Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 La loi LRU (réforme des universités)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Alfred Teckel
Envolée postale
Alfred Teckel

Messages : 259
Inscription le : 16/11/2007
Localisation : Lorrain en exil à Paris

La loi LRU (réforme des universités) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La loi LRU (réforme des universités)   La loi LRU (réforme des universités) - Page 2 Icon_minitimeLun 3 Déc 2007 - 9:04

Bédoulène a écrit:

J'ai été déléguée syndicale (et oui Alfred c'est utile) à peu près 8 ans, siègeant donc dans certaines commissions.


Je ne vois pas où j'ai dis l'inverse... Je n'ai de leçon de syndicalisme à prendre de personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesdautomne.spaces.live.com
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

La loi LRU (réforme des universités) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La loi LRU (réforme des universités)   La loi LRU (réforme des universités) - Page 2 Icon_minitimeLun 3 Déc 2007 - 17:59

Alfred je regrette que tu aies pensé que je voulais donner des leçons de syndicalisme. Je souhaitais simplement relever l'utilité des Syndicats dans le fonctionnement de l'Université.

Mais je te fais un mp.

à bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alfred Teckel
Envolée postale
Alfred Teckel

Messages : 259
Inscription le : 16/11/2007
Localisation : Lorrain en exil à Paris

La loi LRU (réforme des universités) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La loi LRU (réforme des universités)   La loi LRU (réforme des universités) - Page 2 Icon_minitimeLun 3 Déc 2007 - 19:31

Comme précisé par mp, je visais les syndicats étudiants, pas les syndicats de personnel. Les syndicats étudiants politisent à outrance (à droite comme à gauche) les choses et ne font vraiment pas, à mon sens, avancer les choses. Du moins, de ce que j'en ai vu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesdautomne.spaces.live.com
Senhal
Envolée postale
Senhal

Messages : 165
Inscription le : 17/07/2007
Age : 37
Localisation : Villeurbanne

La loi LRU (réforme des universités) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La loi LRU (réforme des universités)   La loi LRU (réforme des universités) - Page 2 Icon_minitimeLun 3 Déc 2007 - 20:05

Alfred Teckel a écrit:
Alors oui, ces gens, comme j'en ai vu, qui faisaient leur DEUG en 4 ans au lieu des 3 permis parce qu'ils avaient eu une dérogation, et qui bien souvent encore rataient leur DEUG, mais c'est pas grave, papa-maman payaient, et qui l'année suivante s'inscrivaien dans une autre filière et continuaient à polluer la fac, alors oui, j'estime que les foutre dehors ne seraient pas un grand mal, bien au contraire...
Mais la fac perdrait de son charme sourire

Bah... c'est vrai que les syndicats d'étudiants sont pas bien dégourdis pour faire quelque chose d'efficace, dans mon vécu, mais je pense pas qu'il faille attaquer leur présence dans son fondement.

En fait dans la situation actuelle, je pense que les enseignants du supérieur devraient un peu plus se bouger le cul, parce que ce sont eux qui sont censés avoir des idées lumineuses (si ça ne sert qu'à écrire des bouquins, c'est un peu vain) et que de toute ma vie d'étudiante j'en ai jamais vu qu'un seul qui se bougeait pour régler les problèmes avec l'administration de l'université ou pour les décisions prises plus haut. Les étudiants ont pas la science infuse, ils ne savent déjà pas réellement comment se passent les choses dans une université (ça concerne même la majorité de ceux qui pensent le savoir), alors ils ne peuvent pas réagir de façon adaptée contre ce qui est en train de se passer, ce qui se passait et ce qui se passera.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.vampirisme.com
mimi
Sage de la littérature
mimi

Messages : 2032
Inscription le : 19/07/2007
Localisation : Auvergne

La loi LRU (réforme des universités) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La loi LRU (réforme des universités)   La loi LRU (réforme des universités) - Page 2 Icon_minitimeMer 5 Déc 2007 - 0:49

Ce que je constate dans le lycée de mon fils, c'est le manque d'organisation et de coordination des grèves. L'information ne passe pas aux parents d'élèves et difficilement entre lycéens eux-mêmes. Une Assemblée Générale est décidé on ne sait comment ni par qui et, si on l'apprend la veille, c'est sous forme de rumeurs (que les lycéens propagent) car même l'administration ne peut nous renseigner et le lendemain, c'est un vote dans la cour du lycée (les lycéens se scindent en 2 groupes : le groupe des Pour et le groupe des Contre).
Comme le Pour est majoritaire dans le lycée de mon fils (c'est un exemple), le lycée est bloqué mais l'élève qui n'a pas pu participer à l'Assemblée Générale pour x raison apprend que le lycée est bloqué en se rendant normalement au lycée. Résultat, il se retrouve dans la rue pour la journée s'il habite loin.

Ce que je trouve regrettable dans tout cela, c'est qu'il y ait eu des blessés dont 1 lycéen de 17 ans gravement blessé à l'oeil à Nantes, par exemple lors d'une intervention musclée des CRS.
On n'avait pas de CRS matraquer des étudiants et lycéens depuis 68 non ? C'est une radicalisation claire des interventions de la force publique. Est-ce bien nécessaire ? Tout cela parce qu'aucun syndicat ou force politique ne soutient fortement leurs revendications et ne défile avec eux ? (soit dit en passant, je ne pense pas qu'il ait plus de glandeurs actuellement dans les facs qu'il n'y en avait en 68.)

En déposant mon fils, le matin devant son lycée, sans trop savoir s'il a cours ou pas, j'ai la désagréable impression de l'abandonner à son sort et je me demande bien où sont les adultes chargés de l'encadrer, l'éduquer, le protéger (ben oui à 15 ans, on en a encore besoin). Et les fédérations de parents d'élèves, où sont-elles ? Aucune nouvelle, non plus !

Sur le sujet de l'orientation des jeunes en fac ou non, des "glandeurs" qui ne savent pas trop quoi faire après le bac, il y a un sujet sérieux de réflexion à mener. Il ne s'agit pas ici de parler de sélection, il a déjà été dit que la sélection se faisait d'elle-même (30 % de reçu en 1ère année de fac droit si je me souviens bien) mais bien d'orientation. Je passe sur les privilégiés qui auront le "loisir" de quadrupler leur année, il y en aura toujours quoique j'ai entendu dire que "l'élite" elle-même avait du mal à se renouveler du fait de l'incapacité de notre système éducatif. Un comble, non ? innocent .

Le Gouvernement actuel propose l'orientation active des bacheliers.
Je n'aime pas trop la formule mais je pense qu'effectivement, il y a fort à faire sur le sujet. Qu'en pensez-vous ?

http://www.lemonde.fr/web/chat/0,46-0@2-3224,55-983347,0.html?xtor=RSS-3224

;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




La loi LRU (réforme des universités) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La loi LRU (réforme des universités)   La loi LRU (réforme des universités) - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
La loi LRU (réforme des universités)
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Tofu en forme de nouilles!
» S'habiller selon la forme de son corps
» réforme de la première année d'études médicales
» Bunkering (remplir la soute à charbon)
» orthographe contre ortograf, le duel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Un moment de détente… :: L'humain, la société, la nature...-
Sauter vers: