Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Martin Scorsese

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Pichnette13
Envolée postale
avatar

Messages : 171
Inscription le : 27/01/2009
Age : 30
Localisation : Tours-sur le canap'

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Sam 31 Jan 2009 - 20:22

Nezumi a écrit:


Il arrive à Scorsese de se planter quand même (A tombeau ouvert Sleep ).

Ah? Moi j'ai bien aimé A tombeau ouvert, spécial c'est sûr mais j'ai aimé cette ambiance stressante, et à coeur ouvert si je puis dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
avatar

Messages : 22882
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Mar 8 Déc 2009 - 20:54

Nezumi a écrit:
Mordicus a écrit:

Question.
Hier soir j'ai loupé Les Infiltrés de Scorsese...
Il vaut le coup ?

Carrément. Bons numéros d'acteurs, des personnages complexes, un vrai suspense bien nerveux. Bon, il ne faut pas être rebuté par les bains de sang.
Je l'ai enregistré quelque part, et je peux le cercler si ça vous dit.

Nezumi a écrit:
Mordicus a écrit:


(Même Matt Damon est crédible ? Parce que j'ai un chouia de mal avec sa tête de premier de la classe)

Oui, là il incarne le ripou infiltré par la mafia dans la police, et sa dégaine de 1er de la classe lui sert justement à gagner la confiance de ses chefs. Il est bien convaincant en ordure.
Di Caprio et Nicholson sont très bien aussi.

Pichnette13 a écrit:
Mordicus a écrit:

Question.
Hier soir j'ai loupé Les Infiltrés de Scorsese...
Il vaut le coup ?

C'est un film à voir. Bien sûr il faut aimer Dicaprio mais le film est bien fait, même si c'est le genre d'histoire qu'on a déjà vu des centaines de fois, on ne ressent pas de lassitude au sujet du théme et puis c'est du Scorsese quand-même donc les autres n'ont qu'à aller se rhabiller! content

Hé! J'ai été happée sans m'en rendre compte par Les Infiltrés ! Franchement j'en attendais rien... Di Caprio des fois j'adore, des fois je le frapperais bien. Matt Damon j'ai plus souvent envie de le zapper qu'autre chose. Y'avait Jack Nicholson que j'adore par contre (et qui est terrible! Terrible terrible!)

Faudra que je le revois moins fatiguée et tout ça, parce que sûr que plein de trucs m'ont échappés, là j'ai juste été mangé par l'histoire, l'ambiance, le suspens, le jeu des acteurs, le jeu de miroir... etc...
C'est violent, viril, sans concession, brutal, tordu, vulgaire. Très Très bon moment.
Le personnage joué par Di Caprio est Waou! Et comment la fin m'a démolie...
Même avec les histoires d'amour il a réussi à ne pas trop en faire des tonnes.

(Et ça me donne envie de voir l'original Infernal Affair... même si l'avis plus que mitigé d'Animal me rend dubitative)



_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Mar 8 Déc 2009 - 21:30

Moi aussi je me le suis revu plusieurs fois ensuite (en fait je force les gens à le regarder avec moi diablotin ). Ce que j'adore chez Scorsese en général c'est la tension nerveuse, le côté fiévreux et parano, souvent renforcé par une bande son un poil hystérique. Et là on est servi...
Revenir en haut Aller en bas
animal
Tête de Peluche
avatar

Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 36
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Mar 8 Déc 2009 - 23:38

avis mitigé d'animal mais pour le "savoir faire minimum" de l'équipe technique et le casting... il y a plus qu'assez de métier pour soutenir la comparaison avec pas mal de films.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Mar 8 Déc 2009 - 23:49

Il est peut etre en train de vieillir et de baisser de niveau Scorcese.

Il a déjà beaucoup fait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Mer 9 Déc 2009 - 7:48

bix229 a écrit:
Il est peut etre en train de vieillir et de baisser de niveau Scorcese.

Il a déjà beaucoup fait...
Oui, je ne suis pas tout à fait fan de Scorsese, sauf pour l'écouter parler cinéma, là il est extrêmement intéressant.
Mais on devrait enfin voir dans les deux ans à venir, à part une biopic de Sinatra et Roosevelt - The Rise of Theodore Roosevelt, avec Di Captrio -, dont je n'attends quasiment rien : Silence, l'adaptation du livre de Shusaku Endo (des père jésuites qui tentent d'évangéliser au Japon au XVII° siècle, au péril de leur vie), qui est en projet depuis des années (c'est sûr que pour motiver des financier américains, il a dû avoir du travail !).
Pour le moment, au casting : Benicio Del Toro et Gael García Bernal.
Pourvu qu'il n'en fasse pas des tonnes, Scorsese...

A noter (ça commence mal...) qu'on se heurte déjà au star system : historiquement, ce sont des Portugais... et là, on prend un Porto-Ricain et un Mexicain.
Comme quand Hollywood prend des Chinoises (Gong Li) pour interpréter des Japonaises.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Emmanuelle Caminade
Envolée postale
avatar

Messages : 204
Inscription le : 06/11/2009
Age : 67
Localisation : Drôme provençale

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Mer 9 Déc 2009 - 9:15

Marie a écrit:
Et moi : je rajoute le merveilleux film Le temps de l'innocence
voir
ICI


J'adore ce film et surtout cette sublime scène où le héros, Newland , retire le gant de la contesse Olenska ... : la plus belle scène érotique du cinéma !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://l-or-des-livres-blog-de-critique-litteraire.over-blog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Mer 9 Déc 2009 - 14:40

eXPie a écrit:
historiquement, ce sont des Portugais... et là, on prend un Porto-Ricain et un Mexicain.
Comme quand Hollywood prend des Chinoises (Gong Li) pour interpréter des Japonaises.

Et pourquoi serait-ce dérangeant s'ils interprètent bien leur personnage et que le physique peut correspondre sans être totalement improbable (genre suédoise pour jouer une zouloue) ? scratch Ça ne m'a pas choquée de voir De Niro en Portugais dans Mission ou Gian Maria Volonte en Mexicain chez Sergio Leone.
Il n'y a pas plus de type unique de Portugais ou de Japonaise que de Français...Ou ce sont des clichés.
Revenir en haut Aller en bas
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Mer 9 Déc 2009 - 14:59

Nezumi a écrit:
eXPie a écrit:
historiquement, ce sont des Portugais... et là, on prend un Porto-Ricain et un Mexicain.
Comme quand Hollywood prend des Chinoises (Gong Li) pour interpréter des Japonaises.

Et pourquoi serait-ce dérangeant s'ils interprètent bien leur personnage et que le physique peut correspondre sans être totalement improbable (genre suédoise pour jouer une zouloue) ? scratch Ça ne m'a pas choquée de voir De Niro en Portugais dans Mission ou Gian Maria Volonte en Mexicain chez Sergio Leone.
Il n'y a pas plus de type unique de Portugais ou de Japonaise que de Français...Ou ce sont des clichés.

C'est vrai, sans doute... en fait c'est surtout l'accent en vo-américain... et puis l'actrice qu'on connaît. Gong Li, pour moi c'est d'abord les films de Zhang Yimou... c'est très chinois... Alors, dans Geisha, Gong Li qui parle anglais en essayant vaguement d'adopter un accent japonais, ça fait très gulash world-cinema (comme si il n'y avait pas de bonnes actrices nippones...)
J'ai juste un peu peur de ça.
Mais Benicio Del Toro et Gael García Bernal sont d'excellents acteurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Mer 9 Déc 2009 - 15:07

eXPie a écrit:

Mais Benicio Del Toro et Gael García Bernal sont d'excellents acteurs.

Oui!
Et de toutes façons, en matière d'authenticité, même les reconstitutions historiques les plus soignées question décors et costumes sont toujours pleines d'anachronismes qu'il est difficile d'éviter si on veut garder le film compréhensible et attractif.Termes employés, comportements, certains gestes même...
Alors un petit accent espagnol à la place de portugais sera un moindre mal, surtout avec deux aussi beaux mâles (ha ha) que Benicio et Gael.
Revenir en haut Aller en bas
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Mer 9 Déc 2009 - 16:22

Nezumi a écrit:
Alors un petit accent espagnol à la place de portugais sera un moindre mal, surtout avec deux aussi beaux mâles (ha ha) que Benicio et Gael.
Il a une carrière vraiment impressionnante Gael...
La manière dont il arrive à alterner les grosses productions avec les petites, les films "indépendants", les films espagnols, mexicains, américains et même français (La Science des rêves)... chapeau...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Mer 24 Fév 2010 - 0:22



Voilà donc l'adaptation du formidable thriller de Dennis Lehane par Scorsese. Difficile de parler de l'histoire sans trop en dévoiler donc je me contenterai de parler de la forme. Juste rappeler qu'il s'agit d'un "shocker" (le terme est de Lehane), à savoir une sorte de thriller horrifique nous immergeant dans un monde de folie et d'effroi sur une île inquiétante qui sert de vaste asile psychiatrique pour fous dangereux. Nous voilà embarqués dans un récit qui distille une paranoïa de plus en plus envahissante pour abolir progressivement la frontière entre la réalité et le délire hallucinatoire. Rien de réaliste dans tout ça évidemment mais juste le plaisir de plonger dans un cauchemar.

L'intrigue est respectée intégralement même si mon souvenir du roman m'a joué des tours et que je me suis réinventé la fin dans ma tête en ayant presque l'impression à l'arrivée que Scorsese l'avait modifiée. Je relirai cette fin pour rassembler les morceaux. En tout cas dans le film tout est est clairement explicité (peut-être trop d'ailleurs). Spoiler à ne lire qu'après!!
Spoiler:
 

Scorsese marche sur les pas du "Shining" de Kubrick et un peu du "Inland Empire" de Lynch. Non pas dans le traitement formel de l'histoire (qui est beaucoup plus classique et linéaire, moins abstrait que chez kubrick, moins expérimental que chez Lynch) mais dans l'utilisation d'une bande son très étrange qui fait appel,comme chez les 2 autres réalisateurs, à tous les grands noms de la musique contemporaine de la 2e moitié du XXe siècle: Ligeti, Penderecki, Schnittke, Scelsi, John Adams... et aussi Brian Eno et Gustav Mahler. Un régal pour moi sur le papier mais un peu frustrant à l'écoute dans la mesure où il n'en retient que de très courts extraits à chaque fois, presque subliminaux. En tout cas cela crée un climat très étrange qui contribue grandement à la déréalisation de l'histoire. Beaucoup plus que l'image qui reste très convenue finalement malgré une belle photographie, quelques séquences efficaces avec une montée de paranoïa et surtout des décors extraordinaires du génial Dante Ferretti (un des plus grands décorateurs de l'histoire du cinéma).



A l'arrivée c'est une très bonne adaptation du roman qui m'a procuré du plaisir mais le fait de connaitre déjà l'histoire nuit forcément beaucoup au mystère de l'entreprise. Et il lui manque surtout le quelque chose de plus qui en ferait un très grand film de genre. Il est peut-être trop classique dans son traitement finalement. Les images oniriques notamment sont parfois belles mais un peu kitsch. On pense un peu à son film Les Nerfs à vif.

On est aussi en droit de trouver cette histoire complètement ridicule et grandguinolesque. Pas du tout crédible... Mais peu importe finalement. J'aime cet aspect de cauchemar oppressant qui offre en plus un final très émouvant. Donc avis mitigé... Il a au moins le mérite de faire entendre un peu de musique contemporaine au public des thrillers même si Lynch et kubrick ou encore Paul Thomas Anderson font ça beaucoup mieux.


_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lalaym
Espoir postal


Messages : 43
Inscription le : 22/02/2010
Age : 20

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Jeu 25 Fév 2010 - 20:22

Je ne suis pas allée voir le film mais voilà que cela me tente .. Le livre est aussi bien ? Adapté pour une lectrice ( mature) de 13 ans ? Car j'ai un peu peur que cela soit un peu précoce pour mon âge ... Conseillez moi !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Jeu 25 Fév 2010 - 21:30

Lalaym a écrit:
Je ne suis pas allée voir le film mais voilà que cela me tente .. Le livre est aussi bien ? Adapté pour une lectrice ( mature) de 13 ans ? Car j'ai un peu peur que cela soit un peu précoce pour mon âge ... Conseillez moi !!
13 ans? Pas de probleme! C'est un super thriller. Lis le et va voir le film après! Le film rend trop rapidement evident des choses qu'on ne decouvre dans le livre que dans la toute fin.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lalaym
Espoir postal


Messages : 43
Inscription le : 22/02/2010
Age : 20

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Ven 26 Fév 2010 - 10:21

Merci beaucoup. Je pense que je vais m'attaquer au livre ... et peut être voir le film après. Merci pour les conseils !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Martin Scorsese   

Revenir en haut Aller en bas
 
Martin Scorsese
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Buffet communion de Martin
» La foire Saint-Martin de Saint-Hilaire-du-Harcouët (50).
» Saint-Martin-du-Manoir - X Bénard & Bénard
» Le Bocasse-Val-Martin
» Doc Martin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio :: Réalisateurs-
Sauter vers: