Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Diane Meur [Belgique]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Diane Meur [Belgique] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Diane Meur [Belgique]   Diane Meur [Belgique] - Page 3 Icon_minitimeSam 31 Oct 2015 - 16:34

Oui, le chapître sur la carte elle-même est d'anthologie, et je ne suis pas étonnée qu'il t'ait passionné.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avadoro
Zen littéraire
Avadoro

Messages : 3501
Inscription le : 03/01/2011
Age : 33
Localisation : Cergy

Diane Meur [Belgique] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Diane Meur [Belgique]   Diane Meur [Belgique] - Page 3 Icon_minitimeMer 11 Nov 2015 - 17:05

Les villes de la plaine

Diane Meur explore les traces d'une civilisation antique issue de son imagination, plongeant au coeur de la mystérieuse et intimidante ville de Sir. Elle suit le regard troublé et fasciné du montagnard Ordjéneb, qui entre au service du scribe Asral, chargé d'une tâche essentielle : rédiger une copie des enseignements d'Anouher, législateur divin dont la parole encadre une société presque figée dans le temps, verrouillée de l'intérieur.

La lecture n'est jamais fastidieuse car Diane Meur évite de surcharger un contexte théorique. Les descriptions renforcent tout d'abord une sensation troublante d'opacité, et les enjeux dramatiques deviennent ensuite plus limpides dès lors que la stabilité de Sir menace de s'effondrer. Le lien complexe, fragile entre l'humain et le sacré est un fil conducteur passionnant, à la frontière entre religion et mythologie. Le poids de l'écrit, puis l'impact des croyances ont créé autour de Sir une prison invisible, qu'Ordjéneb et Asral tentent de briser. La relation des deux personnages est intense tant les influences et les rapports de force sont régulièrement bouleversés : initié par Asral, Ordjéneb passe du rôle d'observateur à celui de témoin, puis d'acteur lorsque sa naïveté s'est transformée en lucidité.

Diane Meur offre donc avec Les villes de la plaine un récit à la fois atypique et universel dans sa portée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tina
Sage de la littérature
tina

Messages : 2058
Inscription le : 12/11/2011
Localisation : Au milieu du volcan

Diane Meur [Belgique] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Diane Meur [Belgique]   Diane Meur [Belgique] - Page 3 Icon_minitimeMer 11 Nov 2015 - 19:04

Les vivants et les ombres


Abandon.  jypeurien
300 pages...


L'auteur maîtrise le verbe, c'est certain. Au point de créer cette magie qui fait tourner les pages. C'est original, quoique assez lassant au bout d'un moment (quand les casseroles parlent, peu crédible ou mal scénarisé, je ne sais pas). La maison qui monologue ne me convainc pas.

Il paraît qu'il y a une dimension historique. J'avoue n'avoir lu que des généralités applicables à toute époque, tout pays... Trop vague pour retenir l'attention du curieux, qui connaît mal la Galicie, comme moi.

Quant au personnage masculin principal et sa nuée de filles, j'ai trouvé pas mal de clichés. Dans les tempéraments, histoires, etc... Jusqu'à la mère, Clara, décidément niaise à souhait, qui se tape une crise de la cinquantaine. Et d'un coup, en 2 / 3 pages, c'est la culbute avec le traditionnel précepteur. Mouais...

Et surtout, pis que cela, un manque de densité, d'épaisseur chez les personnages, qui rendra pour moi cette lecture aisément oubliable.

Je ne nie pas un charme, un rythme, un côté d'abord ambigu, qui retient, mais au fil des pages, la déception est à l'aune de l'attente.

J'espère ne pas avoir été trop dure.  jypeurien


Demain, je retourne aux classiques...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Diane Meur [Belgique] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Diane Meur [Belgique]   Diane Meur [Belgique] - Page 3 Icon_minitimeMer 11 Nov 2015 - 19:12

Et bien tina, heureusement qu'il te reste les classiques. rire

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Diane Meur [Belgique] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Diane Meur [Belgique]   Diane Meur [Belgique] - Page 3 Icon_minitimeLun 7 Déc 2015 - 19:37

J'ai lu il y a quelque temps déjà La vie de Mardochée de Lövenfels, écrite par lui-même. J'avoue ne pas y avoir vraiment trouvé de l'intérêt. La plume de Diane Meur est alerte, mais je n'ai à aucun moment embarqué dans cette histoire de fils de duc allemand du XIVe siècle. J'ai trouvé les personnages sans profondeurs, et le récit très descriptif et sans grand relief.
C'était son premier roman, mais je ne peux pas dire qu'il ait été prometteur.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Diane Meur [Belgique] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Diane Meur [Belgique]   Diane Meur [Belgique] - Page 3 Icon_minitimeLun 7 Déc 2015 - 20:52

Aïe ! c'est celui que j'ai acheté et que je me promettais de lire en ce mois de décembre !!

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avadoro
Zen littéraire
Avadoro

Messages : 3501
Inscription le : 03/01/2011
Age : 33
Localisation : Cergy

Diane Meur [Belgique] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Diane Meur [Belgique]   Diane Meur [Belgique] - Page 3 Icon_minitimeSam 22 Oct 2016 - 18:34

La carte des Mendelssohn

Arabella et topocl ont été très enthousiastes et mon avis ira dans le même sens. J'aime être emporté par des oeuvres protéiformes, avec des tiroirs narratifs, et cette plongée dans l'histoire de la famille Mendelssohn est passionnante et singulière de bout en bout. En plaçant sa propre recherche au centre des enjeux, Diane Meur expose un regard plein d'humilité alors qu'elle accepte d'apparaitre dépassée par une curiosité, une fascination insatiable. La dimension encyclopédique de sa démarche se heurte à l'immensité d'un sujet, et La carte des Mendelssohn devient presque un objet mouvant et vivant, construit à partir du tourbillon des existences.

Les passages les plus denses du livre sont paradoxalement des instants de répit, d'apparente frustration. Diane Meur s'efface alors devant l'ampleur de son projet pour mieux saisir le caractère insaisissable, magnétique d'un récit multiple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Diane Meur [Belgique] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Diane Meur [Belgique]   Diane Meur [Belgique] - Page 3 Icon_minitimeSam 22 Oct 2016 - 18:44

Very Happy
Dommage qu'il ne soit pas plus lu, ce livre... A qui le tour???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




Diane Meur [Belgique] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Diane Meur [Belgique]   Diane Meur [Belgique] - Page 3 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Diane Meur [Belgique]
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Site-boutique de trucs bio en Belgique ?
» [Vente] Baccara, 03/1995, 180.000 km, noir, 1.500 € (Belgique)
» Master Edition Belgique
» Le D-Day en Belgique : 2 septembre 1944
» Marché de noël chez Fournier à Menin (jardinerie en Belgique)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature belge et suisse (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: