Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Barbara

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Barbara Empty
MessageSujet: Barbara   Barbara EmptySam 17 Nov 2007 - 15:32

Barbara Barbara2ro1

dans Le Monde:

"Dix ans déjà que Barbara s'en est allée, sans que le moins du monde le souvenir de sa présence et de sa voix si singulières ait faibli dans le coeur de ceux qui l'ont aimée. La puissance émotionnelle de ses textes sur des mélodies délicates, perlées de déchirures, d'abandon ou de facéties ; ses intonations langoureuses ou virevoltantes au défi du diapason ; le dessin de ses mains dans l'espace et ses yeux bordés de noir grands ouverts sur les ambivalences de l'existence."
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Barbara Empty
MessageSujet: Re: Barbara   Barbara EmptySam 17 Nov 2007 - 15:36

L'AIGLE NOIR

NANTES

MA PLUS BELLE HISTOIRE D'AMOUR C'EST VOUS

GÖTTINGEN

LE MAL DE VIVRE

DROUOT

JE SERAI DOUCE

PIERRE

LE BEL ÂGE

LA SOLITUDE

MES INSOMNIES

LE SOMMEIL....Pour Animal.... Wink

MARIENBAD
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Barbara Empty
MessageSujet: Re: Barbara   Barbara EmptySam 17 Nov 2007 - 16:01

Je regrette la mauvaise qualité du son sur ces vidéos...

Je pense ne jamais avoir été en un accord aussi total avec l'univers d'une chanteuse...
Barbara, je l'écoute depuis plus de trenteans et l'écouterai toujours...
Parfois certaines chansons, parfois d'autres, selon mes humeurs...

Et j'ai autant de plaisir à l'écouter qu'à lire les textes de ses chansons...de véritables poèmes parfois...
conciliabule Si vous ne les connaissez, prenez le temps de les lire...


Dernière édition par le Sam 17 Nov 2007 - 16:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Barbara Empty
MessageSujet: Re: Barbara   Barbara EmptySam 17 Nov 2007 - 16:04

Il automne

Il automne, à pas furtifs,
Il automne à pas feutrés,
Il automne à pas craquants
Sous un ciel pourpre et doré.
Sur les jardins dénudés
Se reflètent. en transparence
Les brumes d'automne rouillées,
Rouillées
Dans la forêt de tes cheveux
Aux senteurs de poivres mêlés
Et sur nos nuits de mi-novembre,
Il automne miraculeux,
Il automne miraculeux.

Il automne, il automne des chrysanthèmes
Sur leurs deux cœurs endeuillés.
Il automne des sanglots longs
Sous un ciel gris délavé
Et, de la gare au cimetière
Où ils reviennent chaque année,
De banc de bois en banc de pierre
Et jusqu'à la dernière allée,
On les voit d'escale en escale
Qui n'en peuvent plus d'être vieux.
Sur ce chemin de leur calvaire
Qu'ils refont depuis tant des années,
Il automne désespéré,
Il automne désespéré.

Il automne, il automne,
Il automne des pommes rouges
Sur des cahiers d'écoliers.
Il automne des châtaignes
Aux poches de leur tablier.

Regarde les mésanges
En haut du grand marronnier.
Il y a des rouges-gorges
Au jardin de Batignolles
Et les enfants de novembre
Croient que sont venus du ciel
Ces petits oiseaux de plumes
Echappés d'un arc-en-ciel.
Pour les enfants de novembre
Qui ramènent, émerveillés,
Un peu de l'automne rousse
Au fond de leur tablier,
Il automne le paradis
Bien plus beau que le paradis.

Il automne, il automne
Il automne à pas furtifs,
A pas feutrés,
A pas craquants
Et, sur nos nuits de mi-novembre,
Il automne miraculeux,
Miraculeux, mon amour...
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Barbara Empty
MessageSujet: Re: Barbara   Barbara EmptySam 17 Nov 2007 - 16:06

Ma maison

Je m'invente un pays où vivent des soleils
Qui incendient les mers et consument les nuits,
Les grands soleils de feu, de bronze ou de vermeil,
Les grandes fleurs soleils, les grands soleils soucis,
Ce pays est un rêve où rêvent mes saisons
Et dans ce pays-là, j'ai bâti ma maison.

Ma maison est un bois, mais c'est presque un jardin
Qui danse au crépuscule, autour d'un feu qui chante,
Où les fleurs se mirent dans un lac sans tain
Et leurs images embaument aux brises frissonnantes.
Aussi folle que l'aube, aussi belle que l'ombre,
Dans cette maison-là, j'ai installé ma chambre.

Ma chambre est une église où je suis, à la fois
Si je hante un instant, ce monument étrange
Et le prêtre et le Dieu, et le doute, à la fois
Et l'amour et la femme, et le démon et l'ange.
Au ciel de mon église, brûle un soleil de nuit.
Dans cette chambre-là, j'y ai couché mon lit.

Mon lit est une arène où se mène un combat
Sans merci, sans repos, je repars, tu reviens,
Une arène où l'on meurt aussi souvent que ça
Mais où l'on vit, pourtant, sans penser à demain,
Où mes grandes fatigues chantent quand je m'endors.
Je sais que, dans ce lit, j'ai ma vie, j'ai ma mort.

Je m'invente un pays où vivent des soleils
Qui incendient les mers et consument les nuits,
Les grands soleils de feu, de bronze ou de vermeil,
Les grandes fleurs soleils, les grands soleils soucis.
Ce pays est un rêve où rêvent mes saisons
Et dans ce pays-là, j'ai bâti ta maison...
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Barbara Empty
MessageSujet: Re: Barbara   Barbara EmptySam 17 Nov 2007 - 16:12

Une que j'aime plus fort encore...entre toutes...

Mon enfance

J'ai eu tort, je suis revenue
dans cette ville loin perdue
où j'avais passé mon enfance.
J'ai eu tort, j'ai voulu revoir
le coteau où glissaient le soir
bleus et gris ombres de silence.
Et je retrouvais comme avant,
longtemps après,
le coteau, l'arbre se dressant,
comme au passé.
J'ai marché les tempes brûlantes,
croyant étouffer sous mes pas.
Les voiX du passéqui nous hantent
et reviennent sonner le glas.
Et je me suis couchée sous l'arbre
et c'étaient les mêmes odeurs.
Et j'ai laissé couler mes pleurs,
mes pleurs.
J'ai mis mon dos nu à l'ecorce,
l'arbre m'a redonné des forces
tout comme au temps de mon enfance.
Et longtemps j'ai fermé les yeux,
je crois que j'ai prié un peu,
je retrouvais mon innocence.
Avant que le soir ne se pose
j'ai voulu voir
les maisons fleuries sous les roses,
j'ai voulu voir
le jardin où nos cris d'enfants
jaillissaient comme source claire.
Jean-Claude, Régine, et puis Jean -
tout redevenait comme hier -
le parfum lourd des sauges rouges,
les dahlias fauves dans l'allée,
le puits, tout, j'ai tout retrouvé.
Hélas
La guerre nous avait jetés là,
d'autres furent moins heureux, je crois,
au temps joli de leur enfance.
La guerre nous avait jetés là,
nous vivions comme hors la loi.
Et j'aimais cela. Quand j'y pense
où mes printemps, où mes soleils,
où mes folles années perdues,
où mes quinze ans, où mes merveilles -
que j'ai mal d'être revenue -
où les noix fraîches de septembre
et l'odeur des mûres écrasées,
c'est fou, tout, j'ai tout retrouvé.
Hélas
Il ne faut jamais revenir
aux temps cachés des souvenirs
du temps béni de son enfance.
Car parmi tous les souvenirs
ceux de l'enfance sont les pires,
ceux de l'enfance nous dechirent.
Oh ma très chérie, oh ma mère,
où êtes-vous donc aujourd'hui?
Vous dormez au chaud de la terre.
Et moi je suis venue ici
pour y retrouver votre rire,
vos colères et votre jeunesse.
Et je suis seule avec ma détresse.
Hélas
Pourquoi suis-je donc revenue
et seule au detour de ces rues?
J'ai froid, j'ai peur, le soir se penche.
Pourquoi suis-je venue ici,
où mon passé me crucifie?
Elle dort à jamais mon enfance
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Barbara Empty
MessageSujet: Re: Barbara   Barbara EmptySam 17 Nov 2007 - 16:15

Ou encore celle-ci...

Rémusat

Vous ne m'avez pas quittée
Le jour où vous êtes partie.
Vous êtes à mes côtés
Depuis que vous êtes partie
Et pas un jour ne se passe,
Pas une heure, en vérité,
Au fil du temps qui passe
Où vous n'êtes à mes côtés.

Moi, j'ai quitté Rémusat
Depuis que vous êtes partie.
C'était triste, Rémusat
Depuis que vous n'étiez plus là
Et j'ai repris mes valises,
Mes lunettes et mes chansons

Et j'ai refermé la porte
En murmurant votre nom.
Sans bottines, sans pèlerine
Mais avec un chagrin d'enfant,
Je suis restée orpheline.
Que c'est bête, à quarante ans.
C'est drôle, jamais l'on ne pense
Qu'au-dessus de dix-huit ans,
On peut être une orpheline
En n'étant plus une enfant.

Où êtes-vous, ma nomade,
Où êtes-vous à présent ?
Avec votre âme nomade,
Vous voyagez dans le temps
Et, lorsque les saisons passent,
Connaissez-vous le printemps,
Vous qui aimiez tant la grâce
Des lilas mauves et blancs ?

Que vos étés se fleurissent
Dans votre pays, là-bas
Aux senteurs odorantes
D'une fleur de mimosa,
Que votre hiver se réchauffe
Au coin d'une cheminée,
Que les saisons vous soient douces.
Vous avez tant mérité.

Vous disiez : "Pas une larme"
Le jour où je n'y serai plus."
Et c'est pour vous que je chante,
Pour vous que je continue.
Pourtant, quand je me fais lourde,
Oh que j'aimerais poser
Mon chagrin à votre épaule
Et ma tête sur vos genoux.
Vous ne m'avez pas quittée
Depuis que vous êtes partie.
Vous m'avez faite orpheline
Le jour où vous êtes partie
Et je suis une orpheline
Depuis que vous m'avez quittée...
Revenir en haut Aller en bas
lullaby
Envolée postale
lullaby

Messages : 225
Inscription le : 23/07/2007
Age : 37
Localisation : Nantes

Barbara Empty
MessageSujet: Re: Barbara   Barbara EmptySam 17 Nov 2007 - 16:17

Merci Coline
je ne connais que quelques chansons de Barbara (sans doute les plus connues) mais elles me touchent beaucoup.
Après avoir écouté et lu les textes que tu as postés, je crois que je vais m'intéresser un peu plus à cette artiste.
J'ai de temps en temps le refrain de cette chanson dans la tête.
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Barbara Empty
MessageSujet: Re: Barbara   Barbara EmptySam 17 Nov 2007 - 16:19

Attendez que ma joie revienne

Attendez que ma joie revienne
Et que se meure le souvenir
De cet amour de tant de peine
Qui n'en finit pas de mourir.
Avant de me dire je t'aime,
Avant que je puisse vous le dire,
Attendez que ma joie revienne,
Qu'au matin je puisse sourire.

Laissez-moi. Le chagrin m'emporte
Et je vogue sur mon délire.
Laissez-moi. Ouvrez cette porte.
Laissez-moi. Je vais revenir.
J'attendrai que ma joie revienne
Et que soit mort le souvenir
De cet amour de tant de peine
Pour lequel j'ai voulu mourir.
J'attendrai que ma joie revienne,
Qu'au matin je puisse sourire,
Que le vent ait séché ma peine
Et la nuit calmé mon délire.

Il est, paraît-il, un rivage
Où l'on guérit du mal d'aimer.
Les amours mortes y font naufrage,
Epaves mortes du passé.
Si tu veux que ma joie revienne,
Qu'au matin, je puisse sourire
Vers ce pays où meurt la peine,
Je t'en prie, laisse-moi partir.
Il faut de mes amours anciennes
Que périsse le souvenir
Pour que, libérée de ma chaîne,
Vers toi, je puisse revenir.

Alors, je t'en fais la promesse,
Ensemble nous irons cueillir
Au jardin fou de la tendresse
La fleur d'amour qui va s'ouvrir
Mais c'est trop tôt pour dire je t'aime,
Trop tôt pour te l'entendre dire.
La voix que j'entends, c'est la sienne.
Ils sont vivants, mes souvenirs.
Pardonne-moi : c'est lui que j'aime.
Le passé ne veut pas mourir.
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Barbara Empty
MessageSujet: Re: Barbara   Barbara EmptySam 17 Nov 2007 - 20:41

Square des Batignolles

Barbara 403782730lta2

Des chansons de Barbara illustrées par Nathalie Novi...
Sad J'essaie en vain de le retrouver au milieu de tous mes livres...
Revenir en haut Aller en bas
Babelle
Zen littéraire
Babelle

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

Barbara Empty
MessageSujet: Re: Barbara   Barbara EmptyDim 18 Nov 2007 - 18:47

Merci pour les liens Coline. Oui, dommage pour la qualité du son sur YT...
La nuit dernière j'ai regardé ce beau documentaire de Yves Riou et Philippe Pouchain, qui nous présente chaque moment de sa vie par chacune de ses chansons.
Ici
Revenir en haut Aller en bas
http://macrofictions.blogspot.com/
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Barbara Empty
MessageSujet: Re: Barbara   Barbara EmptyDim 18 Nov 2007 - 21:09

Babelle a écrit:

La nuit dernière j'ai regardé ce beau documentaire de Yves Riou et Philippe Pouchain, qui nous présente chaque moment de sa vie par chacune de ses chansons.
Ici

Super!...Merci Babelle...
Revenir en haut Aller en bas
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Barbara Empty
MessageSujet: Re: Barbara   Barbara EmptyDim 18 Nov 2007 - 21:11

je l'ai regardé le doc de la 3 hier, par curiosité... j'ai une amie qui a le même regard qu'on lui voit sur les images en noir et blanc... c'est troublant...

elle avait une jolie voix et elle avait l'air d'être une personne bien.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Barbara Empty
MessageSujet: Re: Barbara   Barbara EmptyLun 19 Nov 2007 - 14:36

oups, j'en parlais ailleurs, mais je le redis ici.

en voyant ce reportage je ne peux m'empêcher de penser à notre coline : pleine de mélancolie et pourtant si gaie aussi.

Intense, j'adore barbara, et je l'ai découverte quelques mois après l'annonce de sa mort. Crying or Very sad

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Barbara Empty
MessageSujet: Re: Barbara   Barbara EmptyLun 19 Nov 2007 - 19:30

Queenie a écrit:
oups, j'en parlais ailleurs, mais je le redis ici.

en voyant ce reportage je ne peux m'empêcher de penser à notre coline : pleine de mélancolie et pourtant si gaie aussi.


Queenie, tu m'avais créé un très bel avatar lors de la création de ce forum...Je n'oublie pas... Wink

C'est vrai, Barbara et moi, nous nous ressemblons...Enfin, moi avec un mètre de moins et ...ouhla...plein de kilos en plus! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Barbara Empty
MessageSujet: Re: Barbara   Barbara Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Barbara
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» le titanic

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Musique, maestro… :: Chanson/Variété française-
Sauter vers: