Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Abé Kôbô

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Ariane SHOYUSKI
Sage de la littérature
Ariane SHOYUSKI

Messages : 2372
Inscription le : 17/04/2014

Abé Kôbô - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Abé Kôbô   Abé Kôbô - Page 5 Icon_minitimeSam 6 Sep 2014 - 1:01

Merci beaucoup pour les commentaires très intéressant, Pia, Shanidar.
Je suis encore à peu près à la page 200. Et juste une chose.
Shanidar a écrit:
J'ai d'ailleurs une question : est-ce qu'il existe un B. ?
Si, si. Il y a une toute petite épisode de B de la page 106 à 111.
Le narrateur trouve une boîte jetée (écrasée) quand il est encore débutant.

Kôbô a apparemment enlevé un chapitre du "cas de B" au dernier moment. Il y a une trace dans sa bande annonce (?).
L'homme-boîte (B) subit une attaque de quelqu'un. Après une bagarre, un des deux meurt.

"Comme son blouson est déchiré, on voit sa chemise à motifs fleuris (voir la page 55 !)".
"Ce qui est embêtant un peu est le calcul à partir de là. Alors lequel est mort ? Lequel est encore en vie ? Si c'est B qui a été assassiné, comment ça deviendra ? Malheureusement le résultat sera le même. Ce sera un cadavre banal par un accident inexplicable. La condition qui l'a protégé autrefois le laisse mourir sans problème cette fois. L'attaquant déguisé un homme-boîte pourrait être exclu de la liste des suspects en raison d'être visiblement l'homme-boîte. La boîte est certainement un refuge idéal. Quand on ne trouve pas de changement de l'apparence, il est valable comme le même homme-boîte, même si le contenu est différent. L'assassinat de homme-boîte est par nature un crime parfait. B est donc toujours B".


Dernière édition par Ariane SHOYUSKI le Mer 10 Sep 2014 - 0:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Abé Kôbô - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Abé Kôbô   Abé Kôbô - Page 5 Icon_minitimeSam 6 Sep 2014 - 19:35

Génial ! Merci pour ces précisions qui nous invitent à penser que tous les hommes-boîtes sont le même homme mais qu'ils ont tous un destin différent. Ce qui me fait penser aux histoires d'univers parallèles, comme chez Blanqui qui écrivant dans une prison imagine des milliards de Blanqui écrivant au même moment la même réflexion mais qui vont vivre des destins différents parce qu'ils vivent tous dans des univers différents...

(A rapprocher également de L'invention de Morel de Bioy Casarès à découvrir par ici). C'est passionnant !

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ariane SHOYUSKI
Sage de la littérature
Ariane SHOYUSKI

Messages : 2372
Inscription le : 17/04/2014

Abé Kôbô - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Abé Kôbô   Abé Kôbô - Page 5 Icon_minitimeLun 8 Sep 2014 - 0:00

Merci beaucoup pour cette suggestion, Shanidar !
J'ai déjà entendu son nom plusieurs fois. Mais je ne savais pas qu'il s'agit de l'auteur de l'original de Marienbad. J'ai regardé un peu son fil. C'est vrai. Il y a sûrement quelques points communs avec Kôbô ABE.
C'est intéressant tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allumette
Main aguerrie


Messages : 558
Inscription le : 31/12/2007
Age : 43

Abé Kôbô - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Abé Kôbô   Abé Kôbô - Page 5 Icon_minitimeMar 9 Sep 2014 - 22:07

J'ai découvert Kôbô Abé avec L'homme boîte.

La lecture de ce livre est surprenante, inhabituelle, rien n'est linéaire, ou alors pas longtemps. Le patchwork ne prend que peu à peu toute sa dimension.

Soit le lecteur est dérouté et il stoppe sa lecture, soit, curieux, étonné, il continue et découvre une façon de lire où le lecteur est sans cesse questionné et sur des thématiques variées allant de la marginalisation contrainte ou choisie, de la marginalisation "matérielles"ou psychique en passant par les relations de l'homme (boîte) à l'Autre : Voir, Etre vu, Se cacher, Exhiber, Surveiller. Même si le jeu des correspondances au fil de la lecture est complexe, Kôbô interroge le lecteur sur bien des sujets tabous comme le suicide, le viol, la nudité, la maladie mentale etc.
Même un homme boîte ne peut être complètement protéger de l'extérieur, de l'Autre car finalement le désir, le plaisir ou autres apparaît tout ou tard entraînant l'homme boîte à lâcher ou envisager de la faire sa boîte si confortable. On ne peut vivre sans l'Autre.

Je ne regrette pas d'avoir découvert ce livre et cet auteur, même si, je dois l'avouer, au tiers du livre, j'ai failli arrêter vu la construction type puzzle du livre. L'écriture dynamique et les questionnements si intéressants prennent le dessus !

_________________
Au revoir bonjour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ariane SHOYUSKI
Sage de la littérature
Ariane SHOYUSKI

Messages : 2372
Inscription le : 17/04/2014

Abé Kôbô - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Abé Kôbô   Abé Kôbô - Page 5 Icon_minitimeMer 10 Sep 2014 - 0:02

Je trouve que ton commentaire est très joli et juste. Je ne pourrai jamais écrire comme toi même si je reste encore trente ans en France. Je suis jalouse. content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

Abé Kôbô - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Abé Kôbô   Abé Kôbô - Page 5 Icon_minitimeMer 10 Sep 2014 - 4:51

Allumette a écrit:


est sans cesse questionné et sur des thématiques variées allant de la marginalisation contrainte ou choisie, de la marginalisation "matérielles"ou psychique en passant par les relations de l'homme (boîte) à l'Autre : Voir, Etre vu, Se cacher, Exhiber, Surveiller. Même si le jeu des correspondances au fil de la lecture est complexe, Kôbô interroge le lecteur sur bien des sujets tabous comme le suicide,   la maladie mentale etc.

Nous avons eu souvent eu les mêmes impressions de lecture!

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allumette
Main aguerrie


Messages : 558
Inscription le : 31/12/2007
Age : 43

Abé Kôbô - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Abé Kôbô   Abé Kôbô - Page 5 Icon_minitimeMer 10 Sep 2014 - 7:58

Ariane SHOYUSKI a écrit:
Je trouve que ton commentaire est très joli et juste. Je ne pourrai jamais écrire comme toi même si je reste encore trente ans en France. Je suis jalouse. content
Oh, merci Ariane, tu me fais rougir...
De quelle origine es-tu toi ?


pia a écrit:
Allumette a écrit:


est sans cesse questionné et sur des thématiques variées allant de la marginalisation contrainte ou choisie, de la marginalisation "matérielles"ou psychique en passant par les relations de l'homme (boîte) à l'Autre : Voir, Etre vu, Se cacher, Exhiber, Surveiller. Même si le jeu des correspondances au fil de la lecture est complexe, Kôbô interroge le lecteur sur bien des sujets tabous comme le suicide,   la maladie mentale etc.

Nous avons eu souvent eu les mêmes impressions de lecture!

Oui, très juste Pia, c'était très agréable !

_________________
Au revoir bonjour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ariane SHOYUSKI
Sage de la littérature
Ariane SHOYUSKI

Messages : 2372
Inscription le : 17/04/2014

Abé Kôbô - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Abé Kôbô   Abé Kôbô - Page 5 Icon_minitimeMer 10 Sep 2014 - 15:08

Allumette a écrit:
De quelle origine es-tu toi ?
Mais voyons ! Je suis japonaise. C'est pour cela que j'ai lu ce roman en version originale avec vous.
Ah bon. Tu ne savais pas... Razz
Parce que tu es revenue à ce forum assez récemment. Quand tu es re-arrivée, j'étais au Japon en vacance.
Enchantée ! sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allumette
Main aguerrie


Messages : 558
Inscription le : 31/12/2007
Age : 43

Abé Kôbô - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Abé Kôbô   Abé Kôbô - Page 5 Icon_minitimeMer 10 Sep 2014 - 21:46

Ariane SHOYUSKI a écrit:
Allumette a écrit:
De quelle origine es-tu toi ?
Mais voyons ! Je suis japonaise. C'est pour cela que j'ai lu ce roman en version originale avec vous.
Ah bon. Tu ne savais pas... Razz
Parce que tu es revenue à ce forum assez récemment. Quand tu es re-arrivée, j'étais au Japon en vacance.
Enchantée ! sourire

Ah mais oui !!! conciliabule Je recolle les morceaux ! Ravie également sunny

_________________
Au revoir bonjour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pointvirgule
Espoir postal
Pointvirgule

Messages : 30
Inscription le : 22/06/2015
Localisation : l'union

Abé Kôbô - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Abé Kôbô   Abé Kôbô - Page 5 Icon_minitimeMer 24 Juin 2015 - 16:30

eXPie a écrit:
Arabella a écrit:
Cela me soulage étrangement ce que tu en écris eXPie, j'ai eu un peu la même sensation, c'était intellectuellement sans doute intéressant, mais pas un véritable plaisir de lecture. On se sens presque coupable de ne pas apprécier vraiment un livre si visiblement intelligent, si plein de sens qui pour ma part m'ont échappé en grande partie. Mais c'est peut être différent si on le lit en japonais.
A ton service !

Je crois qu'il y a pas mal de lecteurs qui n'osent pas dire qu'ils n'aiment pas tel ou tel livre, parce qu'il est certifié "chef-d'oeuvre".
On ne peut pas aimer tous les chefs-d'oeuvres estampillés ; de plus, certains sont de fausses valeurs et vieillissent mal.
Ensuite... il y a le problème de la traduction.
Ou alors il faut certains pré-requis socio-culturels que nous ne possédons pas toujours.
J'ai quand même lu, sur le net, des gens qui s'extasiaient sur le style du roman. Ca, ça m'a quand même vraiment étonné, à croire qu'on n'avait pas lu le même livre, ou la même traduction.

je suis d'accord avec vous sur le style déconcertant lourd et alambiqué de ce roman. Pourtant malgré le coté rébarbatif de l'écriture, j'ai été réellement prise par la force cette histoire et c'est cela qui a primé. Avec le recul je me dis que finalement même si la traduction a été mal réalisée (ou peut être pas) ce rythme heurté de lecture, ces phrases longues et inharmonieuses collent à ce récit et met en relief son côté angoissant et absurde, cet enfermement que l'on sent progressif et irrévocable.
En bref, si le thème avait été tout autre, je crois que j'aurai abandonné en cours de route. Ici ce n'est pas choquant (pour moi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Abé Kôbô - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Abé Kôbô   Abé Kôbô - Page 5 Icon_minitimeMer 24 Juin 2015 - 20:52

C'est de La femme des sables qu'il s'agît ?

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ariane SHOYUSKI
Sage de la littérature
Ariane SHOYUSKI

Messages : 2372
Inscription le : 17/04/2014

Abé Kôbô - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Abé Kôbô   Abé Kôbô - Page 5 Icon_minitimeJeu 25 Juin 2015 - 0:18

Oui, je pense qu'il s'agit de la femme des sables, Animal.
C'est vrai que l'écriture d'Abé ma paraît parfois un peu lourde surtout quand il cherche à expliquer avec trop de logique. Au Homme-boîte aussi un peu. Mais ça me plaisait bien quand j'étais ado car je rêvais d'être une femme philosophe. Je n'ai pas lu la traduction française. Mais en japonais on peut tout de même le lire assez agréablement et harmonieusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Abé Kôbô - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Abé Kôbô   Abé Kôbô - Page 5 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Abé Kôbô
Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature asiatique (par auteur ou fils spécifiques) :: Littérature japonaise-
Sauter vers: