Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Yves Bichet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bertrand-môgendre
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1299
Inscription le : 03/02/2007
Age : 61
Localisation : ici et là

MessageSujet: Yves Bichet   Ven 21 Déc 2007 - 16:06



La part animale de Yves Bichet

Poche: 207 pages Editeur : Editions Gallimard(septembre 2005) Collection : Folio
ISBN-10: 2070309665

Présentation de l'éditeur
Ce roman traite de l'animalité. Il est en partie autobiographique. Il m'a donc semblé honnête de laisser ici la poésie jouer son rôle ; le rôle qu'elle tenait jadis lorsque je découvrais les yeux des bêtes. D'ordinaire l'animalité n'est considérée que sous l'angle de la morale ou sous l'angle plus réducteur de la psychanalyse. Je pense que ces deux voies sont l'une et l'autre des impasses. Mon personnage finit par préférer la part animale qui affleure en lui ; et par aimer, par jalouser la part de divin qu'il pressent chez les animaux. Cette conscience-là, cette acceptation aurait pu, poussée à ses limites extrêmes, le projeter vers le pouvoir, vers la sagesse, ou bien encore vers la poésie. Rien de tout cela ne m'est arrivé, mais les dindons sont restés présents. Tout comme le désir de parler. Y. B


Mon commentaire :

Il y a tout d'abord l'importance des personnages installés dans ce village de Trésanne.
Marie Ducasi, la boulangère, duchesse de son domaine limité à sa petite boutique, aussi lézardée qu'elle, perdant le goût de vivre aussi vite que fuient les derniers clients.
Le paysan, Henry Chaumier soucieux d'accomplir un travail rémunérateur et d'occuper son esprit perturbé par des soucis de couple. Ce patron « rubicond et prognathe », chaponne son nouvel ouvrier Etienne, le personnage principal du livre. Ce jeune employé surnommé vire-branle en rapport avec son activité particulièrement délicate, consistant à récolter la semence des Douglas (non, pas les résineux) ces volatiles énormes élevés et confinés dans des bâtiments spécialisés.
La femme du paysan qui tourne vire autour de François Mornand, le notable local, notaire passionné par l'observation des limaces et des rapaces.
Les protagonistes installés dans leurs habitudes coutumières, évoluent dans un cadre champêtre somptueux.
Yves Bichet commente les vies de chacun, avec une aisance gorgée d'ironie. L'écriture souple et détaillée donne du relief au texte souvent agrémenté de poétiques références discrètes. L'auteur nous conduit chemin faisant, sur la voie de la réflexion concernant les réactions animales qui régissent parfois notre comportement de mammifère évolué.

Avec l'appréhension première de parcourir le texte d'un auteur « régionaliste », j'ai eu le plaisir de lire ce livre.

Extrait
:
Etienne propose une réflexion sur son environnement à sa femme, Claire.
"ce qui ne laisse de m'étonner, vois-tu, c'est que les bêtes souffrent en silence. Elles se débattent quand on les attrape, mais, sitôt immobilisées, elles acceptent sans un frémissement la loi du plus fort. Elles se taisent. Elles subissent nos charcuteries sans réagir. C'est très différent chez les humains. La violence ordinaire est plus sourde, et puis certains d'entre nous se rebellent. Parvenu à mon stade on ne peut plus se rebeller. Regarde Maria Ducasi... Alors on se marre, et le miracle a lieu. On découvre la paix. On rit. J'apprends lentement à rire, Claire. »
(bertrand-môgendre)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: sur la litterature en général   Ven 21 Déc 2007 - 18:14

Qui veut parler de l'animal parle souvent de l'homme. Et la part animale qui est en nous est loin d'etre la pire. Meme si elle est presque toujours considérée comme péjorative... Mais cela pourrait changer...danse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
avatar

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

MessageSujet: Re: Yves Bichet   Ven 21 Déc 2007 - 18:50

Citation :
Mais cela pourrait changer...
Qu'est ce qui pourrait changer?
En tout cas, je ne connais pas une race animale capable de se comporter comme se comportent les hommes....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Yves Bichet   Ven 21 Déc 2007 - 19:52

Sur le comportement des hommes -et des animaux-, ce n'est pas moi qui vais te contredire, Marie...
Ce qui peut changer ? Au risque de recouper des arguments que Sous marin formule ailleurs, il semble y avoir dans la société un interet nouveau pour les animaux. Les éthologues et les philosphes nous rappellent que les rapports entre hommes et animaux détermineront la survie des espèces, et que les animaux ont des droits, meme s'ils ne les formulent pas.
L'éthologie conforte l'écologie et nous apprend beaucoup...
Les animaux, il faut essayer de mieux les connaitre. Arte a passé ces dernières semaines des documentaires passionnants sur l' association amicale, respectueuse qui peut exister entre hommes et animaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Yves Bichet   

Revenir en haut Aller en bas
 
Yves Bichet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» anniversaire Yves
» Yves Rocher pas si vieillot que ca!!
» Sous l'ombre des pommiers - Yves Jacob
» Yves Piétrasanta «prend congé» des Verts
» Jacques-Yves COUSTEAU

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs français à découvrir, nés après 1914.-
Sauter vers: