Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 John Burnside

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

John Burnside - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: John Burnside   John Burnside - Page 12 EmptyLun 27 Oct 2014 - 8:38

topocl a écrit:
Un mensonge sur mon père

Du grand art.

Il faut vraiment que je le lise. J'avais été bluffée par La maison muette. Un peu moins par Scintillation. Mais celui-ci, je crois l'avoir dans ma PAL, trouvé chez Gibert Joseph.

Un auteur découvert grâce à Marko!
Revenir en haut Aller en bas
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 54
Localisation : Peu importe

John Burnside - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: John Burnside   John Burnside - Page 12 EmptyLun 27 Oct 2014 - 9:14

Aeriale a écrit:


. J'avais été bluffée par La maison muette.

Je l'ai dans ma PAL depuis longtemps mais il me fait peur . intense reflexion

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

John Burnside - Page 12 Empty
MessageSujet: AL depuis hier    John Burnside - Page 12 EmptyLun 27 Oct 2014 - 9:25

églantine a écrit:
Aeriale a écrit:


. J'avais été bluffée par La maison muette.

Je l'ai dans ma PAL depuis longtemps mais il me fait peur . intense reflexion

je l'ai dans ma LAL dentsblanches !
Revenir en haut Aller en bas
http://topocleries.wordpress.com/
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 54
Localisation : Peu importe

John Burnside - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: John Burnside   John Burnside - Page 12 EmptyLun 27 Oct 2014 - 11:09

topocl a écrit:
églantine a écrit:
Aeriale a écrit:


. J'avais été bluffée par La maison muette.

Je l'ai dans ma PAL depuis longtemps mais il me fait peur . intense reflexion

je l'ai dans ma LAL dentsblanches !
On pourrait le lire de concert ?

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

John Burnside - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: John Burnside   John Burnside - Page 12 EmptyLun 27 Oct 2014 - 13:27

Et ma prochaine lecture sera certainement L'été des noyés. Je l'ai emprunté à la médiathèque.
Revenir en haut Aller en bas
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

John Burnside - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: John Burnside   John Burnside - Page 12 EmptyMar 28 Oct 2014 - 9:30

églantine a écrit:
topocl a écrit:
églantine a écrit:
Aeriale a écrit:


. J'avais été bluffée par La maison muette.

Je l'ai dans ma PAL depuis longtemps mais il me fait peur . intense reflexion

je l'ai dans ma LAL dentsblanches !
On pourrait le lire de concert ?
On pourrait y réfléchir Very Happy !
Revenir en haut Aller en bas
http://topocleries.wordpress.com/
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

John Burnside - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: John Burnside   John Burnside - Page 12 EmptyMer 29 Oct 2014 - 21:41


Je suis littéralement envoûtée par l'atmosphère de L'été des noyés et la langue de John Burnside (traduction de Catherine Richard).

Avadoro a écrit:
Le style de Burnside est très lent, suivant les méandres des réflexions de Liv. J'ai été sensible à cette méditation autour d'une perte, bousculé par la dimension statique de l'intrigue qui révèle une peur insaisissable.

Marko a écrit:


Dérouté par le sur-place du récit mais envoûté par l'écriture qui circonscrit des paysages fantomatiques, extérieurs comme intérieurs.

Lecteurs pressés, ce n'est même pas la peine d'essayer... content

Je prends tout mon temps et m'en délecte. aime
Pourvu que ce soit comme cela jusqu'à la fin du roman!
Revenir en haut Aller en bas
domreader
Zen littéraire
domreader

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

John Burnside - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: John Burnside   John Burnside - Page 12 EmptyJeu 30 Oct 2014 - 9:29

églantine a écrit:
Aeriale a écrit:


. J'avais été bluffée par La maison muette.

Je l'ai dans ma PAL depuis longtemps mais il me fait peur . intense reflexion

Je te comprends, j'avais la gorge serrée en le lisant et j'ai hésité longtemps devant la cruauté du récit.

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

John Burnside - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: John Burnside   John Burnside - Page 12 EmptyJeu 30 Oct 2014 - 17:41

Vous avez tous l´air enthousiastes! Et je ne le connais pas. Alors je le note!

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

John Burnside - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: John Burnside   John Burnside - Page 12 EmptyLun 13 Avr 2015 - 18:54

L'été des noyés

Plein de choses séduisantes a priori dans ce livre : une île de la Norvège septentrionale, qui vit dans une longue nuit ou dans un  jour sans fin, peuplée d'originaux, qui ont en commun  leurs solitudes et leurs folies, au sein de  paysages immenses, battus par la mer, aux lumières déroutantes . Tout cela baigne dans une ambiance étrange, avec un arrière-fond de légendes mystérieuses. Le retrait, la disparition, les limites entre la réalité et toutes ses distorsions : visions, rêve, croyances et divers jetages de sort… sont les fils rouges de ce roman où rien n’est sûr, et qui flirte l'air de rien avec le fantastique.

J'aurais pu pleinement apprécier la façon de John Burnside de prendre son temps dans ces  paysages sauvages, de ne donner de solution à rien, s'il avait choisi la légèreté pour entrecroiser ses mystères multiples autour de l'étrangeté, l'hypersensibilité de l'héroïne, sa capacité à comprendre les autres et soi-même à travers un frémissement de sourcils, ou un simple coup de vent qui fouette ses intuitions. Son lyrisme poétique, souvent brillant,  m'a finalement  paru d'un sérieux un peu bourratif.
Revenir en haut Aller en bas
http://topocleries.wordpress.com/
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

John Burnside - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: John Burnside   John Burnside - Page 12 EmptyMar 14 Avr 2015 - 9:52

topocl, ton commentaire me rappelle un peu mon sentiment avec Les empreintes du diable où j'avais remplacé 'sérieux' par 'solide', donnant quelque chose d'un peu lourd à lire... J'ai croisé plusieurs fois Scintillation, je ne l'ai pas acheté, La maison muette reste pour moi le grand livre de Burnside...

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

John Burnside - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: John Burnside   John Burnside - Page 12 EmptyMar 14 Avr 2015 - 10:12

"Séduisantes" ah ! je continue ton commentaire Topocl, 2ème paragraphe ça se gâte et le mot final "bourratif" me dissuade.

Donc si je vous lis bien si je fais connaissance avec cet auteur je note "la maison muette" et "Scintillation" ?

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

John Burnside - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: John Burnside   John Burnside - Page 12 EmptyMar 14 Avr 2015 - 10:17

Il faudrait un troisième avis pour te faire une bonne idée, Bédou !

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

John Burnside - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: John Burnside   John Burnside - Page 12 EmptyMar 14 Avr 2015 - 11:19

En fait j'ai adoré Un mensonge sur mon père, qui est un récit autobiographique, donc bien ancré dans la réalité. J'ai l'impression que dans sa prose de fiction, il y a un souffle, un lyrisme, qui peuvent emporter mais qui, moi, me submergent un peu (je dis bien un peu, ce n'est pas le truc où je me sens totalement noyée, mais plutôt comme un malaise dérangeant)
Revenir en haut Aller en bas
http://topocleries.wordpress.com/
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

John Burnside - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: John Burnside   John Burnside - Page 12 EmptyMar 14 Avr 2015 - 20:34

donc je note que je dois lire Burnside, lequel ? je vais faire un tirage ! sourire

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




John Burnside - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: John Burnside   John Burnside - Page 12 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
John Burnside
Revenir en haut 
Page 12 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» Multinational fleet & exercices
» Ranger John Van Cott 5 th Ranger Bn D.Co
» Auteur en sursis (John Colapinto)
» IMPACT ET VISION JOHN IMAGE VOL 142 LES COMBATTANTS DE JOBURG
» JOHN COLTRANE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de culture anglaise et (ou) gaëlique (par auteur ou fils spécifiques) :: Littérature écossaise et galloise-
Sauter vers: