire son interview…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Christian Gailly - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christian Gailly   Christian Gailly - Page 2 Icon_minitimeMar 20 Mai 2008 - 11:48

coline a écrit:
Les oubliés

Hélas...trois fois hélas Kenavo...
J'avais lu ton commentaire pendant mes vacances.. mais pas encore eu le temps de te répondre Wink
Je suis navré que tu n'as pas aimé ce livre - mais ceci n'est pas non plus la fin du monde - tellement d'autres livres qu'ils te restent à découvrir.

coline a écrit:
Vieilles habitudes d’ancienne prof de Français formée aux belles lettres classiques ?...Peut-être…
Je constate, désolée, l’évolution de cette littérature que l’on qualifie d’innovante (mode ? tendance ? …Je me méfie…)
J’ai l’impression d’y retrouver toutes les erreurs que je corrigeais chez mes élèves…C'est déprimant parce qu'aujourd'hui ça s'édite chez Minuit et ça se traduit en plusieurs langues...
Toutes ces phrases coupées trop vite…Toute cette pauvreté de vocabulaire…
Very Happy on va alors dire que mon manque de connaissance de votre langue m'a amené à aimer cet auteur laugh
Non - sérieux - je te comprends tout à fait si tu marque ta déception concernant manque de vocabulaire et littérature innovante que tu n'apprécie pas.
En ce qui me concerne, je dois dire - j'aime varier mes lectures - sur le point de vue style, histoire, niveau... et aussi bien que j'avoue que je voudrais (et pouvais!) pas lire que du Gailly - je ne pourrais pas non plus lire que du Mercier, Quignard ou d'autres qu'on apprécies toutes les deux Wink
Autant que j'aime lire, autant j'aime lire un peu de tout.. et parfois j'accroche un peu plus - mais ces choix ne sont pas toujours compréhensible Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Christian Gailly - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christian Gailly   Christian Gailly - Page 2 Icon_minitimeMar 20 Mai 2008 - 13:09

Moi aussi j'essaie de varier...mais au final je me rends compte que je suis tout de même très attachée à la belle écriture...à la richesse du vocabulaire...
Et puis, pour Gailly, je n'ai peut-être pas assez le rythme dans la peau pour avoir décelé une "musique"... content
J'aurais sans doute dû lire plutôt Un soir au club mais c'est Les oubliés qui était sur la table de ma libraire...
Je ne regrette rien...mais je n'ai pas eu le coup de coeur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eve Lyne
Sage de la littérature
Eve Lyne

Messages : 1936
Inscription le : 08/08/2008

Christian Gailly - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christian Gailly   Christian Gailly - Page 2 Icon_minitimeJeu 12 Mar 2009 - 20:15

Je garde un très bon souvenir de cet auteur. La Passion de Martin Fissel-Brandt est un roman qui tient la route, sur les arcanes de la passion amoureuse.

Je n'ai pas lu Les oubliés et vos commentaires ne m'incitent pas à retourner vers cet auteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Christian Gailly - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christian Gailly   Christian Gailly - Page 2 Icon_minitimeJeu 12 Mar 2009 - 22:59

Eve Lyne a écrit:
Je n'ai pas lu Les oubliés et vos commentaires ne m'incitent pas à retourner vers cet auteur.

J'ai oublié Les oubliés...Il ne me reste aucun souvenir...même en relisant mon commentaire...Pourtant je l'ai bien lu!... scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Christian Gailly - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christian Gailly   Christian Gailly - Page 2 Icon_minitimeJeu 12 Mar 2009 - 23:02

coline a écrit:
J'ai oublié Les oubliés...Il ne me reste aucun souvenir...même en relisant mon commentaire...Pourtant je l'ai bien lu!... scratch
et moi je pourrais encore te faire le résumé pour tout le livre Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Christian Gailly - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christian Gailly   Christian Gailly - Page 2 Icon_minitimeJeu 12 Mar 2009 - 23:14

kenavo a écrit:
coline a écrit:
J'ai oublié Les oubliés...Il ne me reste aucun souvenir...même en relisant mon commentaire...Pourtant je l'ai bien lu!... scratch
et moi je pourrais encore te faire le résumé pour tout le livre Wink

Mais oui...Je sais bien que tu l'as aimé...Ne m'en veux pas si cela n'a pas été mon cas...Désolée... jypeurien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Christian Gailly - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christian Gailly   Christian Gailly - Page 2 Icon_minitimeJeu 12 Mar 2009 - 23:15

coline a écrit:
Mais oui...Je sais bien que tu l'as aimé...Ne m'en veux pas si cela n'a pas été mon cas...Désolée... jypeurien
mais je ne t'en veux pas.. Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Christian Gailly - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christian Gailly   Christian Gailly - Page 2 Icon_minitimeJeu 12 Mar 2009 - 23:18

kenavo a écrit:
coline a écrit:
Mais oui...Je sais bien que tu l'as aimé...Ne m'en veux pas si cela n'a pas été mon cas...Désolée... jypeurien
mais je ne t'en veux pas.. Very Happy

jypeurien On ne peut pas être toujours d'accord hélas!...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Christian Gailly - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christian Gailly   Christian Gailly - Page 2 Icon_minitimeJeu 12 Mar 2009 - 23:27

coline a écrit:
jypeurien On ne peut pas être toujours d'accord hélas!...
ce n'est pas du tout ce que je cherche ici.. j'aime bien parler des livres et auteurs que j'ai lu avec plaisir - si on aime, je me réjouis, si ce n'est pas le cas - je vais en aucun cas le prendre mal (cf. Banville) ou en d'autres formes m’offusquer…
comme je l'ai dit déjà si souvent - avant l'internet, lire était pour moi plutôt une passion que je ne pouvais pas trop partager - ce forum me donne la possibilité.. quoi de plus beau.. alors je ne vais pas en plus demander qu'on aime tout ce que je présente..
je suis loin d'être d'accord avec tous les auteurs des autres parfumés.. donc.. pourquoi demander un retours que je ne voudrais pas apporter Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Christian Gailly - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christian Gailly   Christian Gailly - Page 2 Icon_minitimeJeu 12 Mar 2009 - 23:35

Il est certain tout de même que c'est un grand bonheur de partager un même enthousiasme... content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Christian Gailly - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christian Gailly   Christian Gailly - Page 2 Icon_minitimeMar 12 Jan 2010 - 20:02

Christian Gailly - Page 2 Aaaa103
Lily et Braine
Citation :
4e de couverture
Braine vient de passer trois mois dans un hôpital militaire. Il a été gravement commotionné. Il peut de nouveau dire, lire et écrire son nom. Il va rentrer à la maison. Lily l'attend. Il est de retour. Il arrive. Souhaitons-leur de vivre enfin heureux.

Une « reprise de vie » à la Gailly ne peut être autrement qu’en musique. Et Braine va rencontrer quelqu’un qui lui donne la possibilité de se remettre en groupe avec ses vieux copains pour jouer du jazz.
Le lecteur devient témoin de ces moments, entre Braine et Lily, entre lui et ses copains musiciens, entre lui et cette femme fatale qu’il y a aussi très souvent chez Gailly. On l’attend, on veut qu’elle soit là, parce que du jazz sans femmes, cela ne sonne pas bien Wink


Pour continuer avec cet auteur, lecture agréable, pour faire connaissance, je conseillerais d’autres

dernière phrase de la critique dans le Magazine Littéraire, qu'on peut trouver ici :
Citation :
En 1992, lorsqu’on demandait à Gailly pourquoi il avait intitulé son livre Dring, il avait répondu : « Parce que ça sonne bien », et plus tard, dans un autre livre, il avait raconté pourquoi il avait abandonné le saxophone, lui ou son héros, après un couac impardonnable. Il n’a pas arrêté, toute la musique est dans ses livres.
oui, d'accord.. tout à fait.. et je l'entends.. et j'adore ce que j'entends Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Christian Gailly - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christian Gailly   Christian Gailly - Page 2 Icon_minitimeMar 12 Jan 2010 - 20:15

Je te suivrai bientôt, ma chère kena PALéantologue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Christian Gailly - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christian Gailly   Christian Gailly - Page 2 Icon_minitimeMer 13 Jan 2010 - 8:20

traversay a écrit:
Je te suivrai bientôt, ma chère kena PALéantologue.
rire

je serais curieuse de lire ton avis Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Christian Gailly - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christian Gailly   Christian Gailly - Page 2 Icon_minitimeMar 2 Fév 2010 - 0:26

kenavo a écrit:
Christian Gailly - Page 2 Aaaa103
Lily et Braine

C'est un livre fragile, qui tient par le style, le rythme de phrases courtes, parfois inachevées. Fragile comme ses personnages, Lily et Braine, en attente l'un de l'autre, après une longue éclipse (une guerre dont on ne saura presque rien). Ces deux là s'aiment mais leur bonheur semble ténu. Il y a le jazz, comme une maîtresse exigeante, et puis une femme fatale, Rose, trop belle pour être sans épines. Tiens, pour un peu on se croirait dans un film noir des années 40, pour l'ambiance ouatée puis oppressante et parce qu'on devine une fin ...mais chut, la dernière page ne se raconte pas. Le roman de Christian Gailly plaira aux amoureux des auteurs des Editions de Minuit, Echenoz ou Oster, par exemple. On se dit qu'un peu plus d'étoffe n'aurait pas nui au livre, on a peut-être tort, la petite musique de Lily et Braine n'a rien d'une symphonie. Pas d'envolées lyriques, juste une ballade mélancolique au creux de coeurs douloureux. La mélodie semble anodine mais elle est plus sourde qu'elle en a l'air. Fragile, oui, pas incassable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Contenu sponsorisé




Christian Gailly - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christian Gailly   Christian Gailly - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Christian Gailly
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Presentation de Lothe (Christian )
» demande permission de monter a bord
» Christian Vanneste sur l’UMP: «Qu’ils aillent se faire foutre»
» présentation
» Aide à la lecture 8 mi 1890

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: