Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 John Burnside

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
Igor
Zen littéraire
Igor

Messages : 3524
Inscription le : 24/07/2010
Age : 66

John Burnside - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: John Burnside   John Burnside - Page 11 Icon_minitimeMar 1 Jan 2013 - 12:16

Un petit tour sur les pages dédiées à Burnside qui obtient "la palme" afin de me remettre en mémoire Scintillation.
Objet étrange qui avec le recul me parait une réflexion sur l'inertie et auquel je n'ai finalement rien compris mais ce n'est pas le seul sourire ...

Marko a écrit:
Je pourrais bien le relire quand il va sortir en poche!Je me demande quelle couverture ils vont choisir... miammiam
John Burnside - Page 11 Scinti10

_________________
Tranquille comme mon chien qui dort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

John Burnside - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: John Burnside   John Burnside - Page 11 Icon_minitimeMar 1 Jan 2013 - 12:18

C'est donc la même! Vivement la traduction de ses 2 derniers romans.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

John Burnside - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: John Burnside   John Burnside - Page 11 Icon_minitimeMer 21 Mai 2014 - 23:09

L'été des noyés va enfin sortir le 28 Août toujours chez Metaillé. Ils ont été long à le traduire et le publier!! D'autant qu'un nouveau roman est sorti depuis le 1er mai en langue anglaise.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avadoro
Zen littéraire
Avadoro

Messages : 3501
Inscription le : 03/01/2011
Age : 33
Localisation : Cergy

John Burnside - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: John Burnside   John Burnside - Page 11 Icon_minitimeMer 21 Mai 2014 - 23:59

J'ai aussi vu cette bonne nouvelle (le délai de deux/trois ans reste relativement habituel) !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

John Burnside - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: John Burnside   John Burnside - Page 11 Icon_minitimeJeu 22 Mai 2014 - 16:40

Avadoro a écrit:
J'ai aussi vu cette bonne nouvelle (le délai de deux/trois ans reste relativement habituel) !
J'espère qu'ils garderont la belle couverture d'origine. En tout cas la presse anglo-saxonne est bonne.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

John Burnside - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: John Burnside   John Burnside - Page 11 Icon_minitimeVen 8 Aoû 2014 - 16:19

J-20 !!!

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

John Burnside - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: John Burnside   John Burnside - Page 11 Icon_minitimeVen 22 Aoû 2014 - 19:52

J-6  bounce

John Burnside - Page 11 Ete-de10

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

John Burnside - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: John Burnside   John Burnside - Page 11 Icon_minitimeDim 24 Aoû 2014 - 20:28

pour te faire patienter jusqu'au jour J Wink

John Burnside - Page 11 A935

l'édition de ce mois est consacrée à la rentrée et il y a une présentation du livre, un extrait et une longue interview avec John Burnside  Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

John Burnside - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: John Burnside   John Burnside - Page 11 Icon_minitimeDim 24 Aoû 2014 - 23:05

kenavo a écrit:
pour te faire patienter jusqu'au jour J Wink

John Burnside - Page 11 A935

l'édition de ce mois est consacrée à la rentrée et il y a une présentation du livre, un extrait et une longue interview avec John Burnside  Very Happy
Super!  Je me le procure demain...  bonjour Mais je veux le lire sans rien en savoir. Je regarderai en diagonale ce que le critique en dit.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

John Burnside - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: John Burnside   John Burnside - Page 11 Icon_minitimeLun 25 Aoû 2014 - 6:48

Marko a écrit:
Mais je veux le lire sans rien en savoir.
je te comprends tout à fait, il y a de ces livres où j'essaie aussi d'avoir pas d'informations du tout pour m'immerger à 100% Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

John Burnside - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: John Burnside   John Burnside - Page 11 Icon_minitimeVen 29 Aoû 2014 - 0:02

J'arrive au quart du roman et c'est du très très bon. Quelle atmosphère! L'impression de pénétrer dans les peintures de Harald Sohlberg (et de Munch aussi forcément).  A suivre...

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avadoro
Zen littéraire
Avadoro

Messages : 3501
Inscription le : 03/01/2011
Age : 33
Localisation : Cergy

John Burnside - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: John Burnside   John Burnside - Page 11 Icon_minitimeJeu 11 Sep 2014 - 0:18

L'été des noyés

Liv, jeune fille vivant avec sa mère sur l'île de Kvaloya au nord de la Norvège, se souvient d'un été marqué par des noyades et des disparitions. Imprévisibles et inexplicables dans leurs circonstances, elles creusent un malaise, un doute et poussent Liv à s'interroger autour d'une présence surnaturelle, la Huldra.

Le début de l'ouvrage creuse un mystère, un gouffre que Burnside ne cherche finalement pas à résoudre. Il faut accepter une frustration face au récit pour être envouté par la beauté à la fois fascinante et écrasante des descriptions : la lumière pâle des nuits blanches est l'élément-phare de cet environnement isolé, loin de tout, où chacun rencontre la solitude et devient peu à peu englouti par elle.

La narration suit le point de vue de Liv et le doute reste permanent face à son témoignage. Elle a grandi seule auprès de sa mère artiste peintre et cet été-là lui offre l'occasion inattendue de retrouver un père qu'elle n'a jamais connu. Son apparente indifférence pour ce rebondissement rejoint alors l'expression d'un détachement, d'un trouble et d'un manque qui bouleversent sa vision du monde extérieur. L'été des noyés est le reflet d'une adolescence tourmentée qui s'empare de l'incompréhension pour tenter de lui trouver un sens.

Le style de Burnside est très lent, suivant les méandres des réflexions de Liv. J'ai été sensible à cette méditation autour d'une perte, bousculé par la dimension statique de l'intrigue qui révèle une peur insaisissable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

John Burnside - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: John Burnside   John Burnside - Page 11 Icon_minitimeVen 12 Sep 2014 - 20:22

J'arrive bientôt au bout. Dérouté par le sur-place du récit mais envoûté par l'écriture qui circonscrit des paysages fantomatiques, extérieurs comme intérieurs.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

John Burnside - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: John Burnside   John Burnside - Page 11 Icon_minitimeDim 26 Oct 2014 - 16:07

Un mensonge sur mon père

Citation :
Je suis sûr que mon père ressentait ces choses - mais ces mots sont les miens, et c'est ça le véritable mensonge sur mon père. Je ne peux parler de lui sans parler de moi, de même que je ne peux me regarder dans un miroir sans y voir son visage. (…) quelque soit les circonlocutions dont j'accompagne mon propos, un mensonge reste un mensonge, et je ne suis pas moins une invention, pas moins un faux-semblant, pas moins un mensonge qu'il le fut jamais.

Citation :
Je suppose que même mon père savait que la mort était la seule situation dont il ne pourrait pas se sortir à l'aide d'un mensonge.


Cette histoire, ce sont tous les mensonges que son père lui a racontés pour protéger une personnalité dominée par la noirceur ; ce sont les mensonges qu'on raconte évidemment, le sachant plus ou moins, quand on essaie de reconstituer la vie d'un homme, et  plus encore d'un père .

Citation :
Chaque vie est un récit plus ou moins secret, mais quand un homme devient père, l'histoire est vécue non pas au service, mais dans la conscience permanente d'un autre individu, ou de plusieurs. Quel que soit le mal qu'on se donne pour éviter ça, la paternité est un récit, une chose racontée non seulement à, mais aussi par les autres en question.

Ce père-là, « brutal et malheureux », entre misère et alcoolisme, a fait le malheur de ses proches et le sien propre.

Citation :
Demain, me dis-je, la situation redeviendrait normale. Il s'écoulerait encore un certain temps avant que je me rende compte qu'en dépit des efforts de ma mère, ou des nôtres, il n'y aurait jamais de situation normale à laquelle revenir.

Histoire cent fois racontée d'une enfance annihilée par l'image d'un père inacceptable, puis d'un adolescent qui reproduit les schémas qui lui ont été transmis dans une terrible descente aux enfers.

Citation :
Je n'attendais rien. Il n'était pas question que le chemin de l'excès mène au palais de la sagesse.L'excès était, pour moi, une tentative désespérée de préserver quelque chose d'inhumain, de me cramponner à la sauvagerie. Je savais que le fait d'être un homme était lié à cette sauvagerie : sauvagerie, non pas barbarie, mais sauvagerie des oiseaux et des animaux, sauvagerie d'un vent âpre dans les  herbes, sauvagerie de la mer, sauvagerie de ce qui reste indompté.


J'y ai rarement vu une telle lucidité, une telle humble sobriété, une telle subtilité dans l'appréhension des ambiguïtés qui nous mènent et malmènent, une telle empathie au monde croisée d'une épouvante face à son épouvante.


C'est un très beau texte, écrit dans une langue limpide, avec des portraits qui soulignent l'extrême humanité de l'auteur, cet homme qui dut attendre d'être père, non pas pour pardonner, mais envisager qu'il « pourrai[t] arriver à pardonner ».

Citation :
On ne peut apprendre à s'aimer soi-même qu'à condition de trouver à aimer au moins une chose au monde ; peu importe quoi. Un chien, un jardin, un arbre, un vol d'oiseaux, un ami. J'entends par là que le vieux cliché de psychologie populaire est presque vrai dès lors qu'on le renverse : on apprend à s'aimer soi-même en aimant le monde qui nous entoure.


Du grand art.

Citation :
Nous sommes dressés à dissimuler l'imagerie de nos vies rêvées - et pourtant, ces images forment un monde en elles-mêmes, elles constituent une écologie, et c'est vers ce monde, vers cette écologie, que j'imagine m'acheminer quand je caresse un long rêve de départ, un après-midi, me projetant au loin, ailleurs, avec une poignée de pièces dans la poche et un petit vent frais qui agite les herbes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 54
Localisation : Peu importe

John Burnside - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: John Burnside   John Burnside - Page 11 Icon_minitimeDim 26 Oct 2014 - 16:33

Je note ce livre , je vais l'acquérir .
Merci Topocl pour ces extraits ! Very Happy
Je le lirai ...dans quelques temps ! Wink

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




John Burnside - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: John Burnside   John Burnside - Page 11 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
John Burnside
Revenir en haut 
Page 11 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» John Lennon
» Le lac de glace (John Farrow)
» Multinational fleet & exercices
» Eguermin
» La Ligne verte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de culture anglaise et (ou) gaëlique (par auteur ou fils spécifiques) :: Littérature écossaise et galloise-
Sauter vers: