Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Carlos Ruiz Zafon [Espagne]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Miss Tics
Posteur en quête
Miss Tics

Messages : 92
Inscription le : 03/06/2007
Age : 45
Localisation : Bordeaux

Carlos Ruiz Zafon [Espagne] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Carlos Ruiz Zafon [Espagne]   Carlos Ruiz Zafon [Espagne] - Page 6 Icon_minitimeDim 28 Fév 2010 - 16:45

krys a écrit:
ah moi j'ai beaucoup aimé l'Ombre du vent, je suis la seule ?

pour Le Jeu de l'ange, je l'ai acheté en version audio, donc je ne sais pas quand j'aurai le temps de l'écouter...

Non, moi aussi , j'ai aimé. J'ai vraiment passé un bon moment (d(ailleurs, j'ai ouvert le post Carlos Ruiz Zafon [Espagne] - Page 6 Icon_biggrin) . J'attends que le petit second paraisse en poche parce que je redoute un livre moins bon et les premiers commentaires ici le font craindre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://misstics.canalblog.com
Livvy
Main aguerrie
Livvy

Messages : 530
Inscription le : 11/03/2010
Age : 40
Localisation : Belgique

Carlos Ruiz Zafon [Espagne] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Carlos Ruiz Zafon [Espagne]   Carlos Ruiz Zafon [Espagne] - Page 6 Icon_minitimeDim 29 Aoû 2010 - 12:38

J'ai terminé L'Ombre du vent et je suis un peu perplexe quant à mon ressenti...

En lisant Kenavo, ça a fait tilt ! Carlos Ruiz Zafon [Espagne] - Page 6 264217

kenavo a écrit:
pour parler vraiment honnêtement - j'étais lors de la lecture totalement enthousiamsée et emportée par cette belle histoire.. par après j'en ai pris un peu de la distance et pour l'instant je suis toujours d'avis que j'ai vraiment passé un bon moment de lecture -

C'est tout à fait ça. En le lisant, j'étais emportée et j'avais envie de connaître la suite, puis quand je le posais, je n'y pensais plus et ne me jetais pas dessus à la moindre occasion. Pourtant, je l'ai apprécié. Etrange...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oliviabillington.com
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Carlos Ruiz Zafon [Espagne] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Carlos Ruiz Zafon [Espagne]   Carlos Ruiz Zafon [Espagne] - Page 6 Icon_minitimeDim 29 Aoû 2010 - 15:39

Livvy a écrit:
C'est tout à fait ça. En le lisant, j'étais emportée et j'avais envie de connaître la suite, puis quand je le posais, je n'y pensais plus et ne me jetais pas dessus à la moindre occasion. Pourtant, je l'ai apprécié. Etrange...
et surtout je n'éprouve aucun souhait de continuer avec cet auteur Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noémie
Sage de la littérature
Noémie

Messages : 1290
Inscription le : 24/11/2010
Localisation : Au pied des Pyrénées...

Carlos Ruiz Zafon [Espagne] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Carlos Ruiz Zafon [Espagne]   Carlos Ruiz Zafon [Espagne] - Page 6 Icon_minitimeSam 27 Nov 2010 - 18:03

traversay a écrit:
Carlos Ruiz Zafon [Espagne] - Page 6 9782221111697

Le jeu de l'ange

Le retour de Carlos Ruiz Zafon ! Ceux qui trouvent la prose du catalan surfaite n'y jetteront pas un oeil (ils n'auront pas tort) ; ceux qui ont adoré L'ombre du vent craindront un roman bien plus banal (ils auront raison). Le jeu de l'ange est un polar qui revêt les oripeaux du fantastique sans avoir les moyens de ses ambitions. Le récit lui-même, tout d'abord, complexifié au possible pour masquer la minceur de la trame (un pacte satanique) ; le style, ensuite, d'une incroyable fadeur, alignant les clichés au kilomètre, sans aucune vergogne ; les personnages, enfin, qui restent des ombres, hormis le héros (sombre héros soit-dit en passant) dont les idées noires et l'arrogance maladroite le rendent antipathique au possible. Paradoxe du livre : plus les péripéties s'enchaînent, plus le spectateur baille, assommé par l'amoncellement des cadavres et le mystère qui s'épaissit (oh, la, la). Et Barcelone dans tout cela ? L'action est supposée se dérouler dans les années 20 mais jamais Zafon ne nous fait sentir le pavé humide de la ville et les effluves canailles du port (lire plutôt La ville des prodiges de Mendoza pour découvrir le Barcelone de l'époque). Ruiz Zafon est aphone et son Jeu de l'ange se perd dans les dédales d'une intrigue tarabiscotée dont l'âme aurait été confisquée par le Malin. Ce n'est que l'ombre de l'ombre de L'ombre du vent. A peine un souffle, donc.

Et bien en lisant votre avis,je me demande si je vais lire la suite de "L'ombre du vent" ?? jypeurien J'avais adoré et "Le jeu de l'ange" est posé sur mon étagère depuis un an : mon aspect contemplatif me faisait retarder une lecture que j'espérais envoutante !! Vais-je être déçue ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harelde
Zen littéraire
Harelde

Messages : 6465
Inscription le : 28/04/2010
Age : 44
Localisation : Yvelines

Carlos Ruiz Zafon [Espagne] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Carlos Ruiz Zafon [Espagne]   Carlos Ruiz Zafon [Espagne] - Page 6 Icon_minitimeLun 29 Nov 2010 - 9:39

Les avis sont unanimes : la suite ne vaut pas tripette.
Je ne l'ai pas lu et ne compte pas le faire !
:apeur:

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
Shay
Envolée postale
Shay

Messages : 238
Inscription le : 27/07/2009
Age : 38
Localisation : Texas !!! Yiiiiiihaaaaa

Carlos Ruiz Zafon [Espagne] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Carlos Ruiz Zafon [Espagne]   Carlos Ruiz Zafon [Espagne] - Page 6 Icon_minitimeJeu 2 Déc 2010 - 12:01

J'ai lu également 'L'ombre du vent" et j'ai trouvé ca "cousu de fil blanc" dès le début, mais ca ne m'a pas empêché de passer un bon moment avec de belles images de Barcelone.
C'était les vacances et j'ai été indulgente ange panne

Maintenant je n'ai pas envie d'attaquer la suite et je passe à autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Carlos Ruiz Zafon [Espagne] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Carlos Ruiz Zafon [Espagne]   Carlos Ruiz Zafon [Espagne] - Page 6 Icon_minitimeVen 28 Jan 2011 - 23:41

Carlos Ruiz Zafon [Espagne] - Page 6 Arton22168-17bc6

Marina

Citation :
Oscar Drai, quinze ans, a disparu pendant une semaine du pensionnat où il est interne. Quelques mois plus tôt, attiré par une mystérieuse maison qu'il croit abandonnée, il a rencontré Marina, une jeune fille de son âge.

Nous Zafon les moyens de vous faire publier ! Ah, ah, ah ! Paru en 1999 en Espagne, le quatrième livre de Carlos Ruiz Zafon, Marina, un "roman pour la jeunesse", a été réédité dans son pays d'origine, après les succès de L'ombre du vent et du Jeu de l'ange, et sort pour la première fois en France. Roman pour la jeunesse ? Voire ! Si l'on tient vraiment à lui coller une étiquette, ce serait plutôt celle de thriller horrifique, avec des ingrédients que l'on retrouve, peu ou prou, développés dans ses oeuvres postérieures. Le climat y est gothique, comme le célèbre quartier éponyme que décrit avec soin Ruiz Zafon, sans doute la meilleure partie du livre. L'intrigue, en elle-même, avance à coups de révélations successives, qui permettent de tracer le portrait de personnages secondaires qui ont bien plus d'épaisseur que les deux jeunes et pâles héros, Oscar et Marina, dont l'idylle naissante n'a qu'un intérêt limité. Moins ambitieux que Le jeu de l'ange, au style plus direct et efficace, Marina, sans être le livre du siècle, ni même du mois, se dévore comme un bon vieux roman d'aventures fantastiques du XIX siècle, avec son cortège de revenants, de morts-vivants, d'ectoplasmes et autres fantômes surgis du passé. Un bouquin pour la soif, avant de passer à une lecture plus consistante. Plaisant, distrayant et inoffensif, voila tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Carlos Ruiz Zafon [Espagne] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Carlos Ruiz Zafon [Espagne]   Carlos Ruiz Zafon [Espagne] - Page 6 Icon_minitimeMar 5 Avr 2011 - 10:11

Marina

Je rebondis sur le post de Traversay qui résume parfaitement ce roman agréable à lire, sans surprise, mais néanmoins palpitant (pour la plage...). Zafon glisse dans ce texte tout ce qui fera le charme (ou pas) de ses romans suivants : Barcelone, la pluie, les atmosphères sombres avec des maisons vidées de leurs habitants, des quartiers fantomatiques et des aventures effrayantes (largement plus effrayantes que ces deux autres romans publiés en France), à la limite d'un Frankenstein revisité.

En prenant comme narrateur un adolescent de quinze ans, Zafon se permet la facilité d'étaler les bons sentiments un peu naïfs, souvent navrants d'un âge où la vie se regarde par le petit bout de la lorgnette. On peut trouver ça lourd.

Malgré tout, l'aventure est bien menée et se lit rapidement. Comme le dit parfois kenavo il s'agit d'un bon 'tourne-page' à la manière d'un Dumas pressé. Au romanesque Zafon préfère le rocambolesque, au fantastique le fantasque, et pourquoi pas !

Divertissant !

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polarber
Posteur en quête
Polarber

Messages : 63
Inscription le : 12/11/2009
Age : 42
Localisation : Belgique

Carlos Ruiz Zafon [Espagne] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Carlos Ruiz Zafon [Espagne]   Carlos Ruiz Zafon [Espagne] - Page 6 Icon_minitimeLun 25 Avr 2011 - 8:04

Je confirme que pour ceux qui n'ont pas adoré L'Ombre du Vent, il n'est pas souhaitable de s'essayer au Jeu de l'Ange.
Même pour moi qui avait savouré le premier, le deuxième me laisse dubitatif ... une redite en moins bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MartineR
Main aguerrie
MartineR

Messages : 364
Inscription le : 10/09/2010
Localisation : essonne

Carlos Ruiz Zafon [Espagne] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Carlos Ruiz Zafon [Espagne]   Carlos Ruiz Zafon [Espagne] - Page 6 Icon_minitimeSam 27 Aoû 2011 - 15:15

shanidar a écrit:
Marina

Je rebondis sur le post de Traversay qui résume parfaitement ce roman agréable à lire, sans surprise, mais néanmoins palpitant (pour la plage...). Zafon glisse dans ce texte tout ce qui fera le charme (ou pas) de ses romans suivants : Barcelone, la pluie, les atmosphères sombres avec des maisons vidées de leurs habitants, des quartiers fantomatiques et des aventures effrayantes (largement plus effrayantes que ces deux autres romans publiés en France), à la limite d'un Frankenstein revisité.

En prenant comme narrateur un adolescent de quinze ans, Zafon se permet la facilité d'étaler les bons sentiments un peu naïfs, souvent navrants d'un âge où la vie se regarde par le petit bout de la lorgnette. On peut trouver ça lourd.

Malgré tout, l'aventure est bien menée et se lit rapidement. Comme le dit parfois kenavo il s'agit d'un bon 'tourne-page' à la manière d'un Dumas pressé. Au romanesque Zafon préfère le rocambolesque, au fantastique le fantasque, et pourquoi pas !

Divertissant !

Cet auteur m'a été recommandé par une documentaliste......Marina;c'est un bon livre mais pas LE livre

La lecture est facile, l'intrigue se suit quoique le fantastique, le sang, la charogne, les égouts, les papillons noirs ne soient pas du tout mon univers habituel. J'y ai pris du plaisir car c'est bien écrit & traduit; j'avais besoin d'un livre simple car un peu fatiguée des neurones... attentif


Voilà je l'ai lu mais je ne récidiverai pas avec cet auteur. La publicité sur cet auteur a dû faire vendre mais lire je ne suis pas si sûre.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pourtouteslesaig.canalblog.com/
Steven
Zen littéraire
Steven

Messages : 4499
Inscription le : 26/09/2007
Age : 47
Localisation : Saint-Sever (Landes)

Carlos Ruiz Zafon [Espagne] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Carlos Ruiz Zafon [Espagne]   Carlos Ruiz Zafon [Espagne] - Page 6 Icon_minitimeDim 28 Aoû 2011 - 22:06

L'ombre du vent

Carlos Ruiz Zafon nous livre un récit magnifique. Empli de nostalgie, plein de poésie et de violence. Mais une histoire improbable, cousue de fil blanc par moment, impénétrable par d’autres. Pourquoi ai-je accroché ? Sans doute pour Barcelone, omniprésente et si bien rendue. Sans doute pour les superbes pages sur la lecture et les livres du début et pour le cimetière des livres. Plus sûrement pour les personnages, bien brossés, vivants et inoubliables. L’histoire ? C'est l'histoire de Daniel, huit ans, qui se rend avec son père libraire au "Cimetière des Livres oubliés", lieu où des gens font tout pour que les livres ne tombent pas dans l’oubli le plus complet ; lieu où on peut trouver un exemplaire du plus petit livre écrit. En 1945, lorsqu'il s’y rend avec son père, Daniel doit choisir un livre un livre, comme on choisit un compagnon de route dans la vie ; c’est comme un rite initiatique. Daniel choisit "L'ombre du vent" de Julian Carax. Bien vite, le livre, l’auteur et un mystérieux personnage, au visage brulé, qui voue sa vie à détruire l’œuvre de Carax, vont le hanter, l’obséder et donner un semblant de sens à sa vie. Daniel Sempere se lance sur les traces de Carax dès qu’il en a l’occasion, soit huit ans plus tard. La vie lui donne plus de coup qu’il n’en mérite mais il ne renonce pas, cherchant à connaître l’histoire de cet auteur. On snet bien que sa motivation est plus profonde. Derrière sa quête, ne cherche-t-il pas à retrouver le visage de sa mère, décédée, dont l’image s’etompe peu à peu ?
Au fur et à mesure de ses investigations, Daniel plonge dans un milieu troublant, presque surnaturel, peuplé de fantômes, de figures hautes en couleur et menaçantes. Il s’établit peu à peu un parallèle entre sa vie et celle de Julian Carax jeune. Dans les années du franquisme, de la justice aléatoire et des exécutions sommaires, David met beaucoup de choses en jeu pour arriver. Il ne connait pas son but, mais il veut arriver. Soutenu par Fermin, ami cultivé qu’il a sorti de la rue et qu’il soustrait au recherche du régime policier, il va tout faire pour comprendre. Comprendre qu’il devient un homme, que son caractère s’affirme et qu’il ne se laissera pas déposséder de sa vie comme tant d’autres avant lui. Il se débat dans un monde qui le dépasse, où il ne perçoit pas les enjeux, des enjeux de vengeance, de sang et de violence. La fin est convenue, mais en aucun cas je ne la remets en cause tellement elle coule de source.
Zafon décrit les ambiances avec force, donnant à chaque heure de Barcelone une ambiance particulière, palpable : c'est beau et troublant, c’est vrai et irréel ; Barcelone apparait vivante sous nos yeux et pourtant hantée par des fantômes qui peu à peu se matérialisent. Une belle réussite.

_________________
La seule chose que je sais, c'est que je ne sais rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steven
Zen littéraire
Steven

Messages : 4499
Inscription le : 26/09/2007
Age : 47
Localisation : Saint-Sever (Landes)

Carlos Ruiz Zafon [Espagne] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Carlos Ruiz Zafon [Espagne]   Carlos Ruiz Zafon [Espagne] - Page 6 Icon_minitimeMer 7 Sep 2011 - 21:14

Marina

J'ai enchaîné avec ce nouveau roman. Peut-être trop proche les deux lectures. Marina, l'histoire de l’idylle entre Oscar et Marina dans le Barcelone des années 80. L'histoire de Barcelone, de ses quartiers populaires, de sa vie. C'est plaisant, sombre par moment, souvent juste mais sans surprise. En ayant en mémoire L'ombre du vent, je m'aperçois que l'auteur joue sur les mêmes ressorts, presque au même moment, presque de la même manière : une histoire d'amour tragique qui s'est passée 30 ans auparavant, une personnage sombre, qui sombre peu à peu dans la folie que tout le monde croit mort, des jeunes enquêteurs qui s'obstinent, ne lâchent rien, bravent les dangers. C'est agréable, sans plus.

_________________
La seule chose que je sais, c'est que je ne sais rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stargazer
Envolée postale
Stargazer

Messages : 176
Inscription le : 02/09/2011

Carlos Ruiz Zafon [Espagne] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Carlos Ruiz Zafon [Espagne]   Carlos Ruiz Zafon [Espagne] - Page 6 Icon_minitimeMer 7 Sep 2011 - 21:37

Moi j'ai adoré L'Ombre du Vent mais j'ai été très déçu par le Jeu de l'Ange (même pas fini c'est dire) du coup le père Zafon je l'ai relégué aux oubliettes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bulle
Zen littéraire
bulle

Messages : 7175
Inscription le : 02/07/2007
Age : 62
Localisation : Quelque part!

Carlos Ruiz Zafon [Espagne] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Carlos Ruiz Zafon [Espagne]   Carlos Ruiz Zafon [Espagne] - Page 6 Icon_minitimeJeu 8 Sep 2011 - 1:55

Steven a écrit:
Marina

J'ai enchaîné avec ce nouveau roman. Peut-être trop proche les deux lectures. Marina, l'histoire de l’idylle entre Oscar et Marina dans le Barcelone des années 80. L'histoire de Barcelone, de ses quartiers populaires, de sa vie. C'est plaisant, sombre par moment, souvent juste mais sans surprise. En ayant en mémoire L'ombre du vent, je m'aperçois que l'auteur joue sur les mêmes ressorts, presque au même moment, presque de la même manière : une histoire d'amour tragique qui s'est passée 30 ans auparavant, une personnage sombre, qui sombre peu à peu dans la folie que tout le monde croit mort, des jeunes enquêteurs qui s'obstinent, ne lâchent rien, bravent les dangers. C'est agréable, sans plus.
J'ai justement pris Marina à la biblio aujourd'hui. Lecture prévue la semaine prochaine. On se reparlera sur le sujet Steven.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Carlos Ruiz Zafon [Espagne] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Carlos Ruiz Zafon [Espagne]   Carlos Ruiz Zafon [Espagne] - Page 6 Icon_minitimeJeu 8 Sep 2011 - 9:04

à propos de Marina et comme le soulignait traversay dans son post : ce livre a été publié avant L'ombre du vent et je pense comme Steven que Zafon a du se faire la main sur ce texte, tester des ambiances, travailler sur les émotions et pouvoir ensuite écrire son meilleur livre à ce jour (L'ombre du vent), ajoutons qu'en Espagne le livre est répertorié dans le catalogue jeunesse et on a entre les mains un bon roman pour adolescents !

Quant au Jeu de l'Ange j'ai pour ma part bien aimé le côté quand Batman rencontre Arsène Lupin, avec des bagarres très cinématographiques, mais sinon il faut bien admettre que l'histoire n'avait rien de palpitant, ni d'irrésistible.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Carlos Ruiz Zafon [Espagne] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Carlos Ruiz Zafon [Espagne]   Carlos Ruiz Zafon [Espagne] - Page 6 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Carlos Ruiz Zafon [Espagne]
Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Barcelone (Espagne)
» Lentilles au chorizo(espagne)
» Espagne
» Chats errants en Espagne
» Carlos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de l'Espagne et du Portugal (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: