Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Zsuzsa Bank [Allemagne]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Zsuzsa Bank [Allemagne] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Zsuzsa Bank [Allemagne]   Zsuzsa Bank [Allemagne] - Page 3 Icon_minitimeLun 6 Aoû 2012 - 20:28

L' ETE LE PUS CHAUD. - Seuil/Points

Le temps nous est compté, celui des plaisirs et des joies, des amours, des bonheurs de l' enfance qu' on croyait éternels parce qu' on ne savait pas.

Les personnages des nouvelles de ce recueil sont à ce moment de leur vie où elle est dépouillée des espoirs, des illusion et des faux-semblants. Tout a été dit et tout est inutile désormais. Sauf les regrets tout aussi vains. Elles, (ils) ont eu pourtant eux aussi leurs moments, et les ont vécus avec intensité. Mais ces moments se sont dilués...Laissant un gout d' inachevé, d' à quoi bon... Ainsi va la vie. C' était beau et c' est triste...

Je dois ajouter, et c' est importan, que les personnages principaux sont presque toujours des femmes au bord de la crise de nerfs ou de l' épuisement.

Tout cela enlevé et brillammant écrit. Après Le Nageur, Zsuzsa Bank, à suivre a vec interet.

Zsoka, elle parle comme autrefois. Sa voix ne s' est pas tranformée, pas meme son regard, sa manière de dire les choses de telle sorte que que personne ne peut s' empecher de rire. Elle prononce le nom d' Anna comme elle n' a jamais prononcé le nom de personne depuis des années. Elle dit ce surnom affectueux qu' elle avait enfant, à chaque fois qu' elle s' adresse à Anna, et cela ne dérange pas Anna que Zsoka l' appelle ainsi, comme persdonne ne l' a plus apelée depuis longtemps, ça ne la dérange pas le moins du monde, non, ça lui plait.

Dernier dimanche

Lydia ressemble à ce qu' elle est parce qu' elle ne mange pas, parce qu' elle fait passer la faim, parce qu' elle se met dans la bouche du coton imbibé de tisane quand je ne l' en dissuade pas. Son petit refrigérateur est vide, presque vide, une bouteille de vieux jus de fruit, périmé depuis longtemps... Quand elle est assise ainsi le matin, face à moi, devant cette fenetre à croisillons blancs que Lydia soulève à chaque fois qu' elle a fumé sa troisième cigarette, l' idée me revient constamment qu' il n' y aura pas de vieillesse pour nous deux, du moins pas comme Lydia l' a imaginé, à l' époque, : elle et moi, penchées, courbées, nous retenant l' une à l' autre.

Lydia

Quand on perd l' amour on perd du poids, a dit l' inconnu, et je lui ai répondu que c' était une foutaise, qu' en tout cas ça ne valait pas poir moi. Moi j' ai pris au moins huit kilos. Je ne monte plus sur la balance. je l' ai emballée dans du plastique, elle a disparu dans une armoire dont j' ai oublié l' emplacement. Je mange tout. Tout ce qu' apporte ma mère, tout ce que je mets dans mon chariot au supermarché, tout ce que je peux acheter en plus de l' essence, tout ce que je fourre dans le compartiment à glace.

Bonheur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Zsuzsa Bank [Allemagne] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Zsuzsa Bank [Allemagne]   Zsuzsa Bank [Allemagne] - Page 3 Icon_minitimeDim 4 Jan 2015 - 7:09

Ce livre va paraître le 6 janvier

Zsuzsa Bank [Allemagne] - Page 3 A28 / Zsuzsa Bank [Allemagne] - Page 3 A30
Die hellen Tage / Les jours clairs
Citation :
Présentation de l'éditeur
Dans une petite ville du Sud de l’Allemagne dans les années 1960, Seri, Aja et Karl, liés par une amitié profonde, profitent des jours clairs de l’enfance. Ils passent la plus grande partie de leur temps dans le jardin et la maison d’Évi, la mère d’Aja, situés au milieu des champs, tout près du pont aux coquelicots qui mène à la forêt et à son lac.
Pourtant, tout n’est pas aussi idyllique qu’il y paraît et les trois amis, devenus adultes, devront faire face à des secrets de famille douloureux et leur amitié sera soumise à rude épreuve entre amour, trahison et culpabilité.

Dans ce roman envoûtant, à travers l’histoire de ces trois enfants et de leurs mères qui veillent à tenir à distance les jours sombres du destin, Zsuzsa Bánk aborde avec grâce les thèmes de l’apprentissage de la vie et de la famille.
Un magnifique roman sur l’enfance et le poids du passé, d’une pureté stylistique époustouflante. Une ode touchante à la vie.

J’ai lu ce livre peu de temps après sa parution en allemand, mars 2011.
Un livre avec plus d’atmosphère que « d’action », il m’est un peu difficile d’en parler.

Tout comme pour Le Nageur, la force de l’auteur est son écriture. Soit on est emporté, soit agacé. Moi je suis tout à fait enthousiaste. J’adore sa façon de raconter une histoire, ici vingt-cinq ans d’amitié entre ces trois enfants qui vont grandir ensemble.

La nostalgie des étés de l’enfance, l’innocence de ces jours tranquilles quand le futur n’était qu’une chose qui allait attendre encore longtemps…

Mais tout n’est pas idylle ici, même les jours clairs ont leur partie d’ombre.

Entre ses deux romans (elle n’a publié en tout que quatre livres, un recueil de nouvelles et un livre pour enfants à part les romans) il y a eu neuf ans… pour un lecteur c’est parfois difficile d’attendre aussi longtemps, mais si elle maintient sa qualité à cause de cet interval, je veux bien attendre encore quelques années avant son prochain roman. Chose certaine : je vais le lire dès sa parution !

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Zsuzsa Bank [Allemagne] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Zsuzsa Bank [Allemagne]   Zsuzsa Bank [Allemagne] - Page 3 Icon_minitimeJeu 22 Jan 2015 - 14:46

une belle rencontre entre traducteur et auteur: ici



_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Zsuzsa Bank [Allemagne] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Zsuzsa Bank [Allemagne]   Zsuzsa Bank [Allemagne] - Page 3 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Zsuzsa Bank [Allemagne]
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Temps livraison depuis Allemagne
» au sujet de l'attentat commis en Allemagne...
» Décès du dessinateur et caricaturiste Sid Ali Melouah
» Aristide Briand
» Condamnée pour avoir accouché à l'étranger

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature germano-néerlandaise (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: