Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Arturo Perez Reverte [Espagne]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Arturo Perez Reverte [Espagne] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arturo Perez Reverte [Espagne]   Arturo Perez Reverte [Espagne] - Page 4 Icon_minitimeMar 12 Aoû 2008 - 19:40

Cachemire a écrit:
aériale a écrit:
Coline, ton commentaire fait très envie...mais je crains la dureté du sujet, sa densité justement. jemetate

Je suis d'accord. Moi aussi je crains le sujet, je ne suis probablement pas prête...

Je vous comprends...
Je sortais moi-même du Livre brisé de Serge Doubrovsky qui, dans un autre genre, m'a sonnée aussi...
Enchaîner les deux fut éprouvant .
Il y a des lectures, magistrales, qui vous assènent de grands coups...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Arturo Perez Reverte [Espagne] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arturo Perez Reverte [Espagne]   Arturo Perez Reverte [Espagne] - Page 4 Icon_minitimeMar 12 Aoû 2008 - 19:52

kenavo a écrit:
Je dirais qu'il vaut en tout cas le détour Wink

C'est même plus fort que cela...
C'est un grand livre...Entre témoignage et fiction...Témoignage sur un sujet brûlant...grave...

Ce livre pose de vraies questions sur la responsabilité de chacun...
Parce que «Nous faisons tous partie du monstre qui nous dispose sur l'échiquier.»

Et aussi la question de l'utilisation de l'image de guerre...de la demande qui en est faite par les médias...Jusqu'où les reporters peuvent-ils aller?...
Ce qui nous ramène à nous-mêmes qui regardons ces images dans la presse, à la télé...

Dans le livre à un moment donné par exemple le reporter est à côté d'un snipper qui lui explique froidement pourquoi il va choisir plutôt telle victime que telle autre...

Au moment où son amie saute sur la mine, le reporter prend la photo...qu'il détruira finalement...mais pourquoi l'a-t-il prise?...

C'est vraiment un livre très fort...
Peut-être incontournable sous certains aspects...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chatperlipopette
Zen littéraire
Chatperlipopette

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 54
Localisation : Bretagne

Arturo Perez Reverte [Espagne] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arturo Perez Reverte [Espagne]   Arturo Perez Reverte [Espagne] - Page 4 Icon_minitimeMar 12 Aoû 2008 - 19:55

Je me souviens de ces passages terribles cat ce questionnement appuie là où cela fait mal sur notre conscience de spectateur.
Un superbe roman, vraiment!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Arturo Perez Reverte [Espagne] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arturo Perez Reverte [Espagne]   Arturo Perez Reverte [Espagne] - Page 4 Icon_minitimeMar 12 Aoû 2008 - 19:57

coline a écrit:
kenavo a écrit:
Je dirais qu'il vaut en tout cas le détour Wink

C'est même plus fort que cela...
Wink je suis d'accord avec toi!

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amapola
Agilité postale


Messages : 792
Inscription le : 18/08/2007

Arturo Perez Reverte [Espagne] - Page 4 Empty
MessageSujet: Le cimitière des bateaux sans nom   Arturo Perez Reverte [Espagne] - Page 4 Icon_minitimeJeu 21 Aoû 2008 - 14:34

Vous voyez le drame des traductions françaises? Les maisons d'édition française ont cette manie, notable chez Metallié, "d'interpréter" le livre et d'en changer le titre original sans aucun besoin imposant de traduction. Metallié l'a fait avec quelques oeuvres de Machado de Assis et je me permets d'imaginer les horreurs et mutilations qu'ils ont du faire sur le texte même de l'auteur.
En portugais et en anglais, les traducteurs ont tenu à se garder près du titre en espagnol. La carta esférica, A carta esférica, The naval chart. Je ne suis pas allée verifier en italien, mais je le suppose, car dans toutes les langues occidentales il y a les mots carte et sphérique. Pas un drame de le laisser "La carte sphérique" je crois. colere
Bon, je lis "La carte sphérique" humeur maintenant. C'est un bon livre, sans doute je l'aimerait beaucoup plus si je n'étais si confuse au niveau personnel.
Coy, le protagoniste me fait penser au "navigare necesse; vivere non est necesse" de Pompée. Mais avec le double sens que la traduction en portugais par Pessoa lui accorde. Navegar é preciso, viver não é preciso, le mot "preciso" signifie "précis, exact" et "nécessaire". Pour ceux qui lisent espagnol et ou portugais, http://www.surnorte.org.ar/opinionsur/nota.php?id_nota=163
Et je sens une grosse envie de donner une paire de claques à Mlle Tanger, qui m'embête sonellement avec ses airs mystériques. Je n'ai encore fini le livre, mais la traduction du titre en français me détourne de mes réflexions et semble dévoiler la fin du bouquin et le "but" de l'auteur.
Une maison d'édition a ses raisons que la raison ne connaît pas, je dirais... scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steven
Zen littéraire
Steven

Messages : 4499
Inscription le : 26/09/2007
Age : 47
Localisation : Saint-Sever (Landes)

Arturo Perez Reverte [Espagne] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arturo Perez Reverte [Espagne]   Arturo Perez Reverte [Espagne] - Page 4 Icon_minitimeMar 9 Sep 2008 - 22:18

Après avoir lu et aimé tous les épisodes du capitaine Alatriste, je viens de finir Le cimetière des bateaux sans noms. Et je dois avouer que j'ai trop "pioché" sur ce livre pour pouvoir l'apprécier.
Il y tout un côté qui m'a beaucoup plu... La description de Tanger qui doit être la plus belle femme du monde - au moins la plus séduisante. Certains des souvenirs de Coy, marin désoeuvré, notamment ceux de l'équipage Sanders. Et puis des pans entiers du livre ont été un véritable sacerdoce pour moi, tout ce qui est relatif aux techniques de navigation en mer, les repérages, les choix des méridiens de références... Des passages que j'avais envie de sauter - que je sautais honte . Mais sur lesquels il me fallait revenir pour comprendre.
La fin du roman est très surprenante, je ne l'avais pas vu venir- chose rare face à un roman policier somme toute classique. Elle réhausse un petit peu le livre à mes yeux.

_________________
La seule chose que je sais, c'est que je ne sais rien.


Dernière édition par Steven le Lun 3 Nov 2008 - 13:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
monilet
Sage de la littérature
monilet

Messages : 2658
Inscription le : 11/02/2007
Age : 70
Localisation : Essonne- France

Arturo Perez Reverte [Espagne] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arturo Perez Reverte [Espagne]   Arturo Perez Reverte [Espagne] - Page 4 Icon_minitimeMar 30 Sep 2008 - 19:58

Je viens de terminer la lecture de "Corsaires du levant" le sixième tome des Aventures du capitaine Alatriste, dont les 5 premiers volumes m'avaient emballé.
Là, même si ce n'est pas déplaisant, j'ai quand même eu l'impression que l'auteur commençait à exploiter la veine un peu trop.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://claudecolson.wordpress.com/
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Arturo Perez Reverte [Espagne] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arturo Perez Reverte [Espagne]   Arturo Perez Reverte [Espagne] - Page 4 Icon_minitimeMar 30 Sep 2008 - 20:49

Merci Monilet de 'bouger' ce fil.. j'ai failli oublier qu'il y a du nouveau de cet auteur...

Arturo Perez Reverte [Espagne] - Page 4 Couver77
Un jour de colère
Citation :
Présentation
Le 2 mai 1808, le soulèvement populaire de Madrid contre les troupes napoléoniennes marque le début d’une guerre qui va durer six ans.
Ce récit n’est ni une fiction ni un essai mais la relation minutieuse, heure par heure, des événements vécus par tous les protagonistes de cette journée historique. Soldats, artisans des quartiers de La Paloma, de Lavapiés, du Rastro, hommes, femmes et enfants armés d’escopettes, de ciseaux, de couteaux de cuisine, de haches, de houes, de burins, s’insurgent contre l’occupant et affrontent sauvagement la plus puissante armée du monde. Leurs noms sont ceux qu’a retenus l’Histoire, leur rôle et leurs actions tels qu’ils figurent dans les rapports militaires, les mémoires et les archives. Pour ce livre, dont le véritable personnage est le peuple de Madrid, Arturo Pérez-Reverte a mené un travail de recherche remarquable n’autorisant son imagination qu’à cimenter entre elles ces centaines d’histoires individuelles et véridiques afin de redonner vie aux héros anonymes et obscurs des gravures et dessins de l’époque, victimes d’une tragédie inscrite à jamais dans l’histoire de l’Espagne.

Je crois que je vais ternter l'expérience Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amapola
Agilité postale


Messages : 792
Inscription le : 18/08/2007

Arturo Perez Reverte [Espagne] - Page 4 Empty
MessageSujet: Le cimitière des bateaux sans nom   Arturo Perez Reverte [Espagne] - Page 4 Icon_minitimeJeu 9 Oct 2008 - 0:21

J'ai fini le livre, enfin. Je la sentais venir la fin, par des mécanismes de l'antipathie profonde que je ressentais par un des personnages.
J'ai trouvé que certaines parties pouvaient disparaître, sans préjudice de l'intrigue. Jadis les auteurs écrivaient ce et combien ils voulaient. Maintenant je suppose ils ont déterminés dans les contrats jusqu'au numéro de mots ou de caractères je suppose. Pfff...
C'est une bonne lecture, mais il ne m'a pas capturée. Loin de là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Tics
Posteur en quête
Miss Tics

Messages : 92
Inscription le : 03/06/2007
Age : 45
Localisation : Bordeaux

Arturo Perez Reverte [Espagne] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arturo Perez Reverte [Espagne]   Arturo Perez Reverte [Espagne] - Page 4 Icon_minitimeMar 28 Oct 2008 - 23:00

Je n'ai pas encore lu (mais j'ai vu le film avec Viggo Mortensen, alors forcément, ça donne envie...)... JE me suis donc notée de découvrir cet auteur d'urgence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://misstics.canalblog.com
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Arturo Perez Reverte [Espagne] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arturo Perez Reverte [Espagne]   Arturo Perez Reverte [Espagne] - Page 4 Icon_minitimeMer 29 Oct 2008 - 20:35

Miss Tics a écrit:
Je n'ai pas encore lu (mais j'ai vu le film avec Viggo Mortensen, alors forcément, ça donne envie...)... JE me suis donc notée de découvrir cet auteur d'urgence.
je ne connais pas sa série avec le capitaine Alatriste - mais j'adore beaucoup de ses autres romans - surtout Le Peintre de batailles :heart:

Coline a ouvert un superbe fil dans la section peinture après sa lecture de ce livre: ICI

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lafreizh
Envolée postale
Lafreizh

Messages : 110
Inscription le : 26/08/2008
Localisation : Bretagne

Arturo Perez Reverte [Espagne] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arturo Perez Reverte [Espagne]   Arturo Perez Reverte [Espagne] - Page 4 Icon_minitimeMer 29 Oct 2008 - 22:17

Je viens de terminer La peau du tambour, entre le polar et le roman de moeurs, et je suis partagée. jemetate

J'ai apprécié la présentation de Séville, qui mêle des personnages appartenant à la fois à différentes classes sociales et qui semblent, pour certains, vivrent à différentes époques, ainsi que la petite église baroque qui s'écroule "et qui tue", symbole à la fois d'une spiritualité en souffrance et d'un monde où la banque, le crime et l'Eglise font bon ménage...

J'ai eu un peu plus de mal à croire aux personnages que j'ai trouvés parfois stéréotypés, comme le justicier du Vatican qui se prend pour le dernier des Templiers, ou le jeune loup de la finance, ou la dernière représentante d'une aristocratie moribonde...

Quelques passages languissants, mais aussi de superbes descriptions de la ville, de son atmosphère très...andalouse. Olé. Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Arturo Perez Reverte [Espagne] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arturo Perez Reverte [Espagne]   Arturo Perez Reverte [Espagne] - Page 4 Icon_minitimeMer 29 Oct 2008 - 22:21

Lafreizh a écrit:
Quelques passages languissants, mais aussi de superbes descriptions de la ville, de son atmosphère très...andalouse. Olé. Cool
Hola Wink
Merci pour ton partage d'un livre que je ne connais pas -encore-
Ton avis me donne envie de découvrir Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
monilet
Sage de la littérature
monilet

Messages : 2658
Inscription le : 11/02/2007
Age : 70
Localisation : Essonne- France

Arturo Perez Reverte [Espagne] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arturo Perez Reverte [Espagne]   Arturo Perez Reverte [Espagne] - Page 4 Icon_minitimeJeu 30 Oct 2008 - 7:20

kenavo a écrit:
je ne connais pas sa série avec le capitaine Alatriste - mais j'adore beaucoup de ses autres romans - surtout Le Peintre de batailles :heart:

Tu devrais jeter un oeil...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://claudecolson.wordpress.com/
Nathria
Sage de la littérature
Nathria

Messages : 2867
Inscription le : 18/06/2008
Age : 51

Arturo Perez Reverte [Espagne] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arturo Perez Reverte [Espagne]   Arturo Perez Reverte [Espagne] - Page 4 Icon_minitimeJeu 30 Oct 2008 - 7:43

A chaque fois, Perez-Reverte me laisse une bonne impression. Manque à mes lectures, la série du capitaine, "Le peintre des batailles" et "Jour de colère".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lachariotteabouquins.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




Arturo Perez Reverte [Espagne] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Arturo Perez Reverte [Espagne]   Arturo Perez Reverte [Espagne] - Page 4 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Arturo Perez Reverte [Espagne]
Revenir en haut 
Page 4 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Barcelone (Espagne)
» Lentilles au chorizo(espagne)
» Espagne
» Chats errants en Espagne
» Coquinas ou tellines

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de l'Espagne et du Portugal (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: