Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Oscar Wilde

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Oscar Wilde   Lun 31 Déc 2007 - 10:48

Oscar Wilde



Oscar Wilde, de son nom complet Oscar Fingal O'Flahertie Wills Wilde, est un écrivain irlandais, né à Dublin, Irlande le 16 octobre 1854 et mort à Paris e 30 novembre 1900.

Jane Francesca Elgee, la mère d'Oscar Wilde, avait pour ancêtre Charles Maturin, auteur de "Melmoth, ou l'homme errant" (1820).
Oscar Wilde prendra, après son procès et lors de son exil en France, le pseudonyme de Sebastian Melmoth.

Bibliographie

Citation :
Index: (cliquez sur les numéros de page pour y accéder directement)

Romans et nouvelles
1887 Le Fantôme de Canterville et autres nouvelles, Page 3
1888 Le Prince heureux et autres contes
1889 Le Portrait de Mr. W.H.
1891 Le Portrait de Dorian Gray, Pages 1, 2, 3
1891 Une maison de grenades

Pièces de théâtre
1880 Véra ou Les Nihilistes
1883 La Duchesse de Padoue
1892 L'Éventail de Lady Windermere
1893 Salomé
1894 Une femme sans importance
1895 L'Importance d'être Constant, Page 1
1895 Un mari idéal, Page 1
1908 La Sainte Courtisane
1908 Une tragédie florentine

Poésie
1878 Ravenna
1881 Poèmes
1894 Poèmes en prose / La Sphinge
1897 La Ballade de la geôle de Reading

Autres publications
De Profundis, Page 3

Citation :
mise à jour le 21/02/2013, page 3
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Un mari idéal   Lun 31 Déc 2007 - 10:57

Théâtre : Un mari idéal

Le sujet
Robert Chiltren, homme réputé pour sa droiture et son intégrité, est l'objet du chantage de Lady Cheveley.

Celle-ci le menace de dévoiler aux yeux de tous l'origine de sa fortune et de sa carrière politique s'il n'intervient pas en faveur
du projet de construction du canal d'Argentine au parlement, projet pour lequel elle a placé des sommes considérables.

Robert Chiltren prend peur, car non seulement il sait que ce projet est une escroquerie ( et ne peut donc le défendre en son âme
et conscience), mais qu'il risque, en ne cédant pas au chantage, de s'exposer à la disgrâce que susciterait indiscutablement
ces révélations, disgrâce tant politique que matrimoniale, son épouse étant une jeune personne à la moralité exemplaire et très éprise
de la réputation sans tâche et de l'image idéale qu'elle s'est forgée de son mari .

Un ami proche de la famille, Lord Goring, dandy oisif et mondain (dans lequel Oscar Wilde a mis beaucoup de lui-même) tentera de
sauver l'honneur politique de Robert Chiltren ainsi que leur mariage.

Avis
La plume accérée, le ton incisif et l'humour piquant d'Oscar Wilde font une nouvelle fois merveille.
Les thèmes abordés sont très diversifiés : l'hypocrisie, le faux-semblant, l'ambition, la spéculation, le pouvoir de l'argent, la corruption politique, le chantage. Sans oublier l'idéalité de l'être aimé et la nécessité d'en faire le deuil, l'image de la femme, l'image du père, l'amitié et le pardon.
De quoi passer un excellent moment en excellente compagnie avec la charme et l'intelligence de l'auteur.

Extraits :
Acte II
Lord Goring : Mon cher Robert, voilà une affaire bien embarrassante, des plus embarrassantes. Vous auriez dû tout dire à votre femme.
Les secrets qu'on tient des femmes des autres sont un luxe nécessaire dans le vie moderne. C'est du moins ce que m'ont dit au club
des gens assez chauves pour savoir de quoi s'en tenir. Mais on ne devrait jamais avoir de secret pour sa femme.
Elle finit toujours par le découvrir. Les femmes ont un merveilleux instinct pour cela. Elles sont capables de découvrir n'importe
quoi, excepté ce qui crève les yeux.

Acte III
Lord Goring : Chose extraordinaire chez les classes inférieures de l'Angleterre : sans cesse on y perd des parents.
Phipps : Oui, Milord, elles sont extrêmement favorisées sous ce rapport.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: L'importance d'être constant   Lun 31 Déc 2007 - 11:11

Théâtre : L'importance d'être constant

Sujet
Comédie de mœurs de l'époque victorienne. L'intringue, qui tourne autour des masques, emprunt d'identité et faux-semblant, n'est qu'un pretexte pour mettre en avant les cabrioles du langage et les jeux de mots allant jusqu'à l'absurde.

Aussi, l'importance d'être constant joue sur le mot constant, "Constant" étant un nom d'emprunt sensé donner vie à un frère imaginaire donnant beaucoup de soucis et justifiant de ce fait les nombreux déplacements de John Worthing au centre de Londres sans attirer les soupçons de sa pupille.

Extraits
Citation :
Algernon : La critique littéraire n'est pas votre fort, mon cher. Ne vous essayez pas.
Vous devriez la laisser aux gens qui n'ont point passé l'université.
Ils s'en tirent si bien dans les journaux quotidiens.

Citation :
Jack : Eh bien oui, je dois avouer que je fume.
Lady Bracknell : Je suis bien aise de l'apprendre : un homme doit toujours avoir une occupation quelconque.

Citation :
Lady Bracknell : Pour parler franchement, je n'approuve point les longues fiancailles. Elles fournissent aux gens l'occasion d'étudier le caractères de leur partenaire avant le mariage, chose que je me garderais de conseiller.

Citation :
Lady Bracknell : (…) Trente-cinq ans, c'est un âge fort attrayant.
La bonne société de Londres compte un très grand nombre de femmes de la plus haute naissance, qui ont adopté de leur plein gré l'âge de trente-cinq ans pendant des années. Lady Dumbleton en est un exemple à ma connaissance. Elle a toujours eu trente-cinq ans depuis qu'elle est arrivée à quarante ans, c'est-à-dire depuis bien des années aujourd'hui. (…)

Qu'ajouter de plus ? C'est jubilatoire et succulent, comme toujours diablotin
Revenir en haut Aller en bas
Burlybunch
Agilité postale
avatar

Messages : 870
Inscription le : 29/09/2007
Localisation : Ci et là

MessageSujet: Re: Oscar Wilde   Lun 31 Déc 2007 - 11:28

sentinelle a écrit:
Qu'ajouter de plus ? C'est jubilatoire et succulent, comme toujours diablotin
Ca fait un moment que j'ai envie de le lire
un peu plus maintenant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Oscar Wilde   Lun 31 Déc 2007 - 11:36

Ah Burlybunch, il faut se laisser tenter par Oscar Wilde !
Je te conseille ce recueil de l'auteur, que j'ai d'ailleurs en ma possession (Collection : Pochotheque) :


Ce volume contient les oeuvres suivantes :

Poésie : Poèmes - La Sphinge - Poèmes en prose - La Ballade de la geôle de Reading.
Contes et histoires : Le Fantôme des Canterville - Le Crime de lord Arthur Savile - Le Sphinx sans secret - Le Millionnaire modèle - Le Prince heureux et autres contes - Le Portrait de Mr. W. H. - Une Maison de grenades - Le Portrait de Dorian Gray - De profundis - Lettres sur la prison.
Essais : Les Origines de la critique historique - Intentions - L'Âme de l'homme sous le socialisme - Quelques maximes pour l'instruction des personnes trop instruites - Formules et maximes à l'usage des jeunes gens - Impressions d'Amérique.
Théâtre : Véra, ou Les Nihilistes - La Duchesse de Padoue - L'Éventail de lady Windermere - Salomé - Une Femme sans importance - Un Mari idéal - L'Importance d'être constant - La Sainte Courtisane - Une Tragédie florentine.
Revenir en haut Aller en bas
Burlybunch
Agilité postale
avatar

Messages : 870
Inscription le : 29/09/2007
Localisation : Ci et là

MessageSujet: Re: Oscar Wilde   Lun 31 Déc 2007 - 12:26

sentinelle a écrit:
Ah Burlybunch, il faut se laisser tenter par Oscar Wilde !
et je me le serai laissé (~) si ce que je cherchais avait été là où je le voulais au moment opportun! Very Happy

Néanmoins, j'ai entamé (et achevé) il y a quelques semaines le Portrait de Dorian Gray, qui m'a redonné le goût de lire, que j'avais un peu perdu ces derniers temps sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Tics
Posteur en quête
avatar

Messages : 92
Inscription le : 03/06/2007
Age : 44
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Oscar Wilde   Jeu 3 Jan 2008 - 13:55

Et rappeler également, même si c'est un classique, que Le portrait de Dorian Gray est tout de même un vrai petit bijou, qu'il n'a pas pris une ride et que le style de Mr Oscar est une fluidité fort agréable ! Bref, lu, relu et re-re-lu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://misstics.canalblog.com
audrey
Posteur en quête


Messages : 66
Inscription le : 28/11/2007

MessageSujet: Re: Oscar Wilde   Mer 9 Jan 2008 - 19:08

Entièrement d'accord avec toi Miss Tics.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JDP
Main aguerrie


Messages : 301
Inscription le : 04/09/2007
Localisation : Belgique

MessageSujet: Oscar Wilde   Mer 9 Jan 2008 - 20:18

Un parfumé a--t-il vu "le Portrait De Dorian Grey" d'Albert Lewin,, 1944? Un charme. Un grand film par un grand réalisateur, Albert Lewin. Il faudrait lui ouvrir un fil. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.quenovel.be/pageactujuin.htm#Unpremierroman
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Oscar Wilde   Mer 9 Jan 2008 - 22:50

J'ai lu et vu l'adaptation Le Portrait de Dorian Gray de Albert Lewin mais la lecture du roman et la vision du film datent de tellement d'années que je n'ose franchement pas émettre un avis à leurs sujets What a Face
conciliabule Si ce n'est qu'un vague : j'avais bien aimé Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Le Baron
Posteur en quête
avatar

Messages : 75
Inscription le : 25/02/2008
Age : 36
Localisation : Italie

MessageSujet: Re: Oscar Wilde   Jeu 28 Fév 2008 - 15:19

J'ai pratiquement tout lu de Oscar Wilde qui demeure l'un de mes auteurs préférés.
Les pièces de théatre qu'il a écrit ont une force dialectique très puissante.
C est n'est pas la profondeur de perosnnages qui fait grandes ces pièces, mais leurs dialogues.
Comme on voit très clairement il n'y a vraiment pas de trame,ma tout se base sous ces dialogues,qui sont à la fois un peu ridicules,mais qui montrent toute la finesse et le génie de cet homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Oscar Wilde   Lun 10 Mar 2008 - 12:56

Oscar Wilde, héros malgré lui d'une enquête policière dans Oscar Wilde et le meurtre aux chandelles de Gyles Brandreth !

Citation :
À 59 ans, Gyles Brandreth est un brillant touche-à-tout à l'excentricité so british, à la fois journaliste, producteur de théâtre, homme d'affaires, acteur... Inconditionnel d'Oscar Wilde, il a toujours vécu sous le signe du célèbre dandy. Grâce à sa connaissance profonde de l'oeuvre et de la vie du poète, il a su restituer le génie du personnage. Le premier volume des enquêtes d'Oscar Wilde, a eu un succès immédiat, tant en Angleterre qu'aux Etats-Unis. Et cela ne fait que commencer !
Je suis curieuse de voir ça attentif
Revenir en haut Aller en bas
JDP
Main aguerrie


Messages : 301
Inscription le : 04/09/2007
Localisation : Belgique

MessageSujet: Oscar Wilde   Mer 12 Mar 2008 - 15:38

Petit rappel pour Sentinelle : "Le portrait de Dorian..." d'Albert Lewin.
Je dirai ceci.

Le film délétère évoque les thèmes favoris de Wilde:le pouvoir destructeur de la beauté, la perte de l'innocence, la haine de soi, les ravages de la culpabilité et du puritanisme.
Comme un leitmotiv revient un "Prélude" de Chopin : Dorian promet à sa conquête, la chanteuse Sybil Vane, de lui raconter les amours du musicien et de George Sand. Mais le 'Prélude", symbole de la passion partagée, va devenir la signature d'un amour qui atend la mort...

Dans la distribution vous reconnaîtrez Angela Lansbury du feuilleton "Murder She Wrote"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.quenovel.be/pageactujuin.htm#Unpremierroman
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Oscar Wilde   Mer 12 Mar 2008 - 19:15

Citation :
Dans la distribution vous reconnaîtrez Angela Lansbury du feuilleton "Murder She Wrote"
Ah ça je m'en rappelle très bien, je l'ai tout de suite reconnue (j'ai une de ces cultures cinématographiques et télévisuelles moi innocent ).

Merci pour ce rappel JDP Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
lyana79
Envolée postale
avatar

Messages : 208
Inscription le : 04/04/2008
Age : 38
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: Oscar Wilde   Mer 2 Juil 2008 - 12:39

Je viens de terminer le portrait de Dorian Gray...Un livre qui ne laisse pas indifférent...j'en ressens encore la marque car comme Basile (le peintre) la personnalité de Gray m'a intriguée et même fascinée.
Un classique comme je les aime.
Une narration exquise, des réflexions pertinentes et des personnages fascinants!
Difficile de parler de ce roman car il traite de tellement d'aspects de la personnalité humaine; le départ de l'histoire étant le changement de comportement de Dorian quand il a pris conscience de sa beauté physique (grâce ou à cause de) Basil et après l'influence qu'exerça sur lui Lord Harry.
Il en résultera chez le héros une opposition entre la beauté trompeuse de son aspect extérieur et la noirceur de son âme.
Le portrait de Dorian peint par Basile jouera un rôle central et hautement symbolique dans l'intrigue du roman.
A lire ou à relire...
Après coup, je suis sûre que beaucoup de choses m'ont échappé pendant la lecture de ce roman, une relecture s'impose presque Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.partagelecture.forums-actifs.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Oscar Wilde   

Revenir en haut Aller en bas
 
Oscar Wilde
Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une citation d'Oscar Wilde à savourer
» Le portrait de Dorian Gray d'Oscar Wilde
» L'éventail de Lady Windermere (Oscar Wilde)
» Oscar Hibou - librairie BD/jeunesse menacée
» CINEMA - " Terraferma " en liste pour l’Oscar du meilleur film étranger

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de culture anglaise et (ou) gaëlique (par auteur ou fils spécifiques) :: Littérature irlandaise-
Sauter vers: