Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Metin Arditi [Suisse]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



Metin Arditi [Suisse] - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Metin Arditi [Suisse]   Metin Arditi [Suisse] - Page 8 Icon_minitimeMer 7 Nov 2012 - 11:23

La fille des Louganis

Metin Arditi [Suisse] - Page 8 Metin_10

Et bien, contrairement à la plupart des parfumés, j’ai beaucoup aimé La fille des Louganis, bien mieux que Le turquetto, que je trouvais trop distancié. Une histoire qui prend des allures de tragédie grecque mais qui, insensiblement, finit par émouvoir malgré la multitude des sujets traités : la passion, l’adultère, l’inceste, l’homosexualité, le suicide, la culpabilité, mais aussi quelques belles pages sur l’amitié et la compassion. Un sujet casse gueule sur le destin et les secrets de famille, qui a réussi à m’emporter, l’auteur arrivant à ne pas emmêler les fils de l’histoire en construisant une belle trame sombre, complexe et émouvante à la fois.

Citations :

Citation :
Elle esquissa un sourire. Frère ou amant, oncle ou père, tante ou belle-mère. Tout se mélangeait. À tous la vie avait été dure. Elle les avait fait plier. Pavlina pensa aux mots du père Kosmas. Il y en avait, des reflets d'amour dans les péchés des Louganis. Des reflets profonds et magnifiques.

Citation :
- Il reste le souvenir...
- Moi aussi, j'ai ce même souvenir, Pavlina. Personne ne peut me l'enlever. Il est à moi pour toujours.
Revenir en haut Aller en bas
mimi54
Zen littéraire
mimi54

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

Metin Arditi [Suisse] - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Metin Arditi [Suisse]   Metin Arditi [Suisse] - Page 8 Icon_minitimeMer 7 Nov 2012 - 13:06

J'avais bien aimé la fille des Louganis ..... il était suffisamment différent pour ne pas comparer avec le Turquetto; avec quelques points communs malgré tout.

J'aime bien cet auteur.....je vais d’ailleurs y revenir....ah les valeurs sures .....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
Avadoro
Zen littéraire
Avadoro

Messages : 3501
Inscription le : 03/01/2011
Age : 33
Localisation : Cergy

Metin Arditi [Suisse] - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Metin Arditi [Suisse]   Metin Arditi [Suisse] - Page 8 Icon_minitimeMar 20 Nov 2012 - 23:02

Le Turquetto

Je rejoins la plupart des avis exprimés pour souligner la qualité de la reconstitution d'une époque et de lieux. L'évocation de Constantinople et de Venise nous plonge dans un environnement qui semble familier tout en dévoilant des parfums d'exotisme. Metin Arditi est attentif à une ambiance qui construit et déconstruit la réflexion des protagonistes, à la fois acteurs et victimes des tourments d'une société.
J'ai apprécié la personnalité du Turquetto et le mystère qui s'en dégage : à la fois charismatique et insaissable, omniscient et absent par le flot de ses obsessions. Mon seul véritable regret provient du peu de place laissée à la peinture. Arditi est bien plus à l'aise pour suggérer un contexte que pour saisir l'ambition (même fictive) d'une démarche artistique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Metin Arditi [Suisse] - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Metin Arditi [Suisse]   Metin Arditi [Suisse] - Page 8 Icon_minitimeMar 27 Nov 2012 - 18:09

Prince d’orchestre

Je n‘ai pas du tout aimé ce livre. Du début jusqu’à la fin. Je ne voudrais pas qu'on croit que je prend plaisir à le casser. Je respecte Mettin Arditi, je respecte les lecteurs qui ont aimé ce livre. J’ai donc surtout envie de me justifier.

Je n’ai vu aucune finesse dans les personnages. Le chef est un vaniteux-prétentieux, qui n’aime pas la musique mais lui-même. Sa femme est une bécasse, sa mère une garce. C’est ça, le milieu de l’art ? Ca fait peur, finalement autant évoluer dans le milieu de la finance qui a le mérite de ne pas être hypocrite. Je suis bien placée pour savoir que ces gens sont complètement déconnectés de la réalité, mais quand même, je me demande comment un type aussi infect peut faire de la bonne musique. Quant à l’explication par le traumatisme de l’enfance elle est un peu facile et simpliste, cela m’a paru très plaqué (un bon roman se doit de révéler un secret caché dans l’enfance et les histoires de solitude à la pension ne brillent pas par leur originalité)
Quant aux personnages positifs , j' ai bien aimé de Menahem, l’ange du destin kabaliste qui parle à son fils dans le coma., mais j’ai trouvé l’histoire des deux lesbiennes carrément cliché (oui, deux lesbiennes, des personnage que certains pourraient rejeter mais qui sont finalement les plus gentilles…).

Cette histoire m’a paru improbable. J’ai trouvé la chute d’Alexis vraiment rapide . Pas tant son effondrement narcissique, mais la désaffection totale du milieu musical international, alors que celui-ci est quand même bien habitué aux lubies et aux egos démesurés des maestros. En outre un chef de cet acabit a devant lui des engagements pour trois ans au moins et il est difficile de croire que , du jour au lendemain, il n’y a plus rien. C’est vraiment trop gros.

Metin Arditi écrit une part énorme de son texte en dialogues tirés au couteau, où on a l’impression que ses personnages disposent d’un lexique de 1000 mots. Il a quelques tics énervants, en particulier sa façon de faire « éclater en sanglot » ses personnages (au mois douze fois dans le livre). Ses scènes de jeu (poker , roulette) m’ont paru très techniques et carrément rasoirs. Quant au parallèle entre la vie et la roulette, le rôle du hasard, tout cela reste plutôt superficiel…

J’ai trouvé la fin d’un pathétique achevé, tous ces destins cruciaux qui finissent en point d’orgue, mêlant à la même seconde la splendeur d’un concert magique à l’horreur finale du destin d’Alexis. On dirait la fin d ‘un film de Lelouch, même les violons sont là en arrière fond pour bien faire monter l’émotion, alors même que tout le livre était dans al réserve, sans trace de compassion.

Voilà , c’était mon quart d’heure d’indulgence.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Metin Arditi [Suisse] - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Metin Arditi [Suisse]   Metin Arditi [Suisse] - Page 8 Icon_minitimeMar 27 Nov 2012 - 23:33

Finalement, c'est de moins en moins un auteur qui te plait.

Je garde un bon souvenir de Loin des bras, mais j'hésite à faire un deuxième essai.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Metin Arditi [Suisse] - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Metin Arditi [Suisse]   Metin Arditi [Suisse] - Page 8 Icon_minitimeMer 28 Nov 2012 - 8:01

Queenie a écrit:
Finalement, c'est de moins en moins un auteur qui te plait.

Je garde un bon souvenir de Loin des bras, mais j'hésite à faire un deuxième essai.
Oui, aucun de ses livres ne m'a convaincue. Loin des bras pas du tout, et Le Turquetto c'était mieux, mais... ..Cependant, l’enthousiasme parfumé étant un produit assez communicatif, j'ai voulu faire encore cet essai; mais je ne pense pas y retourner, vers Metin Arditi. Quelque chose ne va pas entre lui et moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Invité
Invité



Metin Arditi [Suisse] - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Metin Arditi [Suisse]   Metin Arditi [Suisse] - Page 8 Icon_minitimeDim 16 Déc 2012 - 19:18

Prince d’orchestre

Une lecture en demi-teinte tant j’ai lu avec un certain plaisir ce roman tout en lui trouvant un arrière-goût persistant. Faute à la chute un peu trop précipitée et démonstrative du chef d’orchestre Alexis Kandilis ou à la psychologie trop linéaire ou monolithique du personnage ? J’étais pourtant contente de retrouver Pavlina de La fille des Louganis mais là aussi petite déception tant nous avons un peu de mal à retrouver la complexité du personnage. Reste l’importance de la destinée et des passions mortifères sans oublier les blessures de l’enfance aux cicatrices indélébiles et la fragilité de la vie. Une lecture agréable sans pour autant totalement convaincante.
Revenir en haut Aller en bas
mimi54
Zen littéraire
mimi54

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

Metin Arditi [Suisse] - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Metin Arditi [Suisse]   Metin Arditi [Suisse] - Page 8 Icon_minitimeVen 8 Mar 2013 - 23:03

Prince d'orchestre

Il a tout pour réussir dans la vie : une épouse toute entière dévouée à sa carrière, une mère qui l’adule et le regarde avec une admiration sans borne, une vie de luxe, la reconnaissance de ses pairs, un art qu’il maîtrise à la perfection, un public à son pupitre, des musiciens suspendus à sa baguette….et pourtant, la chute ne fait que commencer, et c’est à se demander jusqu’où elle va le mener.

Kandilis cache avec un l’orgueil démesuré, et des manières cassantes, et destructrices ses blessures profondes qui le conduiront aux abîmes.

Metin Arditi connait la musique, et surtout son milieu ; Pour diriger à la destinée d’un orchestre de grande renommée, il sait les petites et les grandes faiblesses des artistes. En fin connaisseur, il déchiffre avec minutie et rigueur l’âme de cet homme infect et si terriblement humain.
En dépit de son antipathie notoire, et de la terreur qu’il aurait pu m’inspirer si je l’avais eu face à moi, Metin Arditi est parvenu à me rendre ce chef aimable d’une certaine façon, et attachant dans sa laideur. Comment ne pas souffrir avec lui lors de l’exécution de la 9ème de Beethoven ?
Il signe, ici, un roman bien noir, en choisissant de montrer les aspects peu glorieux du milieu. Mais comment lui en vouloir, lui qui sait si bien évoquer, les compositions qui jalonne le parcours de Kandilis, et qui m’ont accompagnées tout au long de ma lecture.

La musique est une maîtresse exigeante ; elle demande travail, humilité, et respect. Le musicien n’est là que pour la servir.

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
san.romain
Envolée postale
san.romain

Messages : 190
Inscription le : 08/11/2012
Age : 26
Localisation : Marseille

Metin Arditi [Suisse] - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Metin Arditi [Suisse]   Metin Arditi [Suisse] - Page 8 Icon_minitimeSam 9 Mar 2013 - 13:32

Livre tout simplement époustouflant !

Même si on connait la fin dès le début, la délectation n'en est pas amoindrie !
On s'attache à ce héros, très énigmatique et complexe, et surtout à cette
dégringolade surprenante !

Je trouve que Metin Arditi peint avec finesse les relations humaines, et son écriture
reste très humble et légère. Il ne force pas les traits et c'est ce qui est bouleversant.
La haine, la jalousie, sont d'une réalité remarquable, une justesse de jugement dans
ce roman, où tous les personnages sont attachants, même si perfides par moments.

Une vraie belle découverte avec cet auteur, quelle livre prendre ensuite ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://art-scelle.blogspot.fr
mimi54
Zen littéraire
mimi54

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

Metin Arditi [Suisse] - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Metin Arditi [Suisse]   Metin Arditi [Suisse] - Page 8 Icon_minitimeSam 9 Mar 2013 - 13:39

Le Turquetto avec lequel j'ai découvert l'auteur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
uolav
Agilité postale
uolav

Messages : 663
Inscription le : 27/11/2009
Age : 56
Localisation : CAEN

Metin Arditi [Suisse] - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Metin Arditi [Suisse]   Metin Arditi [Suisse] - Page 8 Icon_minitimeSam 4 Mai 2013 - 9:03

J'ai terminé Le Prince d'orchestre. Je constate en parcourant le fil que Metin Arditi est diversement apprécié, mais c'est ce qui fait la richesse du forum. Pour ma part, j'ai beaucoup aimé. La description de la descente aux enfers de cet homme adulé malgré lui, de ses blessures cachées. On retrouve certains héros de Loin des bras.
Il faut que je me procure le Turquetto, je ne vais pas en rester là avec cet auteur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
uolav
Agilité postale
uolav

Messages : 663
Inscription le : 27/11/2009
Age : 56
Localisation : CAEN

Metin Arditi [Suisse] - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Metin Arditi [Suisse]   Metin Arditi [Suisse] - Page 8 Icon_minitimeSam 22 Juin 2013 - 10:21

Voilà, j'ai terminé, avec regrets, le Turquetto. Un livre que j'ai dégusté avec un immense bonheur alors je ne suis pas fan des romans "historiques". Je trouve moi aussi qu'on retrouve un peu l'ambiance de Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants. Je vais continuer à explorer cet auteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimi54
Zen littéraire
mimi54

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

Metin Arditi [Suisse] - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Metin Arditi [Suisse]   Metin Arditi [Suisse] - Page 8 Icon_minitimeSam 22 Juin 2013 - 13:53

Le grand plaisir de trouver dans ma boite à lettres son dernier roman de la  prochaine rentrée  impatient contentimpatient contentimpatient content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
uolav
Agilité postale
uolav

Messages : 663
Inscription le : 27/11/2009
Age : 56
Localisation : CAEN

Metin Arditi [Suisse] - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Metin Arditi [Suisse]   Metin Arditi [Suisse] - Page 8 Icon_minitimeSam 22 Juin 2013 - 22:14

mimi54 a écrit:
Le grand plaisir de trouver dans ma boite à lettres son dernier roman de la  prochaine rentrée  impatient contentimpatient contentimpatient content

ça veut dire que je risque de craquer à la rentrée dentsblanches
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimi54
Zen littéraire
mimi54

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

Metin Arditi [Suisse] - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Metin Arditi [Suisse]   Metin Arditi [Suisse] - Page 8 Icon_minitimeMer 21 Aoû 2013 - 5:43

La confrérie des moines volants

Metin Arditi [Suisse] - Page 8 97822411
La confrérie des moines volants, Metin Arditi
Grasset, Août 2013
350 pages

4ème de couverture :

Citation :
1937. Le régime soviétique pille, vend et détruit les trésors de l’Eglise russe. Il ferme plus de mille monastères. Des centaines de milliers de prêtres et de moines sont exécutés. Les plus chanceux s’échappent, vivant cachés dans les forêts.
Voici l’histoire de Nikodime, qui, avec l’aide d’une poignée de moines-vagabonds, tente de sauver les plus beaux trésors de l’art sacré orthodoxe. Où l’on rencontrera un ancien trapéziste, un novice de vingt ans et quelques autres fous de Dieu. De l'avant-guerre à nos jours, de la Russie bolchévique à la Moscou des milliardaires et des galeries d’art, l’étourdissante histoire de quelques hommes de courage.
Et puis, bien sûr, il y a Irina. Elle fuit l'Enfer, traverse l'Europe, arrive à Paris, change d'identité... Elle est au cœur de cette lumineuse histoire de résistance et de rédemption.

« Chaque pièce sacrée soustraite aux mains des bolchéviques est une pierre de notre Eglise. »

Ainsi s’exprime le moine Nikodine à ses frères d’infortune vivant au fond des bois autant pour fuir les bolchéviques que pour sauver ce qui peut l’être de l’art sacré orthodoxe.

Renouant avec les grands thèmes du Turquetto, à savoir l’art et le sacré, Metin Arditi nous emporte, cette fois en pleine Russie bolchévique sur les trace d’un ermite orthodoxe résistant comme il peut, et au péril de sa vie, et de ses compagnons à la tentative d’anéantissement de l’Eglise orthodoxe Russe.

Mêlant les faits historiques à la fiction, Metin Arditi brosse le portrait d’un homme complexe sans cesse pris entre une vie dédié à la prière et ses démons.
Et que dire d’Irina qui fait une brève apparition en première partie ? Nous la retrouverons par la suite…tout comme Mathias….

Mathias, photographe un peu paumé, à la recherche de lui-même, que la mort de son père va bouleverser…..

Des forêts russes à Paris pour fuir ; de Paris à la Russie de poutine à la recherche de son âme russe, et des trésors enfuis, Metin Arditi surprend à nouveau son lecteur en l’emmenant un peu hors des sentiers battus, en exhumant des faits méconnus de l’histoire russe contemporaine, et en nous faisant voyager dans un pays qui tente de se réconcilier avec son histoire, et sa culture.

« Quand on est russe, on l’est jusqu’à la moelle des os. Et on ne peut être que ça. »
« Un russe qui vit à l’étranger, c’est un être incomplet »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




Metin Arditi [Suisse] - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Metin Arditi [Suisse]   Metin Arditi [Suisse] - Page 8 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Metin Arditi [Suisse]
Revenir en haut 
Page 8 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Brioche suisse
» Les moyens et l'organisation du Génie Suisse
» Commande Sigma possible en SUISSE ?
» CARMEX en Suisse
» Convention de Charmey Suisse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature belge et suisse (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: