Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Jacques Brel

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Marie
Zen littéraire
avatar

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

MessageSujet: Re: Jacques Brel   Ven 3 Aoû 2007 - 0:47

Oui, ça marche cheers
ne me quitte pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
avatar

Messages : 22887
Inscription le : 02/02/2007
Age : 38
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Jacques Brel   Ven 3 Aoû 2007 - 0:51

superbe morceau, j'aime beaucoup Brel. Même si mes premiers contacts avec lui furent assez houleux.

on devait faire une analyse de texte sur Amsterdam, et après étude de ladite chanson, j'y avais trouvé pas mal d'allusions hypers sexuelles et légèrement machistes... je me suis payée une mauvaise note parce que je descendais un peu le contenu... aujourd'hui je continue à ne pas pouvoir supporter sa face de rat (surtout que plus tard j'ai regardé je ne sais quel reportage où franchement je l'ai trouvé inbuvable) mais je craque complètement devant ses morceaux, son interprétation et ses textes. Tout ce que je veux c'est ne pas le voir parler en dehors de ses chansons !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
De la Mancha
Espoir postal
avatar

Messages : 25
Inscription le : 30/07/2007
Age : 52
Localisation : Chevalier errant du net

MessageSujet: Re: Jacques Brel   Ven 3 Aoû 2007 - 12:34

Et bien Queenie, qu'est-ce donc que ce délit de sale gueule ? Pauvre Jacques... Mais tu dois avoir de bonnes raisons, j'imagine. J'aimerai savoir lesquelles si cela ne te déranges pas. Ensuite, je te promets de prendre la défense de Brel, avec toute la mauvaise foi dont je serai capable... Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alaska
Envolée postale
avatar

Messages : 203
Inscription le : 25/03/2007
Age : 27
Localisation : espagne

MessageSujet: Re: Jacques Brel   Lun 13 Aoû 2007 - 11:48

à voir.


le clip de "Je suis un soir d'été".
qui me laisse sans voix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cf.geocities.com/baharbara
sousmarin
Zen littéraire


Messages : 3021
Inscription le : 31/01/2007
Localisation : Sarthe

MessageSujet: Re: Jacques Brel   Lun 13 Aoû 2007 - 17:18

Il faut reconnaître qu’il avait la dent dure avec les femmes…à raison diront certains sourire …comme beaucoup d’artistes il était excessif, notamment dans ce domaine ; ce qui n’est pas une excuse diront d’autres… Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Babelle
Zen littéraire
avatar

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

MessageSujet: Re: Jacques Brel   Lun 13 Aoû 2007 - 19:00

alaska a écrit:
à voir. le clip de "Je suis un soir d'été". qui me laisse sans voix.
Merci Alaska! Enfin un texte de Brel qui ne me disait rien! Tous les autres titres j'ai dû les tourner en boucle durant mon enfance & adolescence, avec tant d'émotion! On n'arrive jamais à saturation avec de tels artistes. Ils ont contribué à forger notre sensibilité.
Qu'est-ce qu'elle nous fait Queenie?
De mon temps (pale) , jamais les profs n'auraient pensé à nous donner un texte de chanson à étudier! Et Queenie a craché dessus??
-je rigole-
Mais maintenant que Queenie en parle, en effet, le texte est très machiste pour notre époque : la voix de Brel nous emportait direct dans les bras de ces marins virils sans trop réfléchir. Tellement beau! C'est qu'on en parlait pas souvent du marin! Aujourd'hui un tel texte n'aurait pas le même impact. Ils meurent aux premières lueurs et le boulot est dur soit... mais pleins de bière, et ils sortent en rôtant pour aller voir les putes... Mais bon, Brel : "face de rat", hein?, tu pousses un peu! Je m'aperçois que je ne connais rien de la vie de Brel : femme, enfant(s)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jacques Brel   Ven 28 Déc 2007 - 20:42

Bonjour à tous!

C'est avec un tout grand bonheur que je viens de découvrir ce forum!
Les dires de De La Mancha pour décrir Brel m'ont été vraiment droit au coeur pour moi qui suis un pur fan d'un Brel que je n'aurais jamais eu l'occasion de voir sur scène.

Moi ce que je ressent pour chacune de ses chansons, c'est non seulement l'émotion, mais aussi que je n'ai pas besoin de voir les vidéos pour le voir sur scène... Je veux dire par là que toutes les mimiques qu'il fait sur scène, on les retrouve dans sa voix.

Je ne peux dire quelle chanson est ma préférée, j'hésite entre à peu près toute, même celles qu'il a chanté en néerlandais.
Revenir en haut Aller en bas
K
Main aguerrie
avatar

Messages : 352
Inscription le : 30/11/2007
Age : 45
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Jacques Brel   Mer 2 Jan 2008 - 2:19

sousmarin a écrit:
Il faut reconnaître qu’il avait la dent dure avec les femmes…à raison diront certains sourire …comme beaucoup d’artistes il était excessif, notamment dans ce domaine ; ce qui n’est pas une excuse diront d’autres… Laughing

J'aime beaucoup Brel (je l'ai beaucoup écouté à une époque, moins aujourd'hui) mais, effectivement, il avait une attitude excessive dans tous les domaines. Et je ne l'ai jamais beaucoup apprécié en interview, où il me donne souvent l'impression de se caricaturer (gros plan de la caméra sur son visage au moment où il lance son habituel "l'amitié entre deux hommes, ça m'émeut jusqu'aux larmes " Rolling Eyes ). Et le mot "amour" qu'il emploie à tout bout de champ (c'est une impression toute personnelle. Je me méfie toujours des gens qui l'utilise trop souvent).
Lui-même, d'ailleurs, en avait conscience : je pense à une scène de son film Franz où il se parodie franchement. On le voit danser avec un pantin (si je me souviens bien) en répétant de manière exagérée "l'amûûr, l'amûûr" Wink
Quant à sa misogynie... elle peut-être agaçante quand il stigmatise, par exemple, l'infidélité des femmes, alors que lui ne s'en est jamais privé.

Dernière chose - last but not least - une certaine hypocrisie quand il parle des enfants dans ses chansons, quand on sait qu'il n'a jamais été très présent pour les siens. De ce point de vue, je n'arrive plus à écouter la chanson Un enfant.
En fait, Brel était lui même trop enfant, je pense (syndrome de Peter Pan ?) pour être un bon père. Il a déclaré d'ailleurs : "Je crois qu'on passe sa vie à compenser son enfance".

Maintenant, ce qu'est l'homme dans sa vie privée ne regarde que lui. Seul l'artiste compte et, sur ce plan-là, Brel était formidable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
avatar

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Jacques Brel   Mer 2 Jan 2008 - 8:33

K a écrit:

J'aime beaucoup Brel (je l'ai beaucoup écouté à une époque, moins aujourd'hui) mais, effectivement, il avait une attitude excessive dans tous les domaines. Et je ne l'ai jamais beaucoup apprécié en interview, où il me donne souvent l'impression de se caricaturer
[...]
Maintenant, ce qu'est l'homme dans sa vie privée ne regarde que lui. Seul l'artiste compte et, sur ce plan-là, Brel était formidable.

Bien d'accord la dessus K, je l'aime bien plus quand il chante que lorsqu'il parle en interview ...trop excessif, radical, à force de grossir le trait il en devient peu crédible et frise le dédain. Son personnage (réel?) ne m'est pas tellement sympathique et j'ai été bien déçue à la vision de ses passages-télé. Il n'en reste pas moins que rarement un artiste a su donner autant de corps et de larmes (retenues, les plus belles) à de telles chansons . Définitivement un des plus grands Like a Star
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sousmarin
Zen littéraire


Messages : 3021
Inscription le : 31/01/2007
Localisation : Sarthe

MessageSujet: Re: Jacques Brel   Mer 2 Jan 2008 - 11:50

La qualité de ses textes est réelle mais je crois que c’est dans l’interprétation qu’il excellait vraiment…qu’elle que soit ses paroles, on avait toujours l’impression qu’il vivait ce qu’il chantait ou disait ; c’est pour cela qu’il faut prendre avec mesure la personnalité qu’il exposait…

Comme tous les grands timides il se composait un personnage pour compenser son manque de confiance ; en fait, il se protégeait de son hypersensibilité à son environnement, en cela il restait un enfant qui crie face à son impuissance…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Tics
Posteur en quête
avatar

Messages : 92
Inscription le : 03/06/2007
Age : 44
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Jacques Brel   Jeu 3 Jan 2008 - 14:52

Allez et pour la nouvelle année, quoi de mieux que ces quelques lignes de jacques à faire circuler sur vos cartes !


Citation :
Je vous souhaite des rêves à n'en plus finir
Et l'envie furieuse d'en réaliser quelques uns.
Je vous souhaite d'aimer ce qu'il faut aimer
Et d'oublier ce qu'il faut oublier.
Je vous souhaite des passions.
Je vous souhaite des silences.
Je vous souhaite des chants d'oiseaux au réveil
Et des rires d'enfants.
Je vous souhaite de résister à l'enlisement, à l'indifférence,
Aux vertus négatives de notre époque.
Je vous souhaite surtout d'être vous.

Jacques BREL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://misstics.canalblog.com
bulle
Zen littéraire
avatar

Messages : 7175
Inscription le : 02/07/2007
Age : 61
Localisation : Quelque part!

MessageSujet: Re: Jacques Brel   Jeu 11 Juin 2009 - 23:09

'' Le seul fait de rêver est déjà important.
Je vous souhaite des rêves à n'en plus finir
et l'envie furieuse d'en réaliser quelques-uns.
Je vous souhaite d'aimer ce qu'il faut aimer
et d'oublier ce qu'il faut oublier.
Je vous souhaite des passions.
Je vous souhaite des silences.
Je vous souhaite des chants d'oiseaux au réveil
et des rires d'enfants.
Je vous souhaite de résister à l'enlisement,
à l'indifférence,
aux vertus négatives de notre époque.
Je vous souhaite surtout d'être vous"

Jacques Brel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moushe
Posteur en quête
avatar

Messages : 53
Inscription le : 21/10/2011
Age : 54
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Jacques Brel   Dim 6 Jan 2013 - 17:13

Je compare souvent Brel à Jérôme Boch ou des peintres flamand comme Bruegel car oui, c'est l'homme de l'excès, il ne chante pas, il incarne "les bourgeois", "Jef", "Au suivant".
Il ne décrit pas, il caricature "Chez ces gens là" ou "Les bonbons" ou "Les flamandes".



Si vous remarquez, pas mal de ses chansons se terminent par une accélération,( ce n'est jamais assez, vite, assez fou, jusqu'à en être moulin à paroles...) "La valse à mille temps".

Un homme de l'excès est également un homme de terre, concret et jusqu'à faire vivre les éléments comme l'homme qui profite de cette terre "nourricière" comme dans "Amsterdam", "Le Plat Pays", "Les marquises".



Et enfin ce qui est beau ou laid, bien ou mal, a la même force évocatrice et poétique, toujours en tension "Matilde".
Là, je rejoins ce point du vue sur l'éternel enfant Brel, dépendant de l'avis des autres, objet de paternalisme, importance de la famille, du qu'en dira t-on : "Rosa", "Madeleine".









Dernière édition par Moushe le Dim 6 Jan 2013 - 17:42, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Jacques Brel   Dim 6 Jan 2013 - 17:25

Moushe a écrit:

Si vous remarquez, pas mal de ses chansons se terminent par une accélération,( ce n'est jamais assez, vite, assez fou, jusqu'à en être moulin à paroles...) "La valse à mille temps".

il s'agit peut-être également de la 'signature musicale' d'une époque, je pense par exemple à Barbara dont certaines chansons observent un peu la même règle de l'accélération finale : A mourir pour mourir , Au bois de Saint-Amand, Le mal de vivre, A chaque fois...

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moushe
Posteur en quête
avatar

Messages : 53
Inscription le : 21/10/2011
Age : 54
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Jacques Brel   Dim 6 Jan 2013 - 17:48

Oui, ce précédé n'est pas rare dans la chanson. Nougaro aussi l'utilisait.

Mais voilà, j'essaie de traduire un univers qui me semble propre ou proche de Jacques Brel.
Je n'aime pas autant toutes ses chansons, ni son côté moralisateur "catho", "Quand on a que l'amour" m'énerve par exemple.
Mais les défauts sont également qualités, en matière de création.

J'adore "Les Marquises" et "Les vieux amants". Enfin, voilà...
Sa force évocatrice est pour moi, indéniable.

J'aime aussi beaucoup son film "Far West", si souvent oublié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jacques Brel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jacques Brel
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jacques Brel - La Statue
» Les Voeux de Jacques BREL (1968)
» Jacques Brel - La Quête
» JACQUES BREL
» Citations de Jacques Brel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Musique, maestro… :: Chanson/Variété française-
Sauter vers: