Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Primo Levi

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Primo Levi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Primo Levi   Primo Levi - Page 4 Icon_minitimeLun 19 Aoû 2013 - 12:36

Je reviens d'un séjour à Cracovie (ville magnifique qui vaut mille fois le détour) et j'ai visité les camps d'Auschwitz I et de Birkenau hier. Expérience très troublante de par le fait d'inscrire dans une réalité concrète ces lieux tellement imaginés et source d'effroi. Troublant aussi de voir un tourisme de masse investir ces espaces sans pouvoir m'empêcher de penser qu'il puisse y avoir une part de fascination morbide derrière la dimension traumatique de l'expérience (nombreux cherchant les bons angles pour mieux photographier telle cellule de torture ou tels rails de train entrant dans le camp...). En tout cas je trouve une légitimité dans le fait de montrer et de préserver ce lieu pour transmettre une mémoire indispensable. J'ai en particulier été très ému de voir Birkenau pendant qu'un groupe de jeunes fuifs chantaient des messages d'amour et de paix (en tout cas je les suppose comme tels). ça apportait un apaisement face à la violence du lieu. J'ai donc envie de relire Primo Levi et peut-être d'autres témoignages que je ne connais pas encore. Ensuite je refermerai la page. Je ne retournerai jamais plus là-bas en tout cas même si je ne regrette pas de l'avoir fait malgré mes réticences.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Igor
Zen littéraire
Igor

Messages : 3524
Inscription le : 24/07/2010
Age : 66

Primo Levi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Primo Levi   Primo Levi - Page 4 Icon_minitimeLun 19 Aoû 2013 - 14:46

Je ne veux tout simplement jamais aller sur ces lieux.
Pas risquer d'y trouver quoi que ce soit d'émouvant ou de bassement voyeur.
Ça pue l'horreur, la mort et la honte de l’humanité à laquelle nous appartenons.

Les rescapés ont été et sont encore pour ceux encore vivant toujours des déportés.
De nouveaux camps n'ont cessé de voir le jour depuis et la honte continue.
Témoignages, conservation des lieux, films, rien n'y fait!

Et de plus des idées d'exclusion se répandent à chaque instant et nombreux sont prêts à prendre le relais...
Parfois pour ne pas dire souvent je suis terrifié!

_________________
Tranquille comme mon chien qui dort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Primo Levi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Primo Levi   Primo Levi - Page 4 Icon_minitimeLun 19 Aoû 2013 - 14:59

Igor a écrit:
Et de plus des idées d'exclusion se répandent  à chaque instant et nombreux sont prêts à prendre le relais...
Parfois pour ne pas dire souvent je suis terrifié!
Oui ces idées sont incroyablement dangereuses d'autant plus qu'elles s'expriment avec un sentiment de légitimité sous couvert de liberté d'expression. Primo Levi dit dans sa préface:

Beaucoup d'entre nous, individus ou peuples, sont à la merci de cette idée, consciente ou inconsciente, que "l'étranger, c'est l'ennemi". Le plus souvent, cette conviction sommeille dans les esprits, comme une infection latente; elle ne se manifeste que par des actes isolés, sans lien entre eux, elle ne fonde pas un système. Mais lorsque cela se produit, lorsque le dogme informulé est promu au rang de prémisse majeure d'un syllogisme, alors, au bout de la chaîne logique, il y a le Lager; c'est-à-dire le produit d'une conception du monde poussée à ses plus extrêmes conséquences avec une cohérence rigoureuse. Tant que la conception a cours, les conséquences nous menacent. Puisse l'histoire des camps d'extermination retentir pour tous comme un sinistre signal d'alarme.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Primo Levi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Primo Levi   Primo Levi - Page 4 Icon_minitimeLun 19 Aoû 2013 - 15:11

En effet, je pense qu'on sera unanimement d'accord sur la monstruosité du spectacle. Chacun après réagit à sa façon, certains se recueillent d'autres y vont pour ne pas oublier et d'autres refusent d'y aller par convictions, tous sont respectables.
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Primo Levi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Primo Levi   Primo Levi - Page 4 Icon_minitimeLun 19 Aoû 2013 - 15:24

Igor a écrit:
Je ne veux tout simplement jamais aller sur ces lieux.
Pas risquer d'y trouver quoi que ce soit d'émouvant ou de bassement voyeur.
Ça pue l'horreur, la mort et la honte de l’humanité à laquelle nous appartenons.
On reste ambivalent en étant à proximité de ce lieu. Y aller ou non? Je m'en serais finalement probablement voulu de ne pas l'avoir fait. Pour toutes sortes de raisons qui on trait à la mémoire et à au recueillement. Le mémorial invite à se souvenir et à transmettre ce que l'on sait ou ce que l'on a vu. C'est important. Reste l'aspect dérangeant d'en faire un lieu "touristique". Cet article parmi d'autres en témoigne:
Le point: Faut-il visiter Auschwitz?

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Igor
Zen littéraire
Igor

Messages : 3524
Inscription le : 24/07/2010
Age : 66

Primo Levi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Primo Levi   Primo Levi - Page 4 Icon_minitimeLun 19 Aoû 2013 - 15:41

Merci pour le lien Marko.
J'ai lu l'article et suis bien d'accord sur le travail de pédagogie réalisé à partir de là.
J'admire ces gens rien que de pouvoir y travailler.
Je n'ai pas regardé la vidéo -
Un film suffit à prendre conscience. Le message est là vivace inoubliable.

_________________
Tranquille comme mon chien qui dort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Primo Levi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Primo Levi   Primo Levi - Page 4 Icon_minitimeLun 19 Aoû 2013 - 16:22

Lire Levi et d' autres témoins  de cette horreur devraient suffire pour une prise de conscience.
Les textes sont nombreux et forts. Implacables. Mais le travail de mémoire devient de plus en plus difficile pour ceux -les plus jeunes- qui n' ont pas vécu cette période ou ne s' y sont pas attardé. Oubliant ou ignorant que le mal est ordinaire, banal,  et que, d' une façon ou d' une autre, il est présent partout.
Et c' est pour cela que Lucie Aubrac allait dans les écoles. Pour dire -et pas seulement pour dire, que la résistance devait toujours etre présente pour eux.

Résistez, voilà ce qu' elle répétait. C' était le mot esentiel. L' occasion de dire qu' il ne fallait ni se décourager ni accepter passivement tout ce qui détruit l' homme d' une façon ou d' une autre.
C' est tout ce qu' elle pouvait faire, espérer etre entendue. Bien plutot que de se présenter ostensiblment comme une femme  exemplaire. Et cela, elle l' a fait jusqu' au bout. C' est pour cela qu' elle reste exemplaire pour nous, les vivants.

Non, je ne pense pas qu' il faille visiter les camps. Pour moi, c' est plus la tentative de banalisation d' une horreur presqu' impensable de ce qui s' est passé là. La matérialisation d' une mauvaise conscience  vraiment trop tardive. Dans un endroit volontairement clean, aseptisé. Et que meme l' Eglise catholique a tenté d' annexer. A mon avis l' horreur est partout sauf là. Faut-il donc aller aussi au Burrundi, au Cambodge, en Sibérie, en Chine pour  prendre conscience de l' horreur du mal et de sa banalité ?

J' ai vu une fois ou peut etre deux le film de Resnais Nuit et brouillard. Je n' aurais plus le courage ni l' envie de le faire. Mais pour ceux qui veulent vraiment savoir, qu' ils regardent ce film s' ils le peuvent.

Je suis souvent demandé pourquoi  Primo Levi s' est suicidé.
Il y a certes le traumatisme, l' accumulation dans sa mémoire de tout ce que l' humanité peut produire de barbare contre l' homme. C' est à dire contre l' humanité ele-meme.
Je me suis demandé aussi s' il ne s' était pas rendu compte qu' il ne pourrait pas vraiment exprimer la monstruosité de la chose parce qu' elle était le fait d' hommes comme lui. Et qu' elle continuait à se pérpetrer sous ses yeux au cours des années qui ont suivi les camps et sa "libération"...
C' est peut etre cette impossibilité qui l' a conduit à se suicider, meme si j' aimerais croire le contraire.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Primo Levi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Primo Levi   Primo Levi - Page 4 Icon_minitimeLun 19 Aoû 2013 - 16:28

Là où l'on peut discuter à la limite c'est sur le verbe. Falloir. En effet, ce n'est pas une obligation ni un devoir de visiter les camps, il ne faut pas. Mais que ceux qui veulent y aller le puissent pour n'importe quelle raison de commémoration ou par curiosité historique me semble fondamental sinon on sacralise un lieu de manière malsaine en le rendant exceptionnel par l'interdiction d'y aller. Il fascinera alors de manière discutable.
Revenir en haut Aller en bas
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Primo Levi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Primo Levi   Primo Levi - Page 4 Icon_minitimeLun 19 Aoû 2013 - 16:32

bix229 a écrit:

Non, je ne pense pas qu' il faille visiter les camps.
Non, je ne pense pas qu'on puisse décider ce genre de chose pour les autres.(c'est déjà assez difficile pour soi-même)

bix229 a écrit:
Je suis souvent demandé pourquoi  Primo Levi s' est suicidé.
Je me suis souvent demandé pourquoi n’importe quelle personne s'est suicidée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Primo Levi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Primo Levi   Primo Levi - Page 4 Icon_minitimeLun 19 Aoû 2013 - 16:53

On commémore tous les 11 novembre la guerre de 1914. Les monuments aux morts ont-ils un impact sur l' opinion publique ? Les quelques monuments qui ont témoigné de l' horreur de cette inutile boucherie  - ils existent- et ont été érigés par des survivants de cette guerre. Ils  sont beaucoup plus utiles, à mon avis.  Se souvenir aussi des mutineries de soldats en 1917 et de ceux qui furent fusillés par l' Etat Major. Pour l' exemple. Et des femmes de soldats qui à la fin de la guerre criaient : Plus jamais ça !

Pour la visite des camps je maintiens  mes arguments, à savoir qu' il s' agit surtout de la matérialisation édulcorée d' une mauvaise conscience rémanente. Certes on peut aller les visiter de bonne foi et avec  les meilleures intentions.
Mais je continue à penser que l' horreur du génocide  et de toutes les horreurs humaines contre l' humanité  parout, tout le temps  pose et continuera à poser le questionnement  de ce qu' est l' homme à la lueur de ce que nous vivons, apprenons, lisons.

Et Levi -suicide ou pas- continuera à nourrir ce questionnment. Il est  plus que jamais nécesaire.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz


Dernière édition par bix229 le Lun 19 Aoû 2013 - 21:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Primo Levi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Primo Levi   Primo Levi - Page 4 Icon_minitimeLun 19 Aoû 2013 - 19:56

Ce n'est pas un monument aux morts mais un monument de l'horreur pour justement signifier ce que peut être l'horreur ultime, la bureaucratisation de la haine et de la mort.
Interdire les visites sanctuarisera, et laissera la propriété de ce lieu aux nazis et à leur histoire.
Bref c'est un sujet sans fin et c'est tant mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Cliniou
Sage de la littérature
Cliniou

Messages : 1116
Inscription le : 15/06/2009
Age : 48
Localisation : entre ici et ailleurs

Primo Levi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Primo Levi   Primo Levi - Page 4 Icon_minitimeLun 19 Aoû 2013 - 20:37

Aller voir ou ne pas aller voir ?
Laisser le choix, et la porte ouverte à la mémoire quoi qu’il arrive.
Je dirais que pour certains, c’est une nécessité psychique ; tout comme le parent qui perd son enfant et a besoin de matérialiser certains éléments pour enfin faire son deuil et continuer à vivre. L’imagination peut parfois donner des dimensions incontrôlées, le besoin de mettre des images sur des faits comme des mots sur des plaies est légitime.
Mon fils se pose – nous pose - beaucoup de questions, il est jeune encore mais il est très touché par l’histoire de notre société ainsi que notamment la commémoration de la guerre 14-18, a déjà écrit des articles et a besoin de concret.
Voir dans ce cas-là n’est pas du voyeurisme, mais plus un hommage à leur mémoire, une once de souffrance pour gommer un peu de la leur, un mal nécessaire pour une promesse de jamais plus.
Ne pas juger les gens qui y vont, qui y cherchent quelque chose que l’on ignore, des cons il y en a partout…les cons, ça ose tout…
Levi n’a jamais jugé ses bourreaux et a été dans les écoles pour porter son témoignage, éclairer, ouvrir l’esprit, etc.
On peut ne plus rien commémorer et laisser le libre arbitre au peuple, mais je reste convaincue que l’éducation a encore du bien à apporter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Primo Levi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Primo Levi   Primo Levi - Page 4 Icon_minitimeLun 19 Aoû 2013 - 20:59

L' éducation ? Oui, Cliniou, mais tout le monde n'  y a pas accès. L' information n' est pas également répartie.
Que Levi n' ait pas condamné ses bourreaux tient plus à la personne  profondément bonne et juste
qu' il était...ça ne veut évidemment pas dire qu' il ne condamnait pas la société et l' idéologie qui les avait produits.

Et sur le plan de la pédagogie, je pense que la leçon de lucie Aubrac est  plus que jamais valable.
 "Résistez" parce que nul n' est jamais à l' abri indéfiniment.... Résistez, y compris contre vous-meme.
Chaque jour démontre que l' anti sémitisme est toujours là et le racisme le plus ordinaire. Malheureusement...

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimi54
Zen littéraire
mimi54

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

Primo Levi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Primo Levi   Primo Levi - Page 4 Icon_minitimeLun 19 Aoû 2013 - 21:00

Se rendre un jour sur un de ces lieux de mémoire, ou ne pas s'y rendre relève en définitive de l'intime que nul, de l'extérieur ne peut se permettre de juger , d'autoriser, ou d'interdire.
Ils ont le mérite d'exister, d'être accessibles. Chacun a son cheminement personnel par rapport à cela; chargé d'une histoire qui est la sienne et celle de sa famille.

Avec les livres , c'est pareil. Certains peuvent les lire, d'autre non; Il y a des moments plus propices que d'autres.

Comme je l'ai dit, c'est intime. Nul ne peut juger des réactions des autres, et encore moins prévoir les siennes.

Merci Marko de nous avoir fait partager ton ressenti .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
Cliniou
Sage de la littérature
Cliniou

Messages : 1116
Inscription le : 15/06/2009
Age : 48
Localisation : entre ici et ailleurs

Primo Levi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Primo Levi   Primo Levi - Page 4 Icon_minitimeLun 19 Aoû 2013 - 21:04

L'éducation, tout le monde n'y a pas accès ?
Chez nous, elle est obligatoire et en elle réside le fait donner les outils pour plus tard à devenir l'homme que l'on souhaite devenir.
Il ne faut pas être universitaire pour être éduqué. C'est pour cela que j'ai parlé des cons.
Je m'excuse de ce langage mais pourtant, la part des choses doit être faite.
Je ne m'inquiète plus de ceux qui veulent être et rester cons. Je parle de ceux qui acceptent d'ouvrir leurs yeux et leurs oreilles.
Il faut laisser les témoignages du passé et ne pas juger celles et ceux qui ne les verront pas avec les mêmes yeux que toi,n'en feront pas le même usage que toi; c'est ça aussi l'éducation et elle est accessible à tous.Après, l'anonyme en fait ce qu'il veut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Primo Levi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Primo Levi   Primo Levi - Page 4 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Primo Levi
Revenir en haut 
Page 4 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Claude Levi Strauss
» CLAUDE LEVI-SRAUSS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature non romanesque (par auteur ou fils spécifiques) :: Témoignages-
Sauter vers: