Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Javier Cercas [Espagne]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
AuteurMessage
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Javier Cercas [Espagne] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Javier Cercas [Espagne]   Javier Cercas [Espagne] - Page 7 Icon_minitimeVen 29 Jan 2016 - 11:24

Ton commentaire montre exactement le livre que j'aurais aimé lire. Mais contrairement à toi je n'ai pu m'abstraire de
églantine a écrit:
sa boursouflure littéraire  !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 53
Localisation : Peu importe

Javier Cercas [Espagne] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Javier Cercas [Espagne]   Javier Cercas [Espagne] - Page 7 Icon_minitimeVen 29 Jan 2016 - 11:45

Je comprends complètement .
Pour ma part ,voilà le genre de livre dont mon appréciation dépendra totalement de mon état d'esprit du moment .
Du reste , après une nuit je crois que la boursouflure ( c'est moi qui ai  écrit ça ?  clown )a été comlètement digérée . Mais pas encore prête à recommencer à enfiler une autre ....(boursouflure à la Cercas )tout de suite quand même ! Razz
Ceci étant , la richesse de sa réflexion est quand même remarquable .

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dreep
Sage de la littérature
Dreep

Messages : 1435
Inscription le : 14/03/2014
Age : 27

Javier Cercas [Espagne] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Javier Cercas [Espagne]   Javier Cercas [Espagne] - Page 7 Icon_minitimeJeu 11 Fév 2016 - 13:36

J'avais beaucoup aimé Les soldats de Salamine, je crois que je vais pas tarder à lire L'Imposteur.

_________________
"Un instant, Ulrich hésita. Il était sans aucun doute un homme croyant, mais qui ne croyait à rien ; sa dévotion la plus totale à la science n'était même pas parvenue à lui faire oublier que la beauté et bonté des hommes proviennent de ce qu'ils croient, et non point de ce qu'ils savent." L'homme sans qualités, Robert Musil

Un long week-end avec Marcel Proust (Ronald Frame)
Le roman d'un enfant - Prime jeunesse (Pierre Loti)
La Trêve (Primo Levi)
Les Brigands (Friedrich von Schiller)
Les Fleurs du Mal (Charles Baudelaire) (relecture)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 53
Localisation : Peu importe

Javier Cercas [Espagne] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Javier Cercas [Espagne]   Javier Cercas [Espagne] - Page 7 Icon_minitimeJeu 11 Fév 2016 - 14:13

Dreep a écrit:
J'avais beaucoup aimé Les soldats de Salamine, je crois que je vais pas tarder à lire L'Imposteur.
Si tu  en acceptes la forme , tu devrais y trouver une grande richesse dans la réflexion de Javier Cercas qui va loin , très loin .Very Happy
Un livre qui m'aura beaucoup apporté sur le plan personnel .

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dreep
Sage de la littérature
Dreep

Messages : 1435
Inscription le : 14/03/2014
Age : 27

Javier Cercas [Espagne] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Javier Cercas [Espagne]   Javier Cercas [Espagne] - Page 7 Icon_minitimeJeu 11 Fév 2016 - 18:24

La forme ?

_________________
"Un instant, Ulrich hésita. Il était sans aucun doute un homme croyant, mais qui ne croyait à rien ; sa dévotion la plus totale à la science n'était même pas parvenue à lui faire oublier que la beauté et bonté des hommes proviennent de ce qu'ils croient, et non point de ce qu'ils savent." L'homme sans qualités, Robert Musil

Un long week-end avec Marcel Proust (Ronald Frame)
Le roman d'un enfant - Prime jeunesse (Pierre Loti)
La Trêve (Primo Levi)
Les Brigands (Friedrich von Schiller)
Les Fleurs du Mal (Charles Baudelaire) (relecture)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 53
Localisation : Peu importe

Javier Cercas [Espagne] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Javier Cercas [Espagne]   Javier Cercas [Espagne] - Page 7 Icon_minitimeJeu 11 Fév 2016 - 21:38

Dreep a écrit:
La forme ?
Oui, le style  . Je crois avoir parler à un moment de "boursouflure littéraire" !
Il est toujours dans le questionnement et le doute avec l'obsession de la légitimité de l'écrivain dans son travail de retranscription d'une vérité ...Et le problème se complique quand on ne connait pas la vérité ! Et par souci d'intégrité , parce que c'est aussi sa griffe d'écrivain qui ne s'efface pas de ses écrits , ça crée un style un peu indigeste pour certains .
Mais pour moi L'imposteur fait partie des meilleurs romans de l'année 2015 .
Et ton avis m'intéresse . Very Happy

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dreep
Sage de la littérature
Dreep

Messages : 1435
Inscription le : 14/03/2014
Age : 27

Javier Cercas [Espagne] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Javier Cercas [Espagne]   Javier Cercas [Espagne] - Page 7 Icon_minitimeJeu 11 Fév 2016 - 21:57

Je me fais pas trop de soucis là-dessus, compte-tenu du niveau des Soldats de Salamine, je crois que ça correspond assez bien à mon goût !

_________________
"Un instant, Ulrich hésita. Il était sans aucun doute un homme croyant, mais qui ne croyait à rien ; sa dévotion la plus totale à la science n'était même pas parvenue à lui faire oublier que la beauté et bonté des hommes proviennent de ce qu'ils croient, et non point de ce qu'ils savent." L'homme sans qualités, Robert Musil

Un long week-end avec Marcel Proust (Ronald Frame)
Le roman d'un enfant - Prime jeunesse (Pierre Loti)
La Trêve (Primo Levi)
Les Brigands (Friedrich von Schiller)
Les Fleurs du Mal (Charles Baudelaire) (relecture)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Javier Cercas [Espagne] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Javier Cercas [Espagne]   Javier Cercas [Espagne] - Page 7 Icon_minitimeVen 12 Fév 2016 - 6:50

j'ai beaucoup apprécié aussi les "soldats de Salamine"

je tenterai aussi une autre lecture

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Javier Cercas [Espagne] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Javier Cercas [Espagne]   Javier Cercas [Espagne] - Page 7 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Javier Cercas [Espagne]
Revenir en haut 
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
 Sujets similaires
-
» Barcelone (Espagne)
» Lentilles au chorizo(espagne)
» Espagne
» Chats errants en Espagne
» Coquinas ou tellines

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de l'Espagne et du Portugal (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: