Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Paul-Jean Toulet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alfred Teckel
Envolée postale


Messages : 259
Inscription le : 16/11/2007
Localisation : Lorrain en exil à Paris

MessageSujet: Paul-Jean Toulet   Jeu 29 Nov 2007 - 21:47



Paul-Jean Toulet, né à Pau le 5 juin 1867 et mort à Guéthary le 6 septembre 1920, est un écrivain et poète français, célèbre par ses Contrerimes, une forme poétique qu'il avait créée. Wikipédia
Je voulais vous faire partager ce poème de Toulet, un poète plus trop connu aujourd'hui, mais dont j'aime bien la lecture, en particulier ce petit poème que je trouve magnifique.



Puisque tes jours ne t'ont laissé
Qu'un peu de cendre dans la bouche,
Avant qu'on ne tende la couche
Où ton coeur dorme, enfin glacé,
Retourne, comme au temps passé,
Cueillir, près de la dune instable,
Le lys qu'y courbe un souffle amer,
- Et grave ces mots sur le sable :
Le rêve de l'homme est semblable
Aux illusions de la mer


Paul-Jean Toulet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesdautomne.spaces.live.com
jack-hubert bukowski
Zen littéraire


Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 35

MessageSujet: Re: Paul-Jean Toulet   Dim 14 Juil 2013 - 9:12

En consultant Premier bilan après l'appocalypse, j'ai repris conscience de l'existence de Paul-Jean Toulet. Là-dessus, je vous cite un autre poème dans Les Contrerimes :

Paul-Jean Toulet, Les Contrerimes, 1999 (1979), Poésie/Gallimard, p. 71. a écrit:
LI

On descendrait, si vous l'osiez,
D'en haut de la terrasse,
Jusques au seuil, où s'embarrasse
Le pas dans les rosiers.

D'un martin pêcheur qui s'élance
L'éclair n'a que passé;
Et la source, à son pleur glacé,
Alterne un noir silence.

L'Angélus, dans le couchant roux,
Comme un parfum s'efface.
Lilith, en détournant sa face,
A tiré les verroux.

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Cabot
Envolée postale


Messages : 103
Inscription le : 10/10/2013
Age : 58

MessageSujet: Re: Paul-Jean Toulet   Jeu 17 Oct 2013 - 22:33

Merci pour ce fil.
On trouve beaucoup de finesse et d'invention dans les vers de ce poète encore trop méconnu.

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.p-o-s-i-e.over-blog.net
bix229
Parfum livresque


Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Paul-Jean Toulet   Jeu 17 Oct 2013 - 23:19

Thierry CABOT a écrit:
Merci pour ce fil.
On trouve beaucoup de finesse et d'invention dans les vers de ce poète encore trop méconnu.

Thierry
Trop  méconnu, je le confirme. Toutefois, je l' ai cité à plusieurs reprises sur Coups de coeur poétiques.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chamaco
Zen littéraire


Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 70
Localisation : là haut, vers Aix...

MessageSujet: Re: Paul-Jean Toulet   Sam 13 Déc 2014 - 21:19

Épitaphe

I. M. N.

Plus souple à dénouer mes plis
Que le serpent n'ondule,
Ayant tous, ô Vénus Pendule,
Tes rites accomplis ;

Quand vint l'heure où le coeur se navre,
Et des fatals ciseaux,
Je mourus, comme les oiseaux,
Sans laisser de cadavre.
--------------------------------------------------------------------

En Arles

Dans Arles, où sont les Aliscams,
Quand l'ombre est rouge, sous les roses,
Et clair le temps,

Prends garde à la douceur des choses.
Lorsque tu sens battre sans cause
Ton coeur trop lourd ;

Et que se taisent les colombes :
Parle tout bas, si c'est d'amour,
Au bord des tombes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
Sigismond
Agilité postale


Messages : 875
Inscription le : 25/03/2013

MessageSujet: Re: Paul-Jean Toulet   Sam 18 Juil 2015 - 22:34

Pour signaler qu'on peut trouver Les Contrerimes ici.

Elles diffèrent de la version papier (du moins celle en ma possession) par le fait que le numérotage des poèmes n'est pas en chiffres romains.

P-J Toulet (= Too Late, si l'on prononce le "T" final, à la béarnaise ?), a sa sobre élégance, [mais] déjà surannée à son époque.
Ces contrerimes en A-B-B-A et six pieds-huit pieds, six pieds-huit pieds ont ce dépouillement succulent, comme dans cet innocent et frais XXVIII:

Le sonneur se suspend, s’élance,
   Perd pied contre le mur,
Et monte : on dirait un fruit mûr
   Que la branche balance.

Une fille passe. Elle rit
   De tout son frais visage :
L’hiver de ce noir paysage
   A-t-il soudain fleuri ?

Je vois briller encor sa face,
   Quand elle prend le coin.
L’Angélus et sa jupe, au loin,
   L’un et l’autre, s’efface.  

Le premier quatrain est techniquement remarquable de justesse picturale, et de découpe en vue de la scansion, avec quelques mots basiques et une brève ponctuation. On note que les deux vers de six pieds ne sont pas interrompus par une marque ponctuative, et traduisent, tous les deux, des mouvements de lâcher-prise. Tandis que la virgule entre se suspend et s'élance, comme les deux points entre monte et on dirait, procèdent d'une toute autre kinéstésie.

Admirable rendu, d'une rare "efficacité" suggestive je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Plume15
Posteur en quête


Messages : 70
Inscription le : 25/04/2015

MessageSujet: Mon amie Nane   Dim 17 Juil 2016 - 13:54

Bonjour,

Je viens de terminer "Mon amie Nane". Un livre drôle mais que j'ai trouvé quelque peu difficile...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Paul-Jean Toulet   

Revenir en haut Aller en bas
 
Paul-Jean Toulet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» JEAN PAUL II
» Jean Paul Belmondo
» Présentation de GUIHENEUF Jean Paul
» · WOJTY?A, Karol, pape Saint JEAN-PAUL II (1920-2005)
» Jean Paul Belmondo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Poésie (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: