Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Lettres d'amour dans la littérature (Lettera Amorosa)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Lettres d'amour dans la littérature  (Lettera Amorosa) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Lettres d'amour dans la littérature (Lettera Amorosa)   Lettres d'amour dans la littérature  (Lettera Amorosa) - Page 2 Icon_minitimeMer 14 Mar 2007 - 0:26

Et moi j'ai vraiment un faible pour ce poème-là...

Les séparés

N'écris pas. Je suis triste, et je voudrais m'éteindre.
Les beaux étés sans toi, c'est la nuit sans flambeau.
J'ai refermé mes bras qui ne peuvent t'atteindre,
Et frapper à mon coeur, c'est frapper au tombeau.
N'écris pas !

N'écris pas. N'apprenons qu'à mourir à nous-mêmes.
Ne demande qu'à Dieu... qu'à toi, si je t'aimais !
Au fond de ton absence écouter que tu m'aimes,
C'est entendre le ciel sans y monter jamais.
N'écris pas !

N'écris pas. Je te crains ; j'ai peur de ma mémoire ;
Elle a gardé ta voix qui m'appelle souvent.
Ne montre pas l'eau vive à qui ne peut la boire.
Une chère écriture est un portrait vivant.
N'écris pas !

N'écris pas ces doux mots que je n'ose plus lire :
Il semble que ta voix les répand sur mon coeur ;
Que je les vois brûler à travers ton sourire ;
Il semble qu'un baiser les empreint sur mon coeur.
N'écris pas !

Marceline Desbordes-Valmore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chatperlipopette
Zen littéraire
Chatperlipopette

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 54
Localisation : Bretagne

Lettres d'amour dans la littérature  (Lettera Amorosa) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Lettres d'amour dans la littérature (Lettera Amorosa)   Lettres d'amour dans la littérature  (Lettera Amorosa) - Page 2 Icon_minitimeMer 14 Mar 2007 - 12:40

Et Julien Clerc l'a chanté très joliment ce beau poème!
Merci coline cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Lettres d'amour dans la littérature  (Lettera Amorosa) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Lettres d'amour dans la littérature (Lettera Amorosa)   Lettres d'amour dans la littérature  (Lettera Amorosa) - Page 2 Icon_minitimeMer 14 Mar 2007 - 13:07

Chatperlipopette a écrit:
Et Julien Clerc l'a chanté très joliment ce beau poème!
Merci coline cat

Oui...Je n'osais pas le dire...mais je le sais car je suis une fan de la première heure de Julien Clerc! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Lettres d'amour dans la littérature  (Lettera Amorosa) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Lettres d'amour dans la littérature (Lettera Amorosa)   Lettres d'amour dans la littérature  (Lettera Amorosa) - Page 2 Icon_minitimeMer 11 Avr 2007 - 18:01

BEAUMARCHAIS

LETTRES ÉROTIQUES de Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais et Amélie Houret de La Morinaie.

Carré blanc!

La vie amoureuse de Beaumarchais est quelque peu libertine… comme souvent au XVIIIe siècle.
Il entretient une liaison torride avec Amélie Houret de La Morinaie.

Vient de sortir la correspondance inédite entre les deux amants.


" Ta beauté, ta forme, ton sexe sont les intermédiaires entre ta belle âme et la mienne. Nos corps, doux instruments de nos jouissances, n'auraient que des plaisirs communs sans cet amour divin qui les rend sublimes ", écrit-il à celle qui dit se lasser d’être une " machine à sens ».

"Malheureuse femme, je vous aime, et d'une façon qui m'étonne moi-même ; je sens ce que je n'ai jamais senti."

"Je pensais, cette nuit, que ce serait un grand bonheur si je pouvais dans ma fureur vous identifier avec moi, vous dévorer toute vivante de façon que mon corps pût vous servir de moule."

Lorsque la correspondance se fait trop crue, Beaumarchais se censure :
"Ils étaient chauds, ces vers, trop peut-être. Par respect, je ne vous les enverrai pas. Ils sont d'un rouge un peu vif. Je ne vous dis pas indécents, mais ils sont gais, ce que vous nommez lestes, vous, bégueules de femmes. Pour deux raisons, donc, vous ne les aurez pas."

Liaison à trois à un moment donné. Elle épuise Beaumarchais :
"Ce bonheur exclusif avec lequel ma langue suppléait à la faiblesse de mon vit."

"J'ai sucé ta bouche rosée. J'ai dévoré le bout de tes tétons. J'ai mis avec délices et mes doigts et ma langue dans ton con imbibé de foutre. J'ai léché le trou de ton cul avec le même plaisir divin que ma langue a cherché la tienne. Quand, pardonnant à ma faiblesse, tu as versé le foutre de l'amour en remuant ton cul chéri sur ma bouche altérée de ce foutre divin, je t'ai laissée faire sur moi tout ce qu'il a plu à la tienne. Ce temps de délire est passé."

"Je ne veux plus vous voir, vous êtes une incendiaire, et, soit que vous brûlez ou non, vous mettez le feu partout."

Rupture. Beaumarchais demande le retour de ses lettres. La belle refuse d’obtempérer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Lettres d'amour dans la littérature  (Lettera Amorosa) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Lettres d'amour dans la littérature (Lettera Amorosa)   Lettres d'amour dans la littérature  (Lettera Amorosa) - Page 2 Icon_minitimeMer 11 Avr 2007 - 18:24

Eh ben dis donc, ce Beaumarchais était un sacré coquin pig , je ne l'imaginais pas aussi cru!

Christine Angot et Carrère peuvent aller se rhabiller ...ils me paraissent bien tièdes face à cet ardent amant que voilà!

Citation :
Ce bonheur exclusif avec lequel ma langue suppléait à la faiblesse de mon vit."

"J'ai sucé ta bouche rosée. J'ai dévoré le bout de tes tétons. J'ai mis avec délices et mes doigts et ma langue dans ton con imbibé de foutre. J'ai léché le trou de ton cul avec le même plaisir divin que ma langue a cherché la tienne. Quand, pardonnant à ma faiblesse, tu as versé le foutre de l'amour en remuant ton cul chéri sur ma bouche altérée de ce foutre divin, je t'ai laissée faire sur moi tout ce qu'il a plu à la tienne. Ce temps de délire est passé

...Je reste sur le c..l (excusez l'expression Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Lettres d'amour dans la littérature  (Lettera Amorosa) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Lettres d'amour dans la littérature (Lettera Amorosa)   Lettres d'amour dans la littérature  (Lettera Amorosa) - Page 2 Icon_minitimeMer 11 Avr 2007 - 18:27

Sauf que Angot écrit pour être éditée et Beaumarchais ne pensait peut-être pas que ses missives finiraient par être publiées... Very Happy

J'ai mis un peu de "c.l" sur le forum pour faire rentrer les lecteurs qui sont tous au jardin... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Lettres d'amour dans la littérature  (Lettera Amorosa) - Page 2 Empty
MessageSujet: Lettera amorosa   Lettres d'amour dans la littérature  (Lettera Amorosa) - Page 2 Icon_minitimeJeu 31 Jan 2008 - 20:06

Si vous n'avez pas encore lu les Lettres à Milena de Kafaka, vous avez de la chance ! vous découvrirez des admirables Lettres d'amour. Et en plus, un Kafka plus proche et plus familier que dans Le procès ou Le chateau...
Mais aucun doute, c'est du Kafka aussi... et du meilleur.
Quant à Milena Jesenska (?) c'était une femme et une intellectuelle
remarquable. Et juive aussi, morte dans les camps d'extermination nazis.

Extraits :

... Je ne puis rien t' écrire de ce qui n'est pas ce qui nous concerne seuls, nous dans la cohue de ce monde. Tout ce qui est étranger à cela m'est étranger...

... Je cherche toujours à communiquer quelque chose d'incommunicable, à expliquer quelque chose d'inexplicable, à dire quelque chose que j'ai dans la moelle et qi ne saurait etre vécu que par elle.
Ce n'est peut etre rien d'autre au fond que cette fameuse peur dont je parle si souvent, mais étendue à tout : peur du grand, du petit, peur convulsive de dire un mot. peut etre pourtant, à vrai dire, cette peur n'est elle pas uniquement peur, mais aussi désir passionné de quelque chose de plus grand que tout ce qui la provoque...


...Il a fallu que Robinson trouve de l'embauche, qu'il effectue un dangereux
voyage, fasse naufrage et mille autre choses.
Moi, il suffirait que je te perde pour etre immédiatement Robinson. Mais je serais plus Robinson que lui. Il avait encore son ile, et Vendredi, et toutes
sortes de choses, sans compter le bateau, qui est venu le chercher et
a tout ramené à un reve; moi, je n'aurais rien, pas meme mon nom, je te
l'ai donné lui-aussi...

colibri
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Lettres d'amour dans la littérature  (Lettera Amorosa) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Lettres d'amour dans la littérature (Lettera Amorosa)   Lettres d'amour dans la littérature  (Lettera Amorosa) - Page 2 Icon_minitimeJeu 31 Jan 2008 - 20:25

bix229 a écrit:
Si vous n'avez pas encore lu les Lettres à Milena de Kafaka, vous avez de la chance ! vous découvrirez des admirables Lettres d'amour. Et en plus, un Kafka plus proche et plus familier que dans Le procès ou Le chateau...
Mais aucun doute, c'est du Kafka aussi... et du meilleur.
Quant à Milena Jesenska (?) c'était une femme et une intellectuelle
remarquable. Et juive aussi, morte dans les camps d'extermination nazis.

colibri

Bix...Il faut lire Milena de Margarete Bubber-Neumann!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Lettres d'amour dans la littérature  (Lettera Amorosa) - Page 2 Empty
MessageSujet: Lettera amorosa   Lettres d'amour dans la littérature  (Lettera Amorosa) - Page 2 Icon_minitimeJeu 31 Jan 2008 - 20:57

Ben voila, Coline, j'avais lu le livre mais oublié les références...

As tu lu les Lettres à Milena ?colibri
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Lettres d'amour dans la littérature  (Lettera Amorosa) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Lettres d'amour dans la littérature (Lettera Amorosa)   Lettres d'amour dans la littérature  (Lettera Amorosa) - Page 2 Icon_minitimeJeu 31 Jan 2008 - 21:13

bix229 a écrit:
Ben voila, Coline, j'avais lu le livre mais oublié les références...

As tu lu les Lettres à Milena ?colibri

Oui, j'ai lu les Lettres à Milena...aime

Il me semblait avoir parlé du livre de Margarete Bubber-Neumann mais je ne retrouve pas où...jypeurien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Lettres d'amour dans la littérature  (Lettera Amorosa) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Lettres d'amour dans la littérature (Lettera Amorosa)   Lettres d'amour dans la littérature  (Lettera Amorosa) - Page 2 Icon_minitimeJeu 31 Jan 2008 - 22:54

coline a écrit:
Il me semblait avoir parlé du livre de Margarete Bubber-Neumann mais je ne retrouve pas où...jypeurien
Very Happy Il ne faut pas desesperer - je suis là Very Happy
Tu en avais parlé au fil d'Antonio Munoz Molina: ici
Et naturellement tu ne pouvais plus le retrouver - c'était 'off topic' comme si souvent par ici innocent rire

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Lettres d'amour dans la littérature  (Lettera Amorosa) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Lettres d'amour dans la littérature (Lettera Amorosa)   Lettres d'amour dans la littérature  (Lettera Amorosa) - Page 2 Icon_minitimeJeu 31 Jan 2008 - 23:16

kenavo a écrit:
coline a écrit:
Il me semblait avoir parlé du livre de Margarete Bubber-Neumann mais je ne retrouve pas où...jypeurien
Very Happy Il ne faut pas desesperer - je suis là Very Happy
Tu en avais parlé au fil d'Antonio Munoz Molina: ici
Et naturellement tu ne pouvais plus le retrouver - c'était 'off topic' comme si souvent par ici innocent rire

Merci Kenavo!content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Lettres d'amour dans la littérature  (Lettera Amorosa) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Lettres d'amour dans la littérature (Lettera Amorosa)   Lettres d'amour dans la littérature  (Lettera Amorosa) - Page 2 Icon_minitimeMar 26 Avr 2011 - 20:40

Lettre d' Antonio Lobo Antunes, militaire en Angola, à sa femme

6.2.71
Mon trésor chéri

Voilà aujourd' hui un mois que nous nous sommes quittés, et je garde encore en mémoire, avec
une netteté douloureuse, l' image des derniers moments passés ensemble sur le quai, les plus
déchirants de ma vie jusqu' à ce jour.
Et j' ai été très affecté par une phrases dans l' une de tes dernières lettres, où tu parlais du baptème de la fille des Soutos, en disant que tu avais souffert de te voir au milieu de tant de couples heureux.
Cette phrase a été pour moi une source de pensées bien tristes. J' y ai beaucoup songé, et plus j' y songe, plus elle me déprime - et me révolte un peu.
Je croyais, stupidement, que notre enfant et notre amour remplaceraient, tant bien que mal, mon absence, par la source de joie qu' ils représenteraient au milieu de tant de tristesse.
Mais je vois à présent que je me suis trompé. Malheureusement, je je ne peux pas etre là, et tu sais
bien comme cette séparation me coute. Vivre seule, réconfortée uniquement par des lettres -
et les mots sont bien peu, et le temps de mon absence sera long, trop long, - ce n' est vraiment pas une vie agréable pour une femme de ton age, et sincèrement je voudrais te demander pardon d' etre parti. La distance efface beaucoup de choses, et tu auras peut etre, dans quelques mois
oublié le son de ma voix.
Ce que je voudrais te dire, c' est ceci : ne te crois pas, si tu ne le souhaites pas, attachée à moi
par quelque lien que ce soit...
Jamais je ne voudrais que tu sois prisonnière d' un mort, si je mourais, ou d' un vivant si tu ne
t' intereressais plus à moi...
Du reste, j' ai eu tort de te parler de cette phrase, car tu voulais simplement me dire que je te manquais. Je t' aime tant, mon amour !
Ce que je voudrais surtout, c'est que tu saches que je t' adore et que je veux vivre toujours à tes cotés. Ne te fache pas contre moi et ne me juge pas mal. J' aime tout de toi pour toujours...

Antonio
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Lettres d'amour dans la littérature  (Lettera Amorosa) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Lettres d'amour dans la littérature (Lettera Amorosa)   Lettres d'amour dans la littérature  (Lettera Amorosa) - Page 2 Icon_minitimeLun 7 Nov 2011 - 15:37

Lettre d' Antonio Lobo Antunes à sa femme Maria José

17.6.71 Chiume (Angola)

Mon amour

Hier j' ai enfin terminé la première partie du Vol... Après plusieurs tentatives,je pense avoir trouvé ce qu' il faut... J' ai relu et corrigé la seconde partie... Quand je la lis, elle m' irrite. Quand j' y songe, je l' aime beaucoup. Où se situe la vérité ?
La réalité, c' est que quand elle est rangée dans le tiroir, je lui vois beaucoup de qualités. Mais en la lisant,
et malgré les terribles efforts que j' ai faits pour qu' elle soit parfaitement claire, je la trouve trop baroque...

En vérité, pour le moment, je suis incapable de faire mieux. Tu verras et tu me diras. Le pire pour moi, c' est que l' écriture ne me donne aucun plaisir ! Mais je ne peux pas m' en passer. les douleurs de l' enfantement m' otent toute sensation de jouissance. Mais c' est encore pire si je n' écris pas. L' air me
manque.
C' est difficile à expliquer, mais la sensation de frustation est immense. Et sans m' en rendre compte, me voilà en train de coucher des mots sur le papier avec la tendresse qu' on met à coucher un enfant....Heureux Saroyan qui écrit en six jours !

Je mets dans ce Vol tout le peu de savoir artisanal que j' ai acquis jusqu' à maintenant. Et je veux le terminer pour commencer autre chose. Je ne sais pas quoi encore.
A mesure que le temps passe, cette extraordinaire nécessité insolite augmente. Comme si j' avais le sentiment que le temps me manque..
Je voudrais te récompenser pour l' amour et la tendresse que tu m' as donnés, pour la confiance que tu as en moi et que je doute de mériter. Tu sais la question d' etre bon ou mauvais, célèbre ou pas, ne se pose plus.
Il ne me reste que cette terrile nécessité de me débarrasser de mon immense fardeau de fantasmes. Car je bouillonne, littéralement, de mots, de phrases, d' idées. J' ai abandonné tout le reste. Je ne pense pratiquement à rien d' autre....

Mais c' est un reve impossible. Et je me suis déjà résigné à etre un médecin décent, avec tout le travail que cela implique.
Pardon pour ce long discours. J' ai l' impression d' avoir été ennuyeux avec ce long étalage de mon ego...
Mais ce n' est qu' à toi que je raconte ces choses, car tu es ce que j' ai de plus précieux au monde. La seule chose au monde qui me manquerait si je la perdais. Mais j' espère bien mourir, égoistement, le premier, parce que je ne peux pas imaginer ma vie sans toi, et - en vérité - je ne sais pas vivre sans toi.

Je t' aime.

Antonio
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Lettres d'amour dans la littérature  (Lettera Amorosa) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Lettres d'amour dans la littérature (Lettera Amorosa)   Lettres d'amour dans la littérature  (Lettera Amorosa) - Page 2 Icon_minitimeSam 7 Juil 2012 - 20:24

Je ne peux pas résister à remonter ce fil à la surface tant il est demeuré bien caché pendant des années. C'est bix qui m'y a amenée malgré lui, en référence aux Lettres à Milena de Kafka.

Coline, tu m'épateras toujours ! Et tu arrivais à trouver des thèmes qui te motivaient bien à l'époque rire


Dernière édition par sentinelle le Sam 7 Juil 2012 - 20:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Lettres d'amour dans la littérature  (Lettera Amorosa) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Lettres d'amour dans la littérature (Lettera Amorosa)   Lettres d'amour dans la littérature  (Lettera Amorosa) - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Lettres d'amour dans la littérature (Lettera Amorosa)
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» vive la littérature équitable !!
» À propos de la littérature "classique" :)
» Bonjour à tous!
» Muhammad, Vie du Prophète
» Et la littérature dans tout ça ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Poésie (par auteur ou fils spécifiques) :: Les fils spécifiques-
Sauter vers: