Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Alexandra David-Néel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Alexandra David-Néel   Ven 30 Nov 2007 - 15:39



J'ai récemment découvert l'oeuvre et la vie hors du commun d'Alexandra David-Néel, écrivain, journaliste, orientaliste, exploratrice et philosophe (1968, Saint-Mandé – 1969, Digne), de nationalité française et belge.

Citation :
Dès son plus jeune âge, Alexandra David-Neel s'essaie à l'aventure : elle multiplie les fugues et en tire très vite ses premiers enseignements : il faut se libérer du corps et apprendre à le maîtriser. Après des études musicales et lyriques, elle suit des cours sur le Tibet au collège de France. En 1891, elle s'embarque pour l'Inde et parcourt le pays pendant un an. De retour en France, elle se lance dans une carrièred'artiste lyrique, se produit dans différents théâtres et multiplie les tournées à l'étranger. En 1904, elle épouse Philippe Néel et entame une carrière de journaliste. Elle collabore à diverses revues anglaises et françaises et organise de nombreuses conférences sur le bouddhisme et l'hindouisme. A 43 ans, Alexandra David-Neel embarque pour un voyage en Inde de quelques semaines qui durera en réalité quatorze ans, elle entame un voyage érudit, apprenant les idiomes, traduisant les manuscrits, rencontrant des sages et des lettrés et s'essayant à la méditation. En 1912, afin d'approcher les arcanes du bouddhisme tibétain, elle escalade les Himalayas et parvient à rencontrer le treizième dalaï-lama puis, disciple d'un grand maître tibétain, elle séjourne dans un ermitage et y mène une vie d'ascète. En 1924, à l'âge de 56 ans, de villes en déserts, de monastères en vallées, au terme de plus de 3.000 km, elle est la première occidentale à pénétrer dans la cité interdite de Lhassa. Alexandra David-Neel ne pose définitivement ses malles qu'à l'âge de 78 ans, à Samten-Dzong (forteresse de la méditation) la maison qu’elle a bâtie à Digne et où elle a écrit plusieurs livres relatant ses différents voyages.

Elle s'éteint en 1969, à l’âge de 101 ans. Ses cendres ont été transportées à Vârânasî en 1973 par sa secrétaire pour être dispersées, avec celles de Yongden, son fils adoptif et compagnon de voyage tibétain, dans le Gange.
Sources : Wikipédia et Evene.

A noter que « Néel », son nom de femme mariée, ne se prononce pas « nil », mais "né-èl".

Plus d'informations biographiques sur
Sur le site qui lui est consacré .

Ainsi que sur le site du Routard, avec le dossier Alexandra David-Néel, la femme aux semelles de vent .


Dernière édition par le Ven 30 Nov 2007 - 16:14, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alexandra David-Néel   Ven 30 Nov 2007 - 15:44



Ce passage de Au cœur des Himalayas : le Népal résume bien la conception du voyage d’Alexandra David-Néel, celle qui l'amènera à réaliser ses incroyables périples en Asie :

Citation :
Le but de mes voyages a toujours été la satisfaction de ma curiosité, et cette curiosité concerne ce que j’appelle des « paysages ». J’applique ce terme, suivant son acception ordinaire, à la nature physique et c’est pour moi une joie extrême de parcourir des régions peu connues ou, encore mieux, inconnues, de contempler leur visage fait de montagnes, de rivières, de vallées, de forêts, de fleurettes et de cailloux ; toutes ces choses vivent d’une vie si intense et racontent de si merveilleuses histoires à qui leur prête une oreille attentive. Mais j’entends aussi « paysage » dans un autre sens que je lui ai donné. « Paysage », c’est la vie des hommes : ce qu’ils en laissent voir dans leur conduite qui tissent l’étoffe de l’histoire, mais bien plus « paysage » ce sont les idées, les pensées, les croyances, les désirs, les amours et les haines, les peurs, les espoirs et tout le contenu de ce que les gens d’Occident appellent l’âme et qui, loin d’être « contenu » dans une âme, constitue, sans doute, l’ensemble mouvant qui est l’âme elle-même.

Relatant son périple de l’hiver 1912-1913 au royaume du Népal, Alexandra David-Néel nous fait découvrir l’histoire, la civilisation et les coutumes de ce pays « étroitement enserré dans les replis des chaînes himalayennes, entre le Tibet et l’Inde ».

Visitant la ville de Katmandu, les temples, palais et stûpas, c’est cependant moins leur architecture que les « manifestations de la mentalité de ceux qui [les] ont érigés » qui l’intéressent. Un peuple népalais bigarré à l'histoire mouvementée, dont elle fustige à l'occasion les superstitions, le manque d'hygiène, le système de castes et la religion (« un mélange incohérent de bouddhisme, d’hindouisme, de tantrisme et de chamanisme himalayen qui aboutit à [des] cultes grotesques »), choquée dans sa foi bouddhiste par les sacrifices sanglants aux dieux du panthéon hindouiste. Cette comparaison défavorable par rapport au Tibet voisin venant certainement de son profond attachement au sévère et bien plus austère « Pays des neiges »
Les influences indiennes qu’a subi le Népal la fascinent néanmoins, cette Inde déroutante, complexe, « aux pensées secrètes qui se meuvent en des régions étrangères à l’Occident »
Mais c’est surtout un pèlerinage mystique sur les traces du Bouddha qui l’amène au Népal, là où un lac himalayen vit surgir la flamme du Bouddha originel Swayambhou, et qui la conduira jusqu’aux jungles où naquit le Bouddha historique, Siddhârta Gautama. Ici comme là-bas, elle cherchera à «tâter l’atmosphère psychique» , «pénétrer l’influence que climat et paysage ont eu sur la pensée du jeune homme qui devait devenir le Bouddha ».
Ce pèlerinage est également un retour émouvant sur les terres de son enfance à elle, "petite fille sauvage" que faisaient aussi bien rêver les légendes où le Bouddha s’offrait en pâture à une tigresse affamée, que les illustrations des romans de Jules Verne.
Ce récit voit ses rêves exaucés et nous raconte son amour de l’aventure et des nuits sous la tente, sa rencontre avec un tigre, des brigands, des ermites, ses expéditions en palanquin et à dos d’éléphant à travers la jungle à la recherche de ruines englouties…


Dans ce récit inspiré qui est bien plus qu’un compte-rendu de voyage, j'ai retrouvé ce qui m’a tant plu chez Nicolas Bouvier, Jack Kerouac, Fabienne Verdier, écrivains-"clochards célestes" et héritiers de cette voyageuse hors du commun...
J'ai donc l'intention de poursuivre ma découverte de son oeuvre et suis maintenant plongée dans la lecture du Voyage d’une Parisienne à Lhassa, relatant son périple au Tibet de 1924 et son séjour dans la capitale interdite...
Revenir en haut Aller en bas
Le Bibliomane
Zen littéraire
avatar

Messages : 3403
Inscription le : 21/02/2007
Age : 51
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Alexandra David-Néel   Ven 30 Nov 2007 - 18:13

cheers Le voilà enfin ce fil sur Alexandra David Neel. Félicitations Nezumi. Je te souhaite de longues heures d'excellentes lectures à la découverte de ses autres bouquins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lebibliomane.blogspot.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alexandra David-Néel   Ven 30 Nov 2007 - 18:15

Le Bibliomane a écrit:
cheers Le voilà enfin ce fil sur Alexandra David Neel. Félicitations Nezumi. Je te souhaite de longues heures d'excellentes lectures à la découverte de ses autres bouquins.

Merci! J'en rêve déjà drunken .
Revenir en haut Aller en bas
Senhal
Envolée postale
avatar

Messages : 165
Inscription le : 17/07/2007
Age : 35
Localisation : Villeurbanne

MessageSujet: Re: Alexandra David-Néel   Ven 30 Nov 2007 - 19:04

Ouaye, je m'accorde à votre choeur enthouisiaste, Alexandra David Néel c'était une femme comme il y en a sans doute bien peu ; sa vie ressemble à une légende, ou à une leçon, comme une invite.

Une intellectuelle, sensible et ouverte, prête à tout lâcher pour dépasser le stade de la compréhension mentale.

Son chemin, c'est finalement celui de la liberté, depuis l'élan pris dans son enfance, les propos anarchistes de la jeune fille, puis la recherche de la libération de soi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.vampirisme.com
Alfred Teckel
Envolée postale
avatar

Messages : 259
Inscription le : 16/11/2007
Localisation : Lorrain en exil à Paris

MessageSujet: Re: Alexandra David-Néel   Ven 30 Nov 2007 - 19:05

Je vous conseille, si d'aventure vos pas vous mènent à Digne, de visiter la maison-musée d'Alexandra David-Néel, ça vaut le détour et c'est gratuit! content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesdautomne.spaces.live.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alexandra David-Néel   Ven 30 Nov 2007 - 19:07

Alfred Teckel a écrit:
Je vous conseille, si d'aventure vos pas vous mènent à Digne, de visiter la maison-musée d'Alexandra David-Néel, ça vaut le détour et c'est gratuit! content

Merci du conseil content .
Revenir en haut Aller en bas
Marie
Zen littéraire
avatar

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

MessageSujet: Re: Alexandra David-Néel   Ven 30 Nov 2007 - 19:10

Citation :
de visiter la maison-musée d'Alexandra David-Néel, ça vaut le détour et c'est gratuit!
Oui, je l'ai fait ce détour! Je n'étais d'ailleurs pas la seule, il y avait un monde fou, mais j'étais ravie!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Alexandra David-Néel   Lun 17 Déc 2007 - 16:27

En cherchant un nouveau site en ligne pour synonymes - j'ai trouvé un qui utilise une citation d'Alexandra David-Néel - et donc j'ai du penser à Nezumi et à ce fil Wink

« Intellectuel n’est pas toujours synonyme d’intelligent »Alexandra David-Néel

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alexandra David-Néel   Lun 17 Déc 2007 - 16:56

Merci Kenavo d'alimenter le fil Very Happy . Une remarque pleine de vérité...

C'est drôle, hier justement j'ai noté sur un site quelques citations d'elle!

A l'origine de toute connaissance, nous rencontrons la curiosité! Elle est une condition essentielle du progrès.

Il fait froid, parce que l'on regarde là où il n'y a pas de chaleur.

Négliger les petites choses sous prétexte qu'on voudrait en faire des grandes, c'est l'excuse des lâches.

J'en profite pour demander conseil aux admirateurs de cette grande dame. Après Voyage d'une parisienne à Lhassa, quel livre me conseilleriez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Le Bibliomane
Zen littéraire
avatar

Messages : 3403
Inscription le : 21/02/2007
Age : 51
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Alexandra David-Néel   Lun 17 Déc 2007 - 17:03

Nezumi a écrit:
J'en profite pour demander conseil aux admirateurs de cette grande dame. Après Voyage d'une parisienne à Lhassa, quel livre me conseilleriez-vous ?

Peut-être "Au pays des brigands gentilshommes" ?

Merci pour les citations Nezumi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lebibliomane.blogspot.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alexandra David-Néel   Lun 17 Déc 2007 - 17:05

Merci Bibliomane! C'est noté! Le titre est déjà tout un programme... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Le Bibliomane
Zen littéraire
avatar

Messages : 3403
Inscription le : 21/02/2007
Age : 51
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Alexandra David-Néel   Lun 17 Déc 2007 - 17:10

Nezumi a écrit:
Le titre est déjà tout un programme... Very Happy

N'est-ce-pas ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lebibliomane.blogspot.com/
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Alexandra David-Néel   Mer 12 Aoû 2009 - 19:22



Le 8 septembre 1969, Alexandra David-Néel disparaît à l'âge de 101 ans. Elle laisse derrière elle une longue vie de voyages, de rencontres et de livres. Hommage à cette féministe convaincue, soucieuse de démocratiser les savoirs.


source et suite


_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Alexandra David-Néel   Ven 29 Jan 2010 - 12:41

parution récente:


Textes tibétains inédits
Citation :
Présentation de l'éditeur
Les extravagants et souvent effarants personnages de la mythologie tibétaine ou indienne s'ébattent sur les hautes terres du Pays des Neiges autour des hôtes lettrés des grands monastères comme autour des tentes noires des pasteurs barbares dans les alpages solitaires. Leur ombre, leur influence imprègnent ces pages où se reflète aussi la constante préoccupation qui hante tous les esprits : atteindre la route menant à l'Illumination. Au Tibet, les dieux et les démons continuent à vivre, sinon dans ces troublantes solitudes, du moins dans le coeur de ses habitants, même si certains sont désormais initiés aux sciences occidentales.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alexandra David-Néel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alexandra David-Néel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Françoise David appuie les revendications
» Leçons de vie, d'Elisabeth Kübler Ross et David Kessler
» David Bekam pour Amporio Armani !
» David Beckham fait tatouer son fils de 10 ans
» L'Homme qui expliquait l'impossible - de David Verdier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature non romanesque (par auteur ou fils spécifiques) :: Voyages-
Sauter vers: