Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Claudie Gallay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18, 19  Suivant
AuteurMessage
coline
Parfum livresque


Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Claudie Gallay   Lun 8 Nov 2010 - 19:20

kenavo a écrit:
coline a écrit:
kenavo a écrit:
je pense qu'on va y rester là, deux lectures, deux avis différents Very Happy

Trois lectures! content
ah, si on compte tout le monde, quatre alors, Nathria l'a aussi lu Very Happy

Quatre lectures donc!...Je file relire le commentaire de Nathria... content

edit: si je ne m'abuse, comme moi elle n'a pas dû avoir le temps de le faire. content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grain de sel
Envolée postale


Messages : 122
Inscription le : 01/03/2007
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: Claudie Gallay   Lun 22 Nov 2010 - 15:05

coline a écrit:


Née en 1961, Claudie Gallay vit dans le Vaucluse où elle est à temps partiel institutrice dans un village .
Quand elle n’enseigne pas, elle écrit ou elle peint.
Elle a publié quatre romans aux éditions du Rouergue :
- L'Office des vivants (2000)
- Mon amour ma vie (2002)
- Seule Venise (2004)
- Dans l'or du temps (2006).

Elle a publié également Les années cerises (2003), roman pour la jeunesse.

Cette Auteure est entrain de devenir pour moi mon auteur préférée du moment.....j'ai lu "les déferlantes" : Le décor naturel et sauvage de cette région reste pour moi le personnage principal de cette histoire, j'ai aimé sentir le vent et la mer, entendre et vivre la tempête, voir les oiseaux et la couleur du ciel et de la mer se confondre. Ensuite peu à peu on fait la connaissance des habitants de ce bout du monde, on les regarde vivre à travers leur fenêtre et puis la porte s'entrouvre et ils nous laisse entrer chez eux, nous dévoile pudiquement leur histoire et leur secret. Une très belle découverte et bien évidemment j'ai maintenant envie de lire d'autres romans de cette auteure.

j'ai lu ensuite "Seule Venise" : Son compagnon l'a quitté, alors elle part pour ne pas "mourir", elle prend le premier train et celui-ci l'entraine à Venise en plein hivers. Elle nous livre ses émotions, son cheminement, ses pensées et ses rencontres. On se sent bien avec cette femme tout au long de ce roman qui m'a beaucoup touchée.

Et enfin son dernier et magnifique roman : L'amour est une île : J'aime énormément l'écriture de Claudie Gallay : chapitre très court, phrases courtes, directes qui vont à l'essentiel.
l'action est lente, lourde de chaleur (c'est l'été), de secret et peu à peu nous entrons dans la vie des personnages, car avec Claudie Gallay il y a en effet un ou deux personnage principaux (ici Odon et Mathilde) mais les gens qui gravitent autour d'eux sont tout aussi bien décrit et ont toute leur importance. Il y a aussi le lieux (Avignon et le festival de théâtre) qui est très présent et si bien décrit, d'ailleurs j'aimerais bien y aller à Avignon pendant ce festival un jour....Décidément j'aime cette auteure :)
Un livre à découvrir sans hésiter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.agoradeslivres.com
krys
Sage de la littérature


Messages : 2093
Inscription le : 06/09/2009
Age : 57
Localisation : sud ouest

MessageSujet: Re: Claudie Gallay   Mar 4 Jan 2011 - 20:02

Un récit plaisant, avec une ambiance de festival sous le soleil ; beaucoup de détails, de petites phrases, de personnages entiers, Isabelle qui vit dans ses souvenirs et Jeff qui rêve du Michigan – mais veut-il vraiment partir ? et Odon au centre, qui voit venir le drame sans pouvoir l’empêcher.
J’ai trouvé l’intrigue intéressante, avec cependant un manque d’émotion, malgré la découverte du monde du théâtre, qui m’a beaucoup plu. Je sais maintenant pourquoi il ne faut pas dire « corde » !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile


Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Claudie Gallay   Lun 10 Jan 2011 - 9:35

Seule Venise

Dès les premières phrases on pense à Duras, à la sécheresse stylistique de Duras, à sa dureté, sa violence, son impudeur. Comme chez Duras, Gallay n'a pas recours à la profondeur psychologique pour raconter l'histoire d'une femme au bord de la folie, non, elle utilise la même esthétique du geste, de l'écoute du corps dans son rapport au monde, à l'extériorité et puis des éclairs de souffrance, terribles, qui viennent cisailler le texte comme des coups de couteau dans l'abdomen.

Quel beau livre ! Intense, effrayant, tellement charnel et intime. Comment une femme de quarante ans se relève-t-elle du mal d'amour ? La fuite à Venise ? L'envie incessante de se jeter dans la lagune, de manger, de se remplir, l'obsession du rangement et puis lentement elle ouvre les yeux sur ceux et ce qui l'entourent. Redécouvrant le contour des êtres et du monde. La beauté, l'échange, servir enfin à quelque chose, tomber amoureuse, ne plus se laisser faire...

Et le silence de cette femme...

Superbe !

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire


Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Claudie Gallay   Lun 10 Jan 2011 - 10:27

contente de lire que ta rencontre avec Claudie Gallay s'est si bien passée Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orientale
Agilité postale


Messages : 903
Inscription le : 13/09/2009
Age : 63
Localisation : Syldavie

MessageSujet: Re: Claudie Gallay   Lun 10 Jan 2011 - 22:55

shanidar a écrit:
Seule Venise
Dès les premières phrases on pense à Duras, à la sécheresse stylistique de Duras, à sa dureté, sa violence, son impudeur. Comme chez Duras, Gallay n'a pas recours à la profondeur psychologique pour raconter l'histoire d'une femme au bord de la folie, non, elle utilise la même esthétique du geste, de l'écoute du corps dans son rapport au monde, à l'extériorité et puis des éclairs de souffrance, terribles, qui viennent cisailler le texte comme des coups de couteau dans l'abdomen.
Quel beau livre ! Intense, effrayant, tellement charnel et intime. Comment une femme de quarante ans se relève-t-elle du mal d'amour ? La fuite à Venise ? L'envie incessante de se jeter dans la lagune, de manger, de se remplir, l'obsession du rangement et puis lentement elle ouvre les yeux sur ceux et ce qui l'entourent. Redécouvrant le contour des êtres et du monde. La beauté, l'échange, servir enfin à quelque chose, tomber amoureuse, ne plus se laisser faire...
Et le silence de cette femme...
Superbe !

Excellent commentaire, shanidar, et cela me fait tres plaisir de savoir que tu as beaucoup apprecie Claudie Gallay, tout comme moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque


Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Claudie Gallay   Lun 10 Jan 2011 - 23:24

shanidar a écrit:
Seule Venise

Superbe !

C'est mon roman de Claudie Gallay préféré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chouette
Posteur en quête


Messages : 86
Inscription le : 30/06/2010
Age : 64
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Claudie Gallay   Sam 5 Mar 2011 - 10:36

Merci à Grain de sel pour son commentaire sur " Les Déferlantes" le premier roman de Claudie Gallay que je lis : magnifique, ce lieu, ces secrets, ces maisons, ces gens qui racontent à petites touches leurs secrets...
A lire, à savourer : je vais lire ses autres romans bravo j'ai peur d'arriver à la dernière page,je n'ai pas envie de quitter ce roman!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile


Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Claudie Gallay   Lun 2 Mai 2011 - 18:36

Les Déferlantes

J'ai lu vos commentaires, tous très enflammés (en bien, bien, bien et en mal pour certains), très tranchés, très forts.

Je n'ai pas vraiment envie de revenir sur les qualités de Gallay, dire à quel point elle sait la langue de ceux qui se taisent, de ceux qui souffrent, de ceux qui cherchent. Dire la mer, l'odeur, l'orage, la terre, sculptée, faisant surgir des femmes hantées, faméliques, brutales. Dire l'errance, la peur, la volonté d'oubli, dire les hommes au plus près de leurs chairs, leurs humeurs, leurs intensités. De beaux personnages, attachants, lourds, rudes, un peu barbares mais nous sommes à la pointe d'un Cotentin qui passe son temps à se battre contre les vents, les marées et les hommes. Je connais très bien cette région et je l'ai parfaitement humée, retrouvée, sous la plume de Gallay.

mais... j'ai trouvé que l'histoire avait beaucoup de mal à démarrer. J'ai trouvé certains personnages un peu trop caricaturaux (la folle, l'aubergiste à la grande goule), à vouloir faire trop original, Gallay a fait un poil trop lourd à certains endroits. Et puis l'histoire n'est pas vraiment surprenante, un peu téléphonée, pas très remuante. L'incessant rappel de détails anecdotiques est plutôt lancinant (alors oui cela crée une ambiance mais à la longue le tout est assez plombant).

Bon. Il n'en reste pas moins que Gallay n'est jamais aussi bonne que lorsqu'elle décrit une femme séparée, une femme presque folle, une femme qui a perdu sa chaleur, son désir, l'amour et qui lentement reprend conscience de l'ouverture de ses bras... On saura peu de cette histoire d'amour achevée, de cette douleur, de cette soif mais chaque passage est d'une beauté, d'une sensualité, d'une ferveur troublante, immaculée. Et rien que pour ça, il faut lire Les Déferlantes.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astazie
Envolée postale


Messages : 102
Inscription le : 02/05/2011
Age : 62

MessageSujet: re- Claudie Gallay    Lun 2 Mai 2011 - 19:30

J'ai aimé "les déferlantes" , mais mon préféré est " Seule Venise ".
Je connais très bien la région décrite dans les " Déferlantes", mais l'atmosphère de Venise m'a beaucoup touchée.


Je n'ai pas lu " l' amour est une île ", les avis sont très partagés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Menyne
Agilité postale


Messages : 864
Inscription le : 26/04/2008
Age : 45
Localisation : dis z'y mieux !

MessageSujet: Re: Claudie Gallay   Sam 11 Juin 2011 - 15:16

shanidar a écrit:
Seule Venise

Dès les premières phrases on pense à Duras, à la sécheresse stylistique de Duras, à sa dureté, sa violence, son impudeur. Comme chez Duras, Gallay n'a pas recours à la profondeur psychologique pour raconter l'histoire d'une femme au bord de la folie, non, elle utilise la même esthétique du geste, de l'écoute du corps dans son rapport au monde, à l'extériorité et puis des éclairs de souffrance, terribles, qui viennent cisailler le texte comme des coups de couteau dans l'abdomen.

Quel beau livre ! Intense, effrayant, tellement charnel et intime. Comment une femme de quarante ans se relève-t-elle du mal d'amour ? La fuite à Venise ? L'envie incessante de se jeter dans la lagune, de manger, de se remplir, l'obsession du rangement et puis lentement elle ouvre les yeux sur ceux et ce qui l'entourent. Redécouvrant le contour des êtres et du monde. La beauté, l'échange, servir enfin à quelque chose, tomber amoureuse, ne plus se laisser faire...

Et le silence de cette femme...

Superbe !

Ah ! Claudie Gallay !!! Encore et toujours Claudie Gallay aime aime aime aime
Je te rejoins tout à fait Shanidar. C'est un beau livre intense et intime.
Ayant été à Venise (il y a fort longtemps), je visualisais très bien les lieux, l'atmosphère. Et puis, j'étais en Italie quand je l'ai lu : j'avais donc l'ambiance sonore adéquate !

Encore une histoire triste mais que l'on n'arrive pas à lâcher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harelde
Zen littéraire


Messages : 6465
Inscription le : 28/04/2010
Age : 41
Localisation : Yvelines

MessageSujet: Re: Claudie Gallay   Mer 15 Juin 2011 - 9:10

J'ai toujours les déferlantes dans ma bibliothèque. Il m'attend sagement. Mais il passera après Faulkner et Brink...
Mais vous me donnez envie.
sourire

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
Orientale
Agilité postale


Messages : 903
Inscription le : 13/09/2009
Age : 63
Localisation : Syldavie

MessageSujet: Re: Claudie Gallay   Mer 15 Juin 2011 - 9:21

Harelde a écrit:
J'ai toujours les déferlantes dans ma bibliothèque. Il m'attend sagement. Mais il passera après Faulkner et Brink...
Mais vous me donnez envie.
sourire

Moi pareil, Harelde, j'ai Les deferlantes et Mon amour, ma vie, mais toujors dans la liste d'attente. Claudie Gallay a surement deja ete objet d'une lecture en commun, mais rien n'empeche a deux parfumes de lire le meme livre en meme temps, j'ai une PAL gigantesque, mais rien n'empeche qu cette toyr sior reconstruite sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harelde
Zen littéraire


Messages : 6465
Inscription le : 28/04/2010
Age : 41
Localisation : Yvelines

MessageSujet: Re: Claudie Gallay   Mer 15 Juin 2011 - 9:47

Orientale a écrit:
Harelde a écrit:
J'ai toujours les déferlantes dans ma bibliothèque. Il m'attend sagement. Mais il passera après Faulkner et Brink...
Mais vous me donnez envie.
sourire

Moi pareil, Harelde, j'ai Les deferlantes et Mon amour, ma vie, mais toujors dans la liste d'attente. Claudie Gallay a surement deja ete objet d'une lecture en commun, mais rien n'empeche a deux parfumes de lire le meme livre en meme temps, j'ai une PAL gigantesque, mais rien n'empeche qu cette toyr sior reconstruite sourire
Pourquoi pas une tite LC sur les déferlantes à l'occasion.
bonjour

Deuxième moitié de semaine prochaine au plus tôt.

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
Chouette
Posteur en quête


Messages : 86
Inscription le : 30/06/2010
Age : 64
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Claudie Gallay   Mer 17 Aoû 2011 - 17:41

Je viens de dénicher "L'AMOUR EST UNE ILE", je cherchais "SEULE VENISE"...car ce roman semble excellent.

L'été à Avignon : saison du festival, les amoureux du théâtre se pressent dans cette ville mythique, mais voilà ... les spectacles sont annulés c'est la grève des intermittents qui paralyse le festival.
Odon Schnadel dirige un petit théâtre, il vit à Avignon dans une péniche amarrée sur les bords du Rhône : cette année il met en scène une pièce d'un auteur inconnu, décédé. Odon a aimé Mathilde, une comédienne devenue célèbre, mais ils se sont quittés, la rumeur lui apprend qu'elle est de retour...Marie, la soeur de l'auteur inconnu débarque à Avignon pour voir la pièce écrite par son frère.
Je ne vous raconte rien de plus ; tous les ingrédients de Claudie Gallay sont réunis : l'amour, les rêves, les secrets, tout ce qu'on laisse derrière soi...
Son style m'a semblé encore plus sec, plus dépouillé que dans "LES DEFERLANTES" : on dirait le scénario d'un film.
Je suis au début de cette lecture mais j'aime, le sujet, la ville, le climat du roman, les personnages ... tous mystérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Claudie Gallay   Aujourd'hui à 10:38

Revenir en haut Aller en bas
 
Claudie Gallay
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 16 sur 19Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18, 19  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le retour de Paul.
» les déferlantes , Claudie Gallay
» Claudie Pierlot
» Bambois, la vie verte (Claudie Hunzinger)
» CRBO, famille et école...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: