Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Ken Loach

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Ken Loach - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Ken Loach   Ken Loach - Page 3 Icon_minitimeLun 1 Juin 2009 - 22:14

ah ! trouvé. et c'est pas manchester city qui sont en bleu, c'est le FC united.

clic d'article : Le FC United of Manchester, parent pauvre de Man U

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Ken Loach - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Ken Loach   Ken Loach - Page 3 Icon_minitimeLun 1 Juin 2009 - 22:15

ça c'est la classe de Panda !

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Li
Main aguerrie
Li

Messages : 462
Inscription le : 09/05/2009

Ken Loach - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Ken Loach   Ken Loach - Page 3 Icon_minitimeLun 1 Juin 2009 - 22:17

Trop fort bravo Merci!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Ken Loach - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Ken Loach   Ken Loach - Page 3 Icon_minitimeLun 1 Juin 2009 - 22:20

N'empêche que ça a été un passage où je me suis sentie complètement larguée de chez larguée... limite un autre monde surréaliste. Je ne sais pas si K. Loach s'est rendu compte combien ça pouvait être flou son truc.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Li
Main aguerrie
Li

Messages : 462
Inscription le : 09/05/2009

Ken Loach - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Ken Loach   Ken Loach - Page 3 Icon_minitimeLun 1 Juin 2009 - 22:25

Queenie a écrit:
N'empêche que ça a été un passage où je me suis sentie complètement larguée de chez larguée... limite un autre monde surréaliste. Je ne sais pas si K. Loach s'est rendu compte combien ça pouvait être flou son truc.

Justement, ça rend bien l'idée des discussions de supporters, passionnés, centrées sur leur petit monde. Eux se comprennent, comme un langage commun, des discussions qui rapprochent, les mêmes préoccupations, alors que de l'extérieur jypeurien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Epi
Escargote Zen
Epi

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 59
Localisation : à l'ouest

Ken Loach - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Ken Loach   Ken Loach - Page 3 Icon_minitimeMar 2 Juin 2009 - 13:05

Je dois aller le voir et j'appréhendais un peu mais vous me rassurez complètement Laughing

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Ken Loach - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Ken Loach   Ken Loach - Page 3 Icon_minitimeMer 3 Juin 2009 - 19:30

Un avis de plus (désolé, j'aime aussi le football !!!)

"Tout a commencé avec une passe superbe de Eric Cantona." La phrase qui ouvre Looking for Eric dit presque tout. Elle révèle une certaine idée de la société selon Ken Loach, la force du collectif contre les individualismes et, partant, d'un certain type de football illustré par le "bel" Canto." Comme souvent, le film ressemble assez peu à l'idée que l'on pouvait s'en faire au vu de la bande-annonce et des critiques. Une comédie ? Plutôt un drame traité de telle façon qu'il apparaît léger et drôle. Le rôle de Cantona (dont le talent d'acteur ne s'impose pas vraiment, son charisme, oui) ? Moins important que prévu, même s'il est le révélateur et celui qui contribue à change le destin du postier loser. Loach passe parfois tout près du carton jaune, un certain angélisme le conduisant à la limite de la démagogie (la partie thriller). Mais Loach est un joueur qui a de l'expérience et qui sait, d'un passement de jambes, remettre le ballon sur son bon pied pour délivrer un de ces lobs imparables qui finit en pleine lucarne. La longue avant-dernière scène, inattendue, est proprement jubilatoire et justifie à elle seule l'achat d'un billet de cinéma. Elle est aussi à l'image de toute la carrière de Loach et en phase avec la sentence d'ouverture. Après une scène pareille, le spectateur est définitivement conquis. Il aime le foot, ses supporters, Manchester, la bière tiède , les postiers et la terre entière. Cette dernière demi-heure est belle comme un but, pardon, une passe de Cantona.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Ken Loach - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Ken Loach   Ken Loach - Page 3 Icon_minitimeJeu 4 Juin 2009 - 8:59

Oui, c'est certain Loach est un humaniste, et il parvient à nous faire croire au pouvoir communautaire, à la solidarité... etc... sans que ça paraisse complètement irréel, même si j'y crois pas quand même, pendant 1h30 je me suis dit : ouais allez pourquoi pas, et rien que pour ça, c'est fort. Surtout qu'il parvient à montrer le naturel de la chose.
(Peut-être que je vais aller dans les bars les soirs de matchs ? Peut-être pas...)

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Ken Loach - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Ken Loach   Ken Loach - Page 3 Icon_minitimeJeu 4 Juin 2009 - 10:49

Le rugby a des supporters plus sympas. J'ai un souvenir mémorable d'un match Nouvelle Zélande/Australie, suivi dans un bar de Rotorua. Quand on connait l'inimitié entre ces deux pays en plus...Sur le tee shirt à la mode en Nouvelle Zélande était inscrit : "Je soutiens la Nouvelle Zélande et toutes les équipes qui jouent contre l'Australie." Explicite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Ken Loach - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Ken Loach   Ken Loach - Page 3 Icon_minitimeJeu 4 Juin 2009 - 10:59

ce qui m'a surpris dans le film c'est la "justice par soi même" qui est un concept que j'associe plutôt à une branche plus "réac" du cinéma (à l'américaine, Paul Kersey ? bien que ça ne soit pas systématiquement aussi simple). un peu étrange dans le naturel avec lequel ça s'expose ?

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Ken Loach - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Ken Loach   Ken Loach - Page 3 Icon_minitimeLun 22 Juin 2009 - 11:22

Kes (Ken Loach, 1969).
Le deuxième film de Loach, tourné entre Poor cow et Family life. Une enfance dans une petite ville minière du nord de l'Angleterre : famille privée de père, école répressive, manque d'argent...Une seule éclaircie, le jeune faucon apprivoisé qui représente l'espoir chéri comme un trésor. Tout l'or du cinéma de Loach est dans Kes, dans cette empathie pour les personnages notamment, qui doivent surmonter tous les obtacles pour des lendemains qui ne chanteront sans doute pas. Certains font de Kes le meilleur film de Loach. Si ce n'est pas le cas, il n'en est pas loin.

Ken Loach - Page 3 7696
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Ken Loach - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Ken Loach   Ken Loach - Page 3 Icon_minitimeLun 22 Juin 2009 - 11:25

Pas de larmes pour Joy (Poor cow, Ken Loach, 1967).
Le tout premier long-métrage de Loach. Un matériau brut, à base de réalisme social et cette fameuse dualité qui court tout au long de sa filmographie : aliénation/émancipation. Le style du réalisateur, pas encore poli (dans tous les sens du terme) par l'expérience rend le film un peu bancal mais passionnant pour qui veut connaître les racines de son oeuvre. L'enfance de l'art d'un (futur) grand chef.

Ken Loach - Page 3 23360
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Li
Main aguerrie
Li

Messages : 462
Inscription le : 09/05/2009

Ken Loach - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Ken Loach   Ken Loach - Page 3 Icon_minitimeLun 22 Juin 2009 - 17:53

Le prochain film de Ken Loach s'intitulera Route Irish et narrera l'histoire de deux jeunes de Liverpool envoyés sur le front irakien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Ken Loach - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Ken Loach   Ken Loach - Page 3 Icon_minitimeLun 22 Juin 2009 - 18:42

Ken Loach - Page 3 6a00d812

L'un de mes films préférés de Ken Loach est Family Life qui décrit le parcours d'une jeune schizophrène entre une institution psychiatrique archaïque et -un peu caricaturalement- déshumanisante et les "Homes" d'accueil qui ont émergé dans les années 70 avec le mouvement antipsychiatrique. Le propos de Ken Loach est de montrer l'influence délétère et aliénante de la cellule familiale dont le mode de communication en "double lien" (école de Palo Alto...) était tenu à l'époque pour responsable en partie de la schizophrénie.

Société aliénante donc et à travers elle ses institutions, l'école, la famille elle-même.... Le malade mental est montré comme une victime émissaire et la psychiatrie, sous influence politique, vise à mettre à l'écart les "déviants" compromettant l'ordre public, la morale bien pensante...

Le propos sur l'antipyschiatrie (sensée être une avancée dans l'approche de la maladie mentale) est en grande partie complètement dépassé. Notamment ce qu'il dit de ces Homes d'accueil où on laissait les patients délirants sans traitement sous prétexte que ce délire avait un sens qu'il fallait respecter, qu'il était même une tentative de guérison. Et là pour le coup les dégâts (et la souffrance) pouvaient être irréversibles!

Mais l'image qu'il donne de la dynamique familiale face à la pathologie de Janice est sidérante de justesse et de violence morale. L'ambivalence hystérique et perverse de la mère et la passivité du père son effrayantes. Il montre une communication en "double lien" faite d'injonctions contradictoires où le sujet ne sait plus ce qu'on attend de lui et où l'amour sensé s'exprimer laisse place à la maltraitance morale et génère de la souffrance.

Un grand film militant et polémique malgré ses maladresses qui l'ancrent dans son époque.

Ken Loach - Page 3 En149810Ken Loach - Page 3 Family10

(le film est en couleur)

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Ken Loach - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Ken Loach   Ken Loach - Page 3 Icon_minitimeSam 26 Déc 2009 - 0:53

Dernier film vu, Looking for Eric, un petit conte humaniste sympathique, avec comme d'habitude d'excellents acteurs , tous les seconds rôles des postiers sont merveilleux!

Par contre..

Citation :
Oui, il joue super super mal. J'ai d'ailleurs eu un temps pour m'adapter à son "jeu non jeu qui fait semblant d'en être un mais qui a conscience de ne pas en être tout à fait un". Dès qu'il ouvrait la bouche au départ, je ressortais du film, en me disant ohlalalala. Après, on se dit qu'il joue son propre rôle avec autodérision, qu'il faut le prendre au second degré, ou au troisième, et ça finit par passer.
Li
J''avoue que là, j'ai eu du mal même si je veux bien admettre ce côté autodérision.. Mais les aphorismes permanents, houlala..
Ceci dit, c'est une jolie idée!

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Ken Loach - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Ken Loach   Ken Loach - Page 3 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Ken Loach
Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio :: Réalisateurs-
Sauter vers: