Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Anna Gavalda

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
AuteurMessage
uolav
Agilité postale
uolav

Messages : 663
Inscription le : 27/11/2009
Age : 56
Localisation : CAEN

Anna Gavalda - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Anna Gavalda   Anna Gavalda - Page 8 Icon_minitimeJeu 10 Mar 2011 - 7:57

les nouvelles de "je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part" sont toutes tirées de faits divers réels, (le terrible carambolage de l'autoroute A13, le viol de la vétérinaire et sa vengeance ou l'histoire du sanglier). J'avais beaucoup aimé, "ensemble c'est tout" et "échappée belle" également (beaucoup moins "je l'aimais")
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
touti
Main aguerrie
touti

Messages : 589
Inscription le : 07/08/2011
Age : 46
Localisation : Nancy

Anna Gavalda - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Anna Gavalda   Anna Gavalda - Page 8 Icon_minitimeJeu 11 Aoû 2011 - 13:40

Je suis en train de lire les nouvelles "Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part"

I.I.G sur la femme enceinte

et

Le fait du jour sur l'accident

oua elles sont bouleversantes dans la manière dont l'histoire est racontée, la fin tombe comme un couperet

J'aime beaucoup Gavalda, celui ci est différent car il s'agit de nouvelles courtes mais ça n'enlève rien au style.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harelde
Zen littéraire
Harelde

Messages : 6465
Inscription le : 28/04/2010
Age : 44
Localisation : Yvelines

Anna Gavalda - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Anna Gavalda   Anna Gavalda - Page 8 Icon_minitimeJeu 11 Aoû 2011 - 13:49

touti a écrit:
J'aime beaucoup Gavalda, celui ci est différent car il s'agit de nouvelles courtes mais ça n'enlève rien au style.
J'aime bien également.
sourire

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
Mina79
Espoir postal


Messages : 27
Inscription le : 21/12/2011

Anna Gavalda - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Anna Gavalda   Anna Gavalda - Page 8 Icon_minitimeJeu 22 Déc 2011 - 13:32

Il n'y a pas longtemps, j'ai lu le recueil de nouvelles "Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part". Je ne connaissais pas l'auteur mais j'avais vu des citations d'elle sur internet et ca m'avait interessé.

Le titre du livre nous donne envie de le lire! Ce que je trouve original dans ce recueil c'est que les histoires n'ont aucun rapport les unes avec les autres, elles sont très courtes. Les narrateurs de chacunes de ces histoires sont très différents. Les histoires sont très réalistes et certains moments décris, je trouve qu'on les a tous ressenti un moment ou un autre dans nos vie.

Le hic, c'est que je n'aime pas du tout le style d'écriture. malgré le fait qu'il y ai quelques beaux passages comme dans la nouvelle "Permission". En fait c'est sa façon de raconter ces histoires qui me gêne. Son style rend ces histoires parfois très fades. J'ai eu l'impression tout au long de la lecture de ce receuil qu'elle passait à coté de quelque chose. C'est vraiment une sensation étrange car je trouve que les histoires sont originales et très réalistes mais qu'elles perdent de leur profondeur, de leur intensité à cause de l'écriture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ouliposuccion
Envolée postale


Messages : 236
Inscription le : 06/09/2011
Localisation : ouzbekistan

Anna Gavalda - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Anna Gavalda   Anna Gavalda - Page 8 Icon_minitimeMar 27 Déc 2011 - 6:38

La Consolante.

En ayant lu toute la collection Gavalda (eh oui j'aime lire Gavalda) , "La Consolante"est pour moi le livre le plus abouti de toute son oeuvre romanesque.
La stylistique de Gavalda a fait un bond en avant et sa rhétorique la propulse sur un tout autre genre littéraire.
Surement la raison pour laquelle son lectorat a boudé ce roman, Gavalda a rompu avec la surface fort appréciable de ses personnages mais qui reste somme toute superficielle pour plonger dans un travail d'écriture plus fouillé, structuré, étudiant les profondeurs de tout à chacun.
La lecture s'en fait plus "complexe" (peut-être plus soporifique pour certains).

J'aurais apprécié que "l'ascension Gavalda" soit véritablement un fait, malheureusement, le choix de plaire à son lectorat l'a emporté avec la version plus fournie de ses extraits de nouvelles parues chez France Loisirs...

"L'échappée belle «, le titre m'a fait sourire, oui, Gavalda l'a echappé belle après le fiasco de "La Consolante" mais à quel prix...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steven
Zen littéraire
Steven

Messages : 4499
Inscription le : 26/09/2007
Age : 47
Localisation : Saint-Sever (Landes)

Anna Gavalda - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Anna Gavalda   Anna Gavalda - Page 8 Icon_minitimeMar 27 Déc 2011 - 8:01

Chez Gavalda j'aime bien les nouvelles ; les romans sont trop épurés, on va dire comme ça. J'essaierai peut-être La consolante.

_________________
La seule chose que je sais, c'est que je ne sais rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Anna Gavalda - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Anna Gavalda   Anna Gavalda - Page 8 Icon_minitimeMer 4 Déc 2013 - 14:35

Anna Gavalda - Page 8 Phoeb410

Billie
Citation :
« Franck, il s’appelle Franck parce que sa mère et sa grand-mère adoraient Frank Alamo ( Biche, oh ma biche, Da doo ron ron, Maillot 38-37 et tout ça ) (si, si, ça existe…) et moi, je m’appelle Billie parce que ma mère était folle de Michael Jackson (Billie Jean is not my lover / She’s just a girl etc. ) . Autant dire qu’on ne partait pas avec les mêmes marraines dans la vie et qu’on n’était pas programmés pour se fréquenter un jour…»
A une époque, elle n'avait encore écrit qu'un livre ou deux, Anna Gavalda rédigeait une chronique régulière dans Le journal du dimanche. Elle y racontait avec une certaine insolence et une bonne acuité visuelle ce qu'était la vie d'une jeune parisienne BCBG. C'était futile, rigolo et acidulé. Sympathique, pour tout dire, cette Anna Gavalda qui ne se prenait pas au sérieux. Avec Ensemble c'est tout, elle a, semble t-il, atteint le niveau le plus haut auquel elle puisse prétendre avec des thèmes qui lui tenaient à coeur et des personnages fracassés qu'elles faisaient remonter du fin fond de la piscine, façon de parler. Billie lui ressemble pas mal, sur le fond, en tous cas. Son héroïne vient du quart monde, son meilleur copain, à la vie à la mort, a des penchants sexuels qui défrisent son entourage. Des êtres en souffrance qui vont bien finir par s'en sortir, on lui fait confiance pour ça à la Gavalda. Déjà que le sujet sent le réchauffé au micro-ondes, ça n'incitait pas à l'indulgence. Mais le pire c'est que la romancière a voulu se glisser dans la peau de Billie, une caillera qui va passer par toutes les humiliations et expérimenter le sordide de la vie avant, bingo, de se reprendre en main et de sauver son grand ami par la même occasion. Alors voilà, le style oral et les grossièretés à tire-larigot, ça va bien dix pages mais c'est désespérant à la longue. La vulgarité n'est pas excusable. Pas plus que l'idée pêchée chez Kechiche que la rédemption et l'illumination passent par la découverte du théâtre classique, ici celui de Musset. On ne badine pas avec la littérature, madame Gavalda. Billie, c'est du travail bâclé, un recyclage éhonté et rudimentaire de vos livres précédents et par la même occasion une claque dans la face des lecteurs qui ont goûté, peu ou prou, vos autres ouvrages et qui vous aiment bien, malgré tout. On va dire que c'est une grosse faute de goût et oublier vite fait cette ânerie (référence pas très fine à la couverture du livre).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 31
Localisation : Suède

Anna Gavalda - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Anna Gavalda   Anna Gavalda - Page 8 Icon_minitimeMer 4 Déc 2013 - 14:56

J'adore ton commentaire et la couverture du livre encore plus.

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»


Dernière édition par Heyoka le Mer 4 Déc 2013 - 17:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Anna Gavalda - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Anna Gavalda   Anna Gavalda - Page 8 Icon_minitimeMer 4 Déc 2013 - 14:59

yep elle est rhabillée pour l'hiver Mme Gavalda et avec une peau d'âne !!

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Anna Gavalda - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Anna Gavalda   Anna Gavalda - Page 8 Icon_minitimeMer 4 Déc 2013 - 18:31

Bon.
Et pourquoi cette couverture ??!

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Anna Gavalda - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Anna Gavalda   Anna Gavalda - Page 8 Icon_minitimeMer 4 Déc 2013 - 18:42

Queenie a écrit:
Bon.
Et pourquoi cette couverture ??!
oui, je me pose la même question depuis que ce livre est sorti.
Revenir en haut Aller en bas
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Anna Gavalda - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Anna Gavalda   Anna Gavalda - Page 8 Icon_minitimeMer 4 Déc 2013 - 19:24

Queenie a écrit:
Bon.
Et pourquoi cette couverture ??!
C'est un animal qui appartient à Mme Gavalda (si,si sérieux). Dans le roman, il est question d'ânes lors d'une randonnée dans les Cévennes.
Il est pas joli l'âne à Gavalda ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Anna Gavalda - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Anna Gavalda   Anna Gavalda - Page 8 Icon_minitimeMer 4 Déc 2013 - 19:32

Une des photos les plus laides que j'ai vu pour une couverture de livres...

Donc... au final, la photo c'est presque gratuit.
Encore plus ridicule.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

Anna Gavalda - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Anna Gavalda   Anna Gavalda - Page 8 Icon_minitimeMer 4 Déc 2013 - 19:34

traversay a écrit:
Queenie a écrit:
Bon.
Et pourquoi cette couverture ??!
C'est un animal qui appartient à Mme Gavalda (si,si sérieux). Dans le roman, il est question d'ânes lors d'une randonnée dans les Cévennes.
Il est pas joli l'âne à Gavalda ?
Hihi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Anna Gavalda - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Anna Gavalda   Anna Gavalda - Page 8 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Anna Gavalda
Revenir en haut 
Page 8 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
 Sujets similaires
-
» Anna Gavalda
» Maroc : Les news du lundi !
» Nina: I can smell your scent for miles.
» ISAAC ASIMOV PREDICTIONS EN 1964
» Anna kournikova

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: