Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Enid Blyton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Anne
Envolée postale


Messages : 139
Inscription le : 04/01/2008
Age : 34

MessageSujet: Enid Blyton   Ven 4 Jan 2008 - 21:44



Qui ne connait pas Enyd Blyton? On trouvait ses livres dans la fameuse bibliothèque rose. On lui doit Oui-Oui, Jojo Lapin, Le Clan des sept et surtout Le Club des Cinq.
C'est grâce à cette auteure que je me suis passionnée pour la lecture.

D'après Wikipédia:
Enid Mary Blyton (11 août 1897 à Londres, dans le faubourg d'East Dulwich, 28 novembre 1968 à Hampstead, dans la banlieue nord de Londres) était une romancière britannique, spécialisée dans la littérature pour enfants. Ses romans, connus dans le monde entier, ont été vendus à plus de 400 millions d'exemplaires : en 2006, Enid Blyton est le cinquième auteur le plus traduit avec 3300 traductions dans plus de quarante langues différentes, derrière Lénine mais devant Barbara Cartland.
Enid Blyton était la fille aînée de Thomas Carey Blyton (1870–1920), coutelier de son état, et de Theresa Mary, née Harrison (1874–1950). Elle publia son premier livre, un recueil de poèmes intitulé Murmures d'enfant (Child Whispers) en 1922. De 1907 à 1915, elle fréquenta St. Christopher's School à Beckenham, où elle fut toujours la première de sa classe. Elle adorait le sport et la littérature, et n'aimait pas les mathématiques. Elle apprit à jouer du piano et y montrait des dispositions, mais abandonna ses études musicales lorsqu'elle suivit sa formation d'enseignante.

Nommée pendant cinq ans institutrice à Bickley et Surbiton, elle consacrait ses loisirs à l'écriture. Après la Première Guerre mondiale (1924), elle épousa Hugh Alexander Pollock (1888–1971), un héros de la guerre, qui dans le civil était responsable de collection chez son éditeur, George Newnes. Le couple déménagea dans le Buckinghamshire et finalement acquit une propriété nommée "Green Hedges" à Beaconsfield. Enid eut deux filles : Gillian Mary Baverstock (née en 1931) et Imogen Mary Smallwood (1935).

Et vous laquelle de ses séries vous à le plus marqué dans votre enfance?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://annepotter.forums-actifs.com
Babelle
Zen littéraire
avatar

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

MessageSujet: Re: Enid Blyton   Ven 4 Jan 2008 - 21:49

Le Club des cinq! On me les prêtait, et je ne les rendais jamais!
Merci Anne, je ne m'étais jamais repenchée sur Enid Blyton...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enid Blyton   Ven 4 Jan 2008 - 21:55

Ouf, Enid Blyton existe bien! content

Comme pour toi, cet auteur m'a donné le goût de la lecture je crois!
Le club des cinq me passionnait et j'enviais leur liberté (partir pour les vacances en roulotte sans les parents ! Shocked ).
Je me rappelle d'un volume très curieux, à moitié en BD, vous connaissez ? Ca se passait dans les milieux de la TV ou/et sur la côte d'Azur.
Revenir en haut Aller en bas
Allumette
Main aguerrie


Messages : 558
Inscription le : 31/12/2007
Age : 42

MessageSujet: Re: Enid Blyton   Ven 4 Jan 2008 - 21:56

Le premier livre que j'ai lu seule : Oui Oui et le chien qui saute !!!!! trémousse...

Sinon, j'aimais beaucoup lire (tard dans la nuit...) le club des cinq ! même si je préférais Les six compagnons de La Croix Rousse (Paul-Jacques Bonzon) content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enid Blyton   Ven 4 Jan 2008 - 22:04

Ce n'est pas d'elle La famille tant-mieux ? J'avais un ou deux tomes de cette série qui ne m'a pas trop marquée...
Revenir en haut Aller en bas
liloutine
Envolée postale
avatar

Messages : 138
Inscription le : 30/09/2007
Age : 35
Localisation : cannes

MessageSujet: Re: Enid Blyton   Mer 9 Jan 2008 - 0:41

Depuis quelques temps le club des cinqs et oui oui ne se vendaient plus très bien maisalors depuis quelques temps c'est repartis comme en 40. Je suis bien contente j'ai gardé tous mes oui oui j'étais une grande fan petite. content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gaspard
Espoir postal
avatar

Messages : 35
Inscription le : 13/12/2007
Age : 54
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Enid Blyton   Mer 9 Jan 2008 - 8:38

j'avais gardé un souvenir ébloui, d'un livre de mon enfance qui s'appelait Deux enfants dans un sapin, sans savoir de qui c'etait. Il y a peu, j'ai fait une recherche sur internet et surprise, c'etait de cette chère vieille Enyd !
Je l'ai donc racheté, m'attendant à être évidemment déçu, à quelques 35 ans d'écart ..et .... hé bien, c'est vraiment un très beau conte, je suis rentré dedans comme il y a 35 ans, avec beaucoup de bonheur. J'incline donc à penser que dame Enyd avait réellement du talent .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enid Blyton   Jeu 12 Juin 2008 - 10:14

Enid Blyton est la première auteure que j'ai lu et dont je garde un excellent souvenir. j'étais un passionné du club des 5 et aujourd'hui mon fils à pris la relêve. je crois bien que ce sont ces livres qui m'ont aussi donné la passion de la bretagne....
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Enid Blyton   Mer 3 Déc 2008 - 16:29

40e ANNIVERSAIRE DE LA MORT D'ENID BLYTON

on se prend un peu de nostalgie.. mais un très bon article sur Enid Blyton.. ICI

Citation :
Au rayon jeunesse, la Bibliothèque rose compte aujourd'hui une trentaine de séries. Mais pour la souveraine du genre, pas de souci à se faire : 'Le Club des cinq' se classait encore 5e au rang des meilleures ventes de la collection en octobre dernier. Star de littérature enfantine, Enid Blyton est largement réhabilitée aux yeux des nouvelles générations. Aujourd'hui, ses jeunes héros reviennent sur le devant de la scène littéraire avec 'La Grande Enigme du Club des cinq'. Ils n'ont pas pris une ride, prêts à défendre leur renommée face aux nouveaux personnages en vogue.

Quand même un phénomène.. et qu'elle a donné à autant d'enfants envie de lire.. et de poursuivre l'aventure Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antigone
Posteur en quête
avatar

Messages : 72
Inscription le : 19/01/2009
Age : 44
Localisation : Drôme

MessageSujet: Re: Enid Blyton   Mar 20 Jan 2009 - 12:27

Et oui, moi aussi j' suis rentrée dans la lecture en commençant par les Enid Blynton : les oui-oui bien-sûr mais sinon j'étais plus clan des sept que club des cinq !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neom.over-blog.com/
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Enid Blyton   Mar 20 Jan 2009 - 12:30

A l'occasion de l'anniversaire de sa mort, son éditeur aux Etats-Unis devait essayer de la lancer.
Parce que Enid Blyton n'a jamais bien vendu aux USA.
Différence culturelle, sans doute...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enid Blyton   Mar 20 Jan 2009 - 12:32

eXPie a écrit:
A l'occasion de l'anniversaire de sa mort, son éditeur aux Etats-Unis devait essayer de la lancer.

Il serait temps... laugh
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enid Blyton   Mar 20 Jan 2009 - 13:19

Nezumi a écrit:
eXPie a écrit:
A l'occasion de l'anniversaire de sa mort, son éditeur aux Etats-Unis devait essayer de la lancer.

Il serait temps... laugh

rire c'est une blague ? rire
Revenir en haut Aller en bas
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Enid Blyton   Mar 20 Jan 2009 - 14:36

Ce n'est pas une blague.
Comparez le Club des 5, par exemple, et la culture américaine : ça n'a pas grand chose à voir. Un petit Américain ne s'y est jamais reconnu.

Maitenant, les choses changent un peu. Prenez Harry Potter. Les deux premiers sont britanniques, en somme : College, habits, campagne riante ; tout ça fait bien british.
Malheureusement, ça a changé avec le troisième volet (jean-basket, comme vous avez pu remarquer).

L'éditeur américain s'est dit que, peut-être, les ventes pourraient décoller...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Enid Blyton   Mer 23 Fév 2011 - 23:25

Un événement qui, je crois, sera salué à sa juste mesure (immense) par les Parfumés en délire.


Citation :
Un manuscrit inédit de l'auteure de "Oui-Oui" découvert

Un manuscrit inédit d'Enid Blyton a été trouvé lors d'une vente d'écrits ayant appartenu à la fille aînée de l'auteure anglaise du Club des Cinq (The Famous Five) et de Oui-Oui (Noddy). Le texte, 180 pages tapées à la machine, raconte les aventures d'un "Monsieur Tumpy" et de sa roulotte, un personnage à part entière, doté de pieds et capable de penser...

Le "tapuscrit" a été authentifié par l'Enid Blyton Society. Il fait partie d'un lot d'écrits acheté en septembre dernier par Seven Stories, un centre de littérature enfantine de Newcastle (nord-est de l'Angleterre). L'histoire était parue en bande dessinée dans un quotidien britannique après la deuxième guerre mondiale, mais personne ne connaissait l'existence du roman.

"C'est très rare de tomber sur un roman inédit comme cela", a commenté Kathryn Row, chargée du centre Seven Stories, qui prévoit d'organiser une exposition Enid Blyton en 2014. Enid Blyton (1897-1968) reste le cinquième écrivain le plus traduit au monde. Ses romans se sont vendus à plus de 400 millions d'exemplaires.

(source ici).

On aura plus de détails sur l'originalité du texte, notamment :
Citation :
«Mr Tumpy’s Caravan» est une histoire «assez surréaliste», explique Hannah Green, archiviste à Seven Stories, à la BBC. Elle raconte les aventures d’un certain Monsieur Tumpy qui, flanqué de ses deux amis Muffin et Puffin et de leur chien, part à l’aventure à bord d’une caravane se déplaçant sur ses…jambes. Au menu: moult péripéties «très drôles et très originales», Hannah Green dixit, comme l’épisode du dragon à tête de chien qu’il convient de terrasser pour obtenir la princesse en récompense. Rien de très original remarquerez-vous, sauf que le dragon n’ayant pas vraiment envie de se battre, ils conviennent de simuler un terrible combat au terme duquel le dragon s’en va, alors que les trois amis prennent des fausses postures de héros.
Source : ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Enid Blyton   

Revenir en haut Aller en bas
 
Enid Blyton
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Enid Blyton

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature jeunesse (par auteur, illustrateur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: