Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Jean-Pierre Andrevon

Aller en bas 
AuteurMessage
ekwerkwe
Espoir postal
ekwerkwe

Messages : 21
Inscription le : 06/02/2007
Age : 42

Jean-Pierre Andrevon Empty
MessageSujet: Jean-Pierre Andrevon   Jean-Pierre Andrevon Icon_minitimeJeu 15 Fév 2007 - 12:51

Jean-Pierre Andrevon Jean-p10

Le travail du Furet
Parfois dans les quartiers riches, plus souvent chez les pauvres (mais c'est normal, il y en a davantage), le Furet fait son travail de furet: éliminer les citoyens désignés par Atropos, le programme du Grand Ordinateur, pour permettre de réguler la population. 400000 citoyens éliminés chaque année, tirés au sort de façon parfaitement transparente, anonyme et égalitaire, en échange d'un "pacte" de santé et de sécurité qui permet la paix sociale.
Le Furet fait son travail de Furet, qui lui permet de vivre dans un appartement décent, de manger à sa faim, et d'acheter les bandes hors de prix des vieux films de l'âge d'or hollywoodien.
Un jour un ex-collègue, viré pour s'être posé trop de questions, vient lui parler d'une combine bizarre et ridicule. Bien malgré lui, le Furet qui ne se posait pas de questions est entraîné dans une spirale infernale, et se rend compte qu'il a beaucoup à perdre...

J'ai beaucoup aimé cet Andrevon-là, encore plus que Shukran, je pense. Le Furet évolue dans un futur comme toujours hautement toxique (écologiquement, socialement, politiquement) et j'apprécie ce souci et cette fidélité de l'auteur à un message qui sous-tend systématiquement ses intrigues (et sans lourdeur, ce qui est appréciable). Et il ya de l'humour aussi, de la verve et du rythme, avec notamment une course-poursuite brillante et parodique, et assez de romantisme pour satisfaire mon coeur de midinette.


Dernière édition par le Ven 16 Fév 2007 - 17:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ekwerkwe.canalblog.com/
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Jean-Pierre Andrevon Empty
MessageSujet: Re: Jean-Pierre Andrevon   Jean-Pierre Andrevon Icon_minitimeJeu 15 Fév 2007 - 12:55

ekwerkwe a écrit:


assez de romantisme pour satisfaire mon coeur de midinette.

voilà qui me donne envie de noter en prévision de futures lectures le nom de cet auteur...et plus particulièrement ce titre-là. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ekwerkwe
Espoir postal
ekwerkwe

Messages : 21
Inscription le : 06/02/2007
Age : 42

Jean-Pierre Andrevon Empty
MessageSujet: Re: Jean-Pierre Andrevon   Jean-Pierre Andrevon Icon_minitimeVen 16 Fév 2007 - 17:26

Je m'aperçois que je n'ai pas formellement précisé qu'il s'agit d'un roman de science-fiction: de la pure, de la dure, de la fiction avec de la science dedans. Ce qui n'ôte rien à ses qualités de roman, ni à ses qualités de polar. Mais autant prévenir... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ekwerkwe.canalblog.com/
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Jean-Pierre Andrevon Empty
MessageSujet: Re: Jean-Pierre Andrevon   Jean-Pierre Andrevon Icon_minitimeSam 17 Fév 2007 - 0:59

Ah...je n'ai pas trop le goût pour la Science Fiction...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Jean-Pierre Andrevon Empty
MessageSujet: Re: Jean-Pierre Andrevon   Jean-Pierre Andrevon Icon_minitimeSam 17 Fév 2007 - 9:08

ekwerkwe a écrit:
Je m'aperçois que je n'ai pas formellement précisé qu'il s'agit d'un roman de science-fiction: de la pure, de la dure, de la fiction avec de la science dedans. Ce qui n'ôte rien à ses qualités de roman, ni à ses qualités de polar. Mais autant prévenir... Wink

Je suis un peu comme Coline , je ne suis pas adepte des romans SF ,mais celui -ci est peut-être plus solide : " de la fiction avec de la science dedans.." l'indique Ekwerkwe...A voir donc ,car le sujet m'intéresse ... :arrow:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Jean-Pierre Andrevon Empty
MessageSujet: Re: Jean-Pierre Andrevon   Jean-Pierre Andrevon Icon_minitimeMer 3 Déc 2008 - 11:18

Jean-Pierre Andrevon 97822610
Horizon de cendres, Jean-Pierre Andrevon (Français)


Un jour d'été, les morts se relèvent. Petit à petit. On les laisse "revenir", ils ne font rien, déambulent, essayent de se rapprocher des vivants, mais pas trop.

Seulement le héros, qui est gérant d'un funérarium, lui, il se méfie... Et ça lui fout la trouille tout ça.
Pas comme à sa fille qui va leur faire des câlins dans les prés, et à sa femme qui ramène belle-maman en décomposition à la maison.

Et puis, les morts commencent à manger des animaux, leurs cervelles... et semblent se régénérer au fil du temps... Puis ils s'attaquent aux humains.

Le n'Héros, après plein d'histoires de famille, se retrouve tout seul et finit par rejoindre un camp de résistant. Mais les morts sont de plus en plus nombreux... et le feu, seul élément capable de les anéantir, ne suffit plus.



C'est bien écrit. correct quoi.
On sent du Romero évidemment(parce que les morts reproduisent, semblent vouloir revenir à leur vie d'avant).
C'est tout plein de tristesse, de solitude, d'abandon (Je suis une légende de Matheson traîne pas loin).
ça se lit très bien, et y'a vraiment de "belles" idées.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Jean-Pierre Andrevon Empty
MessageSujet: message   Jean-Pierre Andrevon Icon_minitimeMer 3 Déc 2008 - 15:27

Queenie a écrit:
Jean-Pierre Andrevon 97822610
Horizon de cendres, Jean-Pierre Andrevon (Français)

Andrevon a écrit de bonnes choses et notamment Gandahar qui avait inspiré le dessin animé très sympa de René Laloux en 1988.

Jean-Pierre Andrevon Jasper10


Horizon de cendres a l'air quand même de jouer sur un terrain déjà bien exploité... Ce serait quoi le petit "plus" pour toi?

P.S. En complément du DVD de Gandahar il y a le court métrage d'animation inspiré par Comment Wang Fô fut sauvé de Yourcenar

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mirabelle
Envolée postale
Mirabelle

Messages : 107
Inscription le : 06/04/2010
Age : 36
Localisation : Vers l'infini et au-delà

Jean-Pierre Andrevon Empty
MessageSujet: Re: Jean-Pierre Andrevon   Jean-Pierre Andrevon Icon_minitimeMer 1 Déc 2010 - 15:23

Le travail du furet à l'intérieur du poulailler est un pur enchantement. Le personnage de ce furet, plus proche d'un Marlowe que d'un tueur d'état, est réjouissant et sa passion quasi enfantine pour le cinéma en noir et blanc est des plus jouissive.

Enfin l'écriture est drôle, savoureuse à la Audiard, et ironique.

Je ne résiste à l'envie de vous livrer un passage où le furet s'occupe de sa quatrième exécution de la journée.

" La quatrième s'appelait Zaza Foulquié et sa conférence portait sur "les structures référentielles d'analité" chez Jean Genet.
Je ne sais pas qui c'est et je m'en pogne. Pour entrer dans la salle Boukovski, j'ai dû lâcher cinq nickels à une face de rat de sexe indéterminé qui m'a filé en retour un sale coup d'oeil de taupe. Faut dire que pour venir accomplir mon devoir dans les quartiers intellectuels, j'avais mis un treillis camouflé genre para que seuls les nègres oseraient encore porter, et encore c'est pas sûr, avec une casquette commando et des rangers chinois, à clous. C'est ma tenue spécial intellectuels, qui fait chier les intellectuels, parce qu'ils n'aiment pas les militaires.
Je me suis avancé dans l'allée et je me suis arrêtée à dix mètres de Zaza Foulquié. La Kalachnikov est partie à ce moment-là mais ce n'était pas une éjaculation précoce, c'était moi qui avais décidé en mon âme et conscience de lâcher la purée sur la grosse. "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Jean-Pierre Andrevon Empty
MessageSujet: Re: Jean-Pierre Andrevon   Jean-Pierre Andrevon Icon_minitimeLun 15 Avr 2013 - 11:08

Allez paf un sujet qui date, mais désolée j'ai pas pu m'empecher. J'ai relu avec un petit sourire l'extrait cité au dessus. Oui le "travail du furet à l'intérieur du poulailler" a du faire parti des premiers livre de SF anticipation. Un style cru, parfois vulgaire, parfois sale, mais bizarrement j'ai aimé ce livre. L'historie m'avait paru très originale et j'avais bien aimé ce personnage sans grand état d'ame. Je connais peu de gens qui ont aimé ce livre, bien au contraire tout ce qui l'on lu on pas craché dessus mais pas loin. Oui, moi j'ai bien aimé. Et puis même aujourd'hui par nostalgie, ca me rappelle tellement de bon souvenir l'époque de cette lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Jean-Pierre Andrevon Empty
MessageSujet: Re: Jean-Pierre Andrevon   Jean-Pierre Andrevon Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean-Pierre Andrevon
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Denis et Pierre-Jean Cherer
» Claude Bultot
» Les rêves du nageur de combat avaient un goût de sel
» VENUS (SM)
» ESCADRILLE 3 S

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: