Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 [Manga] Kyôko Okazaki

Aller en bas 
AuteurMessage
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

[Manga] Kyôko Okazaki Empty
MessageSujet: [Manga] Kyôko Okazaki   [Manga] Kyôko Okazaki EmptySam 5 Jan 2008 - 20:01

[Manga] Kyôko Okazaki Kyoko-10

Présentation pris dans le manga :
Citation :
Kyôko Okazaki est l'auteur féminine majeure de la bande dessinée japonaise de ces vingt dernières années. Née en 1963 à Tôkyô, elle fait ses débuts dans les années 1980, et se distingue vite de ses consœurs par la place centrale qu'elle accorde, dans ses récits, à la sexualité. Son premier titre édité en livre, en 1985, s'intitule d'ailleurs... Virgin. En 1989, paraît Pink, récit au ton résolument original, ou le quotidien d'une jeune femme qui se partage entre son travail d'employée de bureau le jour, de prostituée la nuit, son ami et son animal de compagnie, un crocodile.
Suivent d'autres récits dont Tokyo Girls Bravo (1993) ou River's Edge (1994) qui abordent les relations humaines sous un jour intimiste, avec un humour tirant sur le tragi-comique. 1996, un grave accident de voiture a amené Kyôko Okazaki à suspendre ses activités. Mais l'œuvre de l'auteur passe d'ores et déjà dans la postérité, tant elle a marqué durablement les esprits, aussi bien chez les lecteurs japonais que chez les dessinatrices qui lui ont succédé. Auteur incontournable, Kyôko Okazaki dispose d'une remarquable descendance spirituelle, dont Kiriko Nananan ou Moyoko Anno. Son abord décomplexé et sans fard du quotidien de jeunes japonaises d'aujourd'hui a révolutionné à jamais la BD nippone.

Elle continue à créer, plus sporadiquement, notamment depuis Helter Skelter


[Manga] Kyôko Okazaki 9782203002814TN
HELTER SKELTER

Quand la plus belle des mannequins voit son corps partir en lambeaux à force d'opérations et à cause d'un traitement expérimental pour rester belle : haine, desespoir, manigance, débauche. Lili essaye de ne pas se noyer mais se dirige ineluctablement vers sa fin macabre.

Un manga très fort, et très troublant, sur le milieu des apparences, sur la jalousie, la perte d'identité.
Un dessin vif, brouillon parfois, brutal, qui fait ressortir le bouillonnement intérieur des personnages.

je vais essayer de vous scanner quelques planches demain.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.


Dernière édition par Queenie le Sam 15 Aoû 2009 - 13:57, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
troglodyte
Main aguerrie
troglodyte

Messages : 342
Inscription le : 26/05/2007
Age : 49
Localisation : Strasbourg

[Manga] Kyôko Okazaki Empty
MessageSujet: Re: [Manga] Kyôko Okazaki   [Manga] Kyôko Okazaki EmptyMar 16 Déc 2008 - 8:43

Queenie, je suis arrivé ici grâce à ta signature actuelle et à la fonction recherche. Je suis désolé d'avoir réveillé ce fil car il y est question de scanner quelques planches "demain", cela te fait du boulot, mais bon ; j'aimerais bien voir à quoi ça ressemble !
Et puis c'est de ta faute, avec ta signature excellente !
Revenir en haut Aller en bas
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

[Manga] Kyôko Okazaki Empty
MessageSujet: Re: [Manga] Kyôko Okazaki   [Manga] Kyôko Okazaki EmptyMar 16 Déc 2008 - 9:50

Dès que je récupère mon pc, et le scanner qui va avec.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
mimi
Sage de la littérature
mimi

Messages : 2032
Inscription le : 19/07/2007
Localisation : Auvergne

[Manga] Kyôko Okazaki Empty
MessageSujet: Re: [Manga] Kyôko Okazaki   [Manga] Kyôko Okazaki EmptyDim 21 Déc 2008 - 1:05

[Manga] Kyôko Okazaki Planch10

Je l'ai vu à la bibliothèque. Je le prendrai la prochaine fois !
Revenir en haut Aller en bas
Mordicus
Troll de Pastèque
Mordicus

Messages : 3259
Inscription le : 21/01/2008
Localisation : Minsk-les-Barriquettes

[Manga] Kyôko Okazaki Empty
MessageSujet: Re: [Manga] Kyôko Okazaki   [Manga] Kyôko Okazaki EmptySam 3 Jan 2009 - 18:25


J'aimerai bien en savoir/voir plus !

_________________

Your tongue is a twist.
Revenir en haut Aller en bas
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

[Manga] Kyôko Okazaki Empty
MessageSujet: Re: [Manga] Kyôko Okazaki   [Manga] Kyôko Okazaki EmptyLun 5 Jan 2009 - 16:37

Pour commencer, de nouvelles images :

[Manga] Kyôko Okazaki Helter10 [Manga] Kyôko Okazaki Img00210

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

[Manga] Kyôko Okazaki Empty
MessageSujet: Helter Skelter   [Manga] Kyôko Okazaki EmptyLun 5 Jan 2009 - 16:49

Ensuite, pour en dire plus, quand même :

Helter Skelter


Lili, victime et bourreau en même temps.
Un flic enquête sur des suicides de mannequins oubliés, qui avaient apparemment des problèmes de santé. Il est fasciné par Lili, et va tout faire pour tenter de découvrir son secret. Peut-être pour la sauver plus que pour lui ruiner sa vie.

Lili ne vit que pour sa beauté, et par sa beauté. Elle commence à flipper sérieusement dès les premières pages du livre, d'abord parce qu'elle commence à se "faire vieille" et que la concurrence des belles jeunettes arrivent, ensuite parce que son corps supporte de moins en moins les traitements que lui font avaler son médecin et sa manager.
Elle se met à devenir paranoïaque, vindicative, violente. Elle essaye de dominer les autres par le sexe, puis les repousse brutalement.

Elle se drogue, couche par désespoir, colère, besoin de sentir quelqu'un de proche, chaque jour l'amène à sa fin. Elle le sait. Elle tente à la fois de garder tout ce qu'elle avait, et finit par détruire tout ce qui lui restait.
Elle vomit, elle perd ses cheveux, des marques apparaissent sur son corps, elle pète des miroirs, elle brise des vies...

Les dessins, sont vraiment très "sommaires", quelques traits, des bulles un peu n'importe où, des explosions, des éclats.
ça correspond vraiment à l'état primaire dans lequel chute Lili : celui de la survie.


C'est profondément désespéré, nihiliste, ironique, et un constat glacial sur l'envers du décor.

(En espérant que ça aide à y voir un peu mieux)

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Mordicus
Troll de Pastèque
Mordicus

Messages : 3259
Inscription le : 21/01/2008
Localisation : Minsk-les-Barriquettes

[Manga] Kyôko Okazaki Empty
MessageSujet: Re: [Manga] Kyôko Okazaki   [Manga] Kyôko Okazaki EmptyLun 5 Jan 2009 - 20:55


Aah.

Tu vois quand tu veux.

Pastèque.

_________________

Your tongue is a twist.
Revenir en haut Aller en bas
troglodyte
Main aguerrie
troglodyte

Messages : 342
Inscription le : 26/05/2007
Age : 49
Localisation : Strasbourg

[Manga] Kyôko Okazaki Empty
MessageSujet: Re: [Manga] Kyôko Okazaki   [Manga] Kyôko Okazaki EmptyLun 5 Jan 2009 - 22:55

Merci bien Mimi et Queenie !
Revenir en haut Aller en bas
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

[Manga] Kyôko Okazaki Empty
MessageSujet: Re: [Manga] Kyôko Okazaki   [Manga] Kyôko Okazaki EmptySam 15 Aoû 2009 - 13:29

Nonamour.

[Manga] Kyôko Okazaki Nonamo10

Mots en postface :

Citation :
Le nonamour, c'est le non-amour, mais c'est aussi l'amour ânonné, l'amour non-non. Un pas j'avance, deux pas je recule, le nonamour, c'est un peu la vie. Kyôko Okazaki : "Ce livre aurait pu s'intituler La vie de ceux qui voudraient aimer, mais en sont incapables ou La vie de ceux qui voudraient être aimés, mais en sont incapables. Aucun des personnages de cette histoire n'aime vraiment. Les filles comme les garçons ne font que demander la lune, tournicoter et s'agiter dans tous les sens sans savoir que faire.
Pourtant, il y a ce désir d'être aimé qui enfle jusqu'à la congestion, au point de faire mal. Comme du pus qui s'écoulerait d'une plaie à peine effleurée. Ils veulent aimer, mais ne savent absolument pas comment s'y prendre. Tout est aspiré dans cette béance due à l'ignorance.
C'est l'histoire pitoyable de gens pitoyables. Pourtant, ces gens pitoyables devront peu à peu apprendre à aimer. Ou alors, ils ne changeront jamais. (L'amour est une question de talent, c'est aussi une question d'efforts. Pour ma part, j'ai encore du boulot!)"

En gros l'histoire :
Santa est larguée par sa copine et se retrouve à la rue. Il croise Junko, de la même classe que lui, qui lui propose de venir emménager chez elle, avec son frère. Santa plonge alors dans un univers où les relations humaines et l'expression des sentiments montrent toute leur complexité.


Pas ultra convaincue par ce Nonamour. C'est un beau bordel qui s'entremêle, et des fois j'étais un peu paumée dans la narration, à pas trop savoir qui arrivait, se mettait à parler... etc... Okazaki passe d'un lieu à un autre, d'un dialogue à un autre sans changement de pages, sans "chapitrage". Volonté de montrer que c'est tout mélangé, tout identique, et que personne ne peut s'y retrouver facilement ?

Les dessins sont encore plus fragiles et limite griffonnés que dans Helter Skelter, et le propos est traité assez en surface. Peut-être parce que on voit beaucoup à travers les yeux de Santa, qui est pratiquement qu'un témoin, alors que ça aurait été ultra plus intense par les yeux de Junko.
Et je n'ai pas retrouvé les phrases qui percutent que j'aimais chez Okazaki.

Mais je crois qu'il mérite une seconde lecture. Parce que quand même il aborde des thèmes terribles : l'amour incestueux, l'incapacité à aimer, ou aimer ce qui est inaccessible... la difficulté de dire les choses, de se comprendre les uns les autres...

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Maryvonne
Zen littéraire
Maryvonne

Messages : 4259
Inscription le : 03/08/2009
Localisation : oui, merci.

[Manga] Kyôko Okazaki Empty
MessageSujet: Re: [Manga] Kyôko Okazaki   [Manga] Kyôko Okazaki EmptyMer 19 Aoû 2009 - 12:31

Queenie a écrit:
Quand la plus belle des mannequins voit son corps partir en lambeaux à force d'opérations et à cause d'un traitement expérimental pour rester belle : haine, desespoir, manigance, débauche. Lili essaye de ne pas se noyer mais se dirige ineluctablement vers sa fin macabre.
Dis donc, ça me rappelerait presque "Baptism" de Umezu Kazuo.

Queenie a écrit:
Un dessin vif, brouillon parfois, brutal, qui fait ressortir le bouillonnement intérieur des personnages.
Rien à faire, je n'accroche pas du tout aux dessins...
Revenir en haut Aller en bas
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

[Manga] Kyôko Okazaki Empty
MessageSujet: Re: [Manga] Kyôko Okazaki   [Manga] Kyôko Okazaki EmptyMer 19 Aoû 2009 - 13:23

Maryvonne a écrit:
Queenie a écrit:
Quand la plus belle des mannequins voit son corps partir en lambeaux à force d'opérations et à cause d'un traitement expérimental pour rester belle : haine, desespoir, manigance, débauche. Lili essaye de ne pas se noyer mais se dirige ineluctablement vers sa fin macabre.
Dis donc, ça me rappelerait presque "Baptism" de Umezu Kazuo.

Connais pas. Tu nous en fait un fil ?

Maryvonne a écrit:
Queenie a écrit:
Un dessin vif, brouillon parfois, brutal, qui fait ressortir le bouillonnement intérieur des personnages.
Rien à faire, je n'accroche pas du tout aux dessins...

Ouais, c'est très particulier les dessins, des fois je tique sur des trucs. Et pour Nonamour c'était vraiment difficile parfois.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




[Manga] Kyôko Okazaki Empty
MessageSujet: Re: [Manga] Kyôko Okazaki   [Manga] Kyôko Okazaki Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Manga] Kyôko Okazaki
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fan de Nana? Par ici !!!
» HOSHIN-L'investiture des dieux
» [Libre service] Avatars
» Julie et Stéphane

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Les Bédés et mangas-
Sauter vers: