Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Nicolas Cauchy

Aller en bas 
AuteurMessage
Sophie
Sage de la littérature
Sophie

Messages : 2230
Inscription le : 17/07/2007
Age : 43
Localisation : Tahiti

Nicolas Cauchy Empty
MessageSujet: Nicolas Cauchy   Nicolas Cauchy Icon_minitimeDim 6 Jan 2008 - 8:33

Nicolas Cauchy Cauchy10
Nicolas Cauchy est né en 1967. La Véritable Histoire de mon père est son premier roman et De manière à connaître le jour et l'heure son dernier en date.
Il écrit également des livres pour enfants.

La véritable histoire de mon père: Et alors vous êtes au milieu des gens qui ne savent pas, qui sont à mille lieues de savoir, parce que apparemment rien n'a changé. Et c'est vrai. Rien n'a changé. Tout est pareil sauf une chose : vous avez commis l'irréparable. " Simon fuit dans la nuit au volant d'une Porsche volée. Sur la banquette arrière, le corps de son enfant. Longtemps prisonnier de ses mensonges, Simon doit aujourd'hui regarder la vérité en face. Lui qui se croyait maître de ses sentiments s'est laissé déborder par la violence d'une passion et entraîner
jusqu'aux rives de la folie. Le portrait sans concession d'un homme de notre temps. Un roman noir, précis, implacable.


J'ai découvert cet auteur grâce à lui!
En fait, il a souhaité se faire connaître en proposant d'envoyer des exemplaires de son roman, il y a un an environ, aux "propriétaires" de blogs littéraires. Il m'a donc envoyé un mail, auquel je n'ai aps répondu la première fois, pensant que la qualité ne serait pas au endez-vous. 2ème mail de sa part: j'ai cédé, après avoir lu d'intéressantes critiques sur différents blogs.
Et j'ai vraiment beaucoup aimé ce roman que j'ai dévoré en un week-end, jusqu'à en rêver la nuit.
J'ai aimé le style, le ton, l'histoire, terrible mais racontée par sous-entendus, non-dits, évitant les détails glauques et inutiles.

Maintenant, c'est un auteur que je suis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslecturesdesophie.blogspot.com/
Sophie
Sage de la littérature
Sophie

Messages : 2230
Inscription le : 17/07/2007
Age : 43
Localisation : Tahiti

Nicolas Cauchy Empty
MessageSujet: Re: Nicolas Cauchy   Nicolas Cauchy Icon_minitimeDim 6 Jan 2008 - 8:38

De manière à connaître le jour et l'heure:

Un dimanche midi de juin, dans un bel hôtel particulier parisien, une famille bourgeoise est rassemblée autour de Jean, le père, pour fêter ses cinquante-quatre ans. Six jours plus tard, tout le monde est de nouveau réuni - cette fois pour son inhumation. Chaque membre parle, révélant des tabous, les rancoeurs et jalousies, mmontrant que la famille n'est pas aussi unie qu'elle n'y paraît.


Le sujet n'est pas forcément très original mais la manière de la traiter l'est davantage.
Comme le précédent roman, j'ai lu celui-ci d'une traite, me laissant emporter par les personnages et leur caractère. Aucun ne m'est apparu antipathique, tous ayant une bonne raison de ne pas être parfaitement heureux.

Voilà, en conclusion, j'aime Nicolas Cauchy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslecturesdesophie.blogspot.com/
Le Bibliomane
Zen littéraire
Le Bibliomane

Messages : 3403
Inscription le : 21/02/2007
Age : 53
Localisation : Bretagne

Nicolas Cauchy Empty
MessageSujet: Re: Nicolas Cauchy   Nicolas Cauchy Icon_minitimeDim 6 Avr 2008 - 18:19

De manière à connaître le jour et l'heure:

En ce dimanche 21 juin, tous se sont réunis dans cette très belle maison parisienne pour l'anniversaire du chef de famille, Jean, qui va aujourd' hui fêter ses cinquante-quatre ans. Ils sont tous là : les fils, les brus, les petits-enfants, pour célébrer dans la joie cet événement. Tout semble se dérouler pour le mieux jusqu'au moment où un certain Gabriel sonne à la porte d'entrée. Il se dit porteur d'un message à remettre en mains propres au maître des lieux. Quel est le contenu de cette grande enveloppe qu'il détient ?
Après avoir délivré à Jean ce mystérieux message, il est subitement et vertement reconduit à la porte par celui-ci. Que s'est-il passé entre ces deux hommes ? Les membres de la famille n'en sauront pas plus.


Une semaine plus tard, tous sont à nouveau réunis, mais cette fois, ce n'est pas pour un anniversaire.
C'est encore Jean qui est à l'origine de ce rassemblement car s'ils se sont tous déplacés cette fois encore, c'est dans le but de célébrer ses funérailles.
Que s'est-il passé pendant cette semaine qui sépare ces deux dates, pour que Jean, hier encore en pleine force de l'âge, soit aujourd'hui décédé ? Y-a-t-il un rapport de cause à effet entre ce décès survenu brutalement et la mystérieuse enveloppe reçue une semaine auparavant ?


En abordant ce roman de Nicolas Cauchy, j'avoue avoir été quelque peu méfiant, voire dubitatif. Il est vrai que je sortais tout juste de la lecture ô combien éprouvante et ennuyeuse de « Ton silence est un baiser », un nanar littéraire affligeant.
Aussi, dès les premières pages de « De manière à connaître le jour et l'heure », je n'ai pu m'empêcher de soupirer de dépit en faisant la connaissance de cette famille de bourgeois parisiens, trop clean, trop parfaite, digne d'un mauvais téléfilm français. Tout cela commençait bien mal, je venais d'en souper des parisiens aisés, de leurs escapades à Cabourg, de leurs belles maisons meublées avec goût, ainsi que de leurs états d'âme quelque peu ridicules pour tout lecteur ayant chaque jour à affronter la difficile réalité du quotidien.


Fort heureusement, je me trompais du tout au tout. Au fil de la lecture, je découvris un par un les différents membres de cette famille qui m'avaient paru au premier abord un peu trop stéréotypés. Prenant la parole tour à tour, les différents figurants de cette histoire vont peu à peu se dévoiler au long du récit.
Car sous leur apparence lisse et formatée, tous ont ici quelque chose à cacher, un petit secret, une liaison clandestine, une haine soigneusement dissimulée... Peu à peu les masques tombent et l'harmonie factice du départ cède très rapidement la place à un tableau beaucoup plus contrasté de cette famille en apparence si unie et si prospère.
On découvrira progressivement que sous le voile des apparences se cachent certaines petites choses qu'il est préférable de garder sous le boisseau afin de sauvegarder l'entente familiale. C'est évidemment dans les dernières pages du roman que le lecteur trouvera une explication à la mort inattendue du chef de famille ainsi qu'au contenu de la mystérieuse enveloppe apportée par Gabriel.
Je me suis donc pris au jeu de cette lecture, découvrant au fil des pages la face cachée de tous ces personnages qui peu à peu me sont devenus presque sympathiques dans leurs faiblesses, leurs doutes et leurs hésitations face à la vie, à l'amour, à la réussite sociale, au regard des autres, etc... J'avoue quand même avoir eu quelques difficultés à m'identifier avec ces personnages dont les préoccupations me sont pour la plupart étrangères.
J'ai par contre apprécié la construction du récit, avec ses différents points de vue propres à chacun des protagonistes ainsi que la narration contrastée de chacun d'entre eux selon le moment où ils s'expriment : le 21 juin, jour de l'anniversaire ou le 27, jour des funérailles. Entre ces deux dates, le contexte aura bien évidemment changé, mais aussi les sentiments, les résolutions et les idées préconçues de chacun.


En conclusion, je ne saurai dire si j'ai vraiment aimé ce roman. Je l'ai trouvé habile, agréable à lire et construit de main de maître, mais les personnages m'ont pour la plupart laissés indifférents. L'empathie n'a pas fonctionné cette fois-ci. Mais je ne m'avouerai pas vaincu et je crois que si un jour me tombe sous la main un autre roman de Nicolas Cauchy, je ne le laisserai pas de côté. Je pense que « La véritable histoire de mon père », premier roman de cet auteur, serait en cela plus à même de me satisfaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lebibliomane.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




Nicolas Cauchy Empty
MessageSujet: Re: Nicolas Cauchy   Nicolas Cauchy Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Nicolas Cauchy
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les amis du barrage s’adressent à Nicolas Sarkozy
» un samedi à Trèves
» Le "Cassini"
» Je t'aime, pour le meilleur et pour le pire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs français à découvrir, nés après 1914.-
Sauter vers: