Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Martin Scorsese

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
swallow
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1366
Inscription le : 06/02/2007
Localisation : Tolède. Espagne.

MessageSujet: SHUTTER ISLAND   Sam 27 Fév 2010 - 8:29



Le livre de Dennis Lehane, qui est aussi l´auteur de Mystic River" ( porté à l´écran par Clint Eastwood)

Le film dure plus de 2 heures, et je n´ai pas trouvé le temps long. C´est tout dire...
Et puis à part les talents de Scorsese et de DiCaprio réunis, il faut dire que les inquietants psychiatres sont interprétes par Ben Kingsley et Max von Sydow ( dont l´image me hante depuis le Septième Sceau de Bergmann).
Tout un programme... Et puis il faut vraiment s´accrocher au fauteuil pour ne pas être balayé par cette monstrueuse tempête qui se dechaîne à tout instant sur cette île cauchemarsdesque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
avatar

Messages : 22882
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Dim 28 Fév 2010 - 11:11



Shutter Island.

Je rejoins pas mal Marko sur ce film.
Très bien foutu, mais vraiment pas transcendant (Scorsese ne sait pas trop aller du côté de la folie, peut-être. J'avais trouvé qu'Aviator était plus que moyen à ce niveau-là).

Le travail sur l'image, le décor, est extra (et j'ai bien aimé la mise en scène des rêves... Pas du tout trouvé ça kitsch, ou alors, le bon côté du kitsch, avec cette représentation années 50-60 qui se désagrègent).
Les acteurs sont exactement comme ils devraient être
Spoiler:
 
.
L'ambiance est bien rendue, quoiqu'un peu trop grandiloquente parfois, et je n'ai pas toujours compris l'étrange nervosité des mouvements de caméra, puis ensuite les grands plans sur l'île. y'avait des contrastes de points de vue bizarroïdes.
La musique est vraiment très très très bien. Et comme dit Marko, ça fait du bien d'entendre une "vraie" musique de films, un vrai parti pris de ce côté là. ça nous change des soupes grandiloquentes, pleines d'effets qu'on entend d'habitude.

Je n'ai pas trouvé le temps long, et je n'avais pas lu le livre, donc c'était vraiment un bon film. Sans qu'il restera un truc marquant, traumatisant, bluffant. Juste très bon. Pas vraiment de prise de risque, pas de bousculade du spectateur. On nous plonge petit à petit, de manière trop linéaire, dans une histoire dont on nous dévoile petit à petit et parcimonieusement les indices, pour nous conduire au twist final.

Et voilà.


Quelqu'un sait qui c'est cette actrice ?! Elle a un sacré faux air de Julianne Moore!

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 59
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Lun 1 Mar 2010 - 1:14

Marko a écrit:

Au vu de Shutter Island, certains annoncent avec le plus grand sérieux le déclin du grand Martin Scorsese. Quelle plaisanterie ! Si le film n'est pas tout à fait à la hauteur des espérances, la raison en est principalement un scénario un peu lourd (fidèle en cela au thriller de Lehane), surtout dans sa dernière heure avec le coup de théâtre obligatoire qui, en éclaircissant les choses, affadit le propos et fait de Shutter Island l'île de la frustration. La mise en scène de Scorsese, quant à elle, reste à un niveau de qualité supérieure, époustouflante dans certaines scènes (le travelling latéral de la fusillade de Dachau, ) et souvent dérangeante dans sa beauté morbide (les enfants noyés). Les contempteurs du film oublient l'essentiel : c'est un film de genre, gothique, angoissant, paranoïaque, manipulateur. Le cinéaste joue le jeu et en fait beaucoup, mais qu'importe, ce Scorsese mineur vaut 95% des oeuvres majeures de la plupart des réalisateurs. Shutter Island ne mérite pas la note maximale : pas de score vingt mais un bon score seize.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Marie
Zen littéraire
avatar

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Lun 15 Mar 2010 - 3:32

D'accord avec tout pour ceux qui ont aimé, j'adore ce genre de cinéma , j'ai beaucoup aimé ce film , tout, mise en scène, acteurs, BO, décors etc.


Citation :
L'intrigue est respectée intégralement même si mon souvenir du roman m'a joué des tours et que je me suis réinventé la fin dans ma tête en ayant presque l'impression à l'arrivée que Scorsese l'avait modifiée. Je relirai cette fin pour rassembler les morceaux. En tout cas dans le film tout est est clairement explicité (peut-être trop d'ailleurs). Spoiler à ne lire qu'après!!
Spoiler:
 


Marko


Citation :

c'est un film de genre, gothique, angoissant, paranoïaque, manipulateur.
Traversay

Peut être moins manipulateur que le roman.. Quand je suis sortie, j'étais perturbée par une chose, je me souvenais très bien du livre, croyais-je, or j'avais l'impression que tout ce qui concerne Dachau avait été rajouté. C'est faux, c'est une adaptation fidèle du texte, avec les mêmes dialogues, du reste, sauf que dans le livre ,ce texte doit faire à peu près une page, alors que c'est ce que je retiendrai le plus du film ,avec cette scène de nuée de cendres qui tombent sur un couple, ces images récurrentes d'une mère et sa petite fille dans un tas de cadavres ( l'image évolue par la suite, dans les rêves de Daniels, mais elle assomme au départ par son réalisme), la fusillade des gardiens, Mahler etc. Les images ont là un poids très fort, que les mots avaient beaucoup moins, ou plutôt ils l'avaient, mais il couraient dans le fil du récit. Et c'est là ue je trouve le livre beaucoup plus ( brillamment!) manipulateur.

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
avatar

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Mer 31 Mar 2010 - 17:31

Shutter Island-

Alors là gros kif pour moi!

Je n'avais pas lu (heureusement finalement) ni le livre, ni même la BD qui traînait chez moi, et j'ai marché à fond jusqu'à la scène finale où il se retrouve en haut du phare -Impossible de ne pas penser au Hitchcock avec cet escalier qui n'en finit pas de tourner!-

A la fin tout se remet en place mais il y a eu quelques minutes délicieuses où je ne savais plus que croire tellement l'intrigue a fonctionné sur moi!

(Ne lisez pas la suite si vous ne l'avez pas vu: Les spoiler ne fonctionnent plus)

En sortant je n'arrêtais pas de repenser aux petits indices qui auraient pu me mettre la puce à l'oreille
Spoiler:
 
et je dois être une grande naïve, en tout cas ça a marché d'enfer chez moi!

La plongée dans le cauchemar et le crescendo aidé par la superbe musique (merci pour les détails Marko) ainsi que les décors d'un autre monde sont simplement géniaux. Et Di Caprio est extra dans ce rôle. C'est vraiment un acteur excellent!

Bref, tout m'a plu. Cela faisait un moment que je n'avais pas été autant bluffée!
Spoiler:
 

Bien envie de lire le livre à présent pour voir ce qui diffère ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
swallow
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1366
Inscription le : 06/02/2007
Localisation : Tolède. Espagne.

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Mer 31 Mar 2010 - 18:13

On est en symbiose avec les personnages, car on se retrouve aussi manipulés qu´eux, confondus comme eux dans nos velléités de comprehension et nos efforts de logique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krys
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2093
Inscription le : 06/09/2009
Age : 58
Localisation : sud ouest

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Mer 31 Mar 2010 - 19:31

Le roman est nettement meilleur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
avatar

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Mer 31 Mar 2010 - 21:52

krys a écrit:
Le roman est nettement meilleur !

Difficile de dire si on connait déjà la chute. L'impact visuel au cinéma est tout de même très fort...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Babelle
Zen littéraire
avatar

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Lun 5 Avr 2010 - 10:45

J'ai eu la chance de très mal avoir lu le roman de Lehanne, et surtout jamais jusqu'à la fin, il y a des années. Si bien que j'ai eu plaisir dès le départ à retrouver des réminiscences tout en gobant vraiment l'intégral d'avant la chute, sans trébucher vraiment sur les signes qui jalonnent l'intrigue. C'est en y repensant que ces signes apparaissent.
Une vraie surprise. Quel beau Scorsese. Bravo!
Queenie a raison : "enfin une vraie musique de film"! (en plus j'étais trop près des enceintes).
Shocker? Oui, dans tous les sens du terme!
De quoi appréhender enfin ce qu'est le film à chute, le roman à chute. Et puis shutter c'est aussi "l'obturateur" de l'appareil photo, qui laisse passer un filet de lumière et se referme vite, ou moins vite. Un beau jeu sur la perception...

40 photos sur cinemovies

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
Livvy
Main aguerrie
avatar

Messages : 530
Inscription le : 11/03/2010
Age : 39
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Dim 20 Juin 2010 - 21:51

J'ai vu Shutter Island (pas lu le roman par contre).

Dès le début, mon mari et moi avons pensé au twist. Néanmoins, c'était plutôt bien mené, car plusieurs fois, je me suis interrogée "...et si je me trompais ?", au final, non.
Je n'ai pas vu le temps passer.
Je suis loin d'être une inconditionnelle de Di Caprio, mais je l'ai trouvé fort crédible.
Certaines images étaient dures, j'ai détourné les yeux.
L'oppression était très palpable, j'ai retenu mon souffle avec le héros.
Et comme dit Queenie, une excellente bande-son qui y est pour beaucoup dans la tension du film.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oliviabillington.com
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Jeu 18 Nov 2010 - 17:35

Taschen sort:
Steve Schapiro, Taxi Driver
Citation :
Des photographies jusqu'alors inédites d'un des plus grands films du cinéma

Taxi Driver représente un jalon dans l'histoire du cinéma, et beaucoup considèrent l'incarnation par Robert DeNiro d'un tueur solitaire semi-psychotique comme une des plus grandes performances jamais immortalisées sur pellicule. Time a intégré le film à sa liste des 100 Plus grands Films de tous les temps, justifiant son choix par cet éloge: "La puissance du cinéma de Scorsese se fait de plus en plus cuisante à mesure que le temps passe."

Steve Schapiro (cf. Godfather Family Album publié chez TASCHEN également), photographe officiel du plateau de Taxi Driver, a saisi les meilleurs moments du film ainsi que les coulisses du tournage. Avec des centaines d’images tirées des archives de Schapiro, cet ouvrage offre aux fans de Scorcese un voyage dans le temps.




on peut feuilleter un peu sur le site ici

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 26
Localisation : Thonon

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Ven 24 Déc 2010 - 12:00

J'ai découvert les réalisations de Scorsese très récemment, avec La Dernière Tentation du Christ. Bien sûr, je connaissais Scorsese de nom depuis un petit moment déjà, mais j'avais toujours reculé le moment du visionnage d'un de ses films parce que sur le papier, leurs scénarios ne me tentaient pas trop...
J'avais également lu de très mauvaises critiques de son dernier film, Shutter Island, qui ne m'avaient pas données envie de franchir le cap. Mais à lire vos commentaires, je commence déjà à changer d'avis et à me dire que je devrais peut-être essayer de le voir... Razz

Pour ce qui est de La dernière tentation du Christ, je ne sais pas trop quoi en penser... L'histoire est racontée plutôt sobrement, son traitement est presque celui d'un documentaire, je m'attendais à autre chose... En même temps, j'ai l'impression qu'il y a beaucoup de ferveur religieuse derrière tout ça (j'ai lu en début de fil que Scorsese avait voulu devenir prêtre : y a-t-il un rapport ?)

J'ai beaucoup apprécié la réalisation, certaines idées très ingénieuses de la part de Scorsese et l'histoire en elle-même. Mais en même temps, il y a quelque chose qui me dérange et que je n'arrive pas à cerner... Une sorte de minimalisme dans le propos un peu décevante, finalement. A mon avis, ce film ne peut s'apprécier qu'à la seconde visualisation, après avoir vu la révélation de la fin du film. C'est peut-être ce qui me manquait lorsque je l'ai vu pour la première fois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Babelle
Zen littéraire
avatar

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Jeu 6 Jan 2011 - 23:20

Je ne sais pas ce qui m'a pris : la nuit dernière j'ai revu A tombeau ouvert...
Nicolas Cage et ses fantômes déambulant parmi les camés et les pauvres dans le New York nocturne m'émeut toujours autant.
Quelqu'un a lu le roman de Joe Connelly?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 59
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Lun 25 Juil 2011 - 23:19

Sortie de Hugo Cabret le 14 décembre (en 3D)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Mar 26 Juil 2011 - 9:27

Scorcese est un réalisateur que j'apprécie beaucoup mais je considère shutter island comme raté. Di Caprio joue toujours excellement bien, techniquement le réalisateur est toujours aussi talentueux mais l'histoire est beaucoup trop prévisible ce qui fait que cela ne m'a finalement pas interessé. Ayant vu Dédales de Réné Manzor réalisé bien avant et qui utilise la même trame scénaristique je connaissais la fin de shutter island au milieu de la projection...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Martin Scorsese   

Revenir en haut Aller en bas
 
Martin Scorsese
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Buffet communion de Martin
» La foire Saint-Martin de Saint-Hilaire-du-Harcouët (50).
» Saint-Martin-du-Manoir - X Bénard & Bénard
» Le Bocasse-Val-Martin
» Doc Martin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio :: Réalisateurs-
Sauter vers: