Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Shirley Hazzard

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Shirley Hazzard - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Shirley Hazzard   Shirley Hazzard - Page 2 Icon_minitimeMer 8 Sep 2010 - 16:18

bix229 a écrit:
Shirley Hazzard : La Baie de midi. - Gallimard

La rencontre salvatrice de deux femmes, à la lumière d' un style subtil et déroutant. Un récit enfin traduit. Un bel article de Christine Landrot dans Télérama, n° 3165
je l'ai lu il y a quelques semaines en anglais.. oui, lecture agréable.. mais j'étais un peu mitigée et du coup je n'ai pas fait de commentaire..

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Shirley Hazzard - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Shirley Hazzard   Shirley Hazzard - Page 2 Icon_minitimeMer 15 Sep 2010 - 20:51

Shirley Hazzard - Page 2 51uu4b10
La baie de midi
Citation :
Présentations de l'éditeur
Jenny quitte son Angleterre natale et les froides réalités du Nord pour découvrir le Sud et les charmes de Naples. Elle va faire la connaissance d'une écrivaine, la belle et talentueuse Gioconda, et de son amant, Gianni, un metteur en scène romain. Mais à partir de ce trio traditionnel, l'art de Shirley Hazzard, avec le regard sans concession qu'elle porte sur les faiblesses humaines, va bouleverser la donne. L'étrangère, néophyte et fascinée, perd peu à peu son innocence et, de spectatrice manipulée, devient actrice à part entière. Ainsi apprend-elle que comprendre l'autre, c'est aussi se rapprocher de soi-même. Des ruines somptueuses de Naples à ses terrasses au soleil, ce livre nous promène à travers la ville. Mais c'est surtout d'un voyage initiatique qu'il s'agit : celui qui, par les chemins hasardeux de la découverte d'autrui, mène à la connaissance de soi. Cette tranche de vie qui lie une héroïne et une ville emmène le lecteur de surprise en surprise : l'aventure n'est pas toujours là où l'on s'attend à la trouver.


kenavo a écrit:
je l'ai lu il y a quelques semaines en anglais.. oui, lecture agréable.. mais j'étais un peu mitigée et du coup je n'ai pas fait de commentaire..
oui.. mais il y a aussi un aspect dont Sentinelle a parlé aujourd'hui: parfois des livres qu'on ressent pendant la lecture 'moins prenant' restent..
et bien, ce livre est un de ces cas. Pendant la lecture je me suis posée la question qu'est-ce qu'elle a voulu dire, où elle a voulu amener le lecteur.. mais ce n'est pas que le livre n'est pas bon parce qu'il ne m'a pas répondu à ces questions: moi, j'ai tout simplement posé les mauvaises questions Very Happy
Et voilà que le livre persiste.. à ce que je parle de lui
Quand j'y repense, je vois Naples (que je ne connais que d'un bref séjour gare-port pour prendre le bateau vers Capri), du soleil et ces deux femmes qui font connaissance et dont le destin sera mêlé d'une façon tout à fait réjouissant..
en fin de compte une agréable lecture qui ne m'a pas marqué du début comme d'autres livres d'elle que j'ai lu, mais dont je vais garder bon souvenir!

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Shirley Hazzard - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Shirley Hazzard   Shirley Hazzard - Page 2 Icon_minitimeMer 15 Sep 2010 - 22:46

Dès que j'ai fini La couleur des sentiments, je m'y mets (Naples, quand même !).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Shirley Hazzard - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Shirley Hazzard   Shirley Hazzard - Page 2 Icon_minitimeJeu 16 Sep 2010 - 7:55

traversay a écrit:
Dès que j'ai fini La couleur des sentiments, je m'y mets (Naples, quand même !).
oui, j'ai pensé lors de ma lecture à toi.. même si Naples 'disparaît' après que les protagonistes du roman sont bien installés, je pense quand même que cela reste un plaisir pour celui qui connait cette ville Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Shirley Hazzard - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Shirley Hazzard   Shirley Hazzard - Page 2 Icon_minitimeSam 18 Sep 2010 - 23:15

kenavo a écrit:
Shirley Hazzard - Page 2 51uu4b10
La baie de midi
Citation :
Présentations de l'éditeur
Jenny quitte son Angleterre natale et les froides réalités du Nord pour découvrir le Sud et les charmes de Naples. Elle va faire la connaissance d'une écrivaine, la belle et talentueuse Gioconda, et de son amant, Gianni, un metteur en scène romain. Mais à partir de ce trio traditionnel, l'art de Shirley Hazzard, avec le regard sans concession qu'elle porte sur les faiblesses humaines, va bouleverser la donne. L'étrangère, néophyte et fascinée, perd peu à peu son innocence et, de spectatrice manipulée, devient actrice à part entière. Ainsi apprend-elle que comprendre l'autre, c'est aussi se rapprocher de soi-même. Des ruines somptueuses de Naples à ses terrasses au soleil, ce livre nous promène à travers la ville. Mais c'est surtout d'un voyage initiatique qu'il s'agit : celui qui, par les chemins hasardeux de la découverte d'autrui, mène à la connaissance de soi. Cette tranche de vie qui lie une héroïne et une ville emmène le lecteur de surprise en surprise : l'aventure n'est pas toujours là où l'on s'attend à la trouver.

Après Le grand incendie et Le passage de Vénus, deux romans de Shirley Hazzard qui ont reçu un excellent accueil, Gallimard s'est décidé à enfin faire traduire The Bay of Noon, paru à l'origine en 1970 (!). On ne sait si le livre est autobiographique, toujours est-il que Shirley Hazzard a passé un an à Naples en 1956, soit la période et la ville qu'elle décrit dans La baie de midi.

Une anglaise un peu coincée découvre donc l'ancienne capitale des Bourbons, dix ans après la fin de la guerre, et s'y lie avec des personnages extravertis, bien loin de sa propre nature, qui vont la changer en profondeur.

C'est le type même du roman psychologique, assez statique, qui multiplie les descriptions, tant intérieures, celles de l'héroïne, qu'extérieures, avec une nonchalance chatoyante. Une plume plutôt sage au service d'une intrigue qui s'enroule sur elle-même et qui s'absorbe sans vibrer outre mesure. Où, pour parler plus abruptement, on s'ennuie quelque peu.

Le portrait de Naples est plutôt décevant, il y manque les odeurs, le désordre, les bruits de klaxon et la magnificence qui font le charme de cette ville sulfureuse. Pour comprendre l'âme et l'essence napolitaines, mieux vaut lire Erri de Luca qui, en trois phrases, vous plonge dans les entrailles de la cité.

La baie de midi est un livre un peu lisse, avec quelques aspérités mineures, qui ronronne poliment sans jamais hausser le ton. On le quitte sans tristesse avec l'irrépressible envie d'une lecture plus épicée.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Shirley Hazzard - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Shirley Hazzard   Shirley Hazzard - Page 2 Icon_minitimeMar 15 Mar 2011 - 18:59

-La baie de midi-

Kena était mitigée. Eh bien personnellement et pour reprendre quelques mots de traversay je l'ai "quittée sans tristesse avec l’irrépressible envie d’une lecture plus épicée"...quel ennui! Je n'ai pas du tout réussi à rentrer dans le psychisme de ces personnages, ils m'ont tous semblé désenchantés, sans réelle motivation ou même envies, un petit monde élégant et désoeuvré, replié sur lui même, auquel je suis restée totalement insensible.

Que ce soit Gianni (dont on oublie complètement qu'il est metteur en scène vu qu'il ne mentionne jamais ses activités) fanfaron un peu imbu aux réactions incontrôlables, sa maîtresse Gioconda (que l'on devine plus ou moins romancière) au passé dit-on tragique (je n'ai rien senti là non plus) Et enfin Justin, philosophe à ses heures et plus ou moins ami de coeur de l'héroïne, dont la principale activité est de jouer des mots et des situations sans jamais engager sa vraie nature ( si tant est qu'il en ait une)

Même les descriptions de Naples, que l'on imaginait colorées et sensuelles, m'ont laissée de marbre. Bref, je n'ai pas aimé cette écriture froide et distante, pourtant très (trop) stylée et surement adaptée à l'état d'esprit de cette communauté de privilégiés, mais qui m'est apparue trop précieuse pour ressentir une quelconque émotion. Dommage, aucun souffle n'est venu balayer cette baie bien trop plate à mon goût. Le grand incendie au nom plein de promesses serait il plus trépidant??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Shirley Hazzard - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Shirley Hazzard   Shirley Hazzard - Page 2 Icon_minitimeLun 6 Juin 2011 - 17:30

LE PASSAGE DE VENUS

Je viens de vous lire et j' en rajoute une couche...

Shirley Hazzard accompagne ses personnages et souvent meme, elle les précède...
Et en tout cas, elle les tient à l' oeil et elle les juge au cas où nous manquerions de discernement.
Elle les juge, les conseille et leur prédit le plus sombre avenir. S.H. est un fin limier, elle analyse et commente les actes, les paroles de chacun, leurs tenant et aboutissants...
C' est tout juste si elle n' ose pas écrire : "Je vous l' avait bien dit" !

En fait, les personnages ne sont que des marionnettes que S.H. manipule sans états d' ame.
Elle les fait, parler, agir, sans jamais trouver le temps ou l' occasion de dire qu' elle pense à leur
place.Chacun sa place et les vaches seront bien gardées !
Mais la fatalité de ces pauvres personnages, la seule, c' est d' avoir été crées par S.H.

L' histoire est sans surprises (of course), et le style ciselé dans le marbre, qui certes est un
matériau noble, mais froid.

Je me suis étonné aussi que ce livre ait été écrit en 1980. Malgré les faits cités.
S.H. est dans la suite logique de Jane Austen, et du roman psychologique anglais qui a eu, comme on le sait, un nombre considérable de continuateurs.
C' est un peu comme si Lawrence Sterne, Defoe, Swift, Georges Eliot, Joyce et Virginia Woolf
n' avaient jamais existé.



Dernière édition par bix229 le Lun 6 Juin 2011 - 21:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Shirley Hazzard - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Shirley Hazzard   Shirley Hazzard - Page 2 Icon_minitimeLun 6 Juin 2011 - 21:01

Je suis étonnée de lire ton commentaire Bix, parce qu'il me semblait que tu disais quelque part que tu ne disais pas de mal de livres que tu n'avais pas aimé pour ne pas blesser les gens qui les avaient appréciés. Et il se trouve que j'avais eu un avis plutôt positif sur le livre que tu viens de descendre.

Pas d'ambiguïté de part, je trouve sain que l'on donne ses opinions positives ou négatives en toute sincérité, et que nos avis diffèrent ne me gêne pas. Simplement à l'occasion où quelqu'un va être très critique vis à vis d'un livre que tu aimes, je m'attends à la même compréhension de ta part. Wink

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Shirley Hazzard - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Shirley Hazzard   Shirley Hazzard - Page 2 Icon_minitimeLun 6 Juin 2011 - 21:38

Oui, c' est tout à fait vrai que j' évite de dire du mal d' un livre que les autres apprécient.
Sauf quand de nombreux avis ont été donnés. Et qu' on est vraiment déçu...
Mais je n' en fais pas une règle pour autant.
Je me souviens aussi que Marie avait aimé S.H.
Mais là vraiment, mon "sang critique" n' a fait qu' un tour !
"Le Passage deVénus, [dixit le 4e de couv] l' imposa d 'emblée comme un écrivain majeur de notre époque"... C 'était trop. Surtout par rapport à mon attente...

Mais oui, je comprends que tu puisses l' apprécier, Shirley Hazzard, elle est tout à fait dans la lignée de romancières anglaises du 20e siècle.


Dernière édition par bix229 le Mar 7 Juin 2011 - 0:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Shirley Hazzard - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Shirley Hazzard   Shirley Hazzard - Page 2 Icon_minitimeLun 6 Juin 2011 - 21:55

bix229 a écrit:
Oui, c' est tout à fait vrai que j' évite de dire du mal d' un livre que les autres apprécient.
Sauf quand de nombreux avis ont été donnés.

Si tu avais lu attentivement les autres avis donnés sur le fil, tu aurais pu voir que les avis négatifs sur l'auteur ne concernait que son dernier livre, La baie de minuit. Les avis sur ses autres romans, Le grand incendie et Le passage de Vénus étaient très positifs. Tu es donc le premier à dénigrer ce livre, qui n'a recueilli pour le moment que des bonnes impressions des autres Parfumés.

Encore une fois cela ne me gêne absolument pas, tu as le droit d'avoir un avis différent et l'exprimer aussi vigoureusement que tu le souhaite. Comme les autres participants sur d'autres livres, y compris ceux que tu aimes.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Shirley Hazzard - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Shirley Hazzard   Shirley Hazzard - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Shirley Hazzard
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de culture anglaise et (ou) gaëlique (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs nés "ailleurs" qu'en Grande Bretagne-
Sauter vers: