Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Ogawa Yôko

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 24, 25, 26
AuteurMessage
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Ogawa Yôko   Lun 5 Oct 2015 - 22:08

Le prochain livre de Ogawa Yoko qui paraîtra en français, c'est apparemment "Jeune fille à l’ouvrage", et c'est prévu pour février 2016.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Méphistophélès
Main aguerrie
avatar

Messages : 407
Inscription le : 01/11/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: Ogawa Yôko   Lun 18 Avr 2016 - 23:43

La Formule préférée du professeur :

Une jeune femme aide-ménagère est engagée chez un vieil homme anciennement professeur de mathématiques à l'Université souffrant de troubles de la mémoire – en effet, celle-ci n'enregistre plus d'informations et se réinitialise en quelque sorte toutes les 80 minutes.
Dans ces conditions, la tâche n'est pas des plus simples pour entretenir des relations avec autrui. La jeune femme doit se représenter à nouveau tous les jours alors même qu'elle est présente quotidiennement pour aider le professeur. Pourtant, entre elle, son petit garçon et le vieil homme une relation particulière va naître.

Dans ce roman, on parle beaucoup de mathématiques (puisque c'est le métier et la passion du professeur) mais aussi pas mal de base-ball (un sport apprécié à la fois par le professeur et le jeune garçon). Ce sont deux domaines qui ne me passionnent guère et auxquels je n'y connais rien...j'avoue que ça ne m'a pas aidé à rentrer dans l'histoire.

Néanmoins la solitude dans laquelle se trouve le professeur est touchante, sa vie interrompue l'année de son accident (celui qui a stoppé la bonne marche de sa mémoire) éloigne encore plus celui-ci du reste du monde que sa passion dévorante pour les mathématiques à qui il donne une existence propre.
Et justement, la jeune femme et son fils sont, eux aussi, seuls. On peut donc dire que tous les trois se trouvent. Le professeur y trouve comme un petit-fils à qui il peut donner toute sa tendresse tandis que l'enfant – Root – y trouve une figure masculine, un grand-père et, la mère, un réconfort de ne plus voir son fils sans autre appui que celle-ci.
Tous les trois sont des individus...ensemble, ils finissent par trouver une forme d'équilibre, certes fragile, mais suffisant pour leur permettre de se serrer les coudes.

Ce roman nous questionne notamment sur la mémoire. Notre vie dépend-elle entièrement de notre mémoire ? Qui sommes-nous si la machine qui permet de nous définir, de nous créer une identité, s'enraye ? Comment vivre quand on a plus d'avenir, quand on ne peut plus se projeter au-delà de 80 minutes ? Quand il n'y a plus que le passé et le présent ?

Je ne sais pas quoi dire d'autre parce que c'est la première fois lors d'une chaîne que je tombe sur un livre qui ne m'inspire vraiment pas une fois la lecture terminée. Je n'ai pas vraiment accroché et même si la relation, qui naît entre les personnages et que l'on voit se développer au fil des pages, est bien décrite par l'auteur, elle n'a pas été suffisamment percutante à mon sens pour que je puisse en tirer quelque chose de plus profond. Je suis donc désolée de vous proposer seulement un résumé au lieu d'un commentaire un peu plus élaboré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.megaphone-forum.com
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Ogawa Yôko   Lun 18 Avr 2016 - 23:50

Il ne faut pas etre désolée... Moi non plus je n' ai pas apprécié ce roman qui m' a semblé très en desous des meilleures nouvelles d' Ogawa.
Est-ce le genre romanesque qui lui convient moins ?

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allumette
Main aguerrie


Messages : 558
Inscription le : 31/12/2007
Age : 42

MessageSujet: Re: Ogawa Yôko   Mer 20 Avr 2016 - 11:21

Oups... c'est moi qui suis désolée d'avoir proposé ce livre....
Bien évidemment, pour moi, il est exceptionnel, mais c'est sans doute du à ma passion pour le cerveau et les mathématiques... avec tout de même l'écriture d'Ogawa et mélange de poésie et de tendresse.

_________________
Au revoir bonjour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Ogawa Yôko   Ven 29 Juil 2016 - 12:10


Jeune fille à l’ouvrage
Citation :
Présentation de l’éditeur
L'oeuvre de Yôko Ogawa est depuis toujours composée d'une alternance de romans et de nouvelles, comme si la forme courte demeurait pour elle, au fil de son parcours, une chambre noire, et plus encore la note sensible de sa partition.
Ainsi les lecteurs familiers de son univers retrouveront-ils ici les thèmes qui lui sont chers : le monde secret de transmission et de confiance que les enfants partagent avec les vieillards. Les vibrations des mélodies n'existant que par-delà le silence, l'hyperacousie des êtres fragiles, l'effacement d'un temps que seul l'amoncellement d'objets semble pouvoir réanimer. L'attirance gourmande et dangereuse pour les aliments sucrés, la présence rassurante des animaux, la mort annoncée telle une avancée paisible.
Les personnages de Yôko Ogawa sont des coureurs de fond comme cette femme qui s'entraîne la nuit, trébuche et tombe. Dans cette nouvelle intitulée L'Autopsie de la girafe, une silhouette timide s'avance pour lui porter secours, une figure de silence qui dès lors ne quittera plus jamais les imaginaires d'Ogawa.

Depuis ma découverte du monde de Yoko Ogawa, je la suis. Partout.

C’est souvent dérangeant, onirique, mystérieux, étrange… tout un univers qui se trouve à des milliers de mes autres lectures. Mais elle semble avoir le secret de m’enchanter… à toutes les reprises.

Et autant que j’adore ses romans, autant je suis fascinée par ses nouvelles.

Des petites esquisses, des instantanés, des bouts de vies… elle emmène son lecteur pendant quelques pages et lui met des images en tête qu’aucun lecteur ne pourra oublier.

Une fois de plus enthousiaste, une fois de plus conquise.




Irene Suchocki

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allumette
Main aguerrie


Messages : 558
Inscription le : 31/12/2007
Age : 42

MessageSujet: Re: Ogawa Yôko   Ven 29 Juil 2016 - 12:12

Merci de ton commentaire Kenavo; j'y viendrai !

_________________
Au revoir bonjour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Ogawa Yôko   Ven 29 Juil 2016 - 12:16

je pense que tu l'apprécie autant que moi, si tu aimes ses nouvelles, tu devrais trouver tout ton bonheur, c'est un recueil extra Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Ogawa Yôko   Ven 29 Juil 2016 - 15:35

Ah oui un bon recueil ! (j'aii un petit commentaire en retard... Embarassed)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Ogawa Yôko   Ven 29 Juil 2016 - 17:42

eXPie a écrit:
Ah oui un bon recueil ! (j'aii un petit commentaire en retard... Embarassed)
mais oui, je t'attendais... tu fais de bien mieux commentaires... et houste... à ton clavier auclavier

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ogawa Yôko   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ogawa Yôko
Revenir en haut 
Page 26 sur 26Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 24, 25, 26
 Sujets similaires
-
» YOKO OGAWA "La Marche de Mina"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature asiatique (par auteur ou fils spécifiques) :: Littérature japonaise-
Sauter vers: