Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Metin Arditi [Suisse]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Metin Arditi [Suisse] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Metin Arditi [Suisse]   Metin Arditi [Suisse] - Page 6 Icon_minitimeJeu 6 Oct 2011 - 11:43

les commentaires sont très attractifs, mais je n'ai pas pu entrer dans le livre, tout en voyant vraiment ce qui peut plaire. Pour le moment, une ambiance qui plane, désenchantée, rien ne se déclenche. mais on sent bien la tension et que ça va venir. Sans doute une question de moment pour moi. Les avis des Parfumés me poussent à essayer d'avancer un peu plus avant de le rendre inachevé à la médiathèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Metin Arditi [Suisse] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Metin Arditi [Suisse]   Metin Arditi [Suisse] - Page 6 Icon_minitimeJeu 6 Oct 2011 - 11:53

topocl a écrit:
les commentaires sont très attractifs, mais je n'ai pas pu entrer dans le livre, tout en voyant vraiment ce qui peut plaire. Pour le moment, une ambiance qui plane, désenchantée, rien ne se déclenche. mais on sent bien la tension et que ça va venir. Sans doute une question de moment pour moi. Les avis des Parfumés me poussent à essayer d'avancer un peu plus avant de le rendre inachevé à la médiathèque

Je ne sais pas si on peut parler de "déclencheur" dans ce livre, ça vient tout seul et tranquillement. Je ne suis pas certaine que, si tu n'accroches pas dès les premières pages, tu accroches tout court.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Metin Arditi [Suisse] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Metin Arditi [Suisse]   Metin Arditi [Suisse] - Page 6 Icon_minitimeJeu 6 Oct 2011 - 12:04

j'essaie quand même car je trouve que ce livre a quelque chose. il faut sans doute aller le chercher. je te dirai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Metin Arditi [Suisse] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Metin Arditi [Suisse]   Metin Arditi [Suisse] - Page 6 Icon_minitimeJeu 6 Oct 2011 - 15:52

Loin des bras m' est tombé des mains ! Metin Arditi [Suisse] - Page 6 18687
Je rigole là, mais c' est vrai ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Metin Arditi [Suisse] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Metin Arditi [Suisse]   Metin Arditi [Suisse] - Page 6 Icon_minitimeSam 8 Oct 2011 - 9:52

Malgré un effort consciencieux, par respect pour le Portail, j'abandonne, pour la deuxième fois et définitivement Loin des bras. Tout en sentant bien ce qui peut plaire à d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Maline
Zen littéraire
Maline

Messages : 5239
Inscription le : 01/10/2009
Localisation : Entre la Spree et la Romandie

Metin Arditi [Suisse] - Page 6 Empty
MessageSujet: Victoria-Hall   Metin Arditi [Suisse] - Page 6 Icon_minitimeDim 6 Nov 2011 - 12:51

VICTORIA-HALL de METIN ARDITI

Grâce aux 11 auteurs du mois d'octobre je viens de lire mon premier roman de Metin Arditi, auteur genevois qui était sur ma liste des écrivains à découvrir depuis longtemps.

J’ai choisi Victoria-Hall, son premier roman (2004), pour entrer en contact et ne suis pas déçue. Metin Arditi y parle de Genève – une ville qui me ramène à mes jeunes années d’écolière et où j’ai vécu et travaillé par la suite -, de la musique, des rapports entre parents et enfant, de la recherche de soi, de religions, beaucoup – trop – de sujets abordés sur à peine 200 pages.

L’originalité du roman est de s’insérer entre deux lettres, la première se base sur une crise de furonculose dont a souffert réellement Franz Kafka et qui en octobre 1910 le fit quitter précipitamment Paris pour regagner Prague. Kafka est sensé d’écrire à son ami Max Brod dans le train qui le ramène, mais cette lettre sera oubliée dans une vieille sacoche et retrouvée pour constituer le point de départ du roman d’Arditi.

L’intrigue est assez convenue, ‘télégraphiée’ en fait dès la présentation du personnage principal, un banquier genevois, mais l’épilogue, une lettre envoyée par ce père à sa fille, jeune adolescente, surprend agréablement.

L'histoire est celle d'un antiquaire praguois qui découvre la lettre inédite de Kafka et est amené à l'échanger avec un collectionneur genevois, le précité banquier influent et mélomane. En contrepartie celui-ci devra aider la fille de l'antiquaire à lancer sa carrière de chanteuse soprano en lui facilitant la participation au prestigieux concours de chant de Genève. Et le lecteur voit où l’auteur va l’amener, l'irréprochable banquier calviniste tombe amoureux de la jeune soprano, et comme sa banque privée (Rmq : c’est avant les crises financières des années 2008/2011) est le mécène principal du concours de chant, c’est le scandale.

De Genève, Arditi dresse le portrait d’une ville vertueuse : « Genève est un paradoxe, une ville à la fois brillante et secrète. Ses citoyens sont ouverts, curieux du monde et généreux ; mais sur leurs gardes. Je crois qu'ils se méfient de leurs succès plus que de leurs échecs. La ville est le reflet de cette contradiction, elle craint le péché d'orgueil autant qu'elle désire la réussite. C’est peut-être ce qui la rend résiliente, attachante aussi. Tout y est contradictoire. D’apparence tranquille, elle vit sous tension. »

Et encore quelques lignes plus loin : « A Genève, la musique est partout. … Elle s’adresse aux Genevois, pas aux touristes. Ils se retrouvent en elle, dans cette cohabitation étrange entre éclat et humilité. »

Ses portraits d’hommes sont aussi pertinents, ainsi quand il parle d’un collectionneur, il le défini comme « un passionné !
– Quelqu’un qui souffre ?
– Forcément ! La seule question est de savoir combien, dans quel repli de sa mémoire se cache sa douleur, à qui s’adresse son cri… »
Ou par opposition : « Il avait eu la sagesse de ne jamais collectionner, et c’était un homme libre. » Juste raccourci !?

Le court roman se lit comme un scénario d’opéra sauf que les personnages principaux sont autorisé d’aspirer à une vie heureuse et c’est un personnage secondaire pour l’intrigue qui meurt et autorise l’auteur à quelques pages supplémentaire sur les religions, le judaïsme, l'église catholique-chrétienne de la Suisse romande.

Une bonne lecture rapide avec quelques retenus que j’essayerai d’élucider en lisant bientôt un autre livre de Metin Arditi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimi54
Zen littéraire
mimi54

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

Metin Arditi [Suisse] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Metin Arditi [Suisse]   Metin Arditi [Suisse] - Page 6 Icon_minitimeJeu 22 Déc 2011 - 22:08

Ravie qu'il t'ait plu

Ceci dit, il n'est pas interdit de lire mon commentaire.......et celui de Cassiopée, pas mal non plus nanana
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
Invité
Invité



Metin Arditi [Suisse] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Metin Arditi [Suisse]   Metin Arditi [Suisse] - Page 6 Icon_minitimeJeu 22 Déc 2011 - 22:29

mimi54 a écrit:
Ravie qu'il t'ait plu

Ceci dit, il n'est pas interdit de lire mon commentaire.......et celui de Cassiopée, pas mal non plus nanana

Honte à moi !!! J'étais persuadée que Traversay avait été le premier à déposer un commentaire sur ce livre, et je n'ai même pas lu plus avant dans le fil... Mes plus plates excuses !
En plus, ils sont beaux, vos commentaires !
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Metin Arditi [Suisse] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Metin Arditi [Suisse]   Metin Arditi [Suisse] - Page 6 Icon_minitimeVen 23 Déc 2011 - 6:36

Invité a écrit:
J'étais persuadée que Traversay avait été le premier à déposer un commentaire sur ce livre, et je n'ai même pas lu plus avant dans le fil
dans les fils d'auteurs avec 5 pages et plus, il y a un index dans le premier message du fil qui indique les livres commentés avec un renvoi vers les pages où trouver les commentaires Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MartineR
Main aguerrie
MartineR

Messages : 364
Inscription le : 10/09/2010
Localisation : essonne

Metin Arditi [Suisse] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Metin Arditi [Suisse]   Metin Arditi [Suisse] - Page 6 Icon_minitimeLun 2 Jan 2012 - 18:14

Cassiopée a écrit:
Le Turquetto

Le format Actes Sud et la couleur un peu jaune des pages conviennent très bien à cet opus atypique qui a su me séduire du début à la fin.
Le tableau dont on voit une partie sur la page de couverture, va apparaître dans ce roman et sera magnifiquement intégré au déroulement de l’histoire.

L’écriture est agréable, rythmée, appliquée par petites touches de couleurs, comme autant d’aplats sur une toile pour offrir au lecteur un superbe « rendu ».

Le « Maître » parlant d’un tableau :
« Les émotions, ce sont des vagues qui te balaient sans que tu puisses comprendre ce qui t’arrive. »

L’élève parlant du maître :
« Le maître savait décrire les passions et les émotions comme personne. Il ne les apaisait pas. Il les exacerbait. C’était la peinture des passions faite par un homme capable de les dominer. »

« Elie cherchait autre chose. Une peinture qui accueille et rassure.»


Les faits sont décrits nettement et les ressentis des uns et des autres esquissés avec délicatesse.
Quatre parties, deux se déroulant à Constantinople, deux à Venise, quatre mois, quatre années, le tout étendu sur quarante cinq ans à l’époque de la Renaissance.
Quatre « flashes » sur la vie d’Elie, le Turquetto. On quitte un enfant, on retrouve un homme … Quatre moments clés de sa vie, des tournants, des choix à faire et à …. assumer….

Metin Arditi donne une interprétation d’un fait reconnu (Le Titien a-t-il peint ou pas ce tableau ?) en orchestrant magistralement les événements imagés dont il parle.
De plus, parallèlement au récit nous permettant de « suivre » « Le Turquetto », il offre une véritable réflexion sur la vie et les mœurs de l’époque, la place et le pouvoir de la religion, les relations parents/ enfants, le rôle de l’art et la place que lui donne les différentes religions (peut-on tuer au nom de l’art ?), Refuser aux artistes le droit de peindre le « vivant » ? ….
Beaucoup de questions se bousculent, se choquent et s’entrechoquent à travers les différentes situations qui sont évoquées.

Plusieurs choses m’ont interpellée :
La peinture qui divise, qui crée des conflits face aux différentes interprétations des uns et des autres et parfois la peinture qui rassemble …..
Le comportement du Turquetto devant une œuvre terminée, un tableau qui aurait pu être considéré comme l’aboutissement de son art. Il a une attitude détachée alors que c’est « son jour de gloire. » Est-ce ainsi pour les artistes ? Donnent-ils tant et tant qu’une fois l’ouvrage terminé, il ne leur appartient plus ? Ou choisissent-ils de s’en détacher parce qu’ils ne peuvent pas le garder, parce que l’affectif ne doit pas intervenir, parce que c’est un « travail » ?

J’ai apprécié ce roman, non seulement pour la forme mais aussi pour le fond. Il donne la possibilité d’aller plus loin que la lecture en nous ouvrant à des interrogations intéressantes auxquelles il appartient à chacun de trouver ou pas des réponses ….


J'avais écouté sur France inter l'entretien de M Arditi avec Paula Jacques; et j'ai découvert cet écrivain inconnu pour moi à ce jour

Quels plaisirs ce livre & le traitement des divers sujets abordés . la renaissance dans le pourtour méditéranéen et les religions omniprésentes sur la vie quotidienne: une réussite Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pourtouteslesaig.canalblog.com/
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Metin Arditi [Suisse] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Metin Arditi [Suisse]   Metin Arditi [Suisse] - Page 6 Icon_minitimeMar 17 Jan 2012 - 15:17

-Le Turquetto-

Bravo par vos commentaires, je ne vois rien d'autre à rajouter de particulier. J'ai trouvé moi aussi cette lecture très agréable, dans un style alerte et limpide. On y apprend beaucoup, notamment sur la place des juifs de l'époque (je ne savais pas qu'ils étaient déjà persécutés et obligés de porter un calot jaune!) et l'omniprésence de la religion catholique, les intrigues politiques, les luttes de pouvoir, etc...Tout est parfaitement rendu, l'ambiance sulfureuse de Constantinople, le tumulte du Grand Bazar, le foisonnement de Venise, on suit avec beaucoup de plaisir le parcours de cet homme ballotté entre plusieurs religions, obligé de renier sa foi pour assouvir sa passion.

C'est donc une lecture très riche au niveau de l'Histoire, autant que captivante par l'intrigue que nous propose l'auteur, cependant je n'ai pas non plus été transportée au niveau des émotions. Sans doute ce Turquetto nous reste t'il un peu insaisissable comme le note Armor, mais c'est aussi l'image que l'auteur a voulu laisser de lui: un homme humble, habité par sa passion et totalement au service de son art, qui ne voulait pas empiéter sur ses oeuvres (la seule fois où il dérogera à son principe, dans de sa représentation de La Cène, sera comme son arrêt de mort) Une belle lecture ceci dit, rien à jeter!

Citation :
En trente six ans d'activité, ses ateliers avaient produit plus de trois mille toiles, et il revécut son oeuvre immense dans l'ordre où il l'avait créée. Il retrouva le détail de chaque commande, les étapes de son esquisse, le choix des modèles, les essais de couleurs et les repentirs. Il revécut pour chaque toile les émotions qui l'avaient traversé à sa conception puis à sa mise en place, et enfin au moment où il l'avait peinte. Il se souvint du sentiment qu'il avait eu, chaque fois, de vivre la condition humaine, d'être une partie d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Metin Arditi [Suisse] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Metin Arditi [Suisse]   Metin Arditi [Suisse] - Page 6 Icon_minitimeMar 17 Jan 2012 - 18:14

Il ne me reste plus qu'à le lire maintenant Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Metin Arditi [Suisse] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Metin Arditi [Suisse]   Metin Arditi [Suisse] - Page 6 Icon_minitimeMar 17 Jan 2012 - 18:17

A force que tout le monde n'en dise que du bien, je vais sans doute l'essayer, malgré ma mauvaise expérienec avec Metin Arditi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Metin Arditi [Suisse] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Metin Arditi [Suisse]   Metin Arditi [Suisse] - Page 6 Icon_minitimeMar 17 Jan 2012 - 18:22

topocl a écrit:
A force que tout le monde n'en dise que du bien, je vais sans doute l'essayer, malgré ma mauvaise expérienec avec Metin Arditi

Euh... non, je n' en ai pas dit du bien, moi ! Loin des bras m' est tombé des mains ! Ah c' ext malin !Metin Arditi [Suisse] - Page 6 429945
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Metin Arditi [Suisse] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Metin Arditi [Suisse]   Metin Arditi [Suisse] - Page 6 Icon_minitimeMar 17 Jan 2012 - 18:30

bix229 a écrit:
[Euh... non, je n' en ai pas dit du bien, moi ! Loin des bras m' est tombé des mains ! Ah c' ext malin !Metin Arditi [Suisse] - Page 6 429945

Comme toi! Mais je parlais du Turqueto!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




Metin Arditi [Suisse] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Metin Arditi [Suisse]   Metin Arditi [Suisse] - Page 6 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Metin Arditi [Suisse]
Revenir en haut 
Page 6 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Brioche suisse
» Les moyens et l'organisation du Génie Suisse
» Commande Sigma possible en SUISSE ?
» CARMEX en Suisse
» Convention de Charmey Suisse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature belge et suisse (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: