Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Daniel Odier [Suisse]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sahkti
Envolée postale
avatar

Messages : 260
Inscription le : 21/11/2007
Age : 43
Localisation : Belgo-Suisse

MessageSujet: Daniel Odier [Suisse]   Sam 15 Déc 2007 - 20:11


Daniel Odier, né en 1945 à Genève en Suisse, est un écrivain suisse.

Odier fait des études aux Beaux-Arts de Rome, mais il abandonne la peinture pour l'écriture. Ses nombreux voyages en Amérique du Sud, en Asie et surtout en Himalaya lui inspirent de nombreux essais et poèmes.
Au cinéma, Alain Tanner a adapté le roman La voie sauvage.

Daniel Odier partage actuellement son temps entre la France et les Etats-Unis (où il a enseigné la littérature comparée). Disciple de Kalou Rinpoché, il est un spécialiste du shivaïsme cachemirien, qu'il enseigne dans plusieurs pays (France, Italie, Allemagne, Belgique, États-Unis...).
Nana, Diva, Lola, Vida, les polars qu'il a publiés sous le pseudonyme de Delacorta ont fait le tour de la planète, traduits en 14 langues dont le japonais. Jean-Jacques Beineix adaptera Diva en long métrage qui obtiendra quatre Césars en 1982 (source Wikipédia)

Bibliographie:
Transparence. - Perret-Gentil, 1964.
Rouge. - Editions 317, 1967.
Le soleil dans la poche. - Perret-Gentil, 1965. (Poèmes)
Entretien avec William Burroughs.- Belfond, 1969.
Les sculptures tantriques du Népal. - Ed. du Rocher, 1970.
Nuit contre nuit. - Oswald, 1972. (Poèmes)
Le voyage de John O'Flaherty. - Seuil, 1972.
Eclats d'ombres. - Centre d'art national français BP, 1972.
Les mystiques orientales / avec M. de Smedt. - Denoël, 1972 rééd. A. Michel, 1984.
Nirvana Tao : techniques de méditation. - R. Laffont, 1974.
La voie sauvage. - Seuil, 1974.
Ming. - R. Laffont, 1976.
Népal. - Seuil, 1976.
Splendor solis. - Stock, 1976.
L'année du lièvre. - R. Laffont, 1977.
Le milieu du monde. - R. Laffont, 1979. (Prix Bibliomedia Suisse 1980)
Petit déjeuner sur un tapis rouge. - Fayard, 1982.
Gioconda. - Fayard, 1984.
Cécilia. - [S.I.] : [s.n.], 1986. (Livret d'opéra)
Le baiser cannibale. - Mazarine, 1987.
Le clavecin. - Fayard, 1992.
Delacorta 1. - Champs-Elysées, 1993.
Tantra: l'initiation d'un Occidental à l'amour absolu. - J.-C. Lattès, 1996 ; rééd. Pocket, 1998.
Tantra Yoga: le Vijnânabhaïrava tantra: le "tantra de la connaissance" / trad. et commenté par D. Odier. - A. Michel, 1998.
Ferveur hindoue. - Payot, 1998.
Désirs, passions et spiritualité : l'unité de l'être. - Lattès, 1999.
Tantra, spontanéité de l'extase. - Actes Sud, 2000.
Le grand sommeil des éveillés : interrompu par l'exposition de Mahachinachara, la Grande voie chinoise, cœur du tantra et du chan. - Ed. du Relié, 2000.

Sous le pseudo de Delacorta:
Nana. - Seghers, 1979.
Diva. - Seghers, 1979.
Luna. - Seghers, 1979.
Rock. - Fayard, 1981 ; Edito-Service, 1983.
Papillons de nuit. - Hachette, 1984.
Vida. - Mazarine, 1985.
Nana; Diva; Luna; Lola. - Mazarine, 1985.
Alba. - Payot, 1985.
Somnambule. - Marval, 1990.
Rap à Babylon Beach. - Librairie des Champs-Elysées, 1992.
The rap factor. - the Atlantic Monthy Press, 1993.
Imago. - Masque / Hachette-livres, 1996.
L'illusioniste. - Lattès, 1997 ; rééd. Pocket, 2001. (1e édition parue sous le titre "Le voyage de John O'Flaherty". - Seuil, 1972)

Son site perso:
http://www.danielodier.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sahkti
Envolée postale
avatar

Messages : 260
Inscription le : 21/11/2007
Age : 43
Localisation : Belgo-Suisse

MessageSujet: Re: Daniel Odier [Suisse]   Sam 15 Déc 2007 - 20:11

Petit déjeuner sur un tapis rouge

Un homme veut se suicider, il escalade un parapet. Une femme croise son chemin. Elle le regarde. Ça suffit, il ne sautera pas. Elle l'invite chez lui. L'un fait la connaissance de l'autre. Un bon moyen pour faire aussi connaissance avec soi-même.

Roman en saccades, passages courts, brèves pensées, pour faire part des états d'âme et de ces humeurs qui composent la vie. La sienne, celle des autres, de tout un monde qui peut ne pas tourner rond mais qui est là, il faut faire avec, alors autant le rendre plus beau, sans pour autant s'oublier soi.
A travers cette rencontre, cette confrontation, Daniel Odier démontre comment regarder la vie autrement. Ce n'est pas un guide psychologique (l'auteur en a rédigé quelques-uns), c'est un roman, celui d'un beau croisement de chemin, avec toutes les difficultés que cela comporte. J'ai aimé la maladresse touchante de ces personnages, leur côté si humain. L'écriture de Daniel Odier est douce et sensible, c'est un court roman en forme de bulle d'air à respirer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Daniel Odier [Suisse]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Flotte Suisse sur le Lac Léman
» l'armée suisse
» NYX en Suisse
» Velorail de la Suisse Normande
» Daniel Beaupain.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature belge et suisse (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: