Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Nathacha Appanah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Nathacha Appanah   Mar 5 Aoû 2008 - 16:18

aériale a écrit:
La noce d'Anna-

Ah quel bonheur...j'en suis toute retournée ...
Il faut que je vous dise...Parce que cela fait trop longtemps que je n'ai ressenti un tel choc.

Gros coup de coeur aime

Voilà de quoi nous convaincre... content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
monilet
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2658
Inscription le : 11/02/2007
Age : 67
Localisation : Essonne- France

MessageSujet: Re: Nathacha Appanah   Mar 5 Aoû 2008 - 17:12

Ah, les amis, que je suis heureux que vous aimiez vous aussi ! joie

Je me souviens de ce moment de pur bonheur et de bonheur pur. Il faut lire ce livre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://claudecolson.wordpress.com/
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Nathacha Appanah   Mar 5 Aoû 2008 - 17:45

monilet a écrit:
Je me souviens de ce moment de pur bonheur et de bonheur pur.

Eh bien!...Comme vous le vendez ce livre!... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Nathacha Appanah   Mar 5 Aoû 2008 - 17:53

coline a écrit:
monilet a écrit:
Je me souviens de ce moment de pur bonheur et de bonheur pur.

Eh bien!...Comme vous le vendez ce livre!... Very Happy
attentif mais oui....

Merci pour vos commentaires.. on ressent votre enthousiasme et cela fait plaisir Very Happy
surtout Aériale - un jour Nice, l'autre Natacha Appanah..t'es vraiment trop forte Razz

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
avatar

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Nathacha Appanah   Mar 5 Aoû 2008 - 18:21

kenavo a écrit:
surtout Aériale - un jour Nice, l'autre Natacha Appanah..t'es vraiment trop forte
hi hi..voui...je suis un peu impulsive honte même pas fini la lecture mais c'est trop bon miammiam

monilet a écrit:
Ah, les amis, que je suis heureux que vous aimiez vous aussi ! joie

Je me souviens de ce moment de pur bonheur et de bonheur pur. Il faut lire ce livre !
Oh que oui Monilet! j'adore partager mon enthousiasme et je vous en serai toujours reconnaissante pour celui-ci tchintchin
conciliabule Mais je pense que ça va marcher...on leur a mis les papilles en alerte Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Nathacha Appanah   Sam 6 Sep 2008 - 18:32



Sur ce fil il y a surtout beaucoup de commentaires pour son livre Le petit frère – c’est peut être le moment d’annoncer qu’il vient de sortir en poche Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lafreizh
Envolée postale
avatar

Messages : 110
Inscription le : 26/08/2008
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Nathacha Appanah   Sam 6 Sep 2008 - 18:41

Je viens de l'emprunter à la bibliothèque, qui n'avait que ce livre de cet auteur qui me tente bien.

Mais à vous lire, ce n'est pas peut-être pas mal de commencer par Le dernier frère. Et puis de toute façon, j'ai envie de lire les quatre livres présentés ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Nathacha Appanah   Sam 6 Sep 2008 - 23:33


Les rochers de Poudre d'Or
Citation :
Présentation de l'éditeur
Avril 1892, Inde. Un jeune homme sur les traces de son frère, un paysan meurtri par la misère et la domination des propriétaires terriens, une fascinante veuve au sang royal fuyant le bûcher et un candide joueur de cartes font route vers l'océan, espérant trouver l'eldorado de l'autre côté de "l'Eau noire". Ils rejoignent d'autres Indiens entassés dans les cales de l'Atlas pour les vertiges mortels d'une traversée de plusieurs semaines vers une île qu'on leur promet merveilleuse et fertile. Tout bas, on leur raconte que sous les rochers de ce pays mystérieux et clément sommeille l'or. Ces Indiens ne savent pas qu'ils vont remplacer les esclaves noirs des champs et passer de la soute à la soue, entre le bleu du ciel et le vert de la canne à sucre. Ils ne savent. pas qu'ils sont en route pour l'île Maurice et que leurs destinées vont se nouer entre rêves et douleurs, haines et désirs, dans le village de Poudre d'Or...

Ce livre commence avec un pamphlet distribué dans l’État d’Uttar Pradesh (Inde) à la fin du dix-neuvième siècle :

Citation :
Éloigne-toi des gens du dépôt
Ils ne t’aideront pas
Ils ne t’apporteront que désespoir
Et par-delà les mers, ils t’emmèneront
Vers des colonies qui sont des prisons

Natasha Appanah donne des noms à quelques uns de ces destins qui n’avaient pas la chance de voir cet écrit, qui n’avaient pas suivi ce conseil – elle donne une vie à ceux qui ont signé ces contrats, qui ont fait le trajet de l’Inde vers l’île Maurice.
Ce qu’elle écrit n’est pas larmoyant, elle nous montre une des milliers d’injustices qui se sont produites depuis l’existence de l’humanité. C’est certainement une histoire à devenir furieux, à avoir honte que des hommes étaient capables à faire subir cela à d’autres humains. Mais – est-ce qu’on a écrasé toutes ces injustices ? Est-ce qu’il n’y a plus des gens qui sont en train de travailler pour un salaire de famine – même si on ne les appelle plus ‘esclaves’ ?
Un livre qui donne une voix à un épisode de l’histoire, qui met le projecteur sur un événement en particulier – mais qui n’a en aucun cas perdu d’actualité.
Et tout ceci avec une écriture qui est forte et qui m’a bousculé.
Un très bon moment de lecture.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Nathacha Appanah   Dim 14 Sep 2008 - 20:00

LE DERNIER FRERE

Je n'ai pas voulu lire vos commentaires pour ne pas etre influencé. D 'où
les éventuelles répétitions...

Un homme se souvient de ce qui s'est passé dans son enfance, 60 ans auparavant. Il n'a pu ni voulu oublier.
Un petit village sur l' Ile Maurice dans les années 40. La misère extreme.
Une mère tendre et attentionnée. Un père alcolo extremement violent.
Le taudis où ils vivent. Les deux frères emportés par une coulée de boue.
Une enfance saccagée.
Et puis, un jour, il y a David, cet enfant juif interné sur l' Ile comme 1500
autres juifs.
Pour Raj, c'est l'échappée, le rayon de lumière de cette très sombre histoire.
L'histoire d'une amitié comme elles peuvent se nouer pendant l'enfance
et que la tragédie de chacun rend plus intense, mais pour très peu de temps.
Comment parler d' une telle histoire sans sans sombrer dans le sordide ou le mélo ?
Nathacha Appanah parvient à écrire une histoire émouvante, grace à un style simple, précis et évocateur.
La simplicité ? Il faut du talent pour cela.

"De sa vie de reclus, de Juif déporté, d'orphelin, de prisonnier, d'enfant sans enfance, d'enfant qui connait trop bien et de trop près la mort, David avait, je crois, appris à ne plus etre, à oublier qu'il avait un coeur qui pouvait faire autre chose que pleurer, des bras, des jambes pour courir
et un visage qu'on ne pouvait faire autre chose que le chérir. Il avait oublié cela, oublié qu'il était fait de chair et de sang, oublié qu'il avait la possibilité de grandir et d'etre un homme..."
Le dernier frère. P. 161
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Nathacha Appanah   Dim 14 Sep 2008 - 20:47

Je ne crois pas que je vais être dans les temps pour le lire ce mois-ci mais j'ai bien l'intention de lire au moins Le dernier frère...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Nathacha Appanah   Lun 22 Sep 2008 - 16:44


La noce d'Anna

Lors de mon projet « Autour du monde en livres » j’ai découvert Nathacha Appanah parce qu’elle vient de l’île de Maurice. J’ai lu Les rochers de Poudre d’Or mais je ne pouvais pas m’imaginer de lire La noce d’Anna puisque je croyais qu’un livre traitant la relation mère-fille n’était pas pour moi. La relation avec la mienne étant pas trop bien et n’ayant pas d’enfants, je ne pensais pas que ce livre pouvait me « parler ».
Lorsque Monilet et Animal sortaient de cette lecture tout enthousiasmé, cela m’intriguait déjà et c’est la persévérance d’Aériale qui a fait la différence.

Et je vais entrer dans le canon des louanges. Ce livre est beau !!
D’autant plus après quelques jours seulement j’ai aussi pu faire une comparaison avec Les rochers de Poudre d'Or – et l’écriture a nettement progressée – elle est plus fine, plus impressionnante…

Un très bon moment de lecture – et encore une fois merci à Monilet et Animal qui ont donné envie à Aériale de lire ce livre qui n’a pas été tranquille avant que j’essaie aussi de passer une journée de noce en compagnie d'Anna et de sa mère Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Nathacha Appanah   Dim 4 Jan 2009 - 14:49


Le dernier frère

Citation :
Présentation de l'éditeur
Raj, neuf ans, vit à l'île Maurice. David, dix ans, débarque de l'Atlantic avec une cohorte de Juifs en exil Derrière le grillage du camp de Beau-Bassin, Raj observe. Les boucles blondes et les yeux bleus de David le fascinent, le coup de foudre fraternel est immédiat. Impatients d'échapper à la gravité de leurs destins et à la violence de leurs univers, ils fuguent...

J’ai relu ce fil après la lecture de ce livre. Et je ne pense pas que je peux en rajouter encore ce qui n’a pas déjà été dit.
Je suis tout à fait d’accord avec :
Un roman très pudique et très émouvant, plein de sensibilité de tendresse (Marie)
Et je me retrouve dans :
c'est un très joli roman, pas un grand roman mais un livre qui mérite tout de même le détour (Domreader)

Jade parle d’un livre sombre et d’une atmosphère pesante.
Même si on sait à partir de la première page à quel résultat on doit s’attendre – le chemin que Natacha Appanah a choisi de nous y mener n’a pas pour autant de pesanteur pour moi. C’est tragique, oui, c’est triste, oui.. mais son écriture a la qualité de décrire tout cela avec un certain apaisement..
Et je me retrouve d’accord avec :
La simplicité ? Il faut du talent pour cela (Bix)

Après trois lectures de cette auteure je suis convaincue que je veux suivre les futurs exploits de Natasha Appanah !

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Nathacha Appanah   Mer 11 Fév 2009 - 13:14

Invité a écrit:
Je suis encore émue par toutes les images et sentiments mêlés que cette lecture a suscités en moi.
contente de lire que ce livre t'as autant plu..
Pour moi aussi une "découverte parfumée"  Wink et je dirais que tu devrais aussi te plaire avec Les Rochers de Poudre d'Or ou La Noce d'Anna..
en tout cas pour moi une auteure à suivre...

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rivela
Zen littéraire
avatar

Messages : 3875
Inscription le : 06/01/2009
Localisation : Entre lacs et montagnes

MessageSujet: Re: Nathacha Appanah   Mer 25 Fév 2009 - 19:09

Voilà j'ai fini le dernier frère, cela ma plu.
C'est simple à dire mais je pense qu'elle à trouvé le truc pour emmener lecteur avec elle dans son livre.
J'y était quand les chemins de poussières se transforment en chemins de boue quand l'orage arrive, et que la rivière devient torrent.
J'aurais voulus boire les tisanes aux multiples herbes que la mère prépare.
etc..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Nathacha Appanah   Mer 25 Fév 2009 - 19:11

rivela a écrit:
J'y était quand les chemins de poussières se transforment en chemins de boue quand l'orage arrive, et que la rivière devient torrent.
J'aurais voulus boire les tisanes aux multiples herbes que la mère prépare.
voilà en effet quelques moments forts de ce livre..
je suis contente que la lecture t'a plu

moi j'attends son prochain roman miammiam

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nathacha Appanah   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nathacha Appanah
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Septembre 2009 : La noce d'Anna de Nathacha Appanah

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: