Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Pierre Loti

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Alfred Teckel
Envolée postale
avatar

Messages : 259
Inscription le : 16/11/2007
Localisation : Lorrain en exil à Paris

MessageSujet: Pierre Loti   Dim 18 Nov 2007 - 13:32



Loti, c'est un de nos plus grands écrivains, et je comprends mal l'espèce de purgatoire littéraire où son fantôme erre encore, il est temps de le réhabiliter.


Bibliographie

Citation :
Index: (cliquez sur les numéros de page pour y accéder directement)

Œuvres
1879 Aziyadé, Page 2,
1880 Rarahu,
1881 Le Roman d'un spahi,
1882 Le Mariage de Loti (Rarahu), Page 1,
1883 Trois journées de guerre en Annam,
1883 Mon frère Yves Page 4,
1884 Les Trois Dames de la Kasbah,
1886 Pêcheur d'Islande  Page 1,
1887 Madame Chrysanthème, un immense succès et Propos d'exil,
1889 Japoneries d'automne,
1890 Au Maroc,
1890 Le Roman d'un enfant,  Page 2,
1891 Le Livre de la pitié et de la mort,  
1892 Fantôme d’Orient, suite d'Aziyadée, Page 3,
1893 L'Exilée et Le Matelot,
1894 Le Désert. Jérusalem et La Galilée,  
1897 Ramuntcho, Page 2,
1898 Judith Renaudin,
1899 Reflets sur la sombre route,
1902 Les Derniers Jours de Pékin,
1903 L'Inde sans les Anglais, Page 4,
1904 Vers Ispahan,
1905 La Troisième Jeunesse de Madame Prune,
1906 Les Désenchantées,
1907 Vies de deux chattes,
1909 La Mort de Philæ,
1910 Le Château de la Belle au Bois dormant,
1912 Un Pèlerin d'Angkor,
1913 La Turquie agonisante,
1916 La Hyène enragée,
1917 Quelques aspects du vertige mondial,
1918 L'Horreur allemande et Les Massacres d'Arménie,
1920 La Mort de notre chère France en Orient,
1921 Suprêmes visions d'Orient, Pages  3
1923 Un jeune officier pauvre,
1924 Lettres à Juliette Adam,
1925 Journal intime, 1878-1881, première partie,
1929 Journal intime, 1882-1885, deuxième partie et Correspondance inédite, 1865-1904,
1930 Un pèlerin d'Angkor, illustrations de F. de Marliave,
n.d. Cette éternelle nostalgie, journal intime, 1878-1911,
n.d. Soldats bleus, journal intime, 1914-1918,
n.d. Correspondance théâtrale inédite avec André Antoine, présentée par Guy Dugas,
n.d. Journal intime 1868-1878, Tome I,
n.d. Journal intime 1879-1886, tome II,

Sur Pierre Loti
P. Loti dessinateur, Pages 2

Citation :
mise à jour le 29/09/2013, page 4

Le mariage de Loti, aux éditions Flammarion

"Où les cocotiers écrivent des chants d'amour
A la fin des années 1870, Julien Viaud entame l’écriture de son roman "Rarahu". Quelques années plus tard, Julien Viaud sera devenu Pierre Loti, et Rarahu "Le mariage de Loti". Le livre est resté le même, mais l’homme a adopté comme pseudonyme le surnom polynésien que lui avait donné sa "petite amie" Rarahu. Car il est évident que ce Harry Grant est Pierre Loti, même s’il est difficile de démêler le romanesque de l’histoire vraie dans ce magnifique récit.
Débarqué au pays de la reine Pomaré, alors à peine colonisé, Loti y découvre un monde merveilleux et sensuel, beau et chaleureux. Il y trouve un amour sans bornes, auprès de Rarahu, une jeune femme d’une quinzaine d’années, qu’il épouse, à la manière polynésienne. Hélas, cet amour partagé est victime du destin du marin, toujours sillonnant les sept mers et qui ne sait résister aux ordres pour rester auprès de sa belle. Qui sombrera.

On pourrait trouver que dans son roman, Loti utilise des clichés sur la Polynésie. C’est faux, en étant le premier à raconter ce pays, il invente, par touches colorées, toute une palette d’images, qui sont peut-être devenues des clichés aujourd’hui, mais qui étaient puissamment originales à l’époque et restent terriblement dépaysantes. Bien sûr, Loti est un occidental, un colonial. Mais il y a chez lui, beaucoup plus que chez Kipling par exemple, une attention envers les populations autochtones et sans aller jusqu’à une critique ouverte de la colonisation, il y a une sorte de nostalgie de ces peuples qui s’altèrent, voire disparaissent au contact de la "civilisation". Et surtout, un magnifique roman d’amour, situé dans des paysages somptueux, ce qui ne gâte rien !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesdautomne.spaces.live.com
Alfred Teckel
Envolée postale
avatar

Messages : 259
Inscription le : 16/11/2007
Localisation : Lorrain en exil à Paris

MessageSujet: Re: Pierre Loti   Dim 18 Nov 2007 - 13:34

Pêcheur d'Islande, aux éditions Hachette... Chef-d'oeuvre!

Loin des clichés, "Pêcheur d’Islande" est le roman de la mer, de ces pêcheurs qui usaient leur vie loin de leur foyer, sur des mers glacées, à tenter de pêcher la fortune qui améliorerait leur quotidien des mois d’hiver. Mais, encore plus que le roman de ces marins, c’est bel et bien le roman des femmes, sœurs et mères de marins, qui attendent le retour de leurs hommes, et qui parfois, savent que le retour n’aura plus lieu, et prient alors pour eux, depuis les chapelles surplombant la mer, cette terrible maîtresse qui a dévoré tant de leurs hommes vigoureux. Le roman d’une attente et d’une angoisse insondable.

L’histoire se concentre sur quatre personnages. Il y a Yann Gaos, un jeune pêcheur, très grand et vigoureux, « fiancé à la mer ». Sylvestre Moan, un tout jeune homme de 19 ans, qui prend part à ses premières pêches au large de l’Islande, avant de devoir partir en service militaire au Tonkin. Il y a la grand-mère, une vieillarde à qui la mer a pris son mari et son fils, et qui veille avec un soin extrême sur Sylvestre, son petit-fils. Et puis il y a Gaud, dont le père s’est enrichi, mais qui est frappée par des revers de fortune. Le roman est axé essentiellement sur l’amour de Gaud et Yann, mais certaines autres scènes sont déchirantes (celle des adieux de Sylvestre et sa grand-mère notamment).

Roman d’une époque et d’un mode de vie rude et révolu, "Pêcheur d’Islande" est un magnifique roman d’amour, et un hommage sensible et réaliste, sans fioritures inutiles, à ceux-là qui aimèrent la mer et leur métier et que parfois, la mer emporta, et à leurs femmes, qui les attendirent patiemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesdautomne.spaces.live.com
Chatperlipopette
Zen littéraire
avatar

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 52
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Pierre Loti   Dim 18 Nov 2007 - 14:20

Diantre, j'ai de plus en plus de complexes: je suis costarmoricaine et je n'ai pas encore lu Pierre Loti Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
Marie
Zen littéraire
avatar

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

MessageSujet: Re: Pierre Loti   Dim 18 Nov 2007 - 18:58

Pierre Loti et Tahiti....
Diversement apprécié ici!


Citation :
Les années s'écoulent pour les Tahitiens dans une oisiveté absolue et perpétuelle, et ces grand enfants ne se doutent pas que dans notre belle Europe tant de pauvres gens s'épuisent à gagner le pain du jour...»

Chantal Spitz s'énerve




ICI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sophie
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2230
Inscription le : 17/07/2007
Age : 40
Localisation : Tahiti

MessageSujet: Re: Pierre Loti   Dim 18 Nov 2007 - 20:33

J'ai lu Pêcheur d'Islande quand j'étais ado et j'en ai un souvenir impérissable; j'ai littéralement été subjuguée par ce roman. Je l'ai mais n'ose pas le relire de peur de ne plus être aussi fascinée.

M'attendent: Le mariage de Loti et une nouvelle ou court roman de sa période en Afrique du Nord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslecturesdesophie.blogspot.com/
Alfred Teckel
Envolée postale
avatar

Messages : 259
Inscription le : 16/11/2007
Localisation : Lorrain en exil à Paris

MessageSujet: Re: Pierre Loti   Mar 20 Nov 2007 - 8:36

Marie a écrit:
Pierre Loti et Tahiti....
Diversement apprécié ici!


Citation :
Les années s'écoulent pour les Tahitiens dans une oisiveté absolue et perpétuelle, et ces grand enfants ne se doutent pas que dans notre belle Europe tant de pauvres gens s'épuisent à gagner le pain du jour...»

Chantal Spitz s'énerve




ICI



Mouais... Je ne suis pas convaincu de l'intérêt de lire un auteur du début du siècle comme s'il écrivait aujourd'hui... C'est un peu vain selon moi et conduit à des contresens. Franchement, cette dame devrait comprendre qu'à l'époque, tout le monde pense peu ou prou comme Loti, qu'il est même plutôt à la pointe en s'intéressant à ces populations très loin des préoccupations de la vieille Europe. Si on ne replace jamais rien dans le contexte, autant ne plus lire aucun auteur d'avant-guerre, et encore!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesdautomne.spaces.live.com
Chatperlipopette
Zen littéraire
avatar

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 52
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Pierre Loti   Mar 20 Nov 2007 - 9:34

Je rejoins Alfred dans son analyse: chaque époque a ses convictions, sa philiosophie, sa manière de voir le monde forcément différente de la précédente et de la suivante. Les artistes sont le reflets de l'époque à laquelle ils appartiennent soit pour la dénoncer, soit pour en faire la toile de fond de leur oeuvre, soit pour l'accepter. Même lorsqu'ils s'intéressent à une époque ancienne ils le font à travers leur prisme socio-politico-économico-phliosophico-culturel (ouf...j'aurais pu en rajouter d'autres sourire ).
Ainsi en va-t-il pour Loti. Il est évident que certains points de vue développés par lui dans ses romans peuvent hérisser le poil des lecteurs. On peut en dire autant de Gauguin qui sans vergogne abandonna son épouse tahitienne. Ces hommes du XIXè (certes la fin et début du XXè mais ancrés dans le XIXè de par leur culture et leur éducation) étaient de leur temps: même éclairés par une certaine culture, ils restent des "blancs", des occidentaux.
Nous tiquons sur certaines visions du monde de l'époque, mais nous sommes du XXè et du XXIè, dotés du recul historique par rapport au XIXè.
Vaste débat s'il en est Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
Alfred Teckel
Envolée postale
avatar

Messages : 259
Inscription le : 16/11/2007
Localisation : Lorrain en exil à Paris

MessageSujet: Re: Pierre Loti   Mar 20 Nov 2007 - 9:39

Bien sûr! Que dirons de nous nos lointains descendants du XXIVe s.?! Evidemment Loti, homme du début XXe n'allait pas aborder la Polynésie de la même façon que Brel 70 ans plus tard!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesdautomne.spaces.live.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pierre Loti   Mar 20 Nov 2007 - 13:30

On vient justement de me prêter Japoneries d'automne de Pierre Loti.

Je suis très curieuse de le lire, parce qu'à propos du Japon, Pierre Loti a la réputation de véhiculer des clichés (Madame Chrysanthème), à l'inverse d'autres écrivains contemporains, également nippophiles mais plus soucieux d'authenticité, comme Lafcadio Hearn ou Venceslau de Moraes. Vais-je dépasser mes préjugés à la lecture de ce récit de voyage ?

Voici la présentation de l'éditeur:


Citation :

En 1885, Pierre Loti débarque une seconde fois au Japon du vaisseau La Triomphante. Après Madame Chrysanthème, ce voyage donne à Loti prétexte à écrire ce récit de voyage genre qu'il affectionne et dans lequel il excelle Japoneries d'automne. Témoin de scènes dont les Japonais d'aujourd'hui s'inspirent parfois pour leurs romans, telle celle du bal de l'Impératrice, Loti décrit avec précision et son humour souvent sans complaisance ce japon de la fin du XIXe siècle.
Il s'attachera à tracer le portait du Japon rural aussi bien que celui des villes, en pleine mutation, à l'époque de la modernisation spectaculaire de ce pays resté jusque-là quasiment fermé aux étrangers. Paradoxe permanent, le pays du soleil levant qui, dans son extrême raffinement traditionnel, se lance à corps perdu dans le XXe siècle et ses transformations radicales de la société. Japoneries d'automne est un guide de voyage précieux, malgré le temps écoulé, pour découvrir cet étrange Japon.
Revenir en haut Aller en bas
Alfred Teckel
Envolée postale
avatar

Messages : 259
Inscription le : 16/11/2007
Localisation : Lorrain en exil à Paris

MessageSujet: Re: Pierre Loti   Mar 20 Nov 2007 - 13:35

Loti ne véhicule pas des clichés, il les invente pour bonne part... Les autres écrivains que vous citez sont beaucoup moins connus en France que Loti, qui en son temps était une célébrité, tout autant pour ses aventures réelles ou non, que ses romans et ses excentricités (j'adorerais visiter sa maison à la Rochelle).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesdautomne.spaces.live.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pierre Loti   Mar 20 Nov 2007 - 13:47

Alfred Teckel a écrit:
Loti ne véhicule pas des clichés, il les invente pour bonne part...

Euh, si, quand même, il a bien contribué à les populariser...Il n'a inventé ni la geisha, ni le seppuku (hara-kiri) de Madame Chrysanthème, par laquelle ses contemporains se forgeront une idée simpliste du Japon, qui perdure encore aujourd'hui.
Les deux écrivains que je cite ont donné une vision plus proche de la réalité (bien que non dénuée d'un certaine idéalisation) de la société japonaise de l'époque. Dommage en effet qu'ils restent relativement méconnus.
Revenir en haut Aller en bas
Alfred Teckel
Envolée postale
avatar

Messages : 259
Inscription le : 16/11/2007
Localisation : Lorrain en exil à Paris

MessageSujet: Re: Pierre Loti   Mar 20 Nov 2007 - 14:02

Oui mais quand je dis "il les invente", je veux dire qu'il focalise son attention sur ces éléments et choisis de les utiliser pour leur côté exotique, curieux, philosophique, que sais-je, et contribue à les répandre. Etant parmi les premiers, sinon le premier à les répandre, c'est pour cela que je dis qu'il les invente! Wink

Pour les autres, je dois avouer que je ne connais que leurs noms.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesdautomne.spaces.live.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pierre Loti   Mar 20 Nov 2007 - 14:09

Oui, c'est ce que je me suis dit après coup! Wink


En tout cas je te recommande vivement la lecture de Hearn et Moraes.
Revenir en haut Aller en bas
Marie
Zen littéraire
avatar

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

MessageSujet: Re: Pierre Loti   Mar 20 Nov 2007 - 19:11

Citation :
Je ne suis pas convaincu de l'intérêt de lire un auteur du début du siècle comme s'il écrivait aujourd'hui..
;

Oui, sans doute...sauf que le mythe, dénoncé par Chantal Spitz, de la vahine
.. Au fond, des femmes incomplètes qu'on aime à l'égal des beaux fruits, de l'eau fraîche et des belles fleurs. [... perdure...et n'a pas changé d'un iota!

Et pourquoi?
Elle le dit, Madame Spitz:
Et je l'aime encore moins depuis que nous nous le sommes appropriés et que nous nous efforçons consciencieusement de lui correspondre.

ce qui est très vrai et presque obligatoire !

Mais,pour en revenir au livre, quand je lis quelquefois que Pierre Loti s'est immergé dans les cultures qu'il a décrites, je dis non...Du moins pas à Tahiti. Il a effectivement focalisé son attention sur quelques détails "exotiques", mais est complètement passé à côté de la vraie culture polynésienne. Et l'époque n'y est pour rien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alfred Teckel
Envolée postale
avatar

Messages : 259
Inscription le : 16/11/2007
Localisation : Lorrain en exil à Paris

MessageSujet: Re: Pierre Loti   Mar 20 Nov 2007 - 19:29

Moui, je ne vois rien de spécifique à Tahiti là-dedans... On a figé les folklores en une sorte d'image rêvée voici un peu plus d'un siècle, et ils demeurent... Regardez un peu l'image qu'on les gens de régions comme l'Alsace ou la Bretagne... Pour moi, je n'y vois guère de différence avec celle de Tahiti. Il s'agit de clichés, voilà tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesdautomne.spaces.live.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pierre Loti   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pierre Loti
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jean-Pierre vous explique la vie en couple
» Pierre Chaunu (1923-2009).
» La "Pierre de Caen"
» Le Havre - PIERRE DUBOIS
» Je me présente : Pierre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs nés avant 1915-
Sauter vers: