Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Mano Solo

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Steven
Zen littéraire
Steven

Messages : 4499
Inscription le : 26/09/2007
Age : 47
Localisation : Saint-Sever (Landes)

Mano Solo Empty
MessageSujet: Mano Solo   Mano Solo Icon_minitimeJeu 29 Nov 2007 - 21:13

Mano Solo Mano10

Mano Solo Bio10


J'ouvre ce fil sur cet artiste multi-cartes, que je connais avant tout comme poète et musicien. Je suis allé le voir sur scène il y a deux mois à Tyrosse (Sud des Landes) et je me suis régalé. Il a des textes, une variété et une richesse musicale à nulle autre pareille. J'aime beaucoup ses textes ciselés, révoltés, qui cognent, qui touchent, qui sont beaux et forts.
Citation :
Une image
Une robe Gaultier bien serrée et son rouge au coin du bec
Elle a claqué l'escalier alors la nuit l'a emportée

Une image comme une autre, un mirage des nuits d'ici
Une image dans une autre, un mirage des nuits de Paris

Elle glissait dans la musique en éclairant les regard
Elle tordait son corps en tournant pour noyer sa tête
On aurait dit une image de pub
Une de celles qui font croire au bonheur
Elle riait de toutes ses dents
Les dix doigts plantés dans l'instant
Elle rentrait seule au petit matin
Poudrer son nez dans son miroir (snifff...)

En regardant couler des larmes qu'elle oubliera dès ce soir
Une robe Gaultier bien serrée et son rouge au coin du bec...

En musique c'est énorme !

_________________
La seule chose que je sais, c'est que je ne sais rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Mano Solo Empty
MessageSujet: Re: Mano Solo   Mano Solo Icon_minitimeMer 2 Jan 2008 - 9:06

il était temps que je mette ma petite contribution ici, j'adore Mano Solo, même si son petit virage musical des deux derniers albums ne me donnent pas autant d'émois que les précédents, je reste une inconditionnelle.

De sa voix où roulent des cailloux de colère et de tendresse, de sa musique tsigane, jazzy, rock. Des paroles à tomber par terre d'émotion alors que la musique nous transporte sur des airs endiablés.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Mano Solo Empty
MessageSujet: Re: Mano Solo   Mano Solo Icon_minitimeMer 2 Jan 2008 - 9:12

Les années sombres (1995)
Mano Solo Album210

Deuxième album en solitaire de Mano Solo après La Marmaille nue. Alors que ce premier disque avait une tonalité très espagnole, avec des morceaux rapides voire enjoués (même si les textes restaient assez sombres). Dans Les années Sombres, la musique est très souvent mélancolique, accompagnée de textes s'équilibrant entre désespoir et rage de vivre.
Tout de même quelques morceaux proches de sa culture espagnole (Tango - Une image - Les poissons) au rythme plus soutenu, ou d'ailleurs les textes sont un peu happés par les sons.

Mano Solo parle énormément de la mort, de l'amour, de la vie, des rêves impossibles à vivre.
Sa voix ressort avec force, parfois plus parlée que chantée, ses mots trouvent une force de combattant, un peu rauque, qui sort des tripes.

L'équilibre entre les musiques aux teintes très diverses, traînantes, douces, et l'interprétation de Mano Solo donne toute sa couleur à l'album : une pochette aux couleurs vives avec un titre et une image déprimants. Mano Solo a ce talent d'interprétation et cette beauté d'écriture qui font que dans le plus sombre des situations il parvient à faire passer une force impressionnante ; la tête haute même au plus profond du gouffre : un état d'esprit que l'on retrouve grâce à l'harmonie entre musique et texte, au chant mais également grâce aux textes (Je reviens - Le limon - Soir de retour).

Cet album est plus sobre que le précédent, au creux des choses, avec des textes très poétiques et en même temps très "terre à terre". Une langue de la rue, un coeur à nu, un corps écorché, et la vie toujours.

A écouter :
Tango
Une image
le limon

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Mano Solo Empty
MessageSujet: Re: Mano Solo   Mano Solo Icon_minitimeMer 2 Jan 2008 - 9:17

JE SAIS PAS TROP (1997)
Mano Solo Album200-1464

Un album à vous massacrer le moral de bataille en lutte acharnée.
Le poing crispé, le chant tremblant, et les maux qui sortent des tripes.

Je sais pas trop commence sur une chanson (Te souviens-tu) qui vous prend au coeur : un texte où un homme se retourne sur son enfance heureuse, mais disparue. Une enfance qu'il a finalement du mal à se souvenir. Un enfant qui n'est pas/plus lui. Des textes qui reviennent sur le passé, comme un deuil de ce qu'on ne sera plus jamais. (Les fées - Te souviens-tu)
Chaque chanson sonne un peu comme un adieu, Mano Solo faisant une sorte de bilan sur sa vie passé et présente, ne se donnant le droit à aucun avenir : il choisit de signer ici ses adieux (à la famille - aux amis "je suis venu vous voir" - à l'amour "le drapeau" - à la vie "La liberté").
Même si de temps en temps il laisse percer une once d'espoir, mais un espoir désespéré ("il m'arrive encore").

Des arrangements pleins de cordes : violons, violoncelles, des envolées, des aigues qui transpercent les oreilles comme des flèches. Des sonorités hispaniques qui vous donnent parfois envie de faire claquer vos talons, le poing levé en signe de lutte.
Une énergie dans la musique, une rage dans le chant qui font voir que même si cet album reste très sombre et assez pessimiste, Mano Solo dit qu'il est toujours plus important de resister, de lutter : bouffer la vie jusqu'à ce que ce soit elle qui finisse par nous bouffer.

Un de mes disques préférés de Mano Solo, où la musique nous transporte, où le chant nous écorche, où les paroles nous bouleversent.
Comme beaucoup d'albums de Mano Solo.

A écouter :
Je suis venu vous voir
Janvier
La liberté

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Mano Solo Empty
MessageSujet: Re: Mano Solo   Mano Solo Icon_minitimeMer 2 Jan 2008 - 9:21

LES ANIMALS (2004)
Mano Solo Album200-1462

Mano Solo nous sert un nouvel album beaucoup plus dynamique. Les paroles prennent une teinte extrêmement positive, là où avant il y avait la rage de vivre, il y a maintenant le bonheur de mordre la vie à pleines dents.

L'écriture de Mano Solo demeure très réaliste, mettant en relief des instants de la vie, des réflexions sur l'existence de chacun, qui ne peut laisser indifférent. Qui un jour n'a pas remis en question les vertus bénéfiques de l'amour ? Ce sentiment qui peut parfois tourner au drame… ce sentiment qui ne semble exister que pour nous chambouler dans tous les sens… Dans une chanson comme " Moi, j'y crois ", Mano scande la joie d'y croire encore et encore, ne pas se laisser aller au défaitisme. Il nous porte à croire à la vie, aux hommes, aux sentiments, oublier les rancoeurs pour enfin connaître le plaisir de vivre, de rencontrer, et d'aimer enfin.

Musicalement, Mano Solo a enrichi sa palette : en plus de ses influences espagnoles qu'on lui connaissait déjà et qu'on retrouve notamment dans la reprise très hispanisante de " Barbès ", il ajoute aussi des morceaux qui frôle avec la musette et la valse (" Botzaris "), mais aussi avec des passages franchement ska, comme dans le festif " Moi, j'y crois ". Il rajoute également beaucoup de percussions et des guitares aériennes (" Du vent "). Toutes ces manipulations musicales qui donnent à chaque morceau son identité propre, qui symboliquement rassemble tous les hommes dans un même élan.

On regrettera peut-être le chant sur ce nouvel opus : plus douce, plus homogène, elle semble avoir un peu perdue de son énergie passée… En même temps, elle colle parfaitement à l'ambiance globale de l'album… Dans des morceaux comme " Savane " ou " L'aventure ", on retrouve un peu de cette énergie passée, cette voix rauque qui vient gratter les tripes.

Cet album ravira ceux qui avaient déjà été séduit par la musique de Mano Solo, et réconciliera sûrement ceux qui lui reprochaient d'être déprimant ! Mano Solo a décidé de rejoindre " les partisans qui ont de l'amour pour la vie " (" Du vent ").

Les sentiments
Moi j'y crois

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Mano Solo Empty
MessageSujet: Re: Mano Solo   Mano Solo Icon_minitimeMer 2 Jan 2008 - 9:26

IN THE GARDEN (2007)
Mano Solo Mano%20solo%20-%20in%20the%20garden

Je ne suis absolument pas objective quant aux productions de cet artiste (bon l'objectivité est de toute façon impossible à mon avis - mais là, c'est limite de l'amour inconditionnel, donc je vais faire de mon mieux).
On sent très bien l'évolution après Les animals, toujours assez musical, et parlant tout le temps d'amour, Mano Solo a encore une nouvelle fois cette façon très particulière de parler de la vie, et de faire vivre ses textes.

Dès la première chanson (éponyme de l'album), Mano Solo situe son nouveau disque : "entre le marteau et l'enclume j'aurai choisi la plume". L'artiste prend une grande bouffée d'air frais, se fait son petit jardin tranquille mais pas trop loin de la vie, toujours bataillant, mais se reposant de temps en temps. Du coup des morceaux peut-être un peu plus "légers", même si à mon sens un des grands talents de Mano Solo c'est justement d'avoir toujours été capable de mettre des textes assez tristes en musique sur des airs dynamiques et joyeux.
Un peu salsa, un peu scandinave (Aimer d'amour), un peu rock (les petits carrés blancs - La fortune), tous les univers musicaux se mêlent dans ce disque, sur lesquels les textes s'écoulent doucement, inventent des univers, nous racontent sa ville (thème toujours cher au coeur de Mano Solo : Paris bien sûr, ou tout ce qu'il en fait).
Une grande impression de liberté, d'envol. Mano a brisé (définitivement?) tous les liens qui l'enracinaient dans un sol boueux, maintenant il court, il bondit, il sourit, et tant pis pour les coups qu'il se prendra forcément, de toute façon c'est aussi ça la vie non ?

Mais évidemment, il y a quelques chansons douces, tendres, d'un espoir désespéré magnifique (Palace - Entre nous) à vous donner des frissons d'amour. Du grand Mano, toujours et encore, avec des textes vibrants grâce à son interprétation à fleur de peau.
Un album aux arrangements peut-être un peu plus touffus tout en étant très acoustiques.

Mano Solo a également permis aux internautes de pré-acheter le disque avant sa sortie (plusieurs mois avant), cet argent servant notamment à permettre la finalisation du disque et le financement des éventuelles opérations marketings. Une façon de dire aux gens qu'acheter un disque c'est aussi un acte qui permet réellement à l'artiste de créer. Quelques bonus nous ont été donc gracieusement offerts une fois acheter le disque. La souscription nous a permis de visionner des vidéos, lire des textes et découvrir en avant première les morceaux (parfois même de suivre l'avancement de production d'un titre), et également d'obtenir le disque dès début mars. Le disque est sorti le 23 mars 2007. Malheureusement seulement 2000 personnes ont acheté le disque par ce procédé, et beaucoup l'ont téléchargé illégalement...

A écouter :
Aimer d'amour
Les endurants

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steven
Zen littéraire
Steven

Messages : 4499
Inscription le : 26/09/2007
Age : 47
Localisation : Saint-Sever (Landes)

Mano Solo Empty
MessageSujet: Re: Mano Solo   Mano Solo Icon_minitimeMer 2 Jan 2008 - 10:35

Je rajouterai cet album à tout ce qu'à écrit Queenie (je pourrai le reprendre à mon compte quasi intégralement)
Mano Solo Manoso10
Dans cet album, je retrouve la puissance des concerts de Mano Solo, son énergie, ses mots et le rythme de ses musiques. C'est un album plus "travaillé" que "Live au Tourtour", mais pas au point de l'anesthésier : Il est sur scène et nous le sentons. C'est la vie à l'état pur qu'il nous transmet et certaines de ses chansons comme Allez viens, une image, El mungo ou Soif De La Vie me donnent des frissons !
De plus un DVD nous présente les autres côtés de l'artiste : peinture, sculpture, réalisateur... Il est vraiment intéressant (plus que les bonus habituels)

_________________
La seule chose que je sais, c'est que je ne sais rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steven
Zen littéraire
Steven

Messages : 4499
Inscription le : 26/09/2007
Age : 47
Localisation : Saint-Sever (Landes)

Mano Solo Empty
MessageSujet: Re: Mano Solo   Mano Solo Icon_minitimeMer 2 Jan 2008 - 10:36

Citation :
Une grande impression de liberté, d'envol. Mano a brisé (définitivement?) tous les liens qui l'enracinaient dans un sol boueux, maintenant il court, il bondit, il sourit, et tant pis pour les coups qu'il se prendra forcément, de toute façon c'est aussi ça la vie non ?


cheers Extraordinaire !!!

_________________
La seule chose que je sais, c'est que je ne sais rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steven
Zen littéraire
Steven

Messages : 4499
Inscription le : 26/09/2007
Age : 47
Localisation : Saint-Sever (Landes)

Mano Solo Empty
MessageSujet: Re: Mano Solo   Mano Solo Icon_minitimeJeu 3 Jan 2008 - 22:19

Citation :
Je sais pas trop commence sur une chanson (Te souviens-tu) qui vous prend au coeur : un texte où un homme se retourne sur son enfance heureuse, mais disparue.

Te souviens-tu une très belle chanson si poétique, douce et brutal à la fois :

Citation :
TE SOUVIENS-TU ?

Paroles et Musique:Mano Solo


Te souviens-tu de cet enfant et de ses yeux qui lui mangeaient le visage.
Te souviens-tu des deux dents de devant volées dans la nuit par toute une bande de souris.

Te souviens-tu de cet enfant, de sa panoplie de Zorro, de tout ce qu'il trouvait beau.
De ses grimaces devant la glace qu'on avait peur qu'il reste québlo si les cloches sonnent.

Te souviens-tu de cet enfant si petit mais déjà si chiant.
Un ange malin, petit diable hautain qui de toutes ses facéties ramenait toujours l'attention sur lui.

Te souviens-tu de cet enfant, de notre amour si fort, nos joies, nos réconforts, nos milliers de pourquoi.
Te souviens-tu mon fils, te souviens-tu de toi.

Te souviens-tu de cet enfant, quand son auréole s'allumait d'un sourire, dans la cour d'école venant sa mère venir, quand la tête entre deux mamelles il disait "Maman, t'es la plus belle".

Je me souviens de rien, Maman, plus j'avance et moins je me retourne.

Tu sais pour tout ça j'ai pas le temps, tout s'efface et la roue tourne.


Mano Solo Manoso10

_________________
La seule chose que je sais, c'est que je ne sais rien.


Dernière édition par Steven le Mar 26 Fév 2008 - 21:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steven
Zen littéraire
Steven

Messages : 4499
Inscription le : 26/09/2007
Age : 47
Localisation : Saint-Sever (Landes)

Mano Solo Empty
MessageSujet: Re: Mano Solo   Mano Solo Icon_minitimeSam 5 Jan 2008 - 23:11

Celle-ci m'inspire particulièrement, les mots virevoltent sur une musique envoûtante :
Citation :
SOIF DE LA VIE

Paroles et Musique: Mano Solo / Jean-Louis Solans


A Ménilmontant derrière un comptoir
Il y avait une petit rouquine aux sourcils noirs
Ses cheveux bouclés racontaient des histoires
Que tous restaient figés à écouter jusqu'au soir
Mais elle, elle ne disait rien
Pas même merci ou à demain
De sa bouche grande comme un ravin
Où on se jetterait pour y mourir
Une bouche où prétendait certains
On y avait même vu un sourire
Né de cet homme poussant la porte
Et qui commandait d'une voix forte

J'ai soif de la vie
Qu'on m'en apporte

Et il partait dans de grands éclats de rire
Qui pour la serveuse étaient comme des navires
Transportant les rêves qu'elle n'avait jamais eus
Vers un soleil qu'elle n'aurait jamais cru

Et il est resté là jusqu'au soir
A raconter de drôles d'histoires
De pays inconnus et nouveaux
Juste à trois stations de métro
Un grand boulevard bazar de l'espoir
Où les amours se trament et se désirent
Sans qu'il n'y ait même plus rien à dire
Et pour sûr qu'un jour on y défilera
Hurlait-il en s'aidant des bras
Et il recommandait d'une voix forte

J'ai soif de la vie
Qu'on m'en apporte
Que dans son goulot
Elle me transporte

Elle aurait pu l'écouter des nuits entières
En oublier de laver ses verres
Abandonner le bar à ses clients
Et avec lui s'enfuir éperdument
Mais quand c'est à elle qu'il a parlé
C'était pour dire ma petite dame combien que ça fait
Alors elle a dit c'est pour la maison
Et dans le bistrot ça a fait sensation
Alors il est parti comme il était venu
Arraché par la rue

Et depuis elle ne pense qu'à lui
Sous le regard des autres
Et depuis elle ne pense qu'à lui
Et dans son coeur le manque se vautre
Chaque jour elle entend tout bas
Ce petit refrain qui cogne à sa porte
J'ai soif de la vie
Qu'on m'en apporte
Que dans un grand tourbillon
Elle me transporte

_________________
La seule chose que je sais, c'est que je ne sais rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Mano Solo Empty
MessageSujet: Re: Mano Solo   Mano Solo Icon_minitimeDim 6 Jan 2008 - 18:26

écoutez un extrait de Botzaris sur cette page (album les animals 2005)

BOTZARIS

Rue Botzaris sous la lune
Les Buttes Chaumont dans la brume
Je longe les rendez-vous
Ils seront là Ils seront tous fous
Les amoureux d'aujourd'hui
Savent qu'il reste des bancs dans Paris
Demain le soleil d'hiver
caressera les bouquets fébriles
de l'espoir plein la gibecière
Ils iront tranquilles
Et les pigeons perdront
Leurs plumes
Avec elles nous écrirons
L'histoire des coeurs de bitume
Qui dans les squares nous survivront

C'est sans fin
que l'amour citadin
S'allonge sur du bois vert
C'est depuis toujours
Qu'y habitent l'amour
Et ses discours
On pourrait croire
Qu'assassin le temps nous casse
On pourrait croire
Que le destin fatalement se trace
Qu'il est un jour où abandonner son tour
A deux paires d'yeux deux peaux de pêches
éclats de rire de la jeunesse

Mais ce matin il n'en est rien
Je t'ai vu de loin
Ton journal à la main
Ami d'hier
D'aujourd'hui de demain
tu portes fier
l'image de ta promesse
Et sans le savoir
c'est à moi qu'elle s'adresse

Tant qu'il y aura des bancs reste
Un pays de sentiments

"paroles et musique : Mano Solo
Choeurs et interprétation : Les têtes raides"

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mona
Espoir postal
mona

Messages : 40
Inscription le : 07/02/2007
Age : 60
Localisation : 56

Mano Solo Empty
MessageSujet: Re: Mano Solo   Mano Solo Icon_minitimeDim 13 Jan 2008 - 0:38

Il passe en concert fin Janvier à deux pas de chez moi.....
Une bonne façon de découvrir cet artiste que je ne connais que de nom et qui, à vous lire, promet une soirée inoubliable
bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steven
Zen littéraire
Steven

Messages : 4499
Inscription le : 26/09/2007
Age : 47
Localisation : Saint-Sever (Landes)

Mano Solo Empty
MessageSujet: Re: Mano Solo   Mano Solo Icon_minitimeJeu 17 Jan 2008 - 22:22

Je l'ai vu en concert à St-Vincent-de-Tyrosse, au sud des Landes et je l'ai retrouvé tel que je l'écoutai sur les différents lives qu'il a édité. Il a mélé des chansons du nouvel album "In the Garden", évité celles de "Des animals" et rechanté de très vieilles. Comme A pas de géant, un grand morceau de poésie noire, où sa poésie très particulière s'exprime dans tous les vers et où certains vers tutoient le sublime. Chanté juste avec un accompagnement de guitare sèche. En écrivant ces quelques lignes et en y repensant j'en ai la chair de poule.
Citation :
il s'approche et me lèche de ses rayons
à la sensation nouvelle
ni chaud ni froid
juste plus près de moi

il s'approche et s'accroche
à mon corps raviné
pour enfin l'avaler
ceux qui en reviennent
disent que c'est tout blanc
et que pour une fois
c'est apaisant

je regarde à la télé
des documentaires animaliers
savez vous qu'en Australie
des oiseaux font de la peinture
et ces petits train de scarabées
gros comme le poing
qui sous la lune
ondulent sur les dunes

ce n'est pas tant
que j'aime la mienne
ce qui est sur
c'est que j'aime la vie
parce qu'avec un cafard pareil
je me serais bien flingué ici

la vie est un chemin d'argile
qui sous le soleil s'effrite
où l'on s'embourbe sous la pluie
et qui ne tientque gelé par l'hiver
j'avance dans le froid
sa morsure me fait courir

philipides maudit
ma grande nouvelle à bras le corps
je bute tombe et repars
laissant là un bout de ma vie

ma grande nouvelle aura changé
c'est la mort qui est annoncée
mais l'hiver c'est pour résister

alors mes jambes le moteur
ma tripe l'ardeur
mon coeur ma blessure ma tête la rage
se réveillent tout d'un coup
et lancent un sprint de fou

rien ne m'arrêtera
je serai premier avant la mort

et bras d'honneur à l'arrivée

Le tempo de la chanson est lent avec un emballement à la fin pour préfigurer la course contre la mort... qu'il gagnera !

_________________
La seule chose que je sais, c'est que je ne sais rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steven
Zen littéraire
Steven

Messages : 4499
Inscription le : 26/09/2007
Age : 47
Localisation : Saint-Sever (Landes)

Mano Solo Empty
MessageSujet: Re: Mano Solo   Mano Solo Icon_minitimeSam 19 Jan 2008 - 23:37

Citation :
En cette Espagne en feu, il brûlait dans mon dos,
El Mungo, auréolé de ses cheveux de flammes ravagés
Il crachait sa fureur, fulminant il rougissait la lune
Et sa fumée éffacait les étoiles
"Socorro" hurlaient les oiseaux,
"Ayudame" criaient les arbres dévorés

Je regardais mes amis qui ne l'étaient plus
Comme derrière sur le rocher, un bout de ma vie partait en fumée
Tout ce chemin pour ici se consumer dans des vacances sans magie
Dans nos bagages, il devait y avoir tout Paris, sa froideur et son ennui
Ses vieilles histoires, trop vieilles pour encore y croire

J'avais jamais vu une piscine aussi triste
J'aurais voulu murer mes yeux mais je n'ai pu que les fermer
C'est alors qu'une voix parfumée de feutre et de velours
Qui se glisse dans ma main et desserre mes poings et dessine sur ma peau
D'Andalouses arabesques qui chatouillent ma solitude en cette énième turpitude

C'est une voix qui de son tango me dit les mots qu'il faut pour rester droit comme un "i"
Tout en faisant basculer sa vie
Et je suis resté colgado a tus labios sans même connaître ton visage
Sans même avoir besoin d'y mettre une image

J'avais déjà les bras de ta musique qui me faisaient traverser
Cet avatar pathétique, enroulé de ta douce langue chaude et sucrée
J'en ai accepté le baiser, tu ne peux savoir le bien que ça fait d'aimer
De se faire ébrécher le mur autour du coeur par une inexorable douceur

Pas de commentaires, juste un petit plaisir alors que je suis en train d'écouter EL mungo.

_________________
La seule chose que je sais, c'est que je ne sais rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steven
Zen littéraire
Steven

Messages : 4499
Inscription le : 26/09/2007
Age : 47
Localisation : Saint-Sever (Landes)

Mano Solo Empty
MessageSujet: Re: Mano Solo   Mano Solo Icon_minitimeVen 25 Jan 2008 - 22:56

Mano Solo, artiste touche à tout, s'est laissé aller à l'écriture (autres que ses chansons). Il a écrit un recueil de poésies "Je suis là" ainsi qu'un roman en 1996 : Joseph sous la pluie (malheureusement très difficile à trouver). Je l'avais (où est-il ??), je l'ai lu et j'en garde un sentiment de puissance vocale, de grande mélodie de l'écriture, mais d'une histoire assez confuse... Mais c'est un sentiment qui remonte de loin.

Mano Solo Joseph10

Mano Solo Joseph11

Mano Solo Joseph12

_________________
La seule chose que je sais, c'est que je ne sais rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Mano Solo Empty
MessageSujet: Re: Mano Solo   Mano Solo Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Mano Solo
Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» le spi en solo
» Amical salut à la communauté ! - Solo 44
» Machine à coudre petit budget
» Boss RC-3 vs Digitech Jamman Solo
» (L1) Vision Céleste... [Solo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Musique, maestro… :: Chanson/Variété française-
Sauter vers: