Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Joseph O'Connor

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
odrey
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1958
Inscription le : 27/01/2009
Age : 40

MessageSujet: Re: Joseph O'Connor   Jeu 9 Fév 2012 - 20:31

De cet auteur je n'ai lu que A l'Irlandaise que je trouve très réussi. Redemption Falls est dans ma PAL. Il faudra que je le lise pour comparer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sylvain-
Envolée postale
avatar

Messages : 129
Inscription le : 29/05/2011

MessageSujet: Re: Joseph O'Connor   Ven 10 Fév 2012 - 19:27

"l'Etoile des mers " est également l'un de ses livres les plus réussi



"Printemps 1847. L'Etoile des mers, capitaine Josias Lockwod, quitte l'Irlande pour New York avec son lot de passagers qui incarnent à eux seuls le passé, le triste présent et l'improbable avenir de leur drôle de terre. La Grande Famine s'achève dans l'horreur et la seule issue, pour la plupart des habitants de l'île, a nom exil. A bord, une quinzaine de privilégiés se partagent, les cabines de 1re classe : une famille de propriétaires anglais établis depuis longtemps dans la verte Erin et récemment ruinés, leur servante au grand coeur naguère réduite par la brutalité des hommes à la condition de putain, un journaliste new-yorkais, un homme d'Eglise, un maharadjah curieux de découvrir le monde. Et plus bas, coincés dans l'entrepont quatre cents passagers ordinaires entassés dans la pire promiscuité et bientôt décimés par le typhus. Parmi ces derniers, un tueur qu'on surnomme le 'Fantôme', stipendié par un groupe d'extrémistes, et qui rêve d'exporter ses rêves de violence jusque dans le Nouveau Monde..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 50
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Joseph O'Connor   Ven 10 Fév 2012 - 22:31

sylvain- a écrit:
"l'Etoile des mers " est également l'un de ses livres les plus réussi

Je partage ton sentiment. Un talent de conteur formidable. Il faudra que je récidive un de ces jours avec un autre roman.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flibustière
Agilité postale
avatar

Messages : 884
Inscription le : 29/09/2012
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Joseph O'Connor   Sam 7 Sep 2013 - 0:28

L'Etoile des mers

Difficile de résumer un livre aussi riche. Ce livre est un enseignement. La Grande Famine sévit en Irlande en 1845-1850. Le mildiou, la maladie de la pomme de terre, cause de cette famine, a eu raison de ceux qui n'avaient rien d'autre à manger. Pour survivre, les Irlandais qui ont pu économiser le prix du voyage ont pu migrer en Amérique. Les autres n'auront pas eu cette chance. Le bateau, L'Etoile des mers, un rafiot est plein à craquer. Les pauvres se piétinent sur l'entrepont et la maladie, la famine et l'hiver en mer font encore des ravages. La mort est quotidienne. Les riches, eux, sont en première classe...
Le sujet du livre c'est l'histoire de la famine qui a ravagé l'Irlande mais dans ce roman, il y a des intrigues, une histoire de trahison et de vengeance, de prix à payer, des histoires d'amour terribles qui tiennent le lecteur en haleine.
Les personnages ont un lien entre eux : Pius Mulvey, margoulin et criminel, Lord Kingscourt et son épouse, Marie Duane leur bonne... Dixon, le journaliste et le narrateur ayant été présent à bord, qui nous parle de leur existence durant les années qui précèdent l'embarquement et les comptes qu'ils vont avoir à régler. Plusieurs voix s'expriment tour à tour, aussi celle du capitaine du navire qui témoignera lui aussi de la traversée, comme Dixon, des années après.

La structure du livre originale, documentée, l'écriture est plutôt classique avec des titres de chapitres comme on en faisant à la fin du XIXe-début XXe siècle. O'Connor nous livre des illustrations, des citations, un article de journal, des lettres et témoignages... Un grand roman à mes yeux.

_________________
"Il y a encore bien des lunes mortes, ou pâles, ou obscures, au firmament de la raison." (Cl. Lévi-Strauss)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Joseph O'Connor   Sam 7 Sep 2013 - 0:34

Et on remercie QUI ?  Phébus,  excellent éditeur ! bravo

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domreader
Zen littéraire
avatar

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

MessageSujet: Re: Joseph O'Connor   Sam 7 Sep 2013 - 7:38

Merci aussi à Flibustière ! cela fait un moment que je me promets de le lire celui-là et elle fait remonter le fil, c'est parfait.

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
avatar

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

MessageSujet: Re: Joseph O'Connor   Dim 8 Sep 2013 - 1:19

Contente aussi de voir remonter ce fil!
J'ai noté Les Bons Chrétiens, que je n'ai pas lu..

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kathel
Main aguerrie


Messages : 349
Inscription le : 16/01/2008

MessageSujet: Re: Joseph O'Connor   Sam 12 Mar 2016 - 22:15

Un nouveau roman de Joseph O'Connor vient de sortir chez Phébus.


D'après l'éditeur :

Robbie et Fran se rencontrent au début des années 80 dans les couloirs d’une université de la périphérie londonienne. De leur amitié naît l’idée d’un groupe que rejoignent rapidement les jumeaux Seán et Trez, The Ships in the Night. Portés par les excentricités de Fran, un tube planétaire et une tournée mythique en 1986, leur trajectoire météorique marquera l’histoire de la musique populaire de la décennie.

Trente ans plus tard, quinquagénaire rincé par la vie, Robbie tente d’écrire ses mémoires. Récit ironique et fiévreux, Maintenant ou jamais célèbre l’insouciance de la jeunesse, les amitiés perdues pour toujours… Avant qu’un soir de 2012 à Dublin, The Ships in the Night ne remontent sur scène…


J'ai craqué ce matin, mais ne sais pas encore quand je le lirai !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 73
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Joseph O'Connor   Dim 13 Mar 2016 - 6:50

tu as déjà fait le premier pas...........l'achat !

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Joseph O'Connor   Mar 30 Aoû 2016 - 17:13

Maintenant ou jamais

kathel a écrit:
Un nouveau roman de Joseph O'Connor vient de sortir chez Phébus.


J'ai craqué ce matin, mais ne sais pas encore quand je le lirai !


Ah, mais kathel, qu’est ce que tu attends?? Ce livre est un régal pur! Fonce!!!

Robby, la soixantaine, irlandais vivant à Londres sur une péniche, divorcé et père d'une adorable ado , ancien alcoolique qui n'a pas touché une guitare depuis 20 ans, se retourne sur ses jeunes années, quand entre 18 et 23 ans il a monté un groupe de rock avec trois copains, d'abord dans la cabane au fond du jardin, puis dans les pubs londoniens, puis...puis...puis au final adulé par les foules, à côté des plus grands sur toutes les scènes Etats-Uniennes, bien étonnés de se retrouver là. Et puis, et puis... les individualités et le temps ont fait se déliter tout cela.

C'est vu et revu, ce genre d'histoires, les amitiés indéfectibles, la fidélité et les trahisons, les déprimes et les petits ou grands bonheurs, la jeunesse perdue... Et la musique en toile de fond, celle qui rend la vie impossible car on doit la servir, celle qui rend la vie belle parce qu'elle vous le rend au centuple.

Mais le récit est formidable de simplicité, d'honnêteté, on vibre pour ces jeunes courageux, agaçants, têtes à claque, qui espèrent et désespèrent, quittent leurs parents en les aimant, fument et boivent, pleurent et jouissent, vivent à fond leur folie. Il y a un punch formidable là-dedans, une tendresse drôle, une nostalgie qui ne se nomme pas.

Toutes les pages parlent de la musique des années 80, et je ne peux qu'envier  le plaisir décuplé qu'on doit prendre à la lecture quand on connaît tous ces groupes qu'on voit défiler(il ne manque que Zappa!!), toutes ces musiques.
Quant au titre, je me demande comment l'éditeur a pu choisir aussi bateau et passe- partout, le titre anglais The Thrill of it All , c'était tellement mieux....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
kathel
Main aguerrie


Messages : 349
Inscription le : 16/01/2008

MessageSujet: Re: Joseph O'Connor   Mar 30 Aoû 2016 - 17:40

topocl a écrit:


Ah, mais kathel, qu’est ce que tu attends?? Ce livre est un régal pur! Fonce!!!


Justement... j'ai foncé ! Mais j'en attendais sans doute trop, et la notion de "régal pur" s'avère variable, très très variable, d'un individu à l'autre, car je me suis ennuyée, et n'ai éprouvé aucun intérêt pour ce groupe de rock. Je ne suis pas fan des romans biographiques, et pourtant, je crois que j'aurais préféré qu'il eût écrit sur un groupe existant, parce que là, je ne croyais pas du tout à ces personnages, ni au groupe qu'ils formaient, ni à la musique qu'ils jouaient...
J'ai bien fait de ne pas faire état ici de cette déception, finalement, tu aurais peut-être hésité à le lire ! content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kathel
Main aguerrie


Messages : 349
Inscription le : 16/01/2008

MessageSujet: Re: Joseph O'Connor   Mar 30 Aoû 2016 - 17:42

topocl a écrit:
C'est vu et revu, ce genre d'histoires, les amitiés indéfectibles, la fidélité et les trahisons, les déprimes et les petits ou grands bonheurs, la jeunesse perdue...

C'est l'impression qui a dominé chez moi, et je n'ai senti la sincérité que tu notes que par moments.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Joseph O'Connor   Mar 30 Aoû 2016 - 17:43

Bouhouh!!! Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 73
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Joseph O'Connor   Mar 30 Aoû 2016 - 19:14

un troisième avis ? dentsblanches

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Joseph O'Connor   

Revenir en haut Aller en bas
 
Joseph O'Connor
Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» 21 novembre - Voltaire / François Joseph Charles de Habsbourg-Lorraine
» la Marie Joseph......
» Joseph Brocart
» Ça me prouve que je suis à ma place - Jael Joseph Bird
» La fin d’un régime sanguinaire : Le PPRD projette la chute de «Joseph KABILA»

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de culture anglaise et (ou) gaëlique (par auteur ou fils spécifiques) :: Littérature irlandaise-
Sauter vers: