Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Antonio Soler [Espagne]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Antonio Soler [Espagne] Empty
MessageSujet: Antonio Soler [Espagne]   Antonio Soler [Espagne] Icon_minitimeVen 16 Fév 2007 - 11:04

Antonio Soler [Espagne] Antoni10J'ai lu un article sur cet auteur espagnol dont je ne sais rien.
Ce qu'en disait l'article m'a donné envie de lire Les danseuses mortes (sur le flamenco)...

Je pose la question essentiellement à Swallow: que dit-on de cet auteur en Espagne? Et, si tu le connais, qu'en penses-tu?...

(Il est évident que j'apprécierai aussi les réponsesqui me seront apportées par toute autre personne que Swallow . :) )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
swallow
Sage de la littérature
swallow

Messages : 1366
Inscription le : 06/02/2007
Localisation : Tolède. Espagne.

Antonio Soler [Espagne] Empty
MessageSujet: Re: Antonio Soler [Espagne]   Antonio Soler [Espagne] Icon_minitimeVen 16 Fév 2007 - 11:49

Il reçoit de nombreux prix littéraires ( en plus serieux comme le Nadal, etc. ) Et il passe pourtant assez inaperçu aux yeux du public. Ne me demande pas pourquoi, je n´ai aucune idée.
Celà ne m´etonnerait que ce soit son ami de Málaga , Antonio Banderas qui le rende populaire un fois pour toutes ( après l´adaptation que vient de faire Banderas de son " El camino de los Ingleses).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Antonio Soler [Espagne] Empty
MessageSujet: Re: Antonio Soler [Espagne]   Antonio Soler [Espagne] Icon_minitimeVen 16 Fév 2007 - 12:01

swallow a écrit:
Il reçoit de nombreux prix littéraires ( en plus serieux comme le Nadal, etc. ) Et il passe pourtant assez inaperçu aux yeux du public. Ne me demande pas pourquoi, je n´ai aucune idée.
Celà ne m´etonnerait que ce soit son ami de Málaga , Antonio Banderas qui le rende populaire un fois pour toutes ( après l´adaptation que vient de faire Banderas de son " El camino de los Ingleses).

Andalousie. Fin années 70. Une bande de copains dans une petite ville.

Je lis la critique:

"D'une histoire à l'autre, letempsd'un été, Soler jette un travelling mélancolique sur toutes ces vies qui seront bientôt avalées par les désillusions et lesregrets, par le vent et par l'oubli, comme des feuilles mortes. Restent des parfums qui, eux, ne s'effacent pas: ceux de la mémoire, dont l'écrivain réveille tous les sortilèges dans le halo d'un récit magnifique."

Dans l'article, il s'agissait surtout d' El camino de los Ingleses...mais il y avait quelques mots sur Les Danseuses mortes..."évocation merveilleuse de la période du flamenco dans la pénombre de Barcelone."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
swallow
Sage de la littérature
swallow

Messages : 1366
Inscription le : 06/02/2007
Localisation : Tolède. Espagne.

Antonio Soler [Espagne] Empty
MessageSujet: Re: Antonio Soler [Espagne]   Antonio Soler [Espagne] Icon_minitimeDim 4 Mar 2007 - 13:06

Coline, tu me demandais des détails sur Antonio SOLER. Aujourd´hui Evene en parle, et analyse d´une manière assez complète en quoi consiste la littérature de cet écrivain, l´article " Mémoires andalouses" parle plus particulierement du " Chemin des Anglais", son avant-dernier roman.
Ce que j´aime chez cet auteur, c´est que son style conserve toujours la même poésie et la même élegance, qu´il parle de choses atroces ou de choses splendides:

Un extrait du "Chemin des Anglais"

Ainsi s'écoulait l'été, fait de promenades, de mains effleurant les feuilles vénéneuses des lauriers-roses, de baisers au coin des rues et d'amour furtif chez Miguelito, avec la promesse des vers et les rêves impossibles. Remettant toujours au lendemain la conquête du monde.
Ainsi, plus au moins, s'écoula toute l'histoire de Luli Gigante, qui n'arriva jamais à vivre dans aucun de ces pays qu'elle dessinait dans l'air ou sur les murs. Les limites de son royaume furent toujours celles de ce quartier où nous passâmes notre adolescence et notre première jeunesse. A la fin, sa vie fana, comme les roses de Dona Ursula aux frontières de ces rues. Et les pétales tombés de sa jeunesse ornèrent à jamais le sol de vieux pavés et d'asphalte de ce quartier. Mais cela se passa bien plus tard, quand cet été de nos vies se perdit pour toujours et que nous ne fûmes plus que l'écho de noms auxquels il était difficile d'attribuer un visage
.
- page : 107 - éditeur : Albin Michel - date d'édition : 2007 -
C´est là:
http://www.evene.fr/livres/actualite/interview-antonio-soler-chemin-anglais-banderas-647.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Antonio Soler [Espagne] Empty
MessageSujet: Re: Antonio Soler [Espagne]   Antonio Soler [Espagne] Icon_minitimeDim 4 Mar 2007 - 14:02

Merci Swallow de ce complément d'informations sur Antonio Soler.
Je vais lire l'article sur Evene.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
swallow
Sage de la littérature
swallow

Messages : 1366
Inscription le : 06/02/2007
Localisation : Tolède. Espagne.

Antonio Soler [Espagne] Empty
MessageSujet: Re: Antonio Soler [Espagne]   Antonio Soler [Espagne] Icon_minitimeVen 23 Mar 2007 - 0:02

"Un mot est un oiseau au milieu d'une page. C'est l'infini. "
[Antonio Soler] Le Chemin des Anglais
Une simple phrase extraite du roman de Soler, et qui donne une idée du ton poétique de ses ouvrages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Antonio Soler [Espagne] Empty
MessageSujet: Re: Antonio Soler [Espagne]   Antonio Soler [Espagne] Icon_minitimeVen 23 Mar 2007 - 0:14

swallow a écrit:
"Un mot est un oiseau au milieu d'une page. C'est l'infini. "
[Antonio Soler] Le Chemin des Anglais
Une simple phrase extraite du roman de Soler, et qui donne une idée du ton poétique de ses ouvrages.

Par lequel de ses ouvrages me conseillerais-tu de commencer?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
swallow
Sage de la littérature
swallow

Messages : 1366
Inscription le : 06/02/2007
Localisation : Tolède. Espagne.

Antonio Soler [Espagne] Empty
MessageSujet: Re: Antonio Soler [Espagne]   Antonio Soler [Espagne] Icon_minitimeDim 25 Mar 2007 - 23:26

Tous ces titres ont eté traduits en français?
Novelas:
Modelo de pasión (1993)
Los héroes de la Frontera (1995)
Las bailarinas muertas (Premio Herralde y Premio de la Crítica, en 1996)
El nombre que ahora digo (Premio Primavera, en 1999)
El espiritista melancólico (2001)
El camino de los ingleses (Premio Nadal, en 2004)
El sueño del caimán, en 2006.

Encore un fragment de lui, pas de rimes, mais c´est bien le rythme de la poésie.

" Ver que te vas como viniste. Que no has estado en otra parte, pero ni en esta tampoco, en ningún lado, como una planta a la que le ha dado el viento, el sol, y ya está. Que ayer abriste los ojos y mañana los vas a cerrar sin haber visto nada, nada de verdad. La tierra en la que tienes metidos los pies. Y tampoco. " ( El espiritista melancólico).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Antonio Soler [Espagne] Empty
MessageSujet: Re: Antonio Soler [Espagne]   Antonio Soler [Espagne] Icon_minitimeDim 25 Mar 2007 - 23:41

J'ai l'impression qu'on ne peut trouver en français que "Le chemin des Anglais"...

Mais la citation (merci!) fait penser que j'aurais intérêt à commander un de ses livres en Espagnol...Peut-être El espiritista melancolico d'ailleurs...La langue a l'air d'être magnifique!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Antonio Soler [Espagne] Empty
MessageSujet: Re: Antonio Soler [Espagne]   Antonio Soler [Espagne] Icon_minitimeMer 13 Fév 2008 - 21:33

coline a écrit:
J'ai l'impression qu'on ne peut trouver en français que "Le chemin des Anglais"...
Non, non.. il y en a à ce jour 4:
Les Héros de la frontière (1999)
Les Danseuses mortes (2001)
Le Spirite mélancolique (2004)
Le Chemin des Anglais (2007)
et c'est bien que j'ai trouvé ce fil.. cela me rappelle que Les Héros de la frontière est encore dans ma PAL.
La lecture des 3 autres est malheureusement trop lointain.. mais je vais revenir sur ce fil.. un autre espagnol que j'aime bien Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Antonio Soler [Espagne] Empty
MessageSujet: Re: Antonio Soler [Espagne]   Antonio Soler [Espagne] Icon_minitimeJeu 14 Fév 2008 - 0:29

Tu fais bien de faire remonter ce fil Kenavo...mais cela provoque parfois en moi des moments de cafards de savoir tout ce que je n'aurai jamais le temps de lire...Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Antonio Soler [Espagne] Empty
MessageSujet: Re: Antonio Soler [Espagne]   Antonio Soler [Espagne] Icon_minitimeJeu 14 Fév 2008 - 18:55

coline a écrit:
Tu fais bien de faire remonter ce fil Kenavo...mais cela provoque parfois en moi des moments de cafards de savoir tout ce que je n'aurai jamais le temps de lire...Sad
Ah non.. surtout pas avoir le cafard.. se réjouir de tous les bons moments qu'en a eu avec des beaux livres.. et se féliciter d'avoir trouvé un passe-temps (c'est trop mou.. et passion peut-être trop fort?!) aussi enrichissant Very Happy
(eh oui.. j’opte toujours pour le côté bouddhiste et vois tous très positif Very Happy )

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Antonio Soler [Espagne] Empty
MessageSujet: Re: Antonio Soler [Espagne]   Antonio Soler [Espagne] Icon_minitimeJeu 14 Fév 2008 - 19:32

Tu as raison...Mais mes moments de cafards passent vite tu sais... Very Happy C'est si bon d'avoir tellement d'envies de lecture...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Antonio Soler [Espagne] Empty
MessageSujet: Re: Antonio Soler [Espagne]   Antonio Soler [Espagne] Icon_minitimeMar 25 Aoû 2009 - 0:07

Antonio Soler [Espagne] Aaa43
Le sommeil du caïman
Citation :
Présentation de l'éditeur
Des Héros de la frontière au Chemin des Anglais (prix Nadal), Antonio Soler poursuit une oeuvre hantée par le passé politique de l'Espagne, le sexe et la mort. Avec une virtuosité narrative fascinante, ce nouveau roman immerge le lecteur dans une atmosphère oppressante et trouble, proche des films de Carlos Saura, où destins et souvenirs " s'effilochent " pour mieux l'emprisonner. Toronto, de nos jours. Le narrateur, réceptionniste dans un hôtel, croit reconnaître un homme surgi de son lointain passé. Plongeant dans ses souvenirs, il revit alors comme une hallucination les années sombres du franquisme qui l'ont conduit à l'exil et revoit le visage aimé de Vera, qu'il n'a jamais pu oublier. Histoire d'une trahison, ce drame moderne dont se dégage une douleur sourde est aussi le récit obsédant de la découverte de l'amour et de la passion.

Les romans d’Antonio Soler que j’ai lu jusqu’à présent avaient toujours une touche de mélancolie.. dans ce livre-ci, c’est inévitable, on le retrouve sur chaque page, dans chaque pensée de notre narrateur.
Mais il a le droit ; il regarde sur une vie et ce n’est pas rose ce qu’il va nous raconter.

À un moment donné il parle de petits bateaux en papier qui représentent les mémoires qui flottent dans la pensé des hommes.. et comme ces petits bateaux, Antonio Soler a construit ce roman en donnant à son lecteur des moments de la vie de cet homme et de ses amis qui ont cru en 1956 de faire une sorte de révolution contre Franco, qui ont essayé de changer le cours de l’histoire de leur pays..
Mais tout ce qu’ils ont fait, c’était changé le cours de leur vie.. vers un destin qui a abouti dans la mort, la prison, la misère…

Le mal du pays qui est palpable dans les mots de ce réceptionniste qui a quitté l’Espagne pour débarquer au Canada, sa solitude en se retrouvant face à des souvenirs qui lui reflètent un passé dont il ne peut pas être content, une femme qui l’a probablement trahi… tout cela pourrait donner un amalgame triste et noir – mais l’écriture d’Antonio Soler empêche cet effet et je trouve que c’est un de ses livres les plus forts.


Extrait
Qui est vraiment responsable de ses actes ? Le libre arbitre n’existe pas. C’est une excuse des juges pour maintenir la loi, pour régenter le monde.
Le libre arbitre n’existe pas parce que le moi n’existe pas non plus. Nous nous efforçons d’être un peu cohérents, c’est tout. Les neurologues le savent depuis longtemps. Ils savent que nous n’avons pas d’âme. Que nous sommes un être collectif et changeant, une combinaison de réactions chimiques. Quelle était l’âme de Phieas P.Gage, quelle était sa personnalité ? L’avait-il perdue le jour de l’explosion ? Nous risquons tous de la perdre. D’une certaine façon nous la perdons un peu chaque jour. Inutile de vendre quoi que ce soit au diable, toute conversion spirituelle est inutile. Il suffit d’un changement de pression dans les liquides qui baignent le cerveau, d’un coup, d’une petite tumeur, et nous devenons quelqu’un d’autre.
p. 48/49

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Epi
Escargote Zen
Epi

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 59
Localisation : à l'ouest

Antonio Soler [Espagne] Empty
MessageSujet: Re: Antonio Soler [Espagne]   Antonio Soler [Espagne] Icon_minitimeJeu 27 Aoû 2009 - 16:18

Ta remarque sur le fil Souvenirs m'a amenée jusqu'ici. J'aime beaucoup l'extrait que tu as mis, ce genre de livre me plaît généralement. Je le note pour la bibliothèque.

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Antonio Soler [Espagne] Empty
MessageSujet: Re: Antonio Soler [Espagne]   Antonio Soler [Espagne] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Antonio Soler [Espagne]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Lentilles au chorizo(espagne)
» Coquinas ou tellines
» Bonne Vendredi
» Les boxes disponibles à l'étranger
» Expo maquette Bron 09/03/13

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de l'Espagne et du Portugal (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: