Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Martin Scorsese

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
tom léo
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2698
Inscription le : 06/08/2008
Age : 54
Localisation : Bourgogne

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Dim 5 Jan 2014 - 22:16

Pas mal de scènes un peu, voir très, "pornographiques, mais je retiens surtout un rythme effrené qui fait - comme djà dit - raccourcir le temps. Incroyable!

Deuxième "incroyable" pour le rôle d'acteur de Di Caprio. Juste époustoufflant ce qu'il arrive à jouer, à exprimer... Je pense par exemple à son retour vers sa Ferrari, son état drogué, et la scène suivante chez lui... Et bien dautres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Dim 5 Jan 2014 - 22:55

tom léo a écrit:
Deuxième "incroyable" pour le rôle d'acteur de Di Caprio. Juste époustoufflant ce qu'il arrive à jouer, à exprimer... Je pense par exemple à son retour vers sa Ferrari, son état drogué, et la scène suivante chez lui... Et bien dautres...
Scorsese lui fait tout faire!

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avadoro
Zen littéraire
avatar

Messages : 3501
Inscription le : 03/01/2011
Age : 31
Localisation : Cergy

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Lun 6 Jan 2014 - 19:03

Le loup de Wall Street

Je vous suis sur le sens du rythme intact de Scorsese, les nombreux morceaux de bravoure et l'interprétation hallucinée de Leonardo Di Caprio (lancé sur de bons rails dès l'entame par Matthew McConaughey).
Cela n'a cependant pas suffi à me combler. Le film dévoile un vide béant, cohérent avec le style de vie de cette micro-société à la recherche désespérée de sa satisfaction et de sa jouissance. Sur le moment, il reste un fragment de fascination face à cette mécanique cinématographique mais cette virtuosité m'a semblé au recul trop efficace, trop consciente de ses effets. Scorsese s'auto-cite (Les Affranchis, Casino) avec une euphorie, une vision parodique qui ne masque pas tout à fait une lassitude. Le résultat est brillant et frustrant à la fois.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
silou
Agilité postale
avatar

Messages : 601
Inscription le : 24/05/2012
Localisation : centre

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Sam 11 Jan 2014 - 18:06

Je n'ai pas vu passer les 3 heures non plus, Di Caprio est époustouflant mais c'est quand un peu too much pour moi.


Dernière édition par silou le Sam 25 Jan 2014 - 10:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chymère
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2001
Inscription le : 21/07/2013
Age : 34
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Sam 11 Jan 2014 - 19:29

... pourtant, d'après ce que j'ai pu entendre/lire sur le vrai Jordan Belfort, il parait que dans la réalité, c'était "pire" (et puis c'est de notoriété publique qu'il y a autant de neige à Wall Street qu'à Megève en plein hiver...) ...

Au-delà du fait que, comme les autres, je n'ai pas vu les presque 3 heures passer et que j'ai été collée à mon siège par cette réalisation rapide et virtuose et l'interprétation de Di Caprio (mais tous les acteurs sont bons, de toute façon) halluciné et charismatique en diable, j'ai trouvé le fond intéressant, avec l'écho de la crise de 2008 et de la crise actuelle. Cette métaphore d'un système qui se "drogue" d'argent, mais toute drogue ne peut mener qu'à la destruction de celui qui s'est rendu son esclave... (quand bien même on arrive à se maintenir dans l'illusion du contraire, on est toujours rattraper par la réalité).




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exini
Zen littéraire
avatar

Messages : 3065
Inscription le : 08/10/2011
Age : 44
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Dim 12 Jan 2014 - 10:10

animal a écrit:
pas vu ce remake de la chinoiserie Infernal Affairs du peu inspirant Andrew Lau... vu que le premier d'ailleurs... à moins que ... bref, dans l'original le casting est bien. c'est tout ce que je peux dire, sinon que... pourquoi remaker ce truc et pas un autre ?

Moi, j'avais adoré "Infernal affairs". J'ai trouvé le "remake" américain plus manichéen et moins intense.

J'ai vraiment accroché à Scorcese jusqu'à "Aviator". Après, "Shutter Island" (dont je ne savais pas qu'il était le réalisateur avant de me trouver devant le ciné), c'est autre chose mais Di Caprio y est excellent. En fait, j'étais avec un groupe et les avis étaient très partagés. Une bonne moitié est ressortie enchantée, une autre déçue. J'étais de ceux-là.

Mais je compte aller voir "Le loup de Wall Street".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
unmotbleu
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1329
Inscription le : 08/03/2013
Age : 58
Localisation : Normandie Rouen

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Sam 25 Jan 2014 - 1:00

Vu le loup de wall street ce soir.
Je sors de la salle étourdie voire "groggy". Pas vu le temps passer emportée par un rythme époustouflant.
Ecoeurée jusqu'à la nausée par le monde des finances: le pari de Scorsese est réussi.
Di Caprio excellent et déchaîné. Tous les acteurs sont employés au mieux.
Je penche pour dire que c'est très bon film.



_________________
unmotbleu

"J'approuve par lassitude, je contredis par impatience." Jean ROSTAND
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
avatar

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 36

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Sam 25 Jan 2014 - 8:41

Si tu le dis, unmotbleu, je te crois... Wink

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
unmotbleu
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1329
Inscription le : 08/03/2013
Age : 58
Localisation : Normandie Rouen

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Sam 25 Jan 2014 - 9:30

jack-hubert bukowski a écrit:
Si tu le dis, unmotbleu, je te crois... Wink

Le mieux est de le voir pour le croire. rire 
Si tu as l'occasion...

_________________
unmotbleu

"J'approuve par lassitude, je contredis par impatience." Jean ROSTAND
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
avatar

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Lun 27 Jan 2014 - 18:33


_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire
avatar

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 52
Localisation : Peu importe

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Lun 27 Jan 2014 - 21:34

Maryvonne a écrit:
darkanny a écrit:

A voir, et pas d'inquiétude, on ne sent pas passer ces 3h.
Sortie quand même avec un mal de crâne... pire que 3 heure de 4ème.
Ca beugle !!!

Même réaction : c'est peut-être brillant mais vraiment trop écoeurant ,épuisant et "vomitif" .  hs

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
avatar

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 36

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Jeu 30 Jan 2014 - 7:42

églantine a écrit:
Maryvonne a écrit:
darkanny a écrit:

A voir, et pas d'inquiétude, on ne sent pas passer ces 3h.
Sortie quand même avec un mal de crâne... pire que 3 heure de 4ème.
Ca beugle !!!

Même réaction : c'est peut-être brillant mais vraiment trop écoeurant ,épuisant et "vomitif" .  hs

Peut-être que le rythme américain et occidental des grandes villes ne vous convient pas...?

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Jeu 30 Jan 2014 - 8:24

jack-hubert bukowski a écrit:
églantine a écrit:
Maryvonne a écrit:
darkanny a écrit:

A voir, et pas d'inquiétude, on ne sent pas passer ces 3h.
Sortie quand même avec un mal de crâne... pire que 3 heure de 4ème.
Ca beugle !!!

Même réaction : c'est peut-être brillant mais vraiment trop écoeurant ,épuisant et "vomitif" .  hs

Peut-être que le rythme américain et occidental des grandes villes ne vous convient pas...?
C'est un film néo-réaliste ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
unmotbleu
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1329
Inscription le : 08/03/2013
Age : 58
Localisation : Normandie Rouen

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Jeu 30 Jan 2014 - 9:16

Je ne dirais pas ça.
Le monde de la finance n'est pas présenté tel quel (bien que je ne le côtoie pas il est vrai);
je pense que Scorsese a réussi justement à le pousser si loin dans ses retranchements et ses excès qu'il nous en dégoûte jusqu'à la nausée.
Il est extrêmement fort, brillant et virtuose et, toujours, malgré tout, on sait que c'est du cinéma, son cinéma.
Et un monde aussi écoeurant devient une œuvre à travers ses yeux.
Le travail de création est bel et bien fait.
Voilà pourquoi, j'ai aimé ce film.
Scorsese est un grand!

_________________
unmotbleu

"J'approuve par lassitude, je contredis par impatience." Jean ROSTAND
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maryvonne
Zen littéraire
avatar

Messages : 4259
Inscription le : 03/08/2009
Localisation : oui, merci.

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Jeu 30 Jan 2014 - 16:32

jack-hubert bukowski a écrit:
Peut-être que le rythme américain et occidental des grandes villes ne vous convient pas...?
C'est clair. Je préfère les documentaires qui suivent en temps réel les agriculteurs qui cultivent la betterave sucrière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Martin Scorsese   

Revenir en haut Aller en bas
 
Martin Scorsese
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Buffet communion de Martin
» La foire Saint-Martin de Saint-Hilaire-du-Harcouët (50).
» Saint-Martin-du-Manoir - X Bénard & Bénard
» Le Bocasse-Val-Martin
» Doc Martin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio :: Réalisateurs-
Sauter vers: